En direct
Best of
Best Of
En direct
Atlanti-Culture
"Napoléon sans Bonaparte" d' Arthur Chevalier : original et riche en leçons d'actualité
Publié le 08 janvier 2019
Didier Cossart est chroniqueur pour Culture Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Didier Cossart pour Culture Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Didier Cossart est chroniqueur pour Culture Tops
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»

LIVRE
Napoléon sans Bonaparte
d' Arthur Chevalier                    
 Editions du Cerf               
 230 pages

 

RECOMMANDATION
            BON


THEME
Voici un précis pour les nuls décrivant l’agitation politique du XIXème siècle, de la chute de Napoléon au corps ensanglanté du prince Louis-Napoléon Bonaparte couché dans la savane africaine. En quelques pages foisonnantes, Arthur Chevalier nous résume comment l'aigle Napoléon s'est élevé au-dessus des hommes par ses seules vertus, à la force de son intelligence et par son travail acharné, puis sa chute. Enfin, tel un phénix, au lieu de disparaitre dans les oubliettes de l’histoire comment il est entré dans la postérité par ses seules actions, puis porté par la littérature, d’abord anglaise (!), avant que les hommes politiques ne s’en mêlent. Sans avoir eu besoin d'une descendance et encore moins d'un illusoire parti bonapartiste dont il est pour peu.

 

POINTS FORTS
Comme souvent sur le sujet de Napoléon l'histoire est captivante et racontée avec passion. Il n'y a pas de longueurs ni de lourdeurs dans l'écriture. En seulement 230 pages efficaces Arthur Chevalier nous dévoile une perspective inhabituelle de notre histoire: Napoléon sans Bonaparte.

 

POINTS FAIBLES
Avec seulement 230 pages ce ne peux qu'être qu'un ouvrage de vulgarisation de l'histoire Napoléonienne, que les érudits trouveront sans doute insuffisant.
 

EN DEUX MOTS
Il ne faut pas regarder en arrière pour avancer mais l'histoire Napoléonienne peut inspirer nos gouvernants ! Napoléon est un enfant de la révolution de 1789 qu'il achèvera en 1799 en faisant cesser les bavardages et en mettant le pays sur la voie des réformes. Ainsi, par temps de «gilets-jaunes» il aurait probablement fortement annoncé vouloir « gouverner et non philosopher »...De même on peut s’inspirer de son neveu Louis-Napoléon qui dans un extrait de son manifeste de 1948 indique « soutenir un gouvernement juste et ferme qui rétablisse l'ordre dans les esprits comme dans les choses ; qui provoque les réformes possibles, calme les haines, réconcilie les parties et permette ainsi à la patrie inquiète de compter sur un lendemain» (!).

 

UN EXTRAIT
 Page 137: "Ce n'est pas en surchargeant le passé de ratures que l'on rendra l'humanité plus aimable. Ce n'est pas en imposant des catégories évanescentes qu'on refera l'unité nationale. Ce n'est pas en laissant les politiciens user d'une théorisation sous la forme d'une vulgate qui leur permet de se qualifier ou de se disqualifier le plus vulgairement du monde que l'on restituera sens et dignité politique. Il y a eu et il y a un événement Napoléon. Quant au bonapartisme, il est l'effet d'un nominalisme intempestif."

 

 L'AUTEUR
 Arthur Chevalier est éditeur et un jeune écrivain puisque qu'il est né en 1990. Il 'agit de son premier essai.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
02.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
03.
MBS, le prince héritier saoudien dépossédé d’une partie de ses pouvoirs par le Roi Salman
04.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
05.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
06.
Electricité : le record de production par les éoliennes battu le 14 mars est un faux espoir
07.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
04.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
05.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
06.
Le voile est-il vraiment un accoutrement souhaitable pour vendre des petites culottes ?
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
03.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
04.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
05.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
06.
De Christchurch à Utrecht : quel modèle intellectuel pour penser sereinement le grand bouleversement démographico-ethnique dans les démocraties occidentales ?
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pharamond
- 08/01/2019 - 18:05
Charivari
En ces temps de charivari giletjaunesque,l'Histoire nous rappelle qu'aucun pays au monde n'a,non pas progressé,mais simplement continué à exister dans l'anarchie.Celle qui suivit la révolution française fut stoppée par Bonaparte au grand soulagement du "peuple". Tout porte à croire qu'il en sera de même cette fois-ci encore. Y-a-t-il en réserve un Bonaparte? La suite le dira!