En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Professeur décapité : des élèves et des parents d'élèves ont été complices de l'assassin

02.

La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

05.

Le rapporteur général de l'Observatoire de la laïcité, Nicolas Cadène, devrait être remplacé

06.

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

07.

Les courants qui nous mènent droit à la déflation se font de plus en plus forts

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

06.

Thibault de Montbrial : « Le vivre-ensemble n’est plus qu’une incantation psalmodiée par des gens qui, à titre personnel, font tout pour s’y soustraire »

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Amérique n'existe pas" d’après "Histoires enfantines", de Peter Bichsel : la candeur du regard, le vertige du langage

il y a 14 min 42 sec
décryptage > Culture
Polémique à Hollywood

L'actrice Gal Gadot peut-elle interpréter Cléopâtre ?

il y a 1 heure 37 min
pépite vidéo > Santé
"Célébrer Noël correctement"
Coronavirus : l'Irlande et le Pays de Galles décident de reconfiner
il y a 1 heure 58 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Contorsionnisme : à trop trianguler, Mélenchon perd (littéralement) la Baraka
il y a 2 heures 30 min
décryptage > Environnement
Objectifs

Emissions de carbone : la Chine se décide enfin à faire payer ses pollueurs

il y a 2 heures 43 min
décryptage > Santé
Bienfaits

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

il y a 3 heures 12 min
décryptage > Politique
LREM

Islamisme : Emmanuel Macron peut-il faire changer la peur de camp sans changer... sa majorité ?

il y a 3 heures 47 min
décryptage > Santé
Armes contre le virus

Plaidoyer pour une régulation de la lutte contre la Covid-19

il y a 4 heures 41 min
décryptage > France
Professeur décapité

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

il y a 5 heures 11 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Apple, LVMH et Airbus restent les trois entreprises préférées des jeunes diplômés qui s’inquiètent cependant des risques sur l’emploi

il y a 5 heures 15 min
light > Science
Anatomie
Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête
il y a 58 min 1 sec
light > High-tech
Espionnage
Des diplomates et des agents secrets américains critiquent l'administration Trump qui ne réagit pas aux attaques qu'ils subissent dans des postes diplomatiques à l'étranger
il y a 1 heure 42 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Le père d'une élève du collège de Conflans-Sainte-Honorine et un militant islamiste auraient été en contact avec le jeune tchétchène qui avait annoncé sa volonté d'agir
il y a 2 heures 13 min
light > Science
Paquebot
Un projet de récupération de la radio du Titanic pour l'exposer provoque une bataille juridique
il y a 2 heures 37 min
light > Economie
Taxes
La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans
il y a 3 heures 12 min
décryptage > Politique
Mouvement

Radioscopie d’un conservatisme français qui retrouve du poil de la bête

il y a 3 heures 34 min
pépites > Terrorisme
Hommage
Samuel Paty recevra la Légion d'honneur posthume et sera fait Commandeur des palmes académiques annonce le ministre de l'Education
il y a 4 heures 17 min
décryptage > France
Lutter sans renier ses principes

La démocratie face au piège du traitement de ses ennemis (islamistes) : petites munitions intellectuelles pour résister aux sophistes

il y a 4 heures 59 min
décryptage > France
Ecœurant

Professeur décapité : des élèves et des parents d'élèves ont été complices de l'assassin

il y a 5 heures 13 min
décryptage > Education
Dévoiement

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

il y a 5 heures 21 min
Atlanti Culture

"Roumeli - Voyages en Grèce du Nord" de Patrick Leigh Fermor : vagabondage dans une Grèce inconnue des touristes

Publié le 27 décembre 2019
Hélène Renard pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hélène Renard est chroniqueuse pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»

Roumeli - Voyages en Grèce du Nord


De Patrick Leigh Fermor
Editions Bartillat 392 p. 22 € paru 14 novembre 2019

 

RECOMMANDATION
Excellent


THÈME
La Roumélie, qui ne figure sur aucune carte de la Grèce actuelle, désigne une vaste partie de la Grèce du nord, englobant les espaces de la Macédoine au Golfe de Corinthe. Dans ce récit de ses pérégrinations et rencontres, publié pour la première fois en anglais en 1966, et enfin, en français en 2019,  Patrick Leigh Fermor commence à Alexandroupolis, non loin de la frontière turque : il rencontre là un berger, mais pas n'importe lequel, un Saracatsane, authentique nomade comme il en reste peu (population estimée à environ 80.000 personnes il y a une cinquantaine d'années). Partageant la vie de ces montagnards, il en décrit les coutumes et les costumes, la langue et l'habitat (des huttes couvertes de chaume), l'histoire et les croyances. Après ce long chapitre (92 pages) consacré à ces "Partants noirs", il entame une visite des monastères des Météores -du moins ce qu'il en reste-, notamment celui de Saint-Barlaam sur son piton rocheux où vivent encore deux moines, belle occasion pour lui de rappeler la tradition du monachisme orthodoxe et de  préciser la dévotion aux saints peints à fresque dans des églises délabrées (patrimoine unique laissé à l'abandon). Puis, il longe la côte face à Corfou et Ithaque, se retrouve à Astakos (nom grec du homard !) jusqu'à Missolonghi, sur les traces de Lord Byron, auquel les Grecs vouent une vénération.

 

POINTS FORTS
- Heureusement, il y a une carte qui indique tous les lieux, montagnes, villes et villages, où Patrick Leigh Fermor a séjourné. Car qui de nous saurait situer précisément  l'Arcananie, le Kravara, l'Epire (avec sa "capitale" Ioannina célèbre grâce à Ali Pacha), l'Etolie, et même les monts du Pinde et de l'Agrafa ? 

- La personnalité d'exception de l'auteur, à la fois ethnologue, archéologue, historien, linguiste pratiquant lui-même le grec (l'ancien et le moderne), géographe, poète et même peintre... mais surtout homme sensible à l'amitié, respectueux de ceux qu'il rencontre tout en ne refusant pas, quelquefois, de s'en moquer gentiment !  

- Le style  de ce récit de voyage, à la fois très documenté et fruit d'une expérience de terrain, une prose pleine de lyrisme et d'humour. 

- La préface, signée du traducteur Lucien d'Azay (lui-même romancier et voyageur), rappelle avec justesse que ce  genre littéraire, ce "vagabondage érudit ", offre au lecteur un plaisir rare.  

- La "digression" sur la Crète (pages 200 à 227) est particulièrement émouvante, tant les portraits des résistants crétois avec lesquels il a vécu  durant l'occupation de la Crète par les Allemands, sont chaleureux. 

 

POINTS FAIBLES
- Dans son ardent désir de nous sensibiliser à sa passion pour la langue et l'histoire, Patrick Leigh Farmor offre des pages très détaillées sur la "rômiosyne", et se lance dans une théorie personnelle sur ce qu'il nomme le dilemme helléno-romaïque... Certes c'est son droit mais on éprouve quelque mal à le suivre et la différence entre le  "rômios" et l'Hellène, nous échappe un peu, malgré un glossaire très (trop ?) fourni.

- Le dernier chapitre intitulé "les sons du monde grec" s'il est amusant, donnant une brève définition de chaque région ou ville de Grèce selon ses spécialités, devient monotone (s'étalant sur 9 pages), même s'il prouve combien "Sir Patrick" connaît ce pays à fond. 

 

EN DEUX MOTS 
Voilà un fabuleux vademecum avec un mentor exceptionnel ! A celui qui déciderait de visiter cette partie de la Grèce où les touristes n'abondent pas, on ne peut qu'en conseiller la lecture. Quant à celui qui sait qu'il ne pourra jamais s'y rendre ni par bateau ni en train, il trouvera là de quoi se consoler et rêver en excellente compagnie.

 

UN EXTRAIT
"Il est difficile de résister à la tentation de se délecter à décrire notre séjour à Astakos : les rues infestées de mouches, la mer stagnante, le sirocco, la chaleur délétère, la désolation et les affres des nuits.... Le seul visage dont le souvenir m'est un tant soit peu agréable est celui de la vieille femme de la taverne : "On lui a donné ce nom en souvenir du fils d'un roi. Il y a longtemps, très longtemps. Bien avant l'occupation turque, même". Elle a fait un geste avec sa louche : "il y a un siècle peut-être"... Plus tard, j'ai consulté de nombreux livres pour identifier le prince qu'elle avait évoqué... Où cette aimable vieille dame avait-elle entendu parler de ce prince introuvable ? Elle ne s'en souvenait plus ; aucun de ses concitoyens n'avait rien su de lui ; le mystère demeure entier. Mais il me semble l'avoir vu au loin, dans le golfe, trônant à des brasses de profondeur dans une abside d'anémones. Seigneur d'un royaume bleu-vert, son jeune regard scrutant les parages avec vigilance, il est à l'affût de l'injustice et du danger... " 

 

L'AUTEUR
Patrick Leigh Fermor (1915-2011) se situe, comme le précise le préfacier-traducteur, "entre l'écrivain aventurier, le baroudeur diplomate, l'esthète en  exil, l'anglo-saxon fréquentant la jet-set de Londres entre deux périples". Son récit Mani, Voyages dans le sud du Péloponnèse (paru en France chez Payot et Rivages en 1999 puis chez Bartillat, en 2018)  l'a fait connaître au public français. Seuls quelques passionnés de ce genre littéraire connaissaient Vents alizés.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires