En direct
Best of
Best of du 14 au 20 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

03.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

04.

Sous prétexte de soutenir la croissance, les taux d’intérêt négatifs reviennent à créer un impôt mondial perçu sur l’épargne des classes moyennes

05.

Camille Beaurain : "Il n’y a pas un responsable mais plusieurs du suicide de mon mari agriculteur"

06.

Serial killers : Pourquoi ils échappent de plus en plus aux radars des services de police

07.

Voici comment Lyon II est devenu le laboratoire de la haine décoloniale

01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

05.

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

06.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

01.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

05.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

06.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

ça vient d'être publié
light > Histoire
Fiesta loki
Comment les berserkers vikings entraient en transe avant le combat
il y a 58 min 29 sec
décryptage > Société
Blindhunter

Serial killers : Pourquoi ils échappent de plus en plus aux radars des services de police

il y a 3 heures 12 min
décryptage > Sport
Se queda

LYON/PSG: O/1 : Grâce à Neymar, les Parisiens s'imposent sans trembler et marquent les esprits

il y a 3 heures 58 min
décryptage > Finance
Ca va tweeter

Pour Trump, la Fed et Jerome Powell n’en font jamais assez… pour compenser les effets de sa politique !

il y a 4 heures 15 min
décryptage > Société
Profit

Comment les géants du porno en ligne profitent du "revenge porn" malgré leurs dénégations

il y a 4 heures 32 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Sous prétexte de soutenir la croissance, les taux d’intérêt négatifs reviennent à créer un impôt mondial perçu sur l’épargne des classes moyennes

il y a 4 heures 56 min
décryptage > Economie
En même temps

Martin Wolf 1 - Thomas Piketty 0 : ou comment comprendre les dérives du capitalisme financier sans renoncer au libéralisme

il y a 5 heures 16 min
light > Culture
Chiffres pharaoniques
1,42 million de personnes ont visité l'exposition Toutânkhamon
il y a 17 heures 51 min
pépite vidéo > Environnement
Pollution
Journée sans voiture : les images surréalistes des rues de Paris
il y a 20 heures 19 min
pépites > Société
Engagement
Extension de la PMA : Agnès Buzyn ne partage pas les réserves émises par l'Académie de médecine
il y a 21 heures 46 min
pépites > Politique
Immigration et personnes âgées
Sibeth Ndiaye : Le débat sur l'immigration souffre de "trop de passions"
il y a 2 heures 36 sec
décryptage > Société
Les yeux ouverts

Voici comment Lyon II est devenu le laboratoire de la haine décoloniale

il y a 3 heures 50 min
décryptage > Social
La chair est faible, l'esprit aussi

Etude sur les conditions de travail : pourquoi la pénibilité a changé de camp

il y a 4 heures 2 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Comment le nouvel Ipod touch réhabilite un support parfois jugé obsolète
il y a 4 heures 26 min
décryptage > Religion
Repentance

Abus sexuels dans l’Eglise : ce renouveau spirituel qui devrait accompagner l’appel au témoignage

il y a 4 heures 45 min
décryptage > Politique
Division des droites ?

LR face à la Convention de la droite : deux droites différentes ou deux générations ?

il y a 5 heures 1 min
light > Culture
Héritage
Plus de 12 millions de visiteurs ont participé aux Journées du patrimoine en France
il y a 17 heures 18 min
pépite vidéo > International
Epicentre
L'Albanie a été touchée par le séisme le plus fort depuis plus de 20 ans
il y a 19 heures 38 min
pépites > Politique
Secret de polichinelle
Municipales à Paris : Anne Hidalgo devrait officialiser sa candidature "dans les prochaines semaines"
il y a 21 heures 7 min
décryptage > Politique
Effet de mode ?

Vraie fausse valeur : de Meghan Markle à Jean-Luc Mélenchon, anatomie de l'insoumission contemporaine

il y a 22 heures 59 min
© Harold CUNNINGHAM / AFP
© Harold CUNNINGHAM / AFP
Conduite

Entre répulsion et fascination, la schizophrénie plane sur le salon de l’Automobile de Genève

Publié le 07 mars 2019
Selon l'observatoire Cetelem de la consommation, la voiture est aujourd'hui vue autant comme une contrainte qu'un plaisir.
Stéphane Hugon est docteur en sociologie, chercheur au CeaQ, responsable du Groupe de Recherche sur la Technologie et le Quotidien, chargé de cours à l'université Paris V.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Stéphane Hugon
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Stéphane Hugon est docteur en sociologie, chercheur au CeaQ, responsable du Groupe de Recherche sur la Technologie et le Quotidien, chargé de cours à l'université Paris V.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon l'observatoire Cetelem de la consommation, la voiture est aujourd'hui vue autant comme une contrainte qu'un plaisir.

Atlantico : Le salon international de l'auto se tient demain à Genève. La voiture est aujourd'hui vue comme une contrainte autant qu'un plaisir. Selon l'observatoire Cetelem de la consommation, seuls 11% des gens achètent une voiture pour le "plaisir de conduire". Y-a-t-il toujours un sens à tenir un salon ?

Stéphane Hugon : L'expérience du plaisir de l'automobile continue d'exister, même s'il est contraint dans certaines situations. Le déplacement quotidien n'est pas un plaisir, mais la voiture est un symbole de liberté sur les grandes distances, par exemple.

Il ne faut donc pas confondre l'imaginaire de mobilité avec l'objet automobile en soi. Si le salon reste un lieu qui attire les gens, c'est qu'ils sont alimentés par cet imaginaire. La mobilité est une constante, elle ne s'arrêtera pas avec la fin du marché des voitures thermiques.

Les visiteurs du salon ont compris que le modèle d'après-guerre ont disparu, mais que les marques sont toujours légitimes pour parler de mobilité. Je dirais que c'est même maintenant que le salon devient intéressant, car tout le monde sait ce qu'est une voiture, et chacun veut savoir quel est le modèle de demain.

Dès lors quel rôle tiennent les constructeurs automobiles dans ces évolutions ? 

Les constructeurs automobiles de demain seront des prestataires de services de mobilité et non plus des constructeurs d'objets automobiles. Ils seront capables de vous assurer un déplacement d'un point A à un point B. Il y aura de l'automobile dans ce parcours, mais peut-être aussi du taxi, du train, etc. C'est pour cela qu'on passe de l'objet à un service. Jusqu'à présent, on était dans une industrie fondée sur un imaginaire industriel. On passe aujourd'hui à une industrie de services avec quelques briques industrielles, qui seront de moins en moins importantes.

D'une part, l'automobile de l'après-guerre s'est construite sur un imaginaire aujourd'hui daté. La libération, l'émancipation, ça ne marche plus. C'est la raison pour laquelle les jeunes d'aujourd'hui, à 18 ans, préfèrent avoir de l'équipement numérique plutôt qu'une voiture.

D'autre part, l'automobile est certes menacée en tant qu'objet, mais pas en tant que service. Les voitures thermiques, fondées sur un modèle économique basé sur la vente des objets, vont laisser la place à des services où on n’achètera pas un objet, mais une expérience.

On aura de temps en temps de belles voitures, par exemple lorsqu'on voudra aller en décapotable sur la plage, et une voiture différente lorsqu'on voudra faire des déplacements en ville. Aujourd'hui, il parait presque absurde d'utiliser le même instrument pour des déplacements qui n'ont rien à voir avec les autres.

La conséquence de cela, c'est que les constructeurs automobiles sont en charge de ce réenchantement de l'idée de mobilité, dont l'automobile n'était qu'une partie. C'est pour cela qu'il y a autant de monde dans ces salons automobiles : les visiteurs viennent à la pèche aux idées, au réenchantement. Ils ont encore confiance dans les marques pour leur faire des propositions sur ce que pourrait être la société de demain. La relation de confiance entre les gens et les marques, avec aussi une partie divertissement : on vient y admirer des concept-cars dont on sait très bien qu'ils ne rouleront jamais. Autant de choses qui vont au-delà de l'objet automobile.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

03.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

04.

Sous prétexte de soutenir la croissance, les taux d’intérêt négatifs reviennent à créer un impôt mondial perçu sur l’épargne des classes moyennes

05.

Camille Beaurain : "Il n’y a pas un responsable mais plusieurs du suicide de mon mari agriculteur"

06.

Serial killers : Pourquoi ils échappent de plus en plus aux radars des services de police

07.

Voici comment Lyon II est devenu le laboratoire de la haine décoloniale

01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

05.

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

06.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

01.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

05.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

06.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires