En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

03.

Corona-krach : Comment échapper à la méga crise américaine qui semble se profiler ?

04.

Trump / Macron : le match des sondages par (gros) temps de Coronavirus

05.

Coronavirus : Pour Bruno Le Maire, la France va "vraisemblablement" connaître sa pire récession depuis 1945

06.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

07.

Radioscopie des foyers épidémique français : ces semaines pendant lesquelles l’épidémie aurait encore pu être limitée

01.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

06.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Santé
Scandale
Une infirmière montre l'état catastrophique des nouvelles blouses reçues par son hôpital
il y a 14 min 21 sec
Surchauffe
Le mois de mars parmi les plus chauds jamais enregistrés
il y a 1 heure 28 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Confiner c’est mourir un peu. Ne pas le préparer, c’est mourir sûrement.

il y a 2 heures 3 min
Alerte
La WWF alerte sur les conséquences d'une reprise économique pouvant aggraver la crise climatique
il y a 2 heures 51 min
pépites > Economie
Économie
Coronavirus : Pour Bruno Le Maire, la France va "vraisemblablement" connaître sa pire récession depuis 1945
il y a 5 heures 5 min
pépite vidéo > International
Israël
L'église du Saint-Sépulcre à Jérusalem ferme pour cause de coronavirus
il y a 5 heures 30 min
décryptage > Société
Allah n’y est pour rien.

Coronavirus : quand Libération fait le tri entre les religions…

il y a 6 heures 35 min
décryptage > Société
Économie/société

Une autre stratégie : la bourse ET la vie

il y a 7 heures 9 min
décryptage > Santé
Covid19

Radioscopie des foyers épidémique français : ces semaines pendant lesquelles l’épidémie aurait encore pu être limitée

il y a 7 heures 52 min
décryptage > Politique
Forte tête

Trump / Macron : le match des sondages par (gros) temps de Coronavirus

il y a 8 heures 28 min
pépites > Economie
Économie
Coronavirus : L'Espagne premier pays européen à envisager un revenu universel
il y a 1 heure 47 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Brigitte Kermel "Le secret d'Hemingway" : L’ “histoire vraie” romancée du mal-être du fils d’Hemingway. Un récit un peu décevant

il y a 1 heure 53 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Commandant de sous-marin" François Dupont : Vingt mille mots sous les mers : un embarquement fascinant !

il y a 2 heures 8 min
pépites > Société
Piégées
Confinement : Castaner "confirme" la hausse des violences familiales
il y a 4 heures 46 min
pépites > International
Extension du virus
Coronavirus : Un mammifère d'un zoo de New-York contaminé
il y a 5 heures 20 min
décryptage > Economie
Menace économique

Corona-krach : Comment échapper à la méga crise américaine qui semble se profiler ?

il y a 6 heures 26 min
décryptage > Economie
Économie

La pandémie telle que vue et prévue par les marchés financiers

il y a 6 heures 50 min
décryptage > Economie
Économie

La France malade de sa désindustrialisation (et de l’euro...?)

il y a 7 heures 29 min
rendez-vous > Social
La minute tech
Coronavirus : l’impression 3D à notre secours
il y a 8 heures 2 min
décryptage > Economie
Économie

Relance budgétaire européenne : une imagination débordante de Bruxelles mais aucune mise en œuvre concrète. La faute à qui ?

il y a 8 heures 47 min
© Page Facebook Marche citoyenne de Patrick Maurin
© Page Facebook Marche citoyenne de Patrick Maurin
En marche !

Solvitur ambulando : l’expression latine qui pourrait changer la façon dont vous gérez vos problèmes

Publié le 04 juin 2019
La marche est une solution aux problèmes physiques et spirituels de notre temps, car elle s'oppose au monde fonctionnel et aux contraintes du quotidien.
David Le Breton est professeur de sociologie à l’université de Strasbourg. Membre de l’Institut universitaire de France, membre de l’Institut des études avancées de l’université de Strasbourg (USIAS), il a publié de nombreux ouvrages dont En souffrance....
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
David Le Breton
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
David Le Breton est professeur de sociologie à l’université de Strasbourg. Membre de l’Institut universitaire de France, membre de l’Institut des études avancées de l’université de Strasbourg (USIAS), il a publié de nombreux ouvrages dont En souffrance....
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La marche est une solution aux problèmes physiques et spirituels de notre temps, car elle s'oppose au monde fonctionnel et aux contraintes du quotidien.

Atlantico : Alors que l'expression "burnout" est devenue courante dans nos sociétés, avec ses synonymes de dépression et d'anxiété, un professeur anglais à la Belmont University (Tennesse) suggère de "revenir aux classiques" et propose comme solution l'adage latin "Solvitur ambulando". Traduction : tout se résout par la marche. La marche peut-elle participer à notre bien-être ?

David Le Breton : J'ai souvent écrit moi-même sur le sujet, en voyant la marche comme une forme de guérison contre d'innombrables formes d'adversité comme la dépression, le burn-out, les séparations, les deuils. Beaucoup de marcheurs en long cours se battent en même temps contre la maladie. Le burn-out est un sujet que je connais, il était au cœur de mon livre Disparaître de soi. J'avais pensé la marche comme une manière heureuse de disparaître de soi, se retrouver anonyme sur les sentiers sans plus avoir de comptes à rendre. L'un des grands livres sur la mélancolie, qui date du XVIe siècle ou du XVIIe, est le livre de Robert Burton. Ce que préconisait Burton, c'était la marche, le paysage, la contemplation de la nature. Pour que la marche soit vraiment une guérison, il faut qu'elle s'accompagne d'un lâcher-prise de toutes les contraintes de la vie quotidienne. Ce qui amène le burn-out, c'est la répétition des routines quotidiennes. Il faut cet arrachement de tous les repères quotidiens pour se remettre au monde, pour se réinventer.

Si vous ne l'avez pas fait, quels sont les bienfaits, d'un côté physique, de l'autre mentaux ? Y a-t-il une différence entre marcher et se promener ?

On ne peut pas opposer les bienfaits psychiques et les bienfaits physiques : les deux s'enchevêtrent en permanence. Le fait de se retrouver mieux dans sa vie, dans sa peau, de s'arracher à la sédentarité, permet à la personne de se sentir mieux dans sa vie ou dans le monde : c'est une dialectique permanente. Changer d'environnement est un facteur nécessaire pour la guérison et la remise au monde. Le fait de changer de milieu amène à changer de vie quotidienne, à s'arracher à l'image qui nous colle à la peau. Pour une personne en plein burn-out, c'est s'arracher à tous les commentaires affligés de son entourage, de ses proches, qui sont une matière d'entériner et de renforcer une maladie. Sur les sentiers, personne ne sait qui est en dépression, en deuils, etc. C'est donc une manière de changer de point de vue. Le changement d'environnement et la marche sont deux vecteurs de nouvelles visions.

Quand j'étais plus jeune, je me suis perdu dans de très longues marches, notamment au Brésil, dans un tout autre contexte social, culturel et politique, au début des années 1980. J'ai beaucoup marché, et cela m'a permis de connaître des moments de transe où l'on est ailleurs, dans un autre monde. On se pose la question de savoir ce qu'on va manger, où l'on va dormir le soir. C'est une manière d'être ailleurs, dans une invention permanente de soi, avec également cette disponibilité que donne la marche : vous êtes ouvert aux circonstances, vous pouvez les saisir ou les laisser passer. Pas d'agenda saturé qui vous prive de toute action. Le fait de ne plus tourner en rond : quand on est chez soi, on rumine ses problèmes et ses tracas, qu'il s'agit d'un burn-out, d'un deuil. Quand on pousse la porte de chez soi, symboliquement et littéralement, on laisse ses ennuis derrière soi, on va au-devant de l'horizon avec un monde à reconstruire. Après quelques heures de marche, on ne rumine plus ses tracas : c'est une espèce de relativisation de tout ce que l'on vit de douloureux.

Plus que du bien-être, la marche renvoie à l'école péripatéticienne ("qui aime se promener" littéralement) fondée par Aristote où on philosophait en marchant. La marche est-elle un acte authentiquement philosophique et spirituel ?

La marche est souvent un acte initiatique, pour beaucoup de marcheurs contemporains. Ceux qui reviennent de Compostel reviennent complètement transportés, avec des yeux lumineux et qui disent combien cela leur a apporté. La marche est un acte spirituel, peu importe sa nature. Un marcheur a le sentiment d'être une créature immergée dans le monde, en voyant le jour se lever ou la nuit tomber, de souffrir de la pluie. Dans sa vie quotidienne, on est dans un monde fonctionnel et il n'y a plus d'au-delà. Toute mise en marche appelle des formes de spiritualité. Le monde devient beaucoup plus immense qu'on ne l'imaginait.

La marche est une manière de mettre en mouvement des activités de pensée. Beaucoup d'artistes ont dit combien ils avaient quêté leurs idées à travers des longues marches. Quand on se sent bloqué, c'est souvent en marchant en ville ou dans les forêts que les idées viennent. On retrouve cela chez Rousseau, Kierkegaard et Nietzsche qui parle des "culs plombés", disant qu'il ne veut lire que les philosophes qui marchent. Marcher, c'est toujours penser. C'est pour cela que la marche est une voie vers la guérison parce qu'elle amène à remobiliser ses façons de penser et ne pas être tracasser par son impuissance, pour un artiste par exemple. Mettre son corps en mouvement, c'est mettre sa pensée au mouvement.

A lire, le livre de David Le Breton : Eloge de la marche aux éditions Métailié

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

03.

Corona-krach : Comment échapper à la méga crise américaine qui semble se profiler ?

04.

Trump / Macron : le match des sondages par (gros) temps de Coronavirus

05.

Coronavirus : Pour Bruno Le Maire, la France va "vraisemblablement" connaître sa pire récession depuis 1945

06.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

07.

Radioscopie des foyers épidémique français : ces semaines pendant lesquelles l’épidémie aurait encore pu être limitée

01.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

06.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires