En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

02.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

03.

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

04.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

05.

La France et l’Allemagne tentent de rallier l’Europe à sa folie. Ils résistent pour protéger l’économie. Tant mieux 

06.

Pour une police respectée, pas une police qui fait peur : l’accablante responsabilité politique d’Emmanuel Macron dans la fragilisation de la légitimité des forces de l’ordre françaises

07.

Xi Jinping a arraché une incroyable victoire contre la pauvreté en Chine. Mais la réalité demeure plus sombre que les discours officiels

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
décryptage > Environnement
Energie

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

il y a 8 min 56 sec
pépites > High-tech
Bug
iPhone résistant à l'eau : publicité mensongère estime l'autorité italienne de la concurrence, amende de 10 millions d'euros pour Apple
il y a 40 min 59 sec
pépites > Consommation
Le travail peut tuer
Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud
il y a 1 heure 48 min
pépite vidéo > France
Forces de l'ordre
Linda Kebbab : "On est le pays des lois post-faits divers"
il y a 2 heures 11 min
décryptage > Politique
Libertés publiques

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

il y a 2 heures 40 min
light > High-tech
Covid-19
Coronavirus : alimenter chaque élève en air pur avec des masques fixés à leur bureau
il y a 2 heures 50 min
décryptage > Santé
Diabète et obésité

Prévenir le Covid-19 c’est possible et voilà comment agir sur ses propres facteurs de risques

il y a 3 heures 24 min
pépites > Politique
Article 24
Emmanuel Macron a recadré Gérald Darmanin mais pas question de se séparer de lui
il y a 4 heures 51 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

il y a 5 heures 16 min
pépites > Politique
Liberté de la presse
L'article 24 contesté de la loi «sécurité globale» sera réécrit
il y a 20 heures 37 min
pépites > International
Licencieux
"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir
il y a 10 min 24 sec
décryptage > International
Otan

La Turquie et l’Occident : l’« éléphant noir » dans la pièce

il y a 1 heure 43 min
décryptage > International
Diplomatie

Sanctions internationales Russie – Etats-Unis – Europe : état des lieux et bilan au crépuscule de la première présidence Trump

il y a 1 heure 59 min
pépites > Economie
Social
Selon l'OCDE, la France est en tête en matière de dépenses publiques sociales
il y a 2 heures 19 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Montée en puissance de la Chine : la dynamique du cygne noir

il y a 2 heures 46 min
décryptage > Media
Nouveau média

FILD : « le magazine digital qui renoue avec le journalisme de terrain »

il y a 3 heures 18 sec
décryptage > International
Stratégie de lutte

Xi Jinping a arraché une incroyable victoire contre la pauvreté en Chine. Mais la réalité demeure plus sombre que les discours officiels

il y a 4 heures 17 min
décryptage > Education
Personne n’en veut

« Cherche professeur pour remplacer Samuel Paty »

il y a 5 heures 11 min
décryptage > Politique
Gardiens de la paix

Pour une police respectée, pas une police qui fait peur : l’accablante responsabilité politique d’Emmanuel Macron dans la fragilisation de la légitimité des forces de l’ordre françaises

il y a 5 heures 33 min
décryptage > Politique
Un mea culpa qui fera date

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

il y a 21 heures 16 min
Atlanti-Culture

"Le roman de la France- une histoire de la liberté" de Laurent Joffrin : Tome 1, de Vercingétorix à Mirabeau

Publié le 21 octobre 2019
Une contribution heureuse, et un peu partisane, à une relecture actualisée de l'histoire de la France.
Bertrand Devevey pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bertrand Devevey est chroniqueur pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.). 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une contribution heureuse, et un peu partisane, à une relecture actualisée de l'histoire de la France.

De Laurent Joffrin

Ed Tallandier Sortie septembre 2019 480 pages 21,90 €

INFOS & RÉSERVATION

LU / VU PAR

BERTRAND DEVEVEY

Publié le 21 oct . 2019

RECOMMANDATION

Excellent

THÈME

A l'image de son titre, Le roman de la France allie une thématique accessible à une architecture simple : explorer sous le regard de Laurent Joffrin, que beaucoup connaissent comme Directeur de la rédaction du quotidien Libération, l'histoire de France et singulièrement, la naissance du concept républicain de liberté. De Vercingétorix à Mirabeau, des pouvoirs guerriers aux pouvoirs de droit divin, des conquêtes territoriales aux conquêtes par mariages, de la toute puissance religieuse à l'éclatement des Lumières, Laurent Joffrin déploie dans ce roman singulier une certaine idée de l'identité française, dont la Révolution, par ses contradictions et ses antagonismes, sera une synthèse violente.

POINTS FORTS

1. Un livre très bien écrit, au style alerte, mariant les connaissances académiques à des anecdotes plus "confidentielles", intéressantes toujours, surprenantes parfois. Cette écriture simple et imagée en rend la lecture vraiment agréable.

2. Une structure également simple car chronologique, qui met en exergue dans chaque période/chapitre, les signes de la naissance de l'idée de liberté, qu'elle soit le fait de la défense des territoires ou des conquêtes, qu'elle soit l'œuvre des "grands" et des petits.

3. A chaque chapitre sont associés un avant propos et une synthèse, pour lesquels l'auteur livre son interprétation "sur le chemin de la liberté" et accentue sa thèse.

4. Une belle galerie de portraits - figures iconiques de l'histoire de France, mais aussi de nombreux personnages moins connus. Il est particulièrement intéressant de revisiter leurs histoires sous un angle beaucoup moins caricatural que celui des livres d'histoires scolaires.

POINTS FAIBLES

Je n'en vois qu'un, mais il sera relevé sans doute par un certain nombre de lecteurs. Chaque conclusion/synthèse de chapitre rend un verdict moralisateur sur ce que les acteurs de l'histoire auront réussi ou raté sur ce chemin vers la liberté. Parti pris,  notamment sur l'idée de nation que Laurent Joffrin démonte allègrement avec les images archétypales de Vercingétorix, Charlemagne et quelques autres.

EN DEUX MOTS ...

Malgré les réserves émises ci-dessus, ce livre peut se dévorer avec gourmandise, tant le récit est intéressant, mêlant grande et petite Histoire. C'est une contribution heureuse à une relecture actualisée de l'Histoire de la France, qui, si elle ne cache pas la sensibilité de son auteur, ne manque ni d'érudition ni d'objectivité. 

Ce récit, fort peu académique, rafraîchit l'image des personnages et des événements qui ont fait l'Histoire de France. Les rois et les reines, les intrigants, les dissidents, les sages et les fous, les visionnaires et les réactionnaires, religieux et athées, ministres zélés et bourgeois éclairés, dessinent cette histoire de la liberté qui se lit vraiment … comme un roman !

A suivre, le tome 2, qui devrait "couvrir" les années 1790 à nos jours.

UN EXTRAIT

En épitaphe, sur le dos de couvrture :
"Je raconterai cette marche difficile vers une société plus libre et plus égale : elle tisse le destin de la nation. Je raconterai donc, à ma manière, le vrai roman de la France".
"La France n'existait pas au moment des conquêtes de Clovis. Chlodowig (son vrai nom) inaugure le regnum francorum, le règne des Francs sur des territoires mouvants, qui durera jusqu'à Charlemagne […]. Clovis a été transformé en mythe pour donner à la France des origines lointaines…" P 64

A propos de François 1er
"Pour lui, l'ouverture internationale et la défense de la culture nationale vont de pair. On dresse les premières cartes du continent, on voyage de couvent en université, de cour princière en atelier d'artiste, d'Italie en Hollande, d'Espagne en Angleterre. Les lettrés de l'époque auraient été ahuris d'entendre un gouvernant s'inquiéter de cette ouverture aux cultures étrangères. Le mélange des civilisations, à terme, va produire une civilisation nouvelle". P 257
"Dans la longue tradition des priapiques couronnés qui séduisent par leur position plus que par leur attrait, Henri IV fut le plus actif. L'homme au panache blanc était un Don Juan frénétique, un culbuteur acharné, une sorte de Strauss-Kahn couronné".  P279
"Ainsi la "première fronde", celle du peuple et du parlement, esquisse, plus d'un siècle à l'avance, une société politique nouvelle, plus réglée, plus libre, moins arbitraire. Son instauration, on peut le soutenir, aurait peut être même évité le grand affrontement de la révolution, à la manière de la Glorius Revolution de Guillaume d'Orange qui a entraîné la démocratisation du Royaume Uni." P 329
"Montesquieu, Diderot, d'Alembert, Voltaire, Rousseau, géants sur les épaules des géants de la renaissance, ont libéré l'esprit du cachot, fourni leurs armes aux ennemis de la tyrannie et fondé les régimes de liberté". P 422

L'AUTEUR

Laurent Joffrin est journaliste et dirige le quotidien Libération. Laurent Mouchard (son "vrai" nom), a dirigé Le Nouvel Observateur et  demeure un commentateur familier des médias, radios et télévisions.  Il a animé Les détectives de l’Histoire sur France 5, attestant, comme ses romans sur les aventures de Donatien Lalanche, détective de Napoléon, ou sur les grandes aventures navales, d'un véritable goût pour les récits historiques. Il est aussi l'auteur de nombreux essais sur la politique française et internationale.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Paulquiroulenamassepasmousse
- 21/10/2019 - 15:34
Je ne sais pourquoi, j'ai
Je ne sais pourquoi, j'ai toujours eu un "a priori" vis à vis des "MOUCHARD"......Je ne peux pas leur faire confiance non plus quand ils veulent me raconter des histoires......J'ai toujours peur que la "Grande Histoire" de France ne devienne avec eux que des "petites histoires" de collaboration avec l'islam.