En direct
Best of
Best of du 19 au 25 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

COVID-19 : mais où en est la Chine ?

02.

Pour la France, la dette est magique, plus on en fait, plus on s’enrichit... alors pourquoi se priver ?

03.

La délinquance de jeunes venus pour la plupart du Maghreb explose à Paris

04.

Trump - Biden : un débat chaotique qui ne devrait pas changer les lignes

05.

La coupe est pleine. Insurrection ? Désobéissance ? Révolte ? Les PME et TPE ont-elles encore le choix ?

06.

Les écologistes ont oublié qu'il faut du vent pour faire tourner les éoliennes

07.

Ce qui se passe vraiment lorsqu’un parfait inconnu devient un ami proche quasi instantanément

01.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

02.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

03.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

04.

La coupe est pleine. Insurrection ? Désobéissance ? Révolte ? Les PME et TPE ont-elles encore le choix ?

05.

Santé mentale : ces millions de Français que la pandémie fait chanceler ou s’écrouler en silence

06.

Alerte aux grandes oreilles chinoises : voilà pourquoi vous devriez tourner 7 fois votre pouce avant de poster quelque chose sur les réseaux sociaux...

01.

Eric Zemmour condamné pour injure et provocation à la haine

02.

Édouard Philippe ou le vrai-faux espoir de la droite : radioscopie d’un malentendu idéologique

03.

Louis Hausalter : "L'histoire de Marion Maréchal éclaire l’état de décomposition et de recomposition du paysage politique"

04.

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

05.

Les écologistes ont oublié qu'il faut du vent pour faire tourner les éoliennes

06.

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

ça vient d'être publié
pépites > Justice
Mesures de restrictions
Covid-19 : la justice confirme la fermeture des bars et des restaurants à Aix-en-Provence et à Marseille
il y a 5 min 52 sec
pépites > Politique
Rapport
Soupçons de détournement de fonds publics : le conseil régional d'Ile-de-France visé par des perquisitions
il y a 1 heure 7 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Mon Cousin" de Jan Kounen : l’enfant terrible du cinéma français s’est amusé à "lifter" les codes des films de duos à la Francis Veber

il y a 2 heures 26 min
pépites > France
Affolement sur les réseaux sociaux
Détonation à Paris : un avion a franchi le mur du son
il y a 2 heures 56 min
light > Société
Croc Top
55% des Français se prononcent pour une interdiction des tee-shirts laissant apparaître le nombril dans les lycées
il y a 4 heures 34 min
décryptage > Politique
A voté

Oui, il faut abaisser à 16 ans l’âge du droit de vote

il y a 5 heures 8 min
décryptage > Société
Etincelles

Ce qui se passe vraiment lorsqu’un parfait inconnu devient un ami proche quasi instantanément

il y a 5 heures 29 min
pépite vidéo > Politique
Démocrates Vs Républicains
Présidentielle américaine : retrouvez le premier débat entre Donald Trump et Joe Biden
il y a 5 heures 58 min
décryptage > International
Course à la Maison Blanche

Trump - Biden : un débat chaotique qui ne devrait pas changer les lignes

il y a 6 heures 16 min
pépites > International
Ring
Trump face à Biden : un pugilat confus, un match de boxe, plutôt qu'un débat
il y a 6 heures 57 min
décryptage > Politique
CAMPAGNE ÉLECTORALE

LR intermittent : mais à quoi a donc joué Gérard Larcher pendant les sénatoriales ?

il y a 48 min 9 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Cabaret Louise" de Régis Vlachos : quand l'histoire de la révolutionnaire Louise Michel est revisitée, complètement décalée, avec des incursions en mai 1968 et avec les Gilets jaunes

il y a 2 heures 5 min
light > High-tech
Pas Perdu
Un système d'adresse gratuit pour localiser avec précision n'importe quel endroit dans le monde
il y a 2 heures 45 min
Bulles
Une marque de champagne propose un millésime 2010 bien que cette année-là soit considérée comme à oublier
il y a 3 heures 29 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

A la découverte des Emirats arabes unis

il y a 4 heures 34 min
light > Economie
Crise
Disney supprime 28.000 emplois sur 100.000 employés dans ses parcs aux USA
il y a 5 heures 14 min
décryptage > Science
Imagination

Bonne nuit les petits (cyborgs) : le MIT développe une technologie pour téléguider les rêves

il y a 5 heures 43 min
light > High-tech
Sécurité
Amazon One : un nouveau système de paiement en magasin, un scanner qui analyse votre main
il y a 6 heures 8 min
décryptage > Economie
Espoir

Les ménages américains ont connu un boom de leur pouvoir d’achat pendant les années 2010. Voilà les leçons que l’Europe pourrait en retenir

il y a 6 heures 42 min
décryptage > Justice
Garde des Sceaux

Rébellion corporatiste des magistrats : il faut sauver le soldat Dupond-Moretti

il y a 7 heures 57 min
© DR
© DR
En toute simplicité

Looking for Europe de Bernard Henri Lévy: Un engagement total. Une vie d’enfer. Un défi

Publié le 13 mars 2019
22 dates. 22 capitales. Et 22 réécritures en quelques semaines pour un seul homme.
Aline Le Bail-Kremer
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Aline Le Bail-Kremer est journaliste. Après un long parcours associatif au sein de la société civile française et européenne, elle est collaboratrice auprès des revues l’Arche Magazine et La Règle du jeu (site de Bernard Henri Lévy).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
22 dates. 22 capitales. Et 22 réécritures en quelques semaines pour un seul homme.

Tel est le pari de “Looking for Europe”, la tournée-évènement de BHL, se présentant désormais au monde en tant qu’”écrivain européen d’origine française”. 

Tout a débuté par un appel, celui de 30 patriotes du continent, comptant non seulement parmi les plus belles plumes mondiales mais aussi parmi les parcours les plus dissidents du globe, sachant parfaitement ce que l’idée de liberté et de droits européens, devenus abstraits pour tant de citoyens, signifient vraiment.  

Et puis ce tour d’Europe, les représentations, ont démarré dans la foulée avec un texte de combat réadapté en chemin, en permanence, pour être au plus près des problématiques locales des personnes tout en dégageant lesocle commun des valeurs transfrontalières qui les unissent. 

Aucun souvenir d’un écrivain moderne qui se soit lancé dans une telle aventure littéraire. 

Aucun nom à l’appel relatif à une performance similaire. 

“Looking for Europe” est, en soi, non seulement une pièce, mais également un geste, inédits, de ce point de vue : celui des mots de la philosophie politique en action. De ce fait, ce coup de théâtre tire une force unique qu’il convient en outre de qualifier de poétique.

Dans l’œuvre d’ailleurs, il en est bien question, de poésie. Et, aussi, de l’amour. Tous deux, amour et poésie, étant, pour l’auteur, les moteurs des luttes passées et à venir, les piliers de cette bataille et, onle devine, la synthèse de toute une vie.

Il semblait difficile de parler d’un sujet, l’Union européenne, rejetée et ennuyeuse pour la plupart des peuples qui ne voient plus que de loin l’Europe, comme un bâtiment institutionnel imprenable, distant et froid. BHL veut nous figurer un nouveau chemin, incarner les normes et les directives, remettre de l’humanité au centre de la machine. Il veut des visages, de la grandeur, loin des buzz médiocres et des petites phrases. Il convoque les plus grandes âmes qui ont fait l’Europe, il nous rappelle à notre histoire. 

Partir de Vaclav Havel pour se retrouver avec Orban ? Hurler aux erreurs de communication de dirigeants démocrates plutôt que de se révolter contre l’assassinat de vieilles dames juives à coups de couteaux dans leur salon ? 

L’écrivain sonde le côté obscur de nos société malades mais en lesquelles il croit toujours. Billy Wilder se posait la question de la différence entre un juif pessimiste et un juif optimiste ? BHL est les deux à la fois. Il décortique nos travers, s’alarme de notre atonie collective, mais donne du souffle aux voix des progressistes, de ceux qui ne se résignent jamais, des porteurs d’espérances. Il redonne des couleurs au combat des internationalistes que les cyniques ont tort de mépriser.

Et cela fonctionne. Et nous rions même, entre deux alertes aux populismes sur les réseaux sociaux. Milan rit. Bruxelles rit. L’écrivain lyrique saisit, là l’ironie, ailleurs la farce politique où elle se joue. Il manie l’humour et l’autodérision discrète avant de laisser éclater sa colère sur les dossiers qui lui sont particulièrement chers, comme le siège de Sarajevo ou l’abandon des Kurdes. 

Il se raconte un peu mêmement, via des bribes de souvenirs que l’on devine d’autofiction. Mais surtout, il tient à l’interaction humaine :  in situ, avec le public, avecla salle, ou en intégrant les interrogations d’auditeurs libres et de passants italiens, espagnols, français, belges ou allemands. Il se nourrit des questions tchèques, hongroises, ou lituaniennes, des tragédies ukrainiennes, grecques ou polonaises. L’écrivain se jette à corps et cœurperdus dans ce spectacle des plus vivants pour que l’étincelle européenne renaisse des paperasses et rapports qui s’entassent dans les imprimantes bureaucratiques, pour créer du positif et porter ses idées universalistes d'égalité, de justice et de fraternité. 

“Looking for Europe” est un combat à la loyale contre ses adversaires revendiqués : populistes, nationalistes, racistes, homophobes, antisémites, autocrates, corrompus, fainéants, réactionnaires, islamistes, fascistes. Il mènera cette guerre sans relâche jusqu’au 21 mai, lors de son retour à Paris. Il aura alors, qui plus est, composé une armée d'Européennes et Européens qui l’auront rejoint en route. Et c’est un des atouts précieux de Bernard-Henri Lévy dans cette campagne : une légion de petites mains cosmopolites et polyglottes, une tour de Babel composite, une petite arche sur lefil, se démenant avec ardeur, partageant leur idéal commun, échangeant pour se comprendre, afin de construire, hommage légitime, cet édifice aussi symbolique soit-il, pour laisser entrer un peu de ces lumières qui nous manquent tant. Mais soyez sûrs que, dans l’ombre, ils sont des milliers à croire encore en ce que les “salauds”, en reprenant ici Romain Gary, pourraient faire passer pour de la “sensiblerie” naïve: l’Europe n’est ni vaine ni dérisoire, elle est notre seule avenir éclairé.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloette
- 14/03/2019 - 07:42
BHL s'est tellement trompé sur tout
qu'il n'y a faire le contraire de ce qu'il dit, et on est sûr d'avoir tout juste .
celajun
- 13/03/2019 - 13:50
Propagande
Un article de propagande en faveur d'un propagandiste à qui l'on doit les désastres bosniaques, ukrainiens, syriens, libyens, j'en passe sûrement. Un "philosophe" qui aime se regarder dans le miroir vain que lui et Macron se tendent. Cette tournée absurde pour bobos profiteurs n'attirera que les individus de son espèce. C'est du cirque pour bouffons, de la même veine que la tribune du sieur Macron saluée en Europe par l'indifférence, le sarcasme ou l'hostilité.
TPV
- 13/03/2019 - 13:39
TINA TINA
Mais que si, il y a une alternative à l'empire bourgeois bohème !