En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© DR
Atlanti-Culture
Violette figasse : ce n'est pas Genêt, mais c'est aussi sympathique que noir
Publié le 14 décembre 2018
Antoine Legrand est chroniqueur pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Antoine Legrand
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Antoine Legrand est chroniqueur pour Culture-Tops
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
COMEDIE MUSICALE
VIOLETTE FUGASSE. Méfiez-vous du petit personnel 
 de Sandrine Montcoudiol 

mise en scène: Marc Locci 

avec Sandrine Montcoudiol et Julien Gonzales 

lumières : James Angot 

 

INFORMATIONS 

Akteon Théâtre 

11 Rue du Général Blaise 
75001 Paris 

Téléphone : 01 43 38 74 62 

Jusqu’au 28 Décembre 

Mercredi et vendredi à 20h 

 

RECOMMANDATION 

          EXCELLENT

  

THEME  

Alors qu’un Gala se prépare au sein de la demeure de la grande cantatrice Fedora Chapovna, sa fidèle employée de maison, Violette, nous conte son quotidien au service de Madame. Cette sympathique Stéphanoise, accompagnée par l’accordéoniste Julien, passe alors en revue son passé, ses rêves et ambitions, dévoilant au passage une facette bien plus sombre que ne laisserait imaginer sa bonhomie apparente. 

 

POINTS FORTS   

  • - Un duo d’acteurs éminemment sympathique 

  • - Un récit qui vrille brillamment vers le macabre 

  • - Des chansons vraiment drôles et enjouées... 

POINTS FAIBLES  

  • - Certains effets comiques trop souvent répétés 

  • - Un final qui arrive trop brutalement 

 

 EN DEUX MOTS  

Une belle surprise que cette rencontre avec la pipelette Stéphanoise Violette Fugasse et le musical Julien ! Si le récit nous laisse penser à une comédie de mœurs sur fond social dans son introduction, il opère un véritable virage à 180 degrés à mi-parcours. Les chansons deviennent alors particulièrement grinçantes, conférant une ambiance macabre et cruelle assez jubilatoire. On lorgne du côté de Jean Pierre Jeunet ou Sylvain Chomet avec un véritable entrain, même si l’on doit bien admettre que certaines répétitions comiques et un final trop rapide noircissent quelque peu un tableau très réjouissant. 

 

UN EXTRAIT 

“Maudite clochette, et maudit métier” 

 

L'AUTEURE  

Après des études de chant (médaille d’or) et de théâtre au Cours Florent, Sandrine Montcoudiol démarre avec Opéra éclaté où Oliver Desbordes lui offre le rôle d’Odette dans Dédé, celui de Miss Hampton dans La Belle de Cadix, ainsi que plusieurs rôles de composition dans ses spectacles de music-halls. Elle est l’alto du quintette a capella Cinq de cœur, qui connaît le succès auprès de la critique et du public : théâtres du Palais Royal, de la Comédie Caumartin, Pépinière Opéra, Ranelagh. Le quintette se produit au Rive Gauche dans son spectacle Métronome. Son goût pour la mise en scène naît de la création des spectacles avec ce quintette. Tout en continuant de chanter et de jouer dans diverses productions, Sandrine Montcoudiol assiste Olivier Desbordes dans la mise en scène de Lost in the stars en 2012, puis dans celle du Malentendu, de Camus, en 2013.  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Cash investigation : poursuivi par Elise Lucet, un patron s'enfuit en courant
02.
Prime exceptionnelle de fin d’année : comment Emmanuel à Macron a (nettement) privilégié son électorat sans le vouloir
03.
Grand débat : ce vent de bêtise qui siffle sur nos têtes
04.
Iran-États-Unis : la tension est à son comble
05.
Et rien ne se passa comme prévu (par les progressistes)... : 2019 ou l’effondrement des promesses du monde de 1968
06.
La Belle au bois dormant est un "conte sexiste" : supprimé dans certaines écoles!
07.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
01.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
02.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
03.
La Belle au bois dormant est un "conte sexiste" : supprimé dans certaines écoles!
04.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
05.
Et rien ne se passa comme prévu (par les progressistes)... : 2019 ou l’effondrement des promesses du monde de 1968
06.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
01.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
02.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
03.
Pourquoi les erreurs européennes dans le traitement de la crise financière de 2008 sont les racines de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l’UE
04.
Brûler l’ENA ? Pour la reconstruire plus belle encore?
05.
Névroses nationales : et la France de demain, vous la voulez à l’identique ou conscientisée ?
06.
Et rien ne se passa comme prévu (par les progressistes)... : 2019 ou l’effondrement des promesses du monde de 1968
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires