En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1

02.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

03.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

04.

Univers : les physiciens commencent à comprendre les structures géantes qui connecteraient des galaxies distantes de milliards d’années lumière

05.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

06.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

07.

Emmanuel Macron en passe d’entériner la victoire posthume des Gilets jaunes

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

06.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

01.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

04.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

05.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

06.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

ça vient d'être publié
light > Justice
Témoignages
Affaire Epstein : un appel à témoins international a été lancé afin de retrouver d'éventuelles victimes
il y a 3 heures 48 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Projet d'attentat contre Emmanuel Macron : arrestation de deux nouveaux suspects liés à l'ultra-droite
il y a 4 heures 46 min
pépites > Environnement
Tri des déchêts
La décharge géante chinoise de Xi'an atteint déjà ses limites avec 25 ans d'avance
il y a 5 heures 36 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 14 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 6 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlantico Culture

"Le Mur des cons, le vrai pouvoir des juges" de Philippe Bilger : les dérives de la justice dénoncées dans un essai revigorant

il y a 7 heures 52 min
pépite vidéo > Terrorisme
Coopération internationale
La Turquie poursuit sa politique d'expulsions de djihadistes
il y a 10 heures 5 min
décryptage > Politique
Sondages

Cette volatilité croissante de l'électorat qui renforce le risque de crise sociale

il y a 11 heures 45 min
décryptage > Education
Comme les chemises brunes…

Fac de Jussieu : une conférence sur le terrorisme interdite par des terroristes d'un nouveau genre !

il y a 12 heures 31 min
décryptage > Media
France Télévisions

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

il y a 13 heures 3 min
décryptage > High-tech
Maîtres des données personnelles

Ce que Margrethe Vestager ne semble pas comprendre à la phase 2 de la conquête du monde par les GAFAM

il y a 13 heures 43 min
pépites > Justice
Derniers mystères
Chokri Wakrim, témoin-clé dans l'affaire Benalla, pourrait livrer des informations sur un deuxième coffre-fort et souhaiterait être entendu par la justice
il y a 4 heures 17 min
pépite vidéo > Europe
Patience
Venise : les digues pour protéger la ville ne seront pas opérationnelles avant 2021
il y a 5 heures 11 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Éclatement des positions kurdes en Syrie : une aubaine pour l’État islamique ?
il y a 6 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La famille Ortiz" de jean-Philippe Daguerre : ce n’est pas un beau roman, mais c’est une belle histoire !

il y a 7 heures 43 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand Mars regarde la Terre et quand les stylos écrivent l’heure : c’est l’actualité des montres aux premières neiges
il y a 9 heures 44 min
pépites > Social
Montoir-de-Bretagne
Les Gilets jaunes ont bloqué brièvement une usine chimique classée Seveso en Loire-Atlantique
il y a 10 heures 51 min
décryptage > Sport
Euro 2020

France - Moldavie : Olivier Giroud se rapproche du record de buts de Michel Platini... ou pas

il y a 12 heures 9 min
décryptage > Science
Espace

Univers : les physiciens commencent à comprendre les structures géantes qui connecteraient des galaxies distantes de milliards d’années lumière

il y a 12 heures 49 min
décryptage > Société
"Arabe de service", "nègre de maison" et autres joyeusetés

Pourquoi les militants qui traitent leurs adversaires issus de minorités de "native informant" ne sont ni démocrates, ni républicains

il y a 13 heures 29 min
décryptage > Social
Mesures fortes ?

Emmanuel Macron en passe d’entériner la victoire posthume des Gilets jaunes

il y a 13 heures 58 min
Atlanti-culture

"Et si on recommençait par la culture ?" : à quand Notre Dame de l'Europe?

Publié le 02 mai 2019
L'incendie de Notre Dame de Paris a fait resurgir des évidences, comme l'importance de la culture dans notre Histoire et dans nos vies. Comment en tenir beaucoup plus compte au niveau de l'Europe? Le livre de JN Tronc ouvre des pistes intéressantes.
Docteur en droit, Jean-Noël Dibie a une très longue expérience de l'audiovisuel et des médias : directeur de la SFP (Société française de production), responsable des affaires européennes à France Télévision, conseiller du directeur général de l'...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Noël Dibie pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Docteur en droit, Jean-Noël Dibie a une très longue expérience de l'audiovisuel et des médias : directeur de la SFP (Société française de production), responsable des affaires européennes à France Télévision, conseiller du directeur général de l'...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'incendie de Notre Dame de Paris a fait resurgir des évidences, comme l'importance de la culture dans notre Histoire et dans nos vies. Comment en tenir beaucoup plus compte au niveau de l'Europe? Le livre de JN Tronc ouvre des pistes intéressantes.

LIVRE

ET SI ON RECOMMENCAIT PARLA CULTURE. Plaidoyer pour la culture européenne.

de Jean-Noël Tronc

Ed. du Seuil 

221 pages

 

RECOMMANDATION 

           EXCELLENT

 

THÈME

Ce livre, écrit par le directeur général de la Sacem (Société des auteurs compositeurs et éditeurs de musique) aurait pu n’être qu’un ouvrage de circonstance dans l’intraitable débat européen sur le droit d’auteur. Habilement, Jean-Noël Tronc en a élargi le périmètre à la problématique de la souveraineté culturelle européenne, doublement menacée : en interne par les instances européennes ; en externe, aujourd’hui par les américains et demain par les chinois et autres puissances émergentes.

Pour soutenir sa thèse, « la culture, trop longtemps écartée, est le meilleur remède contre la crise que traverse l’Union européenne », l’auteur s’appuie sur une triple conviction : l’Europe s’est construite sans la culture ; l’opposition culture / numérique est aussi fausse que dangereuse ; la souveraineté numérique est nécessaire aux équilibres de l’Europe. Essentiel au rayonnement politique et économique d’une Europe, riche de sa diversité culturelle, la culture est indispensable à l’effacement des fractures divisant européens de l’Ouest et de l’Est.

L’état des lieux des blocages de l’Europe culturelle, dressé par Jean-Noël Tronc relève, autant des malentendus entre les acteurs de la culture et ceux des Technologies de l’Information, que de l’association qui s’est opérée entre l’idéologie libertaire et les développements exponentiels de l’informatique. Ces deux lignes de forces ont contribué à la perte de la souveraineté numérique de l’Europe. En outre, JN Tronc veut voir dans l’Europe sans culture, l’aboutissement d’une volonté politique constante : en 1957, le traité de Rome ignore la culture ; les espoirs d’une Europe réunie et souveraine, nés en 1989 après la chute du mur de Berlin, ont fait long feu ; l’extension des compétences de l’UE à la culture par le traité de Maastricht, de 1992, demeure symbolique. Il en est de même des symboles de l’identité culturelle de l’Europe : un drapeau dont les étoiles ne reflètent pas le nombre d’Etats membres ; une monnaie, dont les billets évitent toute référence culturelle ou historique à l’Europe millénaire ; un hymne emprunté à la musique classique la plus consensuelle. Peut-il en aller différemment d’une Europe dont le cadre juridique et économique s’articule autour d’un grand marché, où le consommateur compte plus que le citoyen ?

Ces données posées, Jean-Noël Tronc revient à sa préoccupation première : le débat sur le droit d’auteur, modèle retenu par 24 des 28 Etats de l’U.E.  Directeur général d’une société d’auteurs, il se devait de promouvoir la gestion collective.

 

A l’issu de ce plaidoyer pro domo, Jean-Noël Tronc s’attache aux potentiels des industries culturelles, puissant moteur de développement et acteurs essentiels de la mutation numérique : secteur d’emploi pour la jeunesse ; peu délocalisables, essentielles à l’aménagement des territoires ; exportatrices, mais exposées à la concurrence mondiale… Confrontées à deux logiques difficilement compatibles, la diversité culturelle et la globalisation, ces industries sont soumises aux attaques constantes de concurrents qui, animés par la logique libertaire de la Silicon Valley, voient un obstacle à la liberté de créer dans le droit d’auteur, comme dans tout mécanisme de soutien à la création. Cette culpabilisation libertaire dissimule les stratégies de conquête des GAFA, le gigantisme de ces multinationales ayant été favorisé par les européens sabordant leurs puissants opérateurs publics de télécommunications, au nom du libéralisme. La souveraineté numérique européenne n’est plus. Cela est d’autant plus préoccupant que toutes les grandes puissances, à l’exception de l’Europe, conduisent d’ambitieuses politiques d’influence culturelle au moyen de dispositions protectionnistes et expansionnistes.

Pour conclure, Jean-Noël Tronc fait quelques propositions, d’une part pour une nouvelle souveraineté numérique européenne, d’autres part, pour renforcer les industries culturelles européennes.

 

POINTS FORTS 

Une documentation, complétée par 14 annexes, et des rappels à des expériences vécues, enrichissent et illustrent la réflexion de l’auteur.

 

POINTS FAIBLES

 

  • Cet ouvrage étant un essai dans lequel un auteur défend une thèse, je n’ai pas de point faible à signaler, sur le fond.
  • Par contre, il est parfois difficile à lire. Dommage.

 

 

EN DEUX MOTS

Je suis d’autant plus attentif au travail de Jean Noël Tronc que j’ai activement participé à la création d’un espace européen de l’audiovisuel et à l’affirmation de la diversité culturelle de l’Europe, de la fin des années 90 au début des années 2000.  Cette lecture est venue enrichir mes convictions européennes, mais aussi confirmer mes inquiétudes quant aux réponses apportées aux attentes sociales et culturelles des citoyens européens, trop souvent regardés par les politiques comme des consommateurs.

 

UN  EXTRAIT

Ou plutôt cinq:

Page 21 / « Je voudrais plaider pour que, cette fois-ci, en reprenant la formule apocryphe de Jean Monet, on « commence par la culture ». Parce que ce qui tue l’Europe est son absence d’âme et le déni de son identité. »

Page 45 et 46 / « … les industries culturelles et créatives (ICC) européennes occupent une position puissante au sein de notre économie. … 539,5 milliards d’euros de revenus annuels et plus de sept millions d’emplois … la culture est le troisième employeur d’Europe… »

Page 145 / « Acteurs européens de la culture et du numérique doivent s’unir pour défendre ensemble la souveraineté européenne. »

Page 171 / « … une partie importante de la valeur économique créée par les plateformes Internet est due à l’utilisation de produits culturels, sans qu’elles contribuent vraiment à leur financement. »

Page 187 / « La perte de souveraineté numérique de l’Europe est d’autant plus grave que les centaines de milliards de profits qu’accumulent les grandes plateformes Internet américaines leur permettent des dégager les investissements nécessaires pour prendre de l’avance dans tous les secteurs d’avenir »

 

L’AUTEUR

Né à Paris en 1967, Jean-Noël Tronc est diplômé de l’ESSEC et de l’IEP Paris. Après un cabinet de conseil américain et le commissariat au plan, il est chargé de la politique publique du secteur numérique auprès de Lionel Jospin, Premier ministre. Chez Orange il se confronte à l’effondrement de l’industrie européenne des télécommunications, PDG de Canal+Overseas il s’investit dans l’action audiovisuelle extérieure. Depuis 2012, il dirige la Sacem. 

Ce sont là autant d’expériences qui ont enrichi cet essai sur l’Europe culturelle, qui s’inscrit dans la continuité de nombreux articles de JN Tronc.

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1

02.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

03.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

04.

Univers : les physiciens commencent à comprendre les structures géantes qui connecteraient des galaxies distantes de milliards d’années lumière

05.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

06.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

07.

Emmanuel Macron en passe d’entériner la victoire posthume des Gilets jaunes

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

06.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

01.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

04.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

05.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

06.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
hoche38
- 03/05/2019 - 16:41
C'était prémonitoire!
Maurice Allais: "Erreurs et Impasses de la Construction Européenne":

"Jusqu'ici deux erreurs essentielles ont été commises dans la construction européenne. La première a été de penser qu'il fallait commencer par l'Europe économique, alors que manifestement la réalisation d'une Europe économique réelle devait poser tôt ou tard et inévitablement des questions politiques majeures. Elle a été également de négliger presque totalement la réalisation d'une Communauté Culturelle Européenne, sans laquelle la réalisation et le fonctionnement de toute Europe politique se révèlerait finalement impossible.

La seconde erreur, conséquence de la première, a été de donner à l'organisation de Bruxelles des pouvoirs tout à fait excessifs, sans avoir clairement conscience des dangers évidents qui peuvent résulter pour l'Europe de décisions bureaucratiques et technocratiques, pour une large part irréalistes et à vrai dire irresponsables."
Pig
- 03/05/2019 - 00:33
Notre-Dame (avec un trait d'union)
Notre-Dame est un bâtiment ; Notre Dame (sans trait d'union) est la Vierge Marie. Nuance.
https://www.causeur.fr/hommage-notre-dame-rivers-psg-maillot-160977