En direct
Best of
Best of du 16 au 23 mars 2019
En direct
Atlanti-Culture
"Maire célibataire" : Pas mal, mais pas à la hauteur de leur potentiel
Publié le 23 février 2019
Docteur en droit, Jean-Noël Dibie a une très longue expérience de l'audiovisuel et des médias : directeur de la SFP (Société française de production), responsable des affaires européennes à France Télévision, conseiller du directeur général de l'...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Noël Dibie pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Docteur en droit, Jean-Noël Dibie a une très longue expérience de l'audiovisuel et des médias : directeur de la SFP (Société française de production), responsable des affaires européennes à France Télévision, conseiller du directeur général de l'...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»

LIVRE

Maire Célibataire
d'André Santini et Mireille Dumas
Ed. du Cherche Midi 

RECOMMANDATION 

A LA RIGUEUR

THÈME

André Santini répond aux questions de Mireille Dumas. L’homme politique et la journaliste se sont retrouvés, à la fin de l’été 2018, entre mer et montagne, à Sereina. Ce village, dominant le Golfe de Porto, est celui de la famille maternelle d’André Santini, et, depuis 40 ans, l’ancrage estival de Mireille Dumas.

Le début de l’interview survole l’enfance de ce corse ayant grandi en banlieue parisienne. Pour l’essentiel, l’entretien, comme explicité par le titre de l’ouvrage, est consacré à l’expérience municipale d’André Santini, qui a dédié sa vie à Issy-les-Moulineaux. On y découvre combien, en une quarantaine d’années de mandature, ce maire de choc a fait une ville d’une banlieue périphérique. Les échanges, sous forme de questions réponses, sont articulés autour de différents aspects de la gestion municipale: de la politique au social en passant par l’urbanisme, l’écologie ou les jumelages au long-cour. 

Il faut attendre le dernier quart de l’ouvrage, pour retrouver l'humour décapant de l’homme politique. 

POINTS FORTS, 

La concision du style de l’interview et le découpage thématique des questions de Mireille Dumas font percevoir au lecteur la complexité de la gestion municipale.

POINTS FAIBLES

Le jeu des questions / réponses, ne permet pas à André Santini d’exprimer son plaisir d’écrire.

EN DEUX MOTS

Cette transcription d’échanges oraux, faute de la distanciation d’un travail littéraire, installe le lecteur dans la froideur de l’interview. Cela est d’autant plus regrettable qu’André Santini a reçu trois fois le prix de l’humour politique.

UN EXTRAIT

Ou plutôt six:

Page 33 – J’étais fier d’être d’origine corse et je ne voulais pas que ce soit une fatalité, un handicap, une mise à l’écart.

Page 55 – A cette époque, c’était dans la rue que les adversaires se défiaient ; aujourd’hui c’est sur les réseaux sociaux que les gens s’affrontent. Ça fait moins mal physiquement, mais c’est tout aussi violent moralement.

Page 71 – Dès qu’on fait du social pour faire du social, ce n’est plus du social.

Page 82 – L’écologie n’est pas réservée aux écologistes, c’est à la fois environnemental et comportemental.

Page 122 – Quand on voit le niveau de discrédit des politiques… C’est terrible pour notre pays, ça fait le jeu d’extrémistes de tout bord, de crapules qui manipulent ls gens dans le désespoir.

Page 125 – La France est bâtie sur les communes depuis la Révolution. Sans cette base il est à craindre des ébranlements dans tout le pays. La commune c’est la République du quotidien. Si on étrangle les maires on asphyxie la démocratie.

L’AUTEUR

Né à Paris en juin 1940, André Santini, docteur en droit, diplômé de l’IEP Paris et des Langues Orientales (japonais), est élu en 1977 au conseil municipal d’Issy-les-Moulineaux; il en est le maire depuis 1980.

Parallèlement à son engagement municipal, cet homme politique de centre droit, a exercé trois mandats parlementaires depuis 1988, et participé à quatre gouvernements (1986/1988 Rapatrié, Communication ; 2007/ 2009 Budget, Fonction publique).

Cet ouvrage est la quinzième publication d’André Santini, des livres dédiés aux sciences politiques puis à la vie politique (Ces imbéciles qui nous gouvernent -1988 ; Des vessies et des lanternes- 2000 ; Le Santini – 2011), dans lesquels l’auteur laisse libre cour à son humour ravageur.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Vladimir Poutine est censé quitter le pouvoir en 2024. Certains au Kremlin envisageraient un autre scénario
03.
Souhait de “sagesse” pour la septuagénaire blessée à Nice : ces dangers que le monopole de la raison que s’arroge Emmanuel Macron fait courir à la stabilité de la démocratie française (même lorsqu’il a effectivement raison...)
04.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
05.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
06.
De crypto-macroniste à Paris à orbaniste à Budapest, où va le Nicolas Sarkozy d’aujourd’hui ?
07.
Ce gouffre spectaculaire qui sépare le vocabulaire de la France du front anti-Macron de celle qui le soutient
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
04.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
05.
Henri Guaino : « L’Union Européenne attise désormais les violences et les pulsions mauvaises qu’elle prétendait guérir à jamais »
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
01.
Souhait de “sagesse” pour la septuagénaire blessée à Nice : ces dangers que le monopole de la raison que s’arroge Emmanuel Macron fait courir à la stabilité de la démocratie française (même lorsqu’il a effectivement raison...)
02.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
03.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
04.
Violence inexcusable MAIS aspiration à la justice sociale : la double nature de la contestation des Gilets jaunes dont aucun parti ne parvient à tirer une synthèse convaincante
05.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
06.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires