En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Le Coronavirus, occasion forcée de se "débarrasser" de la mondialisation ? Petits contre-arguments pour ne pas jeter le bébé (de notre prospérité) avec l’eau du virus

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

ça vient d'être publié
pépites > Environnement
Justice
La société Lubrizol a été mise en examen pour "atteinte grave" à la santé et à l’environnement suite à l'incendie de son site de Rouen
il y a 7 heures 18 min
light > Culture
Grande famille du cinéma français ?
45e cérémonie des César : Brigitte Bardot publie un message de soutien à Roman Polanski qui "sauve le cinéma de sa médiocrité"
il y a 8 heures 33 min
light > Economie
Nominations
Nicolas Sarkozy et Guillaume Pepy vont entrer au conseil de surveillance de Lagardère
il y a 10 heures 10 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Hokusai, Hiroshige, Utamaro. Les grands maîtres du Japon" : splendeurs du Japon à Aix-en-Provence: Les Maîtres de l’époque Edo (1600-1867)

il y a 12 heures 57 min
pépites > Santé
Etat de santé
L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"
il y a 15 heures 8 min
pépites > Santé
Virus en sommeil
Une femme japonaise contracte le coronavirus une seconde fois après avoir été guérie
il y a 18 heures 9 min
pépite vidéo > Politique
Double langage ?
Didier Guillaume arrache le micro d'un journaliste après une question sur l'abattoir Sobeval
il y a 19 heures 7 min
décryptage > Société
Réaction politique

Injustice intergénérationnelle : les dangers d'une génération extorquée

il y a 20 heures 1 min
décryptage > Politique
A mort !

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

il y a 20 heures 51 min
décryptage > Politique
Tri sélectif

Chasse aux ex-LR "trop conservateurs" : le pari politique risqué des LREM à Paris

il y a 21 heures 44 min
pépites > Justice
Centre hospitalier de Mont-de-Marsan
Claude Sinké, l’auteur présumé des coups de feu à la mosquée de Bayonne, est mort
il y a 7 heures 51 min
pépites > Santé
Nouveau bilan
38 cas de coronavirus ont été identifiés en France dont 12 liés au patient infecté dans l’Oise
il y a 9 heures 19 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Russie et la France, de Pierre Le Grand à Lénine" de Hélène Carrère d’Encausse, de l’Académie française : une mine d’informations sur le passé… avec une trop brève réflexion sur l’avenir !

il y a 12 heures 48 min
pépite vidéo > Santé
Difficultés du monde hospitalier
Emmanuel Macron interpellé par un médecin sur la crise des hôpitaux
il y a 14 heures 26 min
pépites > Justice
"Pendaison" et Ancien Régime
L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon
il y a 17 heures 14 min
pépites > Santé
Coronavirus
Emmanuel Macron à la Pitié-Salpêtrière : "On a devant nous une épidémie" qu'il va falloir "affronter au mieux"
il y a 18 heures 43 min
décryptage > Politique
Réforme(s)

Edouard Philippe, patron de Licence IV, Bruno Le Maire, gérant d’auto-école

il y a 19 heures 43 min
décryptage > Politique
Passage en force

Recours au 49-3 : cet ultime baril de poudre qu'Emmanuel Macron roule dans la fabrique d'allumettes

il y a 20 heures 33 min
décryptage > Défense
Graal du XXIeme siècle ?

Défense : le retard technologique de la France s’accumule

il y a 21 heures 10 min
décryptage > Politique
Casse-tête

Retraites : 49.3, retrait ou "bidouille", quel chemin de sortie de crise serait le moins dommageable pour Macron ?

il y a 22 heures 2 min
© DR / Studiocanal / Iliade Films
© DR / Studiocanal / Iliade Films
L'histoire d'une mère

Pourquoi ne dit-on pas tout aux enfants ? Le premier long-métrage de Jézabel Marquès, Sol, avec Chantal Lauby

Publié le 16 janvier 2020
On avait prévenu la réalisatrice qu'un premier film était comme se promener nue dans tout Paris. Même pas peur ! L'histoire d'une mère « chiante » dont le quotidien est bouleversé par une pétillante grand-mère.
Marie Martin n'est pas un pseudonyme. Passée par des études de lettres puis de droit, elle travaille aujourd'hui dans le milieu de l'informatique et du droit fiscal.  ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Marie Martin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Marie Martin n'est pas un pseudonyme. Passée par des études de lettres puis de droit, elle travaille aujourd'hui dans le milieu de l'informatique et du droit fiscal.  ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
On avait prévenu la réalisatrice qu'un premier film était comme se promener nue dans tout Paris. Même pas peur ! L'histoire d'une mère « chiante » dont le quotidien est bouleversé par une pétillante grand-mère.

Les lumières se rallument et la salle retentit d'applaudissements. Une partie de l'équipe du film vient sur scène: la réalisatrice, Jézabel Marques, pour qui c'est le premier long-métrage, Camille Chamoux, qui joue Éva, la mère, Chantal Lauby, qui joue Sol (diminutif de Solange) la grand-mère et Giovanni Pucci, le petit garçon, véritable lumière de ce film.

Les applaudissements durent si longtemps que certains se lèvent. Giovanni Pucci, du haut de ses 8 ans, ne semble pas impressionné de monter sur scène. C'est d'ailleurs lui qui posera la seule question lors de cette avant-première. « Moi, j'ai une question. Pourquoi est-ce qu’Éva est aussi chiante (sic !) ? ». Vu la gêne sur scène, cette question ne semblait pas préparée et venait du cœur.

Rire général dans la salle et sur la scène. Gêne aussi, car Giovanni Pucci a touché le cœur du film selon lui : pourquoi la maman est-elle aussi embêtante, exigeante et pourtant absente avec lui. Sur scène, réponses un peu hasardeuses. Jézabel Marques tente un : « Ce personnage, c'est un peu moi ». Mais on ne donne pas de réelle réponse à cet enfant.

Y a-t-il une pudeur à dire aux enfants que la vie est difficile ? Ou bien qu'elle peut rendre psychorigide après un événement traumatisant qui nous laisse seul ?

Le personnage de la mère aurait très bien pu être celui d'un père. Un père se retrouvant seul, endeuillé de la femme qu'il aimait, qui portait son enfant mais qui n'est jamais devenue mère. Cet homme qui doit subvenir seul aux besoins et à l'éducation de son enfant. Gérer le travail, le budget, les courses, les devoirs.

Sol est l'histoire d'un enfant dont la mère a perdu son mari alors qu'elle était enceinte. Sa grand-mère, qui s'était brouillée avec son fils, n'a jamais connu son petit-fils. Elle décide un jour de revenir en France, de quitter son Buenos Aires où elle vit sa vie de femme libre, artiste, chanteuse et danseuse de tango, pour se confronter à ce qu'elle a laissé derrière elle.

Elle se présente à sa belle-fille comme étant quelqu'un qui veut louer l'appartement en face de chez elle, sans lui avouer qu'elle est la mère de son mari décédé.

Pour le petit garçon, la rencontre avec cette femme libre, artiste, fantastiquement interprétée par Chantal Lauby, est une véritable découverte. La vie peut être joyeuse, libre, légère.

Nous aurions pu répondre à Giovanni Pucci, le petit garçon, qu'il incarnait la moitié de l'autre qui manque tellement à sa mère. Tellement qu'elle lui refuse de jouer de la guitare, de peur d'être hantée par des souvenirs où son mari en jouait.

Pas d'autre question posée dans la salle. Mais tout le monde se demande si cette histoire est personnelle à la réalisatrice. Car elle laisse un indice : « Éva, c'est un peu moi ». Je veux alors savoir si cette histoire de deuil lui est arrivée. Elle me dit que non, me présente son mari, me dit qu'elle a un fils, certes, mais que son film est romancé.

Je sens de la pudeur. Car elle dit, et le film le fait ressentir, que c'est une histoire personnelle. Je trouve un petit détail dans mes recherches. La chanson sur laquelle s'ouvre le film était la préférée de sa grand-mère : Fumando Espero, de Sarita Montiel (version de 1957). Le tango, très présent dans le film, fait écho par sa beauté, sa sensualité et sa gravité, à la vie de Sol. Une danse de canailles et une musique aussi riche et grave que la vie.

Ce film, touchant, émouvant et drôle à la fois, nous rappelle que les parents sont tenus à une certaine pudeur face à leur enfant. Comment dire la vérité ? Les parents la romance pour qu'elle fasse moi mal. Et si les parents la cache, ils frustrent, mettent en colère leur enfant, sentant qu'on lui ment.

Finalement, ce film représente une certaine solitude dans laquelle le deuil d'un être aimé peut nous plonger. Le deuil nous fait déborder de contraintes qu'on s'impose, et qu'on impose aux autres, pour retrouver un contrôle alors que tout nous a échappé en une fraction de seconde. Si Éva est « chiante », c'est pour toutes ces raisons. Aussi ce film nous rappelle-t-il à quel point il est facile de se retrouver profondément seul, sans lien, après des événements cruels. Le lien qui s'évapore si rapidement dans une société individualiste.

Nous pourrions résumer le film ainsi, selon les propres mots de la réalisatrice : « Il n'est jamais trop tard pour réparer, transmettre quelque chose, pour donner de l'amour et être en paix avec soi-même ». Je vous conseille d'aller voir ce film superbement réussi, du début à la fin. Mention d'honneur à Chantal Lauby qui joue avec justesse un rôle dramatique, tout en gardant son humour naturel, découvert lors des jeunes années Canal +.

Sol, le premier film de Jézabel Marquès, au cinéma en France dès le 8 janvier 2020. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Le Coronavirus, occasion forcée de se "débarrasser" de la mondialisation ? Petits contre-arguments pour ne pas jeter le bébé (de notre prospérité) avec l’eau du virus

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires