En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
ça vient d'être publié
pépites > Politique
Grand nettoyage
Islamisme : Yannick Jadot demande la fin de "toutes les complaisances" dans les mairies et au gouvernement
il y a 7 heures 52 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Une galaxie naine est entrée en collision frontale avec la Voie lactée ; Osiris-Rex : la Nasa inquiète de perdre son précieux chargement prélevé sur l’astéroïde Bennu
il y a 10 heures 23 min
pépites > International
Tensions
Macron a rappelé à Paris l'ambassadeur de France en Turquie après l'insulte d'Erdogan
il y a 12 heures 26 min
décryptage > Economie
Les lignes bougent

Etats-Unis, Chine, Europe : quelle remondialisation ?

il y a 14 heures 1 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Hélène Cixous ou l’empire des nuances

il y a 14 heures 10 min
décryptage > Education
Signes de faiblesses et de lucidité

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

il y a 14 heures 32 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Intégration et inégalités : comment la pensée décoloniale s’est propagée au sein des banlieues

il y a 14 heures 49 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Survivre : la quête de l’espèce humaine face aux multiples menaces

il y a 14 heures 51 min
décryptage > Politique
LFI (La France Islamiste)

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

il y a 14 heures 52 min
décryptage > Société
Dangers du siècle

Pascal Bruckner : « Le rire et la moquerie peuvent suffire face aux guérilleros de la justice sociale, pas face à la menace islamiste »

il y a 14 heures 57 min
pépites > Société
Les affaires ont repris
Paris : la délinquance a explosé depuis le déconfinement
il y a 8 heures 20 min
pépites > Politique
Menace qui pèse sur la France
Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"
il y a 12 heures 10 min
décryptage > Politique
Non-débat

Pourquoi l’usage abusif de la honte comme argument politique est en train d’asphyxier notre démocratie

il y a 13 heures 45 min
décryptage > International
Coup diplomatique

Du blé contre la reconnaissance d’Israël par le Soudan

il y a 14 heures 6 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Climatisation à moindre impact : de nouvelles peintures pour bâtiments pourraient permettre de rafraîchir les immeubles
il y a 14 heures 17 min
décryptage > Histoire
Latrines

Des archéologues fouillent les restes de toilettes médiévales afin de mieux comprendre l'impact de notre régime alimentaire sur notre santé

il y a 14 heures 37 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Les surdoués demandent-ils l’impossible en amour ?

il y a 14 heures 50 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L’absence de débouché politique face à la colère du peuple

il y a 14 heures 52 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Emmanuel Macron : de la réforme à la transformation

il y a 14 heures 52 min
décryptage > Société
Etat profond

QAnon contre Antifas : pour de plus en plus de gens, la vérité est ailleurs. Et le problème est qu’ils ont partiellement raison…

il y a 14 heures 57 min
Atlanti-Culture

"John Tanner, Tome 1, le captif du peuple des 1000 lacs" de Christian Perrissin et Boro Pavlovic : une histoire vraie, servie par des dessins bien loin des images d'Epinal

Publié le 19 octobre 2019
Bertrand Devevey pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bertrand Devevey est chroniqueur pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.). 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»

"John Tanner, Tome 1, le captif du peuple des 1000 lacs"

De Christian Perrissin et Boro Pavlovic
Ed. Glénat 18 € Sortie septembre 2019

 

RECOMMANDATION

Excellent


THÈME
Fils d'un fermier immigré dans le Kentucky au début du 19ème siècle, John Tanner est enlevé par des guerriers de la nation Algonquine. Destiné à être fils de substitution des parents d'un jeune indien décédé quelques mois plus tôt, il va devoir vivre la vie de la tribu, accepter sa condition, au péril de sa vie et de la vie des siens. Ce tome 1 raconte l'arrivée de l'enfant, puis du jeune adulte, dans la tribu et sa difficile acculturation.

 

POINTS FORTS
1. Cette bande dessinée raconte une histoire vraie, dont le docteur Edwin James, médecin de l’armée américaine au fort de l'île Mackinac (tout proche du Canada, au bord du lac Huron) a été, dans les années 1827/1830, le dépositaire. Il a reçu de John Tanner lui-même, le témoignage de sa vie. Devenu éclaireur et médiateur entre les américains et les tribus Ojibwé et Ottawa qui vivaient dans la région, il vécu un temps au fort avec sa femme indienne et ses enfants.

2. Un récit d'une précision historique remarquable, presque ethnologique, dont faits et dialogues sont fidèles aux récits de John Tanner. 

3. Des dessins loin des clichés, qui restituent avec sobriété la vie des tribus, les paysages, les climats, les visages, les saisons, dans des nuances d'ocres, de beiges de verts, qui évoquent des terres encore vierges.

4. Une préface et une post face qui allient textes et "crayonnés", pour poser intelligemment contexte et décors.

 

POINTS FAIBLES
Pour qui aime la bande dessinée, les récits et destins hors normes et peut être aussi cette époque mythique dans ces territoires de l'est américain, je n'en vois pas !

 

EN DEUX MOTS 
Cette bande dessinée, qui appelle une suite (qui sera la fin de l'histoire), est une belle découverte. Son grand format magnifie le récit, ses ambiances, tantôt grises, tantôt fauves, parfois plus lumineuses aux abords du lac. L'histoire est juste, bien écrite ; les dessins sont de qualité et vous plongent dans la vie intime de cet enfant déraciné, devenu jeune homme, plus tout à fait blanc, pas tout à fait indien. Ce serait un peu audacieux d'invoquer Lévi-Strauss pour qualifier la description de la vie des peuples Ojibwé et Ottawa mais sur le plan visuel, au moins, cette bande dessinée nous en apprend beaucoup sans sombrer dans le cliché !

 

UNE ILLUSTRATION

 

L'AUTEUR
Christian Perrissin est scénariste de bande dessinée. Un de ses albums a reçu le prix Ouest France en 2008. Il à puisé, pour cette aventure, une partie de son inspiration dans l'œuvre de James Oliver Curwood, qui, avec Jack London, a construit la légende des récits du grand nord américain. Grizzly King est sans doute le plus célèbre (1916), par ailleurs remarquablement adapté au cinéma par Jean-Jacques Annaud sous le titre L'ours.

Boro Pavlovic est dessinateur et coloriste, d'origine yougoslave. Il a travaillé longuement pour la bande dessinée suédoise, avant de réaliser, avec Christian Perrissin la série El Nino, quête d'un frère jumeau perdu, série dont 7 tomes ont été publiés. 

et Edwin James : Décédé en 1861, il fut botaniste, géologue, médecin et à ses heures, alpiniste. Il parcouru la Louisiane, les montagnes rocheuses, en décrivit la flore, avant de devenir chirurgien de l'armée américaine, dans la région des grands lacs. C'est là qu'il fit connaissance de John Tanner qui l'aida à comprendre et traduire la langue indienne ojibwé.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires