En direct
Best of
Best of du 16 au 23 mars 2019
En direct
© ERIC FEFERBERG / AFP
BONNES FEUILLES
L'avenue Foch, fierté nationale devenue fierté étrangère
Publié le 21 janvier 2019
Dans "La France vendue à la découpe", publié aux Editions du Toucan Laurent Izard revient sur la vente du patrimoine historique français, souvent au profit d’investisseurs internationaux.
Laurent Izard est normalien et agrégé de l'Université en économie et gestion. Diplômé en droit de l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne, professeur de chaire supérieure, il est l'auteur de nombreux manuels d'enseignement supérieur en économie et en...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laurent Izard
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laurent Izard est normalien et agrégé de l'Université en économie et gestion. Diplômé en droit de l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne, professeur de chaire supérieure, il est l'auteur de nombreux manuels d'enseignement supérieur en économie et en...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans "La France vendue à la découpe", publié aux Editions du Toucan Laurent Izard revient sur la vente du patrimoine historique français, souvent au profit d’investisseurs internationaux.

L’avenue Foch, située dans le 16e arrondissement de Paris, relie la place Charles-de-Gaulle (anciennement place de l’Étoile) à la porte Dauphine, place du Maréchal de-Lattre-de-Tassigny. Il s’agit de la plus large et de l’une des plus belles avenues de la capitale. Des immeubles Haussmann cossus alternent avec des hôtels particuliers prestigieux et des constructions de standing plus récentes. Depuis sa création en 1854 sous le nom d’« avenue de l’Impératrice », l’avenue Foch a attiré de nombreuses personnalités souhaitant profiter de ses allées cavalières verdoyantes et de sa relative tranquillité. On peut notamment citer le marquis de Breteuil, la famille Ephrussi de Rothschild, Anna Gould, Claude Debussy, Georges Feydeau et Octave Mirbeau. Plus récemment, l’avenue Foch a accueilli des personnalités comme Aristote Onassis et Maria Callas, Fernandel, Marcel Pagnol, Jacques Dutronc et Françoise Hardy, Gérard de Villiers, Loris Azzaro ou Daniel Hechter.

Mais à qui appartiennent aujourd’hui les plus belles propriétés de cette avenue ? Partons pour une petite promenade culturelle depuis l’Arc de Triomphe.

– Au 19 avenue Foch se trouve l’ancien hôtel Ephrussi de Rothschild qui abrite aujourd’hui l’ambassade d’Angola en France.

– Au 20 avenue Foch, un appartement de 800 mètres carrés accueillait le président du Zaïre Mobutu Sese Seko. Aujourd’hui habitent dans l’immeuble plusieurs personnalités étrangères fortunées, dont un ancien ministre saoudien, le PDG vietnamien d’une société foncière financière, etc.

– Au 33 avenue Foch, on découvre un imposant immeuble, construit par le baron de Rothschild en 1970. L’immeuble est une des résidences du milliardaire belge Albert Frère.

– Au 34 avenue Foch, le Palais Montmorency, richement décoré avec de somptueuses boiseries xviiie siècle, appartient au milliardaire de Dubaï Mahdi Al-Tajir, ancien ambassadeur des Émirats Arabes Unis. Sa valeur est estimée à plus de 100 millions d’euros.

– Au 38 avenue Foch se dresse un fastueux immeuble de 4 000 mètres carrés, avec discothèque sur le toit et piscine en sous-sol. Il appartient à Rifaat el-Assad, l’oncle de Bachar el-Assad, le président syrien.

– Au 41 avenue Foch habitent l’ambassadeur d’Israël et celui de Taïwan, dans un bel immeuble en pierres de taille orné d’une loggia à colonnade.

– Au 42 avenue Foch se trouve un immeuble de 4 000 mètres carrés et 101 pièces qui a été acheté en 2004 par Téodorino Obiang, le fils du président de Guinée Équatoriale. Celui-ci y a fait réaliser des travaux pharaoniques pour créer un véritable palais doté d’une salle de jeu et d’un cinéma, dont la valeur est aujourd’hui estimée à plus de 107 millions d’euros.

– Au 50 avenue Foch, résident dans un grand immeuble moderne en béton plusieurs familles fortunées originaires des pays du Golfe, mais également Tony Fernandes, le richissime patron de la compagnie aérienne Air Asia, originaire de Malaisie.

– Au 58-60 avenue Foch se trouvait le siège français de l’assureur allemand Allianz (qui a notamment racheté les AGF). Ce bel ensemble haussmannien a été vendu « à la découpe ». Parmi les acquéreurs, le Québec, qui y loge son délégué, l’attaché militaire de Jordanie et l’ambassadeur du Danemark. – Le 64 avenue Foch abrite l’ambassade d’Irak en France.

– Au 70 avenue Foch, dans une allée privée qui héberge plusieurs stars du showbiz, habite Abdel-Halim Khaddam, ex-vice-président syrien, qui a obtenu l’asile politique après avoir accusé Bachar el-Assad du meurtre du Libanais Rafiq Hariri.

– Au 72 avenue Foch se dresse un somptueux hôtel particulier, qui a appartenu à Edmond de Rothschild. Aujourd’hui, ses propriétaires sont les enfants du prince Sultan d’Arabie Saoudite, qui y a fait des travaux titanesques avec piscine, hammam, salles de sport… Les héritiers du Sultan possèdent également l’immeuble attenant et deux hôtels particuliers situés dans des voies privées jouxtant l’avenue Foch.

Lien vers la boutique Amazon

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Vladimir Poutine est censé quitter le pouvoir en 2024. Certains au Kremlin envisageraient un autre scénario
02.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
03.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
04.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
05.
La Nasa envisage d'explorer la protoplanète Pallas dans la ceinture d'astéroïdes ; Osiris-Rex : deux découvertes surprenantes sur l'astéroïde Bennu !
06.
Acte 19 des Gilets jaunes : victoire sur le terrain pour le gouvernement, incertitude politique maximale
07.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
04.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
05.
MBS, le prince héritier saoudien dépossédé d’une partie de ses pouvoirs par le Roi Salman
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
01.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
02.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
03.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
04.
Violence inexcusable MAIS aspiration à la justice sociale : la double nature de la contestation des Gilets jaunes dont aucun parti ne parvient à tirer une synthèse convaincante
05.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
06.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
assougoudrel
- 21/01/2019 - 19:07
On comprend pourquoi on a
fait taire ceux qui disaient que le réseaux du gaz parisien date de près de 120 ans, suite à l'explosion de la boulangerie. Cela pourrait refroidir les investisseur et diminuer le prix du mètre carré.