En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

02.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

03.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

04.

Rokhaya Diallo n'est pas responsable de la mort de l'équipe de Charlie. Mais voilà de quoi ses idées sont incontestablement responsables

05.

Rachida Dati souhaite supprimer l’acquisition automatique de la nationalité française par mariage

06.

"Jérémy Breaud on va te décapité" : l'odeur du sang attire toujours les hyènes...

07.

Les dérives islamo-gauchistes de l'Unef vues de l'intérieur

01.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

02.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

05.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

02.

Islamisme : la République de la complaisance

03.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

04.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

05.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

06.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

ça vient d'être publié
light > Société
Une heure de couvre-feu en plus !
Tout ce qu'il faut savoir sur le changement d'heure (eh oui, c'est ce weekend !)
il y a 2 heures 17 min
pépites > Politique
Voix de gauche
François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"
il y a 2 heures 55 min
pépites > Religion
Réforme
Le CFCM veut améliorer la formation des imams et mettre sur pied un plan anti-radicalisation
il y a 5 heures 37 min
décryptage > Politique
Indirect

Rokhaya Diallo n'est pas responsable de la mort de l'équipe de Charlie. Mais voilà de quoi ses idées sont incontestablement responsables

il y a 6 heures 33 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Les entrepreneurs de légende français" : les trajectoires d’une large palette d’entrepreneurs français retracées avec brio

il y a 7 heures 38 min
décryptage > Education
D'un autre temps

Non assistance à institution en danger ? Le discours lunaire d’Emmanuel Macron sur l’école

il y a 10 heures 24 min
décryptage > Santé
Danger

Notre cerveau préfère les histoires qui finissent bien, nous devrions pourtant nous en méfier

il y a 10 heures 34 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite
il y a 10 heures 56 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

L’influence de la fonction publique et des fonctionnaires sur la vie politique : aux racines d'un mal français

il y a 11 heures 34 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Conseils à l’usage des gens “normaux” en couple avec un surdoué

il y a 11 heures 41 min
pépite vidéo > Politique
Concours de punchlines
"Quelles sont vos propositions ?" Olivier Véran s'agace face aux députés
il y a 2 heures 37 min
pépites > Terrorisme
Glacant
Professeur décapité : le tueur a cherché d’autres cibles sur les réseaux sociaux
il y a 4 heures 39 min
pépites > Justice
Justice
Conflit d'intérêt : Eric Dupond-Moretti écarté de l'enquête visant le PNF
il y a 6 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Inhumain" : De la bande dessinée à grand spectacle, mais...

il y a 7 heures 33 min
décryptage > France
Faut que ça saigne

"Jérémy Breaud on va te décapité" : l'odeur du sang attire toujours les hyènes...

il y a 10 heures 16 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit
il y a 10 heures 32 min
décryptage > Education
Témoignages

Les dérives islamo-gauchistes de l'Unef vues de l'intérieur

il y a 10 heures 46 min
décryptage > International
A l’insu de son plein gré ou non

Donald Trump a un bilan majeur en matière de politique étrangère et voilà pourquoi

il y a 11 heures 18 sec
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Oubliez astéroïdes et guerres nucléaires : au XXIe siècle, le principal danger pour l'humanité est les pandémies et maladies infectieuses

il y a 11 heures 38 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Comment l'idéologie du droit à la différence a fait basculer les banlieues dans le ressentiment identitaire et racial

il y a 11 heures 42 min
Atlanti Culture

"La fabrique du crétin digital : les dangers des écrans pour nos enfants" de Michel Desmurget : à recommander chaudement aux grands-parents et parents, pour une croissance heureuse des "juniors" !

Publié le 20 mars 2020
Michel Desmurget a publié "La fabrique du crétin digital" aux éditions du Seuil. Contrairement à certaines idées reçues, la profusion d'écrans est loin d'améliorer les aptitudes de nos enfants. Elle a de lourdes conséquences.
Bertrand Devevey pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bertrand Devevey est chroniqueur pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.). 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Desmurget a publié "La fabrique du crétin digital" aux éditions du Seuil. Contrairement à certaines idées reçues, la profusion d'écrans est loin d'améliorer les aptitudes de nos enfants. Elle a de lourdes conséquences.

"La fabrique du crétin digital : les dangers des écrans pour nos enfants" de Michel Desmurget

Editions Seuil 432 p. 20 €

 

RECOMMANDATION
En priorité

 

THEME
En matière de consommation de contenus numériques par les plus jeunes, l'information sur leurs effets est-elle bien documentée et sincère ? C'est le point de départ de la réflexion du Docteur en neurosciences Michel Desmurget. Sa lecture de la littérature scientifique et ses recherches sur les usages des écrans d'ordinateurs, de smartphones ou de tablettes par les enfants le conduisent à exposer ce qu'il considère comme la désinformation concernant  les effets de la révolution numérique sur les apprentissages.

Il oppose, dans sa démonstration, opinions et connaissances scientifiques fiables. Les conséquences, avérées par ces études, sur le sommeil, la santé physique et mentale, l'attention, l'acquisition de la sociabilité et des savoirs, sont exposées et invitent à une vigilance particulière, au risque de provoquer un désastre cognitif, comportemental et éducatif pour toute une génération. A noter, cet essai écrit avec beaucoup de "verdeur", ne contient pas de jargon propre à un public expert.

 

POINTS FORTS
* Un exposé rigoureusement structuré, dont voici la charpente : la première partie est consacrée à la construction du mythe de l'influence bénéfique des contenus numériques sur les jeunes générations, mythe assez largement soutenu par les médias, certains pédagogues et l'industrie digitale, dont les opinions reposent davantage sur des partis pris (jouer aux jeux vidéo améliore les performances scolaires ou désamorcent les pulsions criminelles…) que sur des données incontestables. La seconde partie décrit - études scientifiques à l'appui évidemment - en quoi des usages abusifs, répétés et précoces altèrent les aptitudes cognitives et sociales des enfants, en particulier des plus jeunes. Sa conclusion est un cri d'alarme contre l'"agression silencieuse", à laquelle il oppose "7 règles essentielles". Elles pourront paraître évidentes mais relèvent de ce que Desmurget qualifie de bonne  "écologie familiale". Il ne faut pas manquer de les lire (P 339 et suivantes).

* Un titre délicieusement provocant et largement soutenu par l'analyse. Richement documenté (77 pages de biographie proposées en fin de livre !) et mené avec la rigueur d'un directeur de recherche de l'INSERM, son raisonnement est développé sans langue de bois et avec un humour grinçant, comme l'était son précédent essai sur un sujet connexe : TV Lobotomie.

* Très accessible formellement, ce  "coup de gueule" s'en prend à la dictature de l'opinion et des lobbies du digital, dont les arguments sont contredits par les études épidémiologiques disponibles : "la conclusion […] de ces données est assez simple : les écrans sont un désastre."

 

POINTS FAIBLES
A part une certaine propension à reprocher aux professionnels des médias de ne pas connaître ou d’ aborder de façon "partisane" les sujets dont ils parlent- en particulier les paradis promis de l'ère digitale - je ne vois aucun autre point faible à cet ouvrage !

 

EN DEUX MOTS
Dénoncer le danger des écrans pour nos enfant - jugement de valeurs, procès en sorcellerie, combat d'arrière garde ? "Loyauté" ! répond Desmurget ; libre aux parents de faire ce qu'ils veulent, mais qu'ils le fassent en connaissance de cause ! Voici comment pourrait être résumée La fabrique du crétin digital, 432 pages de faits et de bon sens, décapantes, ultra-documentées- une des marques "de fabrique" de l'auteur.

Il ne s'agit pas ici d'interdire tout accès au numérique, mais de s'assurer que les temps d'usage sont maintenus sous le seuil de nocivité, dit-il en conclusion. Cet essai, qui apprend beaucoup sur les apprentissages de l'enfant, est à recommander chaudement aux grands-parents, pour la santé de leurs petits-enfants, aux parents, pour la "croissance heureuse" de leurs "juniors" ! France Inter, fin 2019,  a qualifié ce travail de "livre de salubrité publique"!

 

UN EXTRAIT
"La consommation du numérique sous toutes ses formes – smartphones, tablettes, télévision, etc. – par les nouvelles générations est astronomique. Dès 2 ans, les enfants des pays occidentaux cumulent chaque jour presque 3 heures d’écran. Entre 8 et 12 ans, ils passent à près de 4 h 45. Entre 13 et 18 ans, ils frôlent les 6 h 45. En cumuls annuels, ces usages représentent autour de 1 000 heures pour un élève de maternelle (soit davantage que le volume horaire d’une année scolaire), 1 700 heures pour un écolier de cours moyen (2 années scolaires) et 2 400 heures pour un lycéen du secondaire (2,5 années scolaires)." P9

En épilogue : "Chacun de tes pas d'aujourd'hui est ta vie de demain." Wilhelm Reich, psychiatre et psychanalyste 

[…] Ce que nous faisons subir à nos enfants est inexcusable. Jamais, sans doute, dans l'histoire de l'humanité, une telle expérience de décérébration n'avait été conduite à aussi grande échelle". P 339

"Pour se construire, [le cerveau] a besoin de tempérance sensorielle et de présence humaine. Or l'ubiquité digitale lui offre un monde inverse, fait d'un bombardement perceptif constant et d'une terrible paupérisation des relations interpersonnelles." P 341

 

L'AUTEUR
Michel Desmurget est Directeur de Recherche à l'Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM), Docteur en neurosciences cognitives. Son parcours l'a conduit aux USA où il collaboré aux travaux du MIT et de l'Université de Californie à San Francisco. Il s'est spécialisé dans l'étude des effets des écrans sur le développement cognitif des enfants et a publié sur ce thème en 2012 le très remarqué TV lobotomie, dont le titre se passe de commentaire. La fabrique du crétin digital a reçu une mention spéciale lors de la remise du prix Femina fin 2019.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires