En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Professeur décapité : des élèves et des parents d'élèves ont été complices de l'assassin

02.

La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

05.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

06.

Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête

07.

Le rapporteur général de l'Observatoire de la laïcité, Nicolas Cadène, devrait être remplacé

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

06.

Thibault de Montbrial : « Le vivre-ensemble n’est plus qu’une incantation psalmodiée par des gens qui, à titre personnel, font tout pour s’y soustraire »

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
pépites > Education
Fléau de la haine en ligne
Les collègues de Samuel Paty expriment leur "vive inquiétude face à l'impact des réseaux sociaux"
il y a 33 min 18 sec
pépites > France
Ampleur de la catastrophe
Alpes-Maritimes : les dégâts des crues ont été évalués à 210 millions d'euros par les assurances
il y a 2 heures 20 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Yoga" d'Emmanuel Carrère : une leçon de vie, la liberté a un prix

il y a 3 heures 10 min
light > Science
Anatomie
Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête
il y a 4 heures 8 min
light > High-tech
Espionnage
Des diplomates et des agents secrets américains critiquent l'administration Trump qui ne réagit pas aux attaques qu'ils subissent dans des postes diplomatiques à l'étranger
il y a 4 heures 53 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Le père d'une élève du collège de Conflans-Sainte-Honorine et un militant islamiste auraient été en contact avec le jeune tchétchène qui avait annoncé sa volonté d'agir
il y a 5 heures 24 min
light > Science
Paquebot
Un projet de récupération de la radio du Titanic pour l'exposer provoque une bataille juridique
il y a 5 heures 48 min
light > Economie
Taxes
La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans
il y a 6 heures 23 min
décryptage > Politique
Mouvement

Radioscopie d’un conservatisme français qui retrouve du poil de la bête

il y a 6 heures 45 min
pépites > Terrorisme
Hommage
Samuel Paty recevra la Légion d'honneur posthume et sera fait Commandeur des palmes académiques annonce le ministre de l'Education
il y a 7 heures 28 min
pépites > France
Emotion
L'hommage national à Samuel Paty se déroulera dans la cour de la Sorbonne ce mercredi
il y a 1 heure 45 min
pépites > France
Seine-Saint-Denis
Emmanuel Macron en déplacement à Bobigny ce mardi pour faire le bilan de la lutte contre l'islamisme
il y a 2 heures 44 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Amérique n'existe pas" d’après "Histoires enfantines", de Peter Bichsel : la candeur du regard, le vertige du langage

il y a 3 heures 25 min
décryptage > Culture
Polémique à Hollywood

L'actrice Gal Gadot peut-elle interpréter Cléopâtre ?

il y a 4 heures 48 min
pépite vidéo > Santé
"Célébrer Noël correctement"
Coronavirus : l'Irlande et le Pays de Galles décident de reconfiner
il y a 5 heures 9 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Contorsionnisme : à trop trianguler, Mélenchon perd (littéralement) la Baraka
il y a 5 heures 41 min
décryptage > Environnement
Objectifs

Emissions de carbone : la Chine se décide enfin à faire payer ses pollueurs

il y a 5 heures 54 min
décryptage > Santé
Bienfaits

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

il y a 6 heures 23 min
décryptage > Politique
LREM

Islamisme : Emmanuel Macron peut-il faire changer la peur de camp sans changer... sa majorité ?

il y a 6 heures 58 min
décryptage > Santé
Armes contre le virus

Plaidoyer pour une régulation de la lutte contre la Covid-19

il y a 7 heures 52 min
© DR
© DR
Atlanti-Culture

Un hosanna sans fin : était-ce bien nécessaire?

Publié le 04 décembre 2018
Bien sûr, nous recevons cet ouvrage posthume comme un hommage à Jean d'Ormesson. Mais ce livre n'est pas l'un des meilleurs de celui qui restera comme l'une des grandes figures culturelles et sociales de la France des 50 dernières années.
Paul Beuzebosc pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Paul Beuzebosc est chroniqueur pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bien sûr, nous recevons cet ouvrage posthume comme un hommage à Jean d'Ormesson. Mais ce livre n'est pas l'un des meilleurs de celui qui restera comme l'une des grandes figures culturelles et sociales de la France des 50 dernières années.

LIVRE
Un hosanna sans fin
de Jean d’Ormesson

Ed; Héloïse d’Ormesson


RECOMMANDATION
         BON


THÈME

Dans cet ultime ouvrage posthume, Jean d’Ormesson met un point final à la trilogie existentielle de ses dernières années. Un livre frontalier de la mort qu’il n’a pas eu le temps de relire tout à fait et d’y marquer le mot « fin ». Béni et doué de naissance, consacré très jeune et couverts d’honneurs jusqu’à la fin, c’est justement ce destin – naître - et sa suite inexorable – mourir - qui interpelle Jean d’O. , figure pétulante de la culture et de l’esprit français, le bien aimé de nos lettres. Il se sait, comme les autres, vieux mortels ou faux immortels de l’Académie, condamné à brève échéance. 

Ce court livre, testament temporel habité d’une souriante mélancolie, est un petit journal de l’adieu.

POINTS FORTS

Mourir à 92 ans donne du temps à un écrivain. Le temps des romans de l’insouciance, de la légèreté, des sagas familiales, des fresques historiques et des héros ramenés à la vie; le temps d’une histoire personnelle de la littérature; puis le temps des retours vers l’essentiel. Ce « bréviaire de la fin » touche plus qu’il impressionne. Ce n’est pas une œuvre d’absolu, c’est une méditation qui emprunte des bouts au Tout et aux riens, à la science, à la philosophie, à l’histoire, aux religions. Sans résultat pour cette enquête sur les responsabilités respectives du hasard, de la nécessité, du Big bang, des dieux pluriels et de Dieu, au singulier. Et tout ce chemin mène soit au vide soit à la foi. Tous ces bonheurs, cet optimisme patiné, cette espérance bonhomme s’arrêtent à la frontière du croire. Sans vouloir y entrer vraiment, pour de bon.

POINTS FAIBLES

Aux derniers mois de sa maladie, affaibli, Jean d’Ormesson affiche, entre fulgurances et évidences, la gravité émerveillée du penseur. Il fait, en survolant la question et en donnant trop de place à l’homme dans l’univers, le pèlerinage du vieux sage qui cherche à rabouter le fil de sa vie à son origine et à l’issue qui pointe. Sans y parvenir tout à fait, en nous laissant sur notre fin en quelque sorte. Je retire de cette lecture une espérance fatiguée par le doute, une hésitation entretenue par la raison, une forme de manque de courage à refuser de choisir entre personne et quelqu’un et entre rien et « autre chose ».

EN DEUX MOTS 

Cet adieu est plutôt un au revoir et d’Ormesson, en bon gentilhomme, a donné à Dieu sa chance.


 UN EXTRAIT
Ou plutôt trois:

-"Notre vie ne nous appartient pas. Ni voulue, ni choisie, ni même acceptée, elle nous est donnée – et même prêtée – de force."

-"Un grand avenir se prépare en silence"

- "Très capable d’apaiser notre curiosité, la science est incapable d’apaiser notre angoisse."

L'AUTEUR

Jean d’Ormesson, 1925- 2017, issu d’une famille aristocratique, normalien, a été professeur, écrivain et journaliste. Elu dès 1973 à l’Académie française, son œuvre variée et abondante, a été révélée par le succès de « La gloire de l’Empire ». Son charme, son érudition et sa verve lui ont valu d’être familier des plateaux télévisés et de connaître une grande popularité tant chez ses lecteurs que dans le grand public. Mais sa mort a été un peu éclipsée par celle, le lendemain, de Johnny Halliday.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires