En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

03.

Renault en plein chaos post Ghosn

04.

Fortunes américaines vite dilapidées et richesses italiennes transmises à travers les siècles : l’héritage dans tous ses états

05.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

06.

Comment l'image de la présidence d'Emmanuel Macron a été écornée par l'affaire Benalla et ses mystères

07.

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

04.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Culture

"Miroir du temps" d'André Suarès : une occasion précieuse de découvrir une pensée d’une inventivité débridée et salutaire

il y a 10 heures 39 min
pépite vidéo > International
Ultimatum
Liban : nouvelle journée de mobilisation contre la classe politique et la corruption
il y a 12 heures 30 min
pépites > Politique
Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI
Election présidentielle : Marine Le Pen confirme son "envie d'être candidate" en 2022
il y a 14 heures 42 min
pépites > Justice
Dénonciation calomnieuse
Alexandre Benalla a déposé une plainte contre l'association Anticor
il y a 16 heures 12 min
pépites > Politique
Voix sociale et républicaine
Des élus PS et des soutiens d'Emmanuel Macron signent une tribune en faveur de la création d'un "pôle de gauche" dans la majorité
il y a 17 heures 13 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

"Le dernier hiver du Cid" de Jérôme Garcin : le chagrin et la piété

il y a 18 heures 45 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
La Nasa a dévoilé les combinaisons des astronautes qui marcheront sur la Lune ; Le système planétaire le plus proche de nous a des propriétés étranges
il y a 19 heures 55 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L'amélioration des conditions de travail de la police passera par la restauration de l'autorité de l'Etat et par une modernisation en profondeur

il y a 19 heures 57 min
décryptage > Finance
Monnaies

Facebook : comment le Libra pourrait bien changer le dollar

il y a 20 heures 30 min
décryptage > Société
Transmission

Fortunes américaines vite dilapidées et richesses italiennes transmises à travers les siècles : l’héritage dans tous ses états

il y a 21 heures 31 min
"Climate change"
Jane Fonda et Sam Waterston ont été arrêtés lors d'une manifestation pour le climat
il y a 12 heures 11 min
pépites > Justice
Défense
Rachida Dati dénonce une "instrumentalisation" dans le cadre de l'information judiciaire dans l'affaire Ghosn
il y a 12 heures 58 min
pépites > Politique
Neutralité religieuse
Elections municipales : Bruno Retailleau propose un projet de loi pour interdire les "listes communautaristes"
il y a 15 heures 34 min
pépite vidéo > Europe
Avenir du Royaume-Uni
Brexit : Boris Johnson se résigne à demander un nouveau report
il y a 16 heures 51 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 17 heures 59 min
décryptage > Société
Culpabilisation à grande échelle

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

il y a 19 heures 50 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment l'image de la présidence d'Emmanuel Macron a été écornée par l'affaire Benalla et ses mystères

il y a 19 heures 56 min
rendez-vous > Science
Atlantico Green
Les recherches prometteuses de chimistes japonais sur de nouveaux matériaux plastiques qui permettent de fixer le CO2
il y a 19 heures 59 min
décryptage > Europe
Bras de fer politique

Jusqu’à quand une poignée de parlementaires britanniques s’opposera-t-elle à l’inéluctable - le Brexit ?

il y a 21 heures 15 min
pépites > International
Cessez-le-feu
Recep Tayyip Erdogan menace les combattants kurdes en cas de non-respect de l’accord
il y a 1 jour 10 heures
© LIONEL BONAVENTURE / AFP
© LIONEL BONAVENTURE / AFP
Antitrust

GAFA : va-t-on vers un démantèlement des géants technologiques ?

Publié le 07 juin 2019
Le département de la justice américaine vient d'annoncer qu'il mettait en place une enquête antitrust contre Google. C'est un projet de longue date qui se conclut.
Bernard Benhamou est secrétaire général de l’Institut de la Souveraineté Numérique (ISN). Il est aussi enseignant sur la gouvernance de l’Internet à l’Université Paris I-Panthéon Sorbonne. Il a exercé les fonctions de délégué interministériel aux usages...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bernard Benhamou
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bernard Benhamou est secrétaire général de l’Institut de la Souveraineté Numérique (ISN). Il est aussi enseignant sur la gouvernance de l’Internet à l’Université Paris I-Panthéon Sorbonne. Il a exercé les fonctions de délégué interministériel aux usages...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le département de la justice américaine vient d'annoncer qu'il mettait en place une enquête antitrust contre Google. C'est un projet de longue date qui se conclut.

Atlantico : Pourquoi maintenant ? D'où vient ce désir de limiter l'emprise de Google dans le monde du numérique qu'on aurait pu penser impossible avec l'omniprésence des lobbys aux États-Unis ?

Bernard Benhamou : La question est effectivement de savoir "pourquoi maintenant". En partie c’est lié au fait qu’un mouvement global des États est en train de se mettre en place autour de la régulation des GAFA alors que l’on a connu une décennie marquée par un laisser-faire bienveillant (en anglais on parle de "hands off approach"). Et effectivement, on a pu voir ces entreprises se développer sans régulation excessive, ou du moins sans une approche lourde des États en particulier dans le domaine du commerce électronique. Or, on se rend compte maintenant des spécificités des géants de l’Internet, d'un point de vue antitrust traditionnel (dans leurs relations avec les autres acteurs économiques) et mais aussi maintenant sur le plan des risques politiques (comme les manipulations des opinions publiques qu’ils permettent ou des ingérences qu’ils ont facilitées). La nouveauté étant aussi que ces groupes ont un impact sur toutes les filières industrielles et de services et plus seulement sur l’informatique ou les télécoms (comme c’était le cas pour IBM ou AT&T). Les problèmes qui se posent désormais aux États autour ces monopoles ne relèvent désormais plus simplement du domaine de la régulation de la concurrence ou de l’optimisation fiscale. Une autre nouveauté du secteur de l’Internet réside dans le fait que jusqu'à une période récente, l'action antitrust était basée sur le facteur prix, c’est-à-dire "est-ce que la concentration dans un secteur risque de léser le consommateur par l’augmentation des prix ?" Or, pour la plupart, les services grand public de Google ou de Facebook sont des services gratuits. Mais on doit désormais réfléchir au fait qu'il n'y a pas que le prix qui est déterminant dans le cadre d’une action antitrust. La domination de ces sociétés risque en effet d'entraîner un déficit d'innovation qui peut aussi léser le consommateur, sans que l’on soit face à une logique d'augmentation des prix…

De surcroît, nous avons assisté en l’espace de quelques semaines à des prises de positions radicales autour de l'antitrust vis-à-vis des GAFA. Depuis Elizabeth Warren, sénatrice américaine, se prononçant pour le démantèlement des GAFA jusqu’à la fameuse tribune de Chris Hughes le co-fondateur de Facebook appelant à démanteler… Facebook. Même les journaux les plus influents de la Silicon Valley comme Wired prennent désormais position pour le démantèlement de Facebook face aux risques d’une crise de confiance systémique qui pourrait entraîner l’ensemble des valeurs technologiques dans sa chute.

L'intérêt des responsables politiques sur ces questions a évolué : le centre de gravité de l’action politique penchait vers le laisser-faire et il est en train de basculer vers la régulation. C'est une vraie nouveauté !

Si on parle d'antitrust, on parle de démanteler. Comment démantèle-t-on des sociétés comme les GAFA dont le secteur d'activité n'est pas unique comme le pétrole pour la Standard Oil en 1914 ?

Pour démanteler dans ces cas précis, il faudrait plutôt parler de "défusionner". C’est en particulier le cas avec Facebook qui a absorbé par le passé des sociétés comme What's app et Instagram. Ceux qui pensaient que les utilisateurs pourraient basculer vers d’autres réseaux sociaux apprennent maintenant que s’ils vont sur Instagram ou sur What ‘s app, ils sont toujours dans la galaxie des services Facebook… De même pour Google qui reste essentiellement perçu comme un moteur de recherche mais possède de nombreux autres services, comme YouTube mais aussi d’autres services commerciaux, qu'ils peuvent mettre en avant grâce à des modifications de leurs algorithmes d’indexation.

À ce titre, dans la perspective traditionnelle de l'antitrust, on analyse comment s'établissent les passerelles entre les différents types d'activité afin de les segmenter. Globalement, le but est de faire en sorte qu'un segment ne puisse pas effectuer un bras de levier par rapport à un autre segment de l'activité économique. C'est l'un des fondements de l'action antitrust : éviter un effet domino. Or aujourd’hui des acteurs comme les GAFA peuvent influencer ou dominer la quasi-totalité des secteurs d’activité économique (de la banque, à la santé en passant par les assurances, les transports ou l’énergie… sans parler de la culture ou des médias…)

L'Europe a même déjà empêché dans le passé la fusion de deux grandes sociétés non-européennes : celle des deux américains General Electric et Honeywell en 2005. Pour revenir sur les conditions d'une loi antitrust spécifiquement conçue pour les GAFA, il faut se souvenir que de nombreuses actions contre les monopoles ont donné lieu à des actions spécifiques « ad hoc » dont celle qui a donné contre la Standard Oil qui était un trust et non une société traditionnelle. Ces lois « sur mesure » sont loin d’être inhabituelles dans le champ de l’antitrust et encore plus nécessaire lorsqu’il est question d’un domaine aussi rapidement évolutif que celui des grandes sociétés de l’Internet.

Le chiffre d’affaires de Google en 2018 était de 136,22 milliards de dollars. Comment gérer le démantèlement d'une société aux revenus si élevés et aux activités si diverses ? Existe-t-il des risques de déstabilisation économiques des pays ?

La nature technologique a elle aussi peur du vide. Par définition, il n'y aura jamais de ruptures de services dans ces domaines. Ce que l'on peut dire, c'est qu'il n'est pas possible à un moment donné de laisser des acteurs devenir hégémonique, en particulier lorsque leurs pouvoirs d’ubérisation en viennent à toucher tous les secteurs voire à remettre en cause les prérogatives des États… C’est la question qui se pose désormais les institutions chargées de veiller à la stabilité des monnaies comme les banques centrales face à des acteurs qui pourraient battre monnaie. Aujourd'hui le problème que posent les GAFA n'est pas simplement économique mais il est d’abord politique.

L'idée selon laquelle ces "monopoles naturels" auraient vocation à perdurer quoiqu’il arrive est fausse. Si ces démantèlements devaient avoir lieu pour les GAFA ils auraient effectivement un impact sur la valeur boursière de ces sociétés. Mais je n'irai pas jusqu’à parler d'un impact massif. Ainsi même le très libéral Financial Times rappelait à propos des Data brokers – ces sociétés qui agrègent des gigantesques bases de données sur les individus pour les revendre - en les appelant les « Étoiles de la mort » de la vie privée ("Privacy Deathstars") que ces sociétés qui sont au cœur des modèles économiques des GAFA devenaient de plus en plus difficiles à réguler. Est-ce qu'on peut faire confiance à Google ou Facebook pour s'autoréguler par rapport aux risques liés à l’accumulation des données personnelles alors que c'est le moteur de leur croissance ? La réponse apparaît claire désormais : non.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

03.

Renault en plein chaos post Ghosn

04.

Fortunes américaines vite dilapidées et richesses italiennes transmises à travers les siècles : l’héritage dans tous ses états

05.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

06.

Comment l'image de la présidence d'Emmanuel Macron a été écornée par l'affaire Benalla et ses mystères

07.

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

04.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Benvoyons
- 07/06/2019 - 11:57
Comme quoi le Libéralisme peut remettre en cause comme
cela a été fait pour ATT ( https://fr.wikipedia.org/wiki/American_Telephone_%26_Telegraph )
alors que le Socialisme par son dogmatisme ne réussi jamais à le faire il préfère faire dominer tous les humains jusqu'à les faire mourir, pour éviter de se remettre en cause.