En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

04.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

05.

Cette très chère Ségolène Royal

06.

Mystérieux virus venu de Chine : pourquoi les poumons sont le maillon faible des épidémies planétaires

07.

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

05.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

03.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

04.

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

05.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

06.

Valeurs Actuelles démolit Greta Thunberg, le Point la CGT; Le permis de conduire: truc de vieux; Les secrets de Netflix pour nous rendre addicts; François Baroin & Eric Besson gagnent très bien leur vie, Arnaud Lagardere ses finances virent au rouge vif

ça vient d'être publié
décryptage > Environnement
Révolution ?

Une étude universitaire affirme que laver le linge à 25°C est meilleur pour l’environnement. Mais les vêtements ressortent-ils propres de la machine ?

il y a 21 min 37 sec
décryptage > Politique
Souvenirs, souvenirs

Nicolas Sarkozy présente ses voeux, c’est l’occasion de se repencher sur son mandat ou le dernier mandat présidentiel "tranquille"

il y a 1 heure 26 min
décryptage > Environnement
Davos 2020

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

il y a 2 heures 11 min
pépites > Politique
Présidentielle 2020
Marine Le Pen est d'accord pour travailler avec Nicolas Dupont-Aignan mais sans primaire
il y a 17 heures 22 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

"Ménopause", livret d'Alexandra Cismondi, Parodies de chansons et mise en scène d'Alex Goude : Pas de pause pour "Ménopause" qui est prolongé à la Gaité, par Anne-Marie Joire-Noulens

il y a 21 heures 22 min
décryptage > Politique
Coup de froid

Cette très chère Ségolène Royal

il y a 22 heures 5 min
décryptage > Politique
Critique

Pourquoi nous devons sérieusement parler de la Chine

il y a 22 heures 52 min
décryptage > Société
PMA ou GPA: c’est au choix

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

il y a 23 heures 31 min
décryptage > Economie
Faux-semblant

Choose France : voilà pourquoi l’attractivité de l’Hexagone n’a que très peu à voir avec la manière dont le pays est gouverné

il y a 1 jour 30 min
décryptage > Economie
Davos 2020

Ce que les grandes entreprises pourraient réellement faire pour enfin se mettre au vert... et sans gadget

il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Europe
Concurrence européenne

Post-Brexit : entre un Singapour britannique et un cavalier solitaire allemand, quel destin pour l’économie française ?

il y a 53 min 3 sec
décryptage > Economie
Atlantico Business

A trop célébrer l’attractivité française, on en oublie les effets pervers

il y a 1 heure 54 min
pépites > People
Retraite
Après 50 ans de carrière, le couturier Jean Paul Gaultier dit adieu aux défilés haute couture
il y a 16 heures 46 min
pépites > Politique
Luanda Leaks
La femme "la plus riche d'Afrique" rattrapée par la justice
il y a 17 heures 44 min
décryptage > Culture
Atlanti culture

"L’Abominable", de Dan Simmons: Sur les flancs glacés de l’Everest, une aventure à donner le vertige !

il y a 21 heures 40 min
décryptage > Société
Intrusions à tous les étages

Bestiaire révolutionnaire et autodafés de pacotille

il y a 22 heures 33 min
pépite vidéo > Politique
Voeux
Nicolas Sarkozy dénonce le climat de "violence" qui règne en France
il y a 23 heures 7 min
décryptage > Politique
Interview

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

il y a 23 heures 55 min
décryptage > Economie
Point de vue

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Economie
Trompe l’oeil

Pourquoi le classement Oxfam sur la concentration des richesses entre les mains de milliardaires ne nous dit quasiment rien de la réalité de celle des pauvres

il y a 1 jour 1 heure
© DR
© DR
Atlanti-Culture

"Why?": le cygne nous devait un meilleur chant

Publié le 09 juillet 2019
Peter Brook a fait beaucoup, beaucoup mieux que ce "Why?".
Jean Ruhlmann est historien et maître de conférences en histoire contemporaine à l'université Lille III et à Sciences Po Paris. Il est également l'auteur de Ni bourgeois Ni prolétaires. La Défense des classes moyennes en France au XXe siècle ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean Ruhlmann
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean Ruhlmann est historien et maître de conférences en histoire contemporaine à l'université Lille III et à Sciences Po Paris. Il est également l'auteur de Ni bourgeois Ni prolétaires. La Défense des classes moyennes en France au XXe siècle ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Peter Brook a fait beaucoup, beaucoup mieux que ce "Why?".

RECOMMANDATION

A la rigueur
Peut-on dire autre chose que beaucoup de bien du "testament" présumé d'une des plus grandes figures du théâtre contemporain? Grave question. A Culture-Tops, nous osons: Peter Brook a fait beaucoup, beaucoup mieux que ce "Why?".

THÈME

« Why ? » : telle est la question posée par Dieu lui-même à propos du théâtre nous dit Peter Brook. Pour tenter d'y répondre, la pièce met en scène deux comédiennes et un comédien qui vont s'exécuter en deux temps.
 
• La première partie du spectacle, parfois légère, pose les jalons et les grandes questions qui parcourent cet art depuis ses origines (de la loi des espacements de Jo-Hu-Kyu à la méthode Stanislavski), avec des moments comiques (démonstration sollicitant le public sur la variété des points de vue ; affres du comédien n'ayant qu'une réplique et pas de nom propre...), et des interrogations sur les rapports public-comédiens, la singularité du comédien, les fonctions du théâtre etc...
 
• La seconde partie est plus grave, qui nous propose une réponse au "Why ?" initial en prouvant la nécessité de cet art par la gravité des rapports qu'il entretient avec la politique - en l'occurrence la Révolution bolchévique et surtout son dévoiement – et par le truchement des tragiques démêlés du couple Meyerhold-Raijkh avec le pouvoir stalinien.

POINTS FORTS

La représentation permet d'admirer la palette de cette singulière comédienne qu'est Kathryn Hunter, dont la présence, le timbre et les qualités d'interprétation forcent l'admiration.
Les deux temps assez distincts de la pièce donnent à voir des facettes assez différentes du théâtre : à une première partie assez ludique et expérimentale succède une seconde partie tragique et plus engagée.

POINTS FAIBLES

Face à un monstre sacré du théâtre contemporain comme Peter Brook, plusieurs attitudes sont possibles : les "fans" absolus n'envisagent pas un instant qu'une proposition du Maître puisse être mise en question ; les "pseudo-initiés", de peur de "passer à côté" ou de "ne pas en être", vont se ranger aux côtés des premiers, de sorte qu'on les entend rire d'un air entendu et complice au moindre trait d'esprit du texte, fut-il d'une ironie assez plate, volontaire ou non ; les humbles et les modestes, écrasés par la réputation du metteur en scène, n'oseront pas trop exprimer un avis critique ; enfin, il y a ceux qui entendent « appeler un chat un chat », auxquels s'ajoutent ceux qui aiment qu'on le fasse...
De ce point de vue, la pièce qui nous est proposée présente de sérieuses faiblesses. Certes, le spectacle n'est pas médiocre et donne souvent à réfléchir. Mais n'est-on pas est en droit de demander plus à Peter Brook ?
D'abord son dispositif habituel est-il de rigueur ou à bout de souffle ? L'économie de moyens (porte-manteaux, chaises de bureau, pupitres) et l'uniformité vestimentaire (tenue noire) - caractéristiques de sa théorie de « l'espace vide » - sont-elles adaptées en toute circonstance ou deviennent-elles une sorte de pétition de principe et de signature, bref un gimmick assez artificiel ?
 
En second lieu se pose un problème de contenu et de mise en scène :
- la première partie vire parfois au précis illustré des grandes théories sur le théâtre : dans ce traité succinct, divers exercices d'application se mêlent à des sentences édifiantes du type « Ne pas s'oublier soi-même », ou encore «  Il y a trois vérités : ma vérité ; votre vérité et LA vérité. » ...
- mais le plus dérangeant accompagne l'évocation du destin tragique du théoricien du « théâtre total », broyé avec sa compagne la comédienne Zinaïda Raijkh. Tout effort de mise en scène semble alors s'effacer  devant les malheurs (bien réels) du couple, de sorte que les comédiens terminent le spectacle en récitant, texte en main et assis sur leur chaise, la chronique des aveux puis des rétractations de Meyerhold...
Cela pourrait passer s'il s'agissait d'une découverte, mais en l'occurrence, les mécanismes, les falsifications et les ravages des procès staliniens étant bien connus de tous, on se demande bien pourquoi ils seraient à ce point dépourvus de mise en scène...

EN DEUX MOTS ...

Un énième panorama des théories et des fonctions du théâtre ? Une nouvelle dénonciation des horreurs du système stalinien ? Bref, on peut se poser la question suivante : why « Why ? ».

UN EXTRAIT

« Le théâtre, c'est une arme très dangereuse. » (Vsevolod Meyerhold)

L'AUTEUR

On ne compte plus les réalisations de Peter Brook (1925 - ) au théâtre, au cinéma et à l'opéra. Ce pilier de la Royal Shakespeare Company, fondateur du Centre national des créations théâtrales, depuis la création des Bouffes du Nord a multiplié les productions à succès, tout en innovant par des ruptures avec les conventions théâtrales en vigueur, de Timon d'Athènes (1974) à The Prisoner (2018), en passant par La conférence des oiseaux (1979) et, bien sûr, Le Mahabharata (1985).
 
Il s'associe, pour l'écriture et la mise en scène de ce spectacle, à Marie-Hélène Estienne, son ancienne assistante devenue sa collaboratrice.  
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

04.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

05.

Cette très chère Ségolène Royal

06.

Mystérieux virus venu de Chine : pourquoi les poumons sont le maillon faible des épidémies planétaires

07.

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

05.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

03.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

04.

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

05.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

06.

Valeurs Actuelles démolit Greta Thunberg, le Point la CGT; Le permis de conduire: truc de vieux; Les secrets de Netflix pour nous rendre addicts; François Baroin & Eric Besson gagnent très bien leur vie, Arnaud Lagardere ses finances virent au rouge vif

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires