En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

02.

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

03.

Viol des hommes : cette indéniable réalité, encore trop peu considérée

04.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

05.

Quelques bonnes raisons de promouvoir le travail post retraite

06.

Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune

07.

Manuel Valls danse sur une chanson des Gipsy Kings à son mariage

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

04.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

05.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

06.

Les gènes du gaucher ont été découverts et voilà pourquoi c’est une découverte aux conséquences pratiques importantes

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

"Le communisme est l’avenir de l’humanité"… Eh oui on a lu ça !

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Brexit
Il pourrait y avoir une alternative au "backstop" pour Boris Johnson
il y a 7 heures 45 min
décryptage > International
élections israéliennes

Ces noeuds gordiens que devra trancher le système politique israélien après l’échec de Benjamin Netanyahu

il y a 8 heures 20 min
light > Justice
Mystérieuse affaire
Ils abandonnent leur fille adoptive et déménagent au Canada
il y a 8 heures 49 min
décryptage > Justice
Enquête virage

Viol des hommes : cette indéniable réalité, encore trop peu considérée

il y a 10 heures 12 min
décryptage > Economie
projet d'innovation

Les banques et les assurances vont dégager 5 milliards d'euros d’investissement pour les start-up

il y a 11 heures 59 min
pépites > France
Une nouvelle grogne des Gilets jaunes ?
Un possible retour de la taxe carbone est envisagé
il y a 13 heures 58 min
décryptage > Société
Tribune

Quelques bonnes raisons de promouvoir le travail post retraite

il y a 15 heures 36 min
décryptage > Politique
unification des forces ?

Rencontre Macron-Conte en Italie : mais à quoi peuvent aboutir les discussions entre partis attrape-tout ?

il y a 15 heures 55 min
décryptage > Economie
un non-dit dans ses déclarations

Politique fiscale : ce que la France pourrait faire pour répondre aux appels du pays de Mario Draghi

il y a 16 heures 22 min
décryptage > High-tech
navigateur internet

Faut-il faire confiance aux promesses de protection accrue de la vie privée faites par Firefox ?

il y a 16 heures 48 min
pépite vidéo > Insolite
record
Une américaine traverse la Manche à la nage quatre fois d'affilée
il y a 8 heures 2 min
light > Santé
santé publique
L'Etat de New York interdit les cigarettes électroniques aromatisées
il y a 8 heures 31 min
pépites > Religion
sondage
L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France
il y a 10 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"LECTURES D'ETE": "Catamount, la Justice des Corbeaux" de Benjamin Blasco-Martinez

il y a 11 heures 48 min
chocs culturels
Une loi interdisant de manger des chiens est bloquée au Royaume-Uni
il y a 13 heures 39 min
pépite vidéo > Environnement
climat
Greta Thunberg rencontre Barack Obama
il y a 14 heures 34 min
décryptage > Style de vie
Wikiagri

Envie de vous calmer ? Après les bars à chat, la ferme aux chameaux

il y a 15 heures 48 min
décryptage > Société
immigration

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

il y a 16 heures 11 min
décryptage > Santé
mortalité

Maladies cardio-vasculaires : l’étude scientifique qui a piégé une bonne partie de la presse

il y a 16 heures 30 min
décryptage > Style de vie
C’est arrivé près de chez vous

Le pays champion du monde en termes de durabilité alimentaire est…

il y a 17 heures 9 min
© CC
© CC
Atlanti-culture

Rabelais: un grand bonhomme pour aujourd'hui

Publié le 18 décembre 2018
Ce qu'il y a d'extraordinaire avec le spectacle de Jean-Louis Barrault sur Rabelais, repris aujourd'hui, c'est qu'il montre à quel point l'auteur de Gargantua est toujours d'une actualité brûlante. Parce qu'il va à l'essentiel.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean Ruhlmann pour Culture Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ce qu'il y a d'extraordinaire avec le spectacle de Jean-Louis Barrault sur Rabelais, repris aujourd'hui, c'est qu'il montre à quel point l'auteur de Gargantua est toujours d'une actualité brûlante. Parce qu'il va à l'essentiel.

THÉÂTRE

RABELAIS

DE JEAN-LOUIS BARRAULT

MIS EN SCÈNE: Hervé van der MEULEN

AVEC Étienne Bianco, Clémentine Billy, Loïc Carcassès, Aksel Carrez, Benoît Dallongeville, Ghislain Decléty, Inès Do Nascimento, Pierre-Michel Dudan, Délia Espinat-Dief, Valentin Fruitier, Constance Guiouillier, Théo Hurel, Nicolas Le Bricquir, Juliette Malfray, Mathias Maréchal, Théo Navarro-Mussy, Pier-Niccolo Sassetti, Jérémy Torres et Agathe Vandame.

INFORMATIONS

THÉÂTRE : STUDIO D’ASNIÈRES

MARDI, JEUDI, SAMEDI 19H00 / DIM À 15H30

ATTENTION: DERNIERE, LE  23 DECEMBRE

RÉSERVATIONS : 01 47 90 95 33 / www.studio-asnieres.com
 

RECOMMANDATION 

EXCELLENT

THÈME

• Hervé van der Meulen reprend le spectacle ébouriffant de Jean-Louis Barrault, auquel il rend hommage cinquante ans après sa création.

• On parcourt, en deux heures et demie, les cinq livres de l’œuvre de Rabelais, dans une série de tableaux montrant les épisodes majeurs de l’hénaurme saga, où s’illustrèrent Grandgousier, son fils Gargantua, et le  fils d’icelui, Pantagruel.

• La troupe, composée d’une vingtaine de comédiens, passe en revue l’inventaire des « torche-cul », entreprend les guerres Pichrocholines, fait une halte en l’abbaye de Thélème et nous embarque pour l’odyssée de Pantagruel vers l’oracle de la dive bouteille…

• Chemin faisant, le spectacle glisse des parallèles entre notre monde et celui des temps vécus par François Rabelais (la première moitié du XVIe siècle) mais aussi ceux, pas si imaginaires ni si lointains que cela, narrés par l’écrivain.

POINTS FORTS 

• La difficulté spécifique posée par cet auteur (de la première moitié du XVIe siècle) aux comédiens tient d’une part au respect de sa langue, éminemment expressive et de grande profusion, et d’autre part à sa prononciation de manière intelligible auprès du public. Ces deux défis sont parfaitement relevés, et la matière verbale rabelaisienne vit et jaillit à flots continus sans que nous en soyons lassés.

• Hervé van der Meulen a su optimiser le potentiel de la vaste scène du studio d’Asnières pour faire évoluer de manière fluide une troupe de 19 comédiens qui la parcourt en tout sens dans une chorégraphie (Jean-Marc Hoolbecq) précise et animée. Les décors (Claire Belloc) sont riches et inventifs (mémorable scène de la tempête essuyée par Grandgousier), et si l’on pouvait craindre que costumes (Isabelle Pasquier) et maquillages (Audrey Millon), situés à mi-chemin entre Games of Thrones, Mad Max et Le Pirate des Caraïbes, nous éloignent de Rabelais par une actualisation un peu trop kitsch , en fait il n’en est rien.

• L’énergie dégagée par cette jeune troupe qui s’empare de l’œuvre de Rabelais est contagieuse : mentions spéciales à Pierre-Michel Dudan, qui campe un Grandgousier aussi réjouissant qu’émouvant, à frère Jean, un moine de choc, ou encore à Panurge, auquel Valentin Fruitier donne un ton et une dégaine rappelant Jacques Higelin, chanteur de la démesure et amoureux du verbe cru au meilleur de sa carrière.

• On ne peut qu’admirer la qualité vocale des chœurs produits par une troupe en perpétuel mouvement, et composés par Marc-Olivier Dupin.

POINTS FAIBLES 

• Il n’y en a guère, sinon peut-être des différences d’incarnation entre des personnages flamboyants et épiques (Grandgousier, Panurge, frère Jean) et d’autres - on pense à Gargantua ou Pantagruel - à l’aise avec le texte mais un peu moins truculents.

EN DEUX MOTS 

Un Rabelais tout en exubérance et en tolérance. Une porte d’entrée idéale pour ceux qui, dès l’adolescence et jusque bien plus tard, veulent aller à la rencontre de l’œuvre de Rabelais et de son époque.

UN EXTRAIT 

« Par le monde, il y a beaucoup plus de couillons que d’hommes… Qu’il vous en souvienne ! »

L’AUTEUR 

• François Rabelais (fin du XVe siècle-1533), homme aux talents multiples (philosophe, romancier, astronome, grammarien, médecin et légiste) comme c’était souvent le cas à l’époque (cf. Léonard de Vinci), est l’un des auteurs majeurs de son temps, avec des oeuvres passés à la postérité comme Pantagruel, Gargantua puis les Tiers, Quart et (sous réserves) Cinquième Livres .

• Il y promeut la langue française, vecteur d’un nouveau rire, puissant et transgressif, mais aussi les idéaux de “l’honnête homme“ de la Renaissance, pétri de tolérance et de savoir. Pour toutes ces raisons, Rabelais eut vite maille à partir avec diverses institutions (Église, université) diffusant des dogmes et un obscurantisme par lui condamnés au ridicule.

• Jean-Louis Barrault, évincé en 1968 du théâtre de l’Odéon, s’empare de cet auteur et ramasse son œuvre en 4 heures dans un spectacle novateur porté sur scène à l’Élysée-Montmartre (alors salle de catch…), et qui fit date par son côté éruptif et libéré, en phase avec le mouvement de mai.

• C’est ce spectacle que Van der Meulen reprend et contracte en 2h45, dans le contexte passablement agité que l’on sait…

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

02.

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

03.

Viol des hommes : cette indéniable réalité, encore trop peu considérée

04.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

05.

Quelques bonnes raisons de promouvoir le travail post retraite

06.

Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune

07.

Manuel Valls danse sur une chanson des Gipsy Kings à son mariage

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

04.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

05.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

06.

Les gènes du gaucher ont été découverts et voilà pourquoi c’est une découverte aux conséquences pratiques importantes

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

"Le communisme est l’avenir de l’humanité"… Eh oui on a lu ça !

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires