En direct
Best of
Best Of
En direct
Atlanti-Culture
"J'aime Valentine, mais bon !" de Rudy Milstein : un ton particulier, une certaine douceur, et beaucoup de drôlerie
Publié le 11 janvier 2019
Est chroniqueur pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).  Culture-Tops a été créé en novembre...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anne-Marie Joire-Noulens pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Est chroniqueur pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).  Culture-Tops a été créé en novembre...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»

THEATRE
"J'aime Valentine, mais bon !"
de Rudy Milstein
Mise en scène: Michael Chirinian
Avec Agnès Miguras, Rudy Milstein et Farid Bouzenad

 

INFORMATIONS
Théâtre Lepic (ex Ciné 13 Théâtre)
Jusqu'au 3 mars 
Durée : 1 heure 20
Du mercredi au samedi 21 heures
Dimanche 16 heures
Réservations: billetterie@theatrelepic.com/01 42 54 15 12
1 avenue Junot 75018 Paris

 

RECOMMANDATION
          BON

 

THEME
Un jeune homme, au demeurant fort sympathique, nous fait partager une séquence de son existence ponctuée par une éternelle valse hésitation due à un gigantesque penchant velléitaire. Sa vie est dictée par la loi du moindre effort. Il aborde moults sujets d'actualité qui le poussent à vouloir bouger mais son caractère "fatigué de naissance" fait qu'il ne dépasse jamais la porte de son appartement.

 

POINTS FORTS
- le personnage principal, assez enfantin et attachant en diable, est d'une naïveté confondante; il est tellement déconnecté de la vraie vie qu'il en devient comique
- sa paresse est à ce point que tout lui échappe de la main, au propre comme au figuré, la moindre difficulté qu'il pourrait rencontrer est insurmontable et donne lieu à l'immobilisme le plus total, ce qui est tout de même un comble pour une pièce de théâtre...
- le texte de cette comédie est très actuel et aborde un certain nombre de sujets sans tabou aucun, les juifs, les goys, Charlie, les attentats; l'ensemble avec beaucoup de simplicité, sans voyeurisme ni provocation
- mention spéciale au décor, extrêmement original et très mobile

 

POINTS  FAIBLES
Les sujets sont abordés de façon inégale, ce qui, par moments, nous laissent sur notre faim. On aimerait aller juste un peu plus loin…

 

EN DEUX MOTS
C'est une bonne comédie, très bien interprétée par les trois comédiens dont le créateur de la pièce, dans un décor sympathique. Le texte est plein d'humour. Il y a un ton assez particulier sur cette scène et l'auteur a une façon de lisser ses propos qui leur donne une certaine douceur et beaucoup de drôlerie.

 

L'AUTEUR
L'aspect dominant chez Rudy Milstein, auteur-interprète, est la comédie. Il a intégré la troupe de Pierre Palmade et a participé à bon nombre de spectacles  : "L'Entreprise" au théâtre Tristan Bernard, "Femmes libérées" et "Flics". José Paul l'a mis en scène au théâtre Hébertot dans "C'est encore mieux l'après-midi". Il se partage entre écriture et interprétation et prépare actuellement  son premier long-métrage.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
02.
La France va devenir la première puissance mondiale en moins de 5 ans
03.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
04.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
05.
Emmanuel Macron, pourquoi n’allez-vous pas en boîte comme Christophe Castaner plutôt que de faire du ski ?
06.
Acte XVIII des Gilets jaunes : retour prévu de la violence, réponse difficile à prévoir du gouvernement
07.
Les dessous de la superpuissance américaine : les États-Unis, ce pays si familier que nous connaissons pourtant mal
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
04.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
05.
Le voile est-il vraiment un accoutrement souhaitable pour vendre des petites culottes ?
06.
La France, cauchemar du terroriste de Christchurch : comment nous avons laissé la question du Grand remplacement se transformer en tragique métastase politique
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
03.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
04.
Quand Nathalie Loiseau teste les nouveaux "éléments de langage" du progressisme face à Marine Le Pen sans grand succès
05.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
06.
Grand Débat : l’étrange victoire d’Emmanuel Macron
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires