En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

02.

Et cette pancarte vous la trouvez grotesque, inappropriée ou simplement abjecte ?

03.

Ce mea culpa qu’Emmanuel Macron devrait prononcer avant qu’on puisse vraiment croire à sa détermination contre l’islamisme

04.

Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Terrorisme islamiste : comment les princes qui nous gouvernent ont réussi à faire en 72 heures ce qu’ils n’avaient pu faire en 30 ans

07.

Mort de Samuel Paty : le terroriste était en contact avec les auteurs des vidéos qui visaient l'enseignant

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

03.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

04.

Islamisme : la République de la complaisance

05.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Extension du couvre-feu
Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi
il y a 3 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Inconsolés" de Minh Tran Huy : une histoire d’amour tragique, un conte féérique, un thriller gothique, une intrigue magistrale, l’exotisme du Vietnam…, un superbe roman

il y a 5 heures 46 min
décryptage > France
Majorité pacifique

Sera-t-il possible d’inverser le tragique déclin des institutions françaises en évitant la case violence ?

il y a 7 heures 22 min
décryptage > Sport
L’hymne sans la joie

PSG / Manchester United : les Parisiens confondent Ligue des champions et ligue d’égoïstes

il y a 8 heures 10 min
pépites > Terrorisme
Justice
Plainte du ministre de l'Intérieur contre un blog du site Mediapart qui accuse la police d'avoir exécuté l'agresseur du professeur de Conflans parce que ce terroriste est musulman
il y a 8 heures 32 min
light > Justice
High-Tech
Le ministère américain de la Justice a ouvert une enquête contre Google pour abus de position dominante au détriment de ses concurrents
il y a 8 heures 49 min
pépites > Politique
Terrorisme
François Fillon réagit après le meurtre du professeur de Conflans estimant qu'il ne peut pas rester silencieux face à ce drame
il y a 9 heures 19 min
décryptage > Politique
Pire que la fachosphère : la lachosphère

Terrorisme islamiste : comment les princes qui nous gouvernent ont réussi à faire en 72 heures ce qu’ils n’avaient pu faire en 30 ans

il y a 9 heures 38 min
pépite vidéo > Education
Mort de Samuel Paty
Marine Le Pen : "Les enseignants n'ont pas le soutien de leur hiérarchie"
il y a 9 heures 51 min
décryptage > Politique
Ambiguïtés ?

Ce mea culpa qu’Emmanuel Macron devrait prononcer avant qu’on puisse vraiment croire à sa détermination contre l’islamisme

il y a 11 heures 8 min
pépites > Justice
PNAT
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine : le procureur du Parquet national antiterroriste livre de nouveaux éléments sur l'enquête
il y a 4 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Michel-Ange" de Andreï Konchalovsky : dans un film éloigné de toute prétention biographique, Michel-Ange, un artiste confronté à la fièvre et à la folie de sa force créatrice… Sublime

il y a 6 heures 8 min
décryptage > Santé
Lutte contre la Covid-19

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

il y a 7 heures 44 min
décryptage > Economie
Espoir face à la pandémie

Le rebond (modéré) de la croissance chinoise est-il une bonne ou une mauvaise nouvelle ?

il y a 8 heures 21 min
décryptage > Politique
Lutte contre le séparatisme

Julien Aubert : "La détermination d’Emmanuel Macron face à l’islamisme relève plus de l’air du temps que de la conviction"

il y a 8 heures 38 min
décryptage > Science
Osiris Rex

La NASA est sur le point d’entrer en contact avec l’astéroïde Bennu et voilà ce que ça pourra nous apporter

il y a 9 heures 12 min
décryptage > Santé
Un mal pour un bien

Couchés plus tôt ou plus tard...? Ce que nos habitudes du confinement nous enseignent sur l’impact prévisible du couvre-feu

il y a 9 heures 33 min
pépites > Justice
Terrorisme
Samuel Paty le professeur tué à Conflans a démenti avoir commis la moindre infraction quand les policiers l'ont interrogé après la plainte d'un parent d'élève
il y a 9 heures 50 min
décryptage > Education
Profession sacrifiée

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

il y a 10 heures 25 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Face à l’aggravation de la crise, Bruno Le Maire renforce les mesures de soutien mais évite toute nouvelle contrainte réglementaire

il y a 11 heures 27 min
© Pixabay
© Pixabay
Bonnes feuilles

Yuval Noah Harari devrait-il rejoindre ses amis matérialistes dans les poubelles de l'Histoire ?

Publié le 21 octobre 2018
Ce livre à la fois joyeux et érudit, accessible et savant, balaie les illusions d’hier. Ses analyses rigoureuses et pleines d’humour revisitent les fables et les récits mythologiques. Contre le relativisme, il propose une nouvelle morale universelle, celle du « Moi d’abord, moi d’accord ». Extrait de "Le bel avenir de l'humanité" de Yves Roucaute aux éditions Calmann-Levy. Extrait 2/2
Yves Roucaute
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Yves Roucaute est philosophe, épistémologue et logicien. Professeur des universités, agrégé de philosophie et de sciences politiques, docteur d’État en science politique, docteur en philosophie (épistémologie), conférencier pour de grands groupes sur...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ce livre à la fois joyeux et érudit, accessible et savant, balaie les illusions d’hier. Ses analyses rigoureuses et pleines d’humour revisitent les fables et les récits mythologiques. Contre le relativisme, il propose une nouvelle morale universelle, celle du « Moi d’abord, moi d’accord ». Extrait de "Le bel avenir de l'humanité" de Yves Roucaute aux éditions Calmann-Levy. Extrait 2/2

« L’esprit devrait-il rejoindre l’âme, Dieu et l’éther dans les poubelles de la science ? », demande Yuval Noah Harari, suivi par nombre de scientifiques qui identifient matérialisme et progrès scientifique. Dieu, déjà dans les poubelles de l’histoire ? On retrouve chez nos éboueurs matérialistes les accents de Trotski lançant à la gauche démocratique russe, bientôt massacrée avec les prêtres orthodoxes : « Vous êtes de pauvres types, des faillis.

Votre rôle est terminé. Allez là où est votre place, dans les poubelles de l’Histoire. » Je suis d’un tempérament taquin, soulevons les couvercles, ami lecteur. Souvent, dans les débris de leurs poubelles et les cendres de leurs bûchers, se trouve l’or caché des Cités. Je le vois bien dans ce fatras de déclarations qui depuis des millénaires invoquent le nom de Dieu, il y a « Dieu » et « Dieu ». Entre le nom de Dieu qui conduit le merveilleux Léon Tolstoï à donner son manteau même, parce que « là où est l’amour, là est Dieu », celui de Max Planck, inventeur de la théorie des quantas, qui célèbre la créativité des humains créés à son image, ou celui qui couvre sacrifices humains, guerres ou attentats, le contenu diffère. Sortant ma tête de la poubelle, à la façon de Guillaume d’Ockham, le venerabilis inceptor qui humait le fumet des mets spirituels avant de les ingurgiter, le mot « matière » de nos matérialistes me laisse finalement tout aussi circonspect. Entre ceux qui s’imaginent des atomes-lutins se baladant au petit bonheur la chance pour créer de la vie puis se séparant, et ceux qui adorent une Nature qui crée, organise et détermine tout, jusqu’au pudding, je crains de retrouver l’animisme et les dieux néolithiques. Dieu ou les sciences, faudrait-il choisir ? Et jeter dans les poubelles de l’histoire un tel nom pour éviter les outrages ? Pas certain. L’humain parvenu à la conscience de lui-même dévoile le véritable obstacle dans la recherche de la vérité : ces idéologies matérialistes et idéalistes qui depuis des lustres investissent ce nom de Dieu pour vendre maîtres de Vérité, terrorisme intellectuel et guerres d’intolérance. Un Dieu humain-compatible existe-t-il ?

 L’existence d’un tel Dieu n’est pas la question. Je veux seulement savoir si l’on peut croire en Dieu, invoquer un tel nom et néanmoins aller sur le chemin du gai savoir et de la joie de vivre en toutes saisons. Si Dieu est possible, il ne peut s’opposer à aucune vérité, pas plus à l’existence des molécules qu’à celle de la nature humaine. Or, « Je suis Celui qui crée », voici la vérité du Verbe humain que se fait chair, ce qui lui permet d’être ce qu’il est . Si à chaque fois que je prononce le nom de Dieu, je suis contraint de nier la nature créatrice humaine, alors nous nous passerons d’un tel nom.

Extrait de "Le bel avenir de l'humanité" de Yves Roucaute aux éditions Calmann-Levy

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Phlt1
- 12/08/2019 - 15:11
@Marie-E
Vision très réductrice de Harari.!. Lisez "21 leçons pour le 21ème siècle" à la fois jubilatoire est extrêmement juste. ET je crains que vous ne constatiez à sa lecture qu'il dit justement l'opposé de ce que vous semblez dénoncer. La fin, particulièrement, est plutôt prudente , voire pessimiste, et ressort surtout d'une très fine analyse. ce qui ne veut pas dire qu'il a toujours raison. Mais qui a toujours raison.?.
Marie Esther
- 12/08/2019 - 14:22
bon courage si vous voulez comprendre Yuval Noah Harari
pour situer le personnage, son livre Homo Sapiens » a été alors encensé par des « pointures » du style des Bill Gates, Mark Zuckerberg et même Obama. Traduit en 42 langues, ce premier livre avait connu et connait encore un véritable succès planétaire avec ses 250.000 exemplaires écoulés à sa sortie et ses 2000 ventes/semaine actuelles ! Il estVegan, boudhiste, homosexuel, israelien, professeur d'histoire,... et surtout ce qui est a mes yeux redibhitoire il refuse de participer à une manifestation du consulat israélien à Los Angeles, afin de protester contre la promulgation par Israël de la loi sur l'État-nation, la qualifiant d'« érosion des normes libérales de base d'Israël ». Il réitère ainsi ses propos concernant le conflit israélo-palestinien : « La véritable anomalie du conflit israélo-palestinien est que l’ordre mondial est prêt à laisser ces anomalies s’envenimer pendant des décennies, comme si elles étaient parfaitement normales. Je le mets dans le meme sac que tous les intellectuels israeliens adores par l'Europe. Je ne comprends pas pourquoi la question est au conditionnel !!!!!!