En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud

05.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

06.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

07.

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

06.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

05.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

06.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Fractures émotionnelles

La colère et la peur dominent les émotions des Français concernant l’état du pays. Mais ceux qui les ressentent ne sont pas du tout les mêmes

il y a 14 min 13 sec
décryptage > France
Débat public

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

il y a 36 min 19 sec
pépites > Santé
Investigations
Covid-19 : l'OMS « fera tout » pour connaître l'origine du virus
il y a 13 heures 45 min
light > Media
Nouveaux projets
Jean-Pierre Pernaut va lancer un « Netflix des régions » le 18 décembre prochain
il y a 14 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Femmes de fer, elles ont incarné la saga Wendel" de Alain Missoffe et Philippe Franchini : de la Révolution à la Ve République, portraits de quinze femmes d'exception au cœur d'une dynastie prestigieuse. Un récit captivant

il y a 15 heures 9 min
pépites > Santé
Espoir contre la pandémie
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce qu'il envisage une campagne de vaccination grand public « entre avril et juin »
il y a 17 heures 19 min
light > Culture
Grande dame de la chanson française
Mort de la chanteuse Anne Sylvestre à l’âge de 86 ans
il y a 18 heures 4 min
décryptage > Environnement
Energie

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

il y a 19 heures 33 min
pépites > High-tech
Bug
iPhone résistant à l'eau : publicité mensongère estime l'autorité italienne de la concurrence, amende de 10 millions d'euros pour Apple
il y a 20 heures 5 min
pépites > Consommation
Le travail peut tuer
Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud
il y a 21 heures 12 min
décryptage > Politique
Occupation de temps de cerveau disponible

La démocratie, malade du syndrome Darmanin ?

il y a 22 min 50 sec
décryptage > Economie
Atantico Business

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

il y a 1 heure 13 min
pépites > Media
Entretien avec le chef de l’Etat
Emmanuel Macron sera interviewé ce jeudi 3 décembre en direct sur Brut
il y a 14 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Grande épreuve" de Etienne de Montety : Grand Prix du roman de l'Académie Française 2020 - Une religion chasse l’autre… Inspirée par l’assassinat du père Hamel

il y a 14 heures 55 min
pépites > France
Effet boule de neige
Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger
il y a 15 heures 51 min
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne à Trèves
il y a 17 heures 52 min
décryptage > Economie
Impact du confinement

Productivité : les salariés travaillent plus depuis le début de la pandémie. Oui, mais pas tous

il y a 19 heures 22 min
pépites > International
Licencieux
"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir
il y a 19 heures 34 min
décryptage > International
Otan

La Turquie et l’Occident : l’« éléphant noir » dans la pièce

il y a 21 heures 7 min
décryptage > International
Diplomatie

Sanctions internationales Russie – Etats-Unis – Europe : état des lieux et bilan au crépuscule de la première présidence Trump

il y a 21 heures 23 min
Atlanti-culture

Exposition Picasso et la guerre : il ne l'a jamais faite, mais elle tient une place importante dans son oeuvre

Publié le 13 juin 2019
Marie Wimez pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Marie Wimez est chroniqueuse pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.). Culture-Tops a été créé...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»

EXPOSITION

PICASSO et la GUERRE

 

INFORMATIONS

Musée de l’Armée

129, rue de Grenelle, 75007 Paris

01 44 42 38 77

Jusqu'au 28 juillet 

Du lundi au dimanche de 10h à 18h. Nocturne le mardi jusqu’à 21h

Musee-armee.fr


 

RECOMMANDATION

           BON

 

THEME

On ne le sait pas toujours mais le musée de l’Armée est le cinquième des musées français les plus visités. Il souhaite désormais élargir son audience, en dehors de son domaine, en attirant un public «beaux-arts». 

En coopération avec le musée Picasso-Paris, le musée de l’Armée met en œuvre cette évolution en proposant une exposition sur «Picasso et la guerre». 

Pablo Picasso (1881-1973) n’a jamais été soldat. Mais il s’est battu, à sa façon, avec ses pinceaux. Son œuvre, qualifiée par les Nazis «d’art dégénéré» fait place, entre autres choses, aux massacres de Guernica, à la guerre des Balkans, aux horreurs de celle de Corée, sans oublier les conflits de la décolonisation. 

                                                                                                                             

POINTS FORTS

* La scénographie épurée, le parcours très didactique, tant les nombreuses bornes multimédias que l’écriture pédagogique des panneaux généraux mais aussi des panneaux jeunes publics sans oublier les échelles chronologiques croisées. La photographie de la toile Guernica(1937) scinde l’exposition en deux parties : il y a un avant et un après Guernica. La première partie s’étire de 1880 à 1940 et la seconde partie de 1945 à 1972.

* La première salle parle de la formation académique de Picasso, de la peinture d’histoire, surtout militaire, très en vogue à  la fin du XIXe siècle, et des positions anarchistes du peintre. 

* Lors de la première guerre mondiale, Picasso soutient ses amis mais lui ne s’engage pas. «Guernica»  est le fruit d’une commande réalisée pour le pavillon espagnol lors de l’exposition universelle (la toile appartient donc à l’Espagne et ne quitte pas souvent le musée de la Reine Sofia).  

* Le casque percé, d’Apollinaire, exposé là, provoque une émotion. La statue en bronze de « l’homme au mouton » (1943) interpelle : représente-t-elle le bon pasteur ou le sacrifice de l’agneau ?

* L’exposition montre bien la complexité de la relation de Picasso à la guerre : d’une part, peu de représentations de conflits, des prises de position publiques rares et d’autre part, un artiste très sollicité après la guerre qui affiche  un pacifisme faisant écho aux sympathies anarchistes de sa jeunesse. Membre du Parti communiste depuis 1944, qui fait de la paix son thème de prédilection,  il devient une icône, surtout  entre 1949 et 1961.           

* En 1942, il peint un pigeon-la paloma, en espagnol-, qui deviendra la colombe de la paix et un symbole international ! En 1949, il réalise l’affiche du premier congrès mondial des partisans de la paix, avec justement  une colombe pour symboliser la paix.

* La dernière salle rassemble 3 chefs d’œuvre : le  «massacre de Corée» (1951), qui, un peu à la manière de RoboCop, dénonce le massacre de civils. Les «femmes d’Alger» (1955), en hommage à Delacroix; et, en 1972, un an avant son décès, il peint «Mousquetaire et  enfant», s’inspirant de Vélasquez et Rembrandt. 

Si la plupart des œuvres présentées dans l’exposition ne sont pas à proprement parler engagées, elles inscrivent l’art de Picasso dans une volonté de prendre une distance par rapport aux évènements tragiques liées aux guerres. Picasso est pacifiste

 

POINTS  FAIBLES

* Non, «Guernica», la toile iconique du pacifisme, n’est pas là. Seule une très grande photo, prise par Dora Maar, est présentée à l’entrée de l’exposition

* Le parcours, qui oblige à revenir sur ses pas, ne bénéficie pas d'une bonne signalétique.

 

EN DEUX MOTS

Le Musée de l’Armée ne va pas s'arrêter là: il  nous convie cet automne aux «Canons de l’élégance», exposition qui abordera le luxe du décorum militaire sous l’angle de la mode, du design et des arts décoratifs.


L'ARTISTE

Je ne pense pas qu'il soit nécessaire de présenter Picasso...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires