En direct
Best of
Best Of
En direct
© DR
Atlanti-Culture
"Regarde..." : la mer en majesté
Publié le 06 décembre 2018
Lorsque le talent d'écrivain de Colette s'associe à celui d'artiste de Mathurin Méheut, ça donne un petit bijou, cadeau idéal pour les fêtes.
Hélène Renard est chroniqueuse pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hélène Renard pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hélène Renard est chroniqueuse pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lorsque le talent d'écrivain de Colette s'associe à celui d'artiste de Mathurin Méheut, ça donne un petit bijou, cadeau idéal pour les fêtes.

LIVRE

"REGARDE..."

par Colette et Méheut

Editions Ouest-France

16 pages

50 €

 

RECOMMANDATION

           EXCELLENT 

THEME

Il s'agit d'un fac-similé de grand format sur un petit nombre de pages,  à classer dans la catégorie "Beaux-Livres". Il offre deux textes peu connus de l'écrivain Colette (1873-1954), le premier méditant sur le verbe "Regarder" et le second intitulé "La flaque" évoquant ses parties de pêche à pied en Bretagne. Ces textes sont accompagnés de dessins du célèbre illustrateur Mathurin Méheut (1882-1958). Voici donc une invitation poétique sur le thème du monde de la mer peuplé de crevettes, de pieuvres et autres bestiaux marins, se faufilant parmi les plantes aquatiques.    

 

POINTS FORTS

·        La beauté du texte de Colette. Le bonheur de se promener avec une telle observatrice ! Grande connaisseuse en vérité,  comme le démontre le choix précis de ses mots : plusieurs d'entre eux prouvent combien elle travaillait son sujet avant d'écrire. Elle utilise couramment  des mots tels que le fucus à flotteurs, les barbillons du chabot, le trigle sautant dans le havenet, les zostères... S'ils sont savants, ils n'empêchent nullement le texte d'être poétique et même envoûtant.

·        La force des illustrations et des couleurs (beaucoup d'orange, de violet, de jaune) de Mathurin Méheut : c' est un enchantement pour les yeux.

·        Tout amoureux de la mer (et bien sûr de la Bretagne) sera ravi de découvrir ce petit chef d'oeuvre dont le prix reste abordable.

 

POINTS FAIBLES

.       Le grand format rend l'ouvrage difficile à classer dans une bibliothèque ! On le mettra à plat... ou mieux encore, sur un chevalet pour que chacun, dans la maison ou le salon, puisse le feuilleter.

EN DEUX MOTS

On ouvre l'album, on tourne les pages, et sitôt, l'air marin vous emplit les poumons. On en vient à regretter de n'avoir pas mieux observer une flaque d'eau la dernière fois qu'on a marché sur le sable.Après cette lecture, on ne verra plus le bord de mer comme avant...

UN EXTRAIT

Ou plutôt deux  : 

  • "J'ai vu, j'ai respecté la solitude d'une enfant, confiée  l'été à la mer - La mer, surtout la mer... elle s'empare des êtres neufs, ils l'adoptent comme s'ils la reconnaissaient"
  • " La belle flaque, poche de roc, ... il ne se passe guère de jours que je ne lui rende visite... Un bouquet de laminaires fuse d'une paroi à mi-profondeur, et balance ses sangles vertes, godronnées. Un rang de bigorneaux marque en grosses perles le niveau des hautes marées... "

LES AUTEURS

  • Il n'est sans doute pas nécessaire de présenter Colette (1873-1954), auteur de tant d'ouvrages célèbres. Mais on se souviendra qu'après sa séparation avec Willy (en 1910), elle achète, au nom de sa richissime "amie" Missy (la marquise de Belboeuf, fille du duc de Morny) la belle demeure de Roz Ven, à Saint-Coulomb, non loin de Saint-Malo. De la grande maison couverte de verdure,  un petit chemin descend directement à la mer, sur la plage de la Toussais « Le plus beau paysage de la terre ! » écrit-elle. Elle y passe ses vacances jusqu'en 1924, soit durant 14 années.
  • Quant à Mathurin Méheut (1882-1958), sa renommée fut immense : les oeuvres de cet artiste, à la fois peintre et peintre officiel de la Marine, décorateur, illustrateur, céramiste, sculpteur, sont parfaitement emblématiques de la Bretagne (même s'il a également illustré les misères de la Grande Guerre) : la "vieille Bretagne" et ses métiers, en train de disparaître,  lui tenaient à coeur et il a mis son talent à les représenter. Sa maison natale qui abrite aujourd'hui un musée consacré à ses oeuvres (plus de 6000 à admirer), est située à Lamballe (Côtes d'Armor).  Actuellement, une exposition "Vue sur mer" s'y tient jusqu'au 29 décembre 2018.
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
04.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
05.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
06.
Emploi record et hausse des salaires au Royaume-Uni... Mais que se passe-t-il à 9 jours du Brexit ?
07.
Electricité : le record de production par les éoliennes battu le 14 mars est un faux espoir
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
04.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
05.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
06.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
05.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
06.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires