En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

03.

Renault en plein chaos post Ghosn

04.

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

05.

L'arrestation du fils d'El Chapo entraîne des affrontements violents entre la police et le cartel de Sinaloa

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

07.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

01.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

ça vient d'être publié
pépites > International
Cessez-le-feu
Recep Tayyip Erdogan menace les combattants kurdes en cas de non-respect de l’accord
il y a 5 heures 51 min
light > Insolite
"Highway to Hell"
Un informaticien a piraté la billetterie du Hellfest afin de tenter d'obtenir désespérément une place
il y a 9 heures 8 min
pépites > Europe
Casse-tête politique
Brexit : l'amendement Letwin a été adopté, les députés reportent leur décision sur l'accord
il y a 10 heures 45 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"John Tanner, Tome 1, le captif du peuple des 1000 lacs" de Christian Perrissin et Boro Pavlovic : une histoire vraie, servie par des dessins bien loin des images d'Epinal

il y a 12 heures 25 min
pépite vidéo > Europe
Catalogne
Les images des violences à Barcelone en marge de la manifestation des indépendantistes catalans
il y a 12 heures 58 min
pépites > Europe
Chambre des communes
Brexit : journée décisive et vote historique au Parlement britannique
il y a 14 heures 16 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

il y a 16 heures 23 min
décryptage > Culture
Shakespeare revient, ils sont devenus fous !

Pendant des siècles, Othello a été noir : le théâtre des Abbesses a mis fin à ce scandale

il y a 16 heures 33 min
décryptage > Politique
Avenir de la droite

La petite mort des Républicains

il y a 16 heures 55 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Renault en plein chaos post Ghosn

il y a 17 heures 20 min
Vallée des Rois
Egypte : découverte exceptionnelle de trente sarcophages de plus de 3.000 ans
il y a 7 heures 21 min
pépite vidéo > People
Epreuve
Meghan Markle se confie sur le harcèlement des tabloïds
il y a 9 heures 58 min
pépites > Europe
Journée décisive et historique
Brexit : manifestation à Londres devant le Parlement pour réclamer un nouveau référendum
il y a 11 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La Bruyère, portrait de nous-mêmes" de Jean-Michel Delacomptée : un portrait captivant

il y a 12 heures 37 min
pépites > France
Mouvement social
Grève à la SNCF : Edouard Philippe déplore un "détournement du droit de retrait"
il y a 13 heures 45 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 18 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 15 heures 14 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

La douloureuse question du suicide dans la police

il y a 16 heures 25 min
décryptage > Economie
industrie

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

il y a 16 heures 46 min
décryptage > High-tech
Icônes

Emojis, instagram et selfie : cette bascule vers une civilisation de l’image qui nous tombe sur la tête

il y a 17 heures 5 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday
il y a 17 heures 28 min
© DIPTENDU DUTTA / AFP
© DIPTENDU DUTTA / AFP
Gazouillis

Twitter, et les nouvelles agoras: de la fin de la pensée complexe à l’autocensure

Publié le 20 février 2019
De manière générale, Twitter et les nouvelles agoras se proclament nouveaux espaces d'échange et vecteurs de démocratie. Pourtant, bien souvent, on se rend compte que suivre une discussion complexe relève d'un exploit
Nathalie Nadaud-Albertini est docteure en sociologie de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales et correspondante au Centre de Recherche sur les Médiations de l’Université de Lorraine.  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nathalie Nadaud-Albertini
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nathalie Nadaud-Albertini est docteure en sociologie de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales et correspondante au Centre de Recherche sur les Médiations de l’Université de Lorraine.  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
De manière générale, Twitter et les nouvelles agoras se proclament nouveaux espaces d'échange et vecteurs de démocratie. Pourtant, bien souvent, on se rend compte que suivre une discussion complexe relève d'un exploit

Atlantico : Donald Trump fait de la twitto-diplomatie, de plus en plus de personnes influentes développent des "threads". Pourtant, l'accès à des discussions complexes sur les réseaux sociaux est rendu difficile à la fois pour des raisons techniques et par les contraintes de l'outil elles-mêmes. Les nouvelles agoras souffrent-elles de leur manque d'ergonomie ?

Nathalie Nadaud-Albertini : Twitter a évolué depuis ses débuts : on est passé d’une limite de 140 caractères par tweet à une limite de 280, et on a, à présent, la possibilité de faire des threads (lier plusieurs tweets pour en faire un contenu plus long). Cependant, le réseau à l’oiseau bleu permet encore difficilement des discussions complexes, et ce pour plusieurs raisons. 

Tout d’abord, le principe des threads repose sur le présupposé selon lequel la pensée serait linéaire. Or, ce n’est pas le cas. En effet, il arrive que l’on se rende compte que, dans les arguments que l’on vient de développer, un demande à être préciser ou nuancer. Si l’on revient sur cet argument pour l’approfondir, on coupe le fil de la discussion en deux. Supposons maintenant que plusieurs intervenants fassent de même, la discussion devient impossible à suivre.

Autre élément important dans le manque d’ergonomie de Twitter : pour avoir la totalité des réponses, les utilisateurs doivent cliquer sur chaque tweet du fil de discussion. On s’y perd et on sature vite.

Autre élément important dans le défaut d’ergonomie de Twitter pour les conversations : le hashtag. D’un côté, il n’est pas possible en cliquant sur un hashtag d’obtenir le flux chronologique de la conversation. Au lieu de cela, on a un flux désordonné et aléatoire qui ne favorise pas la compréhension de la discussion dans sa globalité. D’un autre côté, les signes du hashtag sont inclus dans la limite des 280 signes, ce qui fait qu’il arrive que des intervenants ne l’incluent pas dans leur tweet, rendant l’échange général encore plus compliqué à suivre.  

En creux, ces outils n'ont-ils pas pour conséquence insidieuse d'amener à une pensée simplifiée en quelques caractères ou à privilégier les thématiques simplistes ? 

À mon sens, Twitter est plus un outil de punchlines, de phrases fortes, choc ou humoristiques, ou du moins de phrases synthétiques. Il est un outil de communication au sens de promotion de telle personne, de telle marque, ou de tel objet, un outil d’expression d’opinions (on dit que l’on pense ceci ou cela, mais sans indiquer les arguments sur lesquels on se fonde) ou d’humeur, et bien plus difficilement un outil de débat. Personnellement, ce n’est pas l’outil que je choisirais pour avoir une discussion argumentée et complexe. Je sais que certains le font, mais cela me surprend toujours.

D'un point de vue plus politique, ces plateformes n'ont-elles pas tendance à induire une forme d'autocensure puisqu'elles ne permettent pas, de fait, de développer une pensée complexe, argumentée et nuancée ?

Autocensure au sens où l’on déciderait de se limiter dans l’expression de ses arguments, vous voulez dire ? D’une certaine façon oui, parce qu’on a le sentiment que les arguments que l’on exprime sont émiettés çà et là dans le débat, quand on n’a pas le sentiment qu’ils se sont complètement perdus en cours de route. Ça donne parfois l’impression de parler dans le vide et pour rien. Un peu comme si on recevait en retour un grand « cause toujours ». Et au final, ça lasse et décourage d’argumenter.

J’aimerais ajouter quelque chose qui est moins de l’ordre de la réponse que du questionnement. Je me demande s’il est vraiment judicieux de vouloir faire de Twitter un outil de débat argumenté. On pourrait aussi se dire qu’il permet simplement de diffuser des formules percutantes, laissant à d’autres réseaux sociaux et canaux le soin de permettre un réel débat. L’idée serait la suivante : à chaque réseau sa fonction. À force de vouloir leur faire faire à tous les mêmes choses, il me semble parfois qu’ils perdent à la fois leur identité et leur distinctivité. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

03.

Renault en plein chaos post Ghosn

04.

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

05.

L'arrestation du fils d'El Chapo entraîne des affrontements violents entre la police et le cartel de Sinaloa

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

07.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

01.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
edac44
- 20/02/2019 - 10:09
Twitter : la bien pensance ou la censure aveugle ???
En juillet 2018, Twitter avait déjà fermé en deux mois plus de 70 millions de comptes, soit disant "robotisés" !...
(dont le mien pour apologie de la violence car j'avais osé écrire "qu'un sang impur abreuve nos sillons" à la fin d'un commentaire sur le sacrifice inutile du colonel Beltrame !...
Que peut on en conclure sinon que les censeurs de tout poil et de toute confession n'étaient pas en vacances
ou alors ...
que les algorithmes de censure automatisés et aveugles de Twitter ne permettent plus de distinguer toute forme d'expression qui flirte d'un peu trop près avec second degré .
voire,
que des abrutis incultes et bien de "chez nous" s'acharnent à dénoncer les comptes de ceux qui osent publier des critiques un peu trop dérangeantes pour nos "zélites" bien françaises !...
In fine, comme "fesse de bouc", ce réseau dit social est bien une sacrée merde à la sauce US qui n'admet pas la liberté de pensée.
Alors cachez moi ce sein que je ne saurais voir !...