En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Etats-Unis : un jeune américain choque Twitter après s'être déguisé en Jawad Bendaoud pour Halloween

07.

Alibaba tente d’acclimater le « Single Day » en France, sans TVA ni droits de douane

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Présomption d’innocence et tribunaux sont-ils indispensables si l’accusé a vraiment l’air méchant ?

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

04.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

05.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

06.

LR : l’illusion de la renaissance par le local

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
Journée de commémorations
11 novembre : Emmanuel Macron inaugure un monument en mémoire des soldats morts
il y a 11 heures 48 min
pépites > International
Incertitude
Bolivie : Morales démissionne, le pays plonge dans l'incertitude
il y a 13 heures 14 min
pépites > Terrorisme
Expulsion
La Turquie va expulser 11 djihadistes français dans les prochains jours
il y a 14 heures 31 min
décryptage > Europe
Les entrepreneurs parlent aux Français

Margrethe Vestager : Démission !! Le Breton vite ! Mais nous sauvera-t-il ?

il y a 16 heures 11 min
décryptage > Economie
(Piètres) raisons

1,3% de croissance en France : pourquoi pas plus ? Quatre (piètres) raisons et une obligation

il y a 19 heures 37 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

La droite française est-elle maudite ? : les causes historiques de la malédiction de la droite

il y a 20 heures 44 sec
décryptage > Environnement
Immobilité

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

il y a 20 heures 21 min
décryptage > Media
Totalitarisme de la gentillesse

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

il y a 20 heures 49 min
décryptage > Politique
Esprit du 11 novembre, es-tu là ?

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

il y a 21 heures 53 min
pépites > Economie
Renouveau
Le Medef pourrait changer de nom et être rebaptisé "Entreprises de France"
il y a 1 jour 8 heures
Grossière erreur...
Etats-Unis : un jeune américain choque Twitter après s'être déguisé en Jawad Bendaoud pour Halloween
il y a 12 heures 19 min
light > Culture
Hommage
Abou Dabi inaugure sa nouvelle avenue Jacques Chirac
il y a 14 heures 3 min
décryptage > Politique
Vraiment ?

Accusé d'être une association islamiste, le CCIF affirme que cela n'a jamais été prouvé. Vraiment ?

il y a 15 heures 55 min
décryptage > Sport
Réel succès ?

Cette maladie du tennis français qui se cache derrière la victoire de la France en finale de la FED Cup

il y a 19 heures 23 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les mystères médicaux autour de l’affaire de la nouvelle formule du Levothyrox

il y a 20 heures 36 sec
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Au secours ? Amazon veut rendre Alexa intelligente en traitant nos données personnelles
il y a 20 heures 13 min
décryptage > Religion
Nouvelle ère

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

il y a 20 heures 26 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Alibaba tente d’acclimater le « Single Day » en France, sans TVA ni droits de douane

il y a 21 heures 47 min
décryptage > Histoire
L'air du temps

11 Novembre : il y a 100 ans débutaient les années folles… Aujourd’hui, les années vaches (sacrées) folles ?

il y a 22 heures 5 min
light > Finance
Bon investissement
Actions de la Française des Jeux : attention aux arnaques aux sites frauduleux
il y a 1 jour 9 heures
© Christophe Raynaud de Lage / collection Comédie-Française
© Christophe Raynaud de Lage / collection Comédie-Française
Atlanti-Culture

"Les Oubliés (Alger-Paris)" : marqué politiquement, mais intéressant

Publié le 05 février 2019
Danielle Mathieu-Bouillon est chroniqueuse pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Danielle Mathieu-Bouillon pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Danielle Mathieu-Bouillon est chroniqueuse pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»

THEATRE

Les Oubliés (Alger-Paris)

Texte et Mise en scène : Julie Bertin et Jade Herbulot

Le Birgit Ensemble

Avec la troupe de la Comédie-Française :

Sylvia Bergé, Eric Génovèse, Bruno Raffaeli, Jérôme Pouly, Serge Bagdassarian,

Nazim Boudjenah, Danièle Lebrun, Elliot Jenicot, Pauline Clément

 

INFORMATIONS

Comédie-Française

Théâtre du Vieux-Colombier

21, rue du Vieux-Colombier Paris 6ème

jusqu'au Dimanche 10 mars

20h30 du mercredi au samedi

19h les mardis, 15h les dimanches 

Durée : 2h environ

Réservations : 01 44 58 15 15  www.comedie-francaise.fr  

 

RECOMMANDATION

          BON

 

THEME 

Ce spectacle fait partie d’une sorte de quête sur notre histoire contemporaine. Les deux jeunes femmes, qui signent le texte et la mise en scène, nous restituent leur vision de la guerre d’Algérie, par le prisme de l’histoire particulière de deux familles, réunies à l’occasion d’un mariage organisé à la Mairie du XVIIIème arrondissement en 2019. Des flashes back inspirés par des archives d’époque, révèlent au spectateurs leur regard de ce que purent être les entretiens tenus dans le bureau du Général de Gaulle entre 1958 et 1961, notamment lors de la préparation de la Constitution de la 5ème République. C'est le regard aigu d'une jeune génération sur des événements qu'elle n'a pas vécus.

 

POINTS FORTS 

1 – Une belle distribution, orchestrée dans un système bi-frontal qui prévaut souvent ici, désormais, avec alternance de ces familles et des personnages de la « vraie » histoire. Les acteurs incarnent leur personnage de 2019, puis certains prennent le rôle des personnages politiques.

 

2 – Ce qui est attachant, c’est l’univers des coulisses de cette mairie, entre une Maire (Sylvia Bergé) toujours excellente, qui est impliquée dans cette histoire familiale, puisqu’elle est, elle-même, fille de rapatriés et amie du jeune marié, fils d’une française et d’un algérien.

 

3 – Danièle Lebrun, qui joue à la fois le rôle de cette mère un peu possessive, et celui d’Yvonne de Gaulle, apporte toute son énergie et sa sensibilité de femme qui a souffert de cette alliance matrimoniale, très mal ressentie à l’époque. Ses conversations avec l’employé de mairie corvéable à merci -Gérard Colin l’interprète avec sincérité et émotion- sont attachantes et touchantes.

 

4 – Certains rôles familiaux sont plus émouvants que d’autres; ainsi Jérôme Pouly, en cousin fraternel est très convainquant. La jeune génération a du mal à comprendre tous ces ressentiments, surtout quand des secrets bien cachés explosent. La jeune mariée (charmante Pauline Clément) est touchante dans son plaidoyer plein d’espoir, à la fin de la pièce.

 

POINTS FAIBLES 

1 - Si Eric Génovèse est très amusant dans son personnage de jeune attaché à la Mairie, il devient particulièrement intéressant quand il incarne avec beaucoup d’attention Michel Debré. En revanche, je suis moins convaincue par Bruno Raffaélli, très virulent et presque émouvant en père déchiré de la marié, mais qui endosse, lors des moments « historiques », le personnage de Charles de Gaulle d’une manière moins crédible.

 

2 – L’aspect un peu didactique de la pièce manque de cette détresse réelle vécue par ces déracinés, dans cette période qui fut si difficile et où tant d’exactions furent commises dans les deux camps.

 

EN DEUX MOTS 

Rien n'est jamais objectif, tout passe par le filtre sensible d'une génération nourrie de documents qui ne l'étaient pas forcément non plus, avec un regard d'aujourd'hui. Certes plus de soixante années sont passées, mais je trouve très intéressante cette initiative du « Birgit ensemble » à la recherche de notre mémoire commune. Mais pour l'avoir vécue depuis Paris, dans ma jeunesse au lycée, avec l'arrivée de mes camarades rapatriés, j’avoue ne pas avoir vraiment retrouvé ici la trace réelle des douleurs éprouvées. Je n’ai pas reconnu non plus la figure du Général de Gaulle qui avait reçu plus de 82% de suffrages favorables lors de son referendum de 1958.

 

LES AUTEURS

Julie Bertin et Jade Herbulot ont réuni trois générations d’acteurs de la Troupe plus ou moins proches de cette histoire récente, de la guerre d’Algérie. D’abord intéressées par l’histoire de l’Europe de 1945 à nos jours, avec notamment la tétralogie « Europe, mon amour », elles entament ici un nouveau cycle autour de la Ve République. Dans le tumulte de la guerre d’Algérie qui succéda à la guerre d’Indochine, le Président René Coty, pour faire cesser les changements constants de gouvernements,  avait appelé le général de Gaulle - homme providentiel - afin qu’il trouve une issue à ce conflit. De Gaulle accepta à condition qu’une nouvelle constitution fût adoptée. Julie Bertin et Jade Herbulot posent leur regard de trentenaires sur cette histoire récente toujours douloureuse et dont les plaies ne sont pas encore cicatrisées.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Etats-Unis : un jeune américain choque Twitter après s'être déguisé en Jawad Bendaoud pour Halloween

07.

Alibaba tente d’acclimater le « Single Day » en France, sans TVA ni droits de douane

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Présomption d’innocence et tribunaux sont-ils indispensables si l’accusé a vraiment l’air méchant ?

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

04.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

05.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

06.

LR : l’illusion de la renaissance par le local

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires