En direct
Best of
Best of du 5 au 11 janvier
En direct
Atlanti-Culture
LECTURES D’ÉTÉ : Notre sélection des meilleurs livres des 10 derniers mois
Publié le 08 août 2018
Et si nous nous intéressions à ce qui se fait de nouveau et de bien dans d'autres pays du monde ? A l'aide d'exemples très concrets, Gaspard Koenig démontre comment il est urgent de revoir notre conception du libéralisme.
Paul Lelievre est chroniqueur pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Paul Lelievre pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Paul Lelievre est chroniqueur pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Et si nous nous intéressions à ce qui se fait de nouveau et de bien dans d'autres pays du monde ? A l'aide d'exemples très concrets, Gaspard Koenig démontre comment il est urgent de revoir notre conception du libéralisme.

LIVRE 

« Voyages d’un philosophe aux pays des libertés »

de Gaspard Kœnig

Ed. de l’observatoire

237 pages.

RECOMMANDATION  

EN PRIORITE

THEME

Gaspard Kœnig est un philosophe qui voyage à la rencontre des bonnes idées qui pourraient changer le monde: le micro crédit au Pérou, la tolérance religieuse dans la région du Kerala en Inde, la légalisation du cannabis dans le Colorado,  le revenu universel à Sao Paolo et même les prisons ouvertes de Finlande... Loin d’avoir des idées arrêtées, il observe ces solutions mises à l’épreuve de la réalité du terrain et les défend en ayant toujours conscience de nos réticences, tout en déconstruisant nos préjugés un à un, avec la finesse de l’intelligence et la force de la raison.

POINTS FORTS:

• Un philosophe qui va sur le terrain à la rencontre des bonnes initiatives autant qu’à la rencontre des dirigeants de l’OMC, force le respect et acquiert de ce fait un pouvoir de persuasion, justement, assez difficilement égalable.

• Le libéralisme que défend l’auteur est à mon sens ce que devrait avoir toujours été le libéralisme, bien loin souvent de ce que nous entendons par ce mot, notamment en France où son sens a été détourné par le courant réactionnaire, ce qui n’est autre qu’une farce de l’histoire des idées...

• La bibliographie est à la fois classique et originale, une petite mine d’or.

POINTS FAIBLES:

                   •     Je n'en vois pas.

EN DEUX MOTS 

Gaspard Kœnig, au-delà de toutes les avancées politiques et sociales qu’il propose, se pose en philosophe libéral soucieux d’éradiquer la pauvreté. Il rappelle à juste titre que ce problème a toujours été au cœur de la philosophie libérale, philosophie qui n’est pas une justification du capitalisme dît « de la rente » c’est à dire un capitalisme de l’argent qui va à l’argent. 

En d’autres termes, à ses yeux, le libéralisme ne cautionne absolument pas un capitalisme qui empêche la mobilité sociale. Gaspard Koenig tient à remettre au centre du libéralisme deux idées fondamentales : 1- sorti de la grande pauvreté, l’homme est libéré du simple besoin de survivre et peut donc être responsable parce qu’il a la possibilité nouvelle d’avoir le choix, notamment sur le plan de ce qu’il entreprend de faire pour vivre; 2- des citoyens responsables doivent être dirigés par un Etat qui n’est plus un censeur moral de l’activité humaine mais l’organisateur législatif de la vie en société. l’Etat n’étant plus un guide moral, les citoyens doivent prendre leurs responsabilisés et assumer leur liberté. 

UN EXTRAIT :

« La société ouverte n’est pas aisée. Elle demande à chacun une certaine abnégation pour tolérer des propos qui le heurtent, des attitudes qui l’indisposent, des manières d’être qui lui répugnent [sic]. Car la finalité de notre vie en société n’est pas de produire du bonheur mais de réaliser notre liberté, vecteur essentiel de la perfectibilité humaine. »

L’AUTEUR :

Gaspard Koenig, est un jeune philosophe, auteur de nombreux essais et romans. Il a fondé le think-tank GenerationLibre dont le contenu est disponible sur internet. Vous y retrouverez une partie des idées développées dans ses essais et bien d’autres encore, très souvent passionnantes.

Pour commander ce livre cliquez sur l'image de la couverture

« Voyages d’un philosophe aux pays des libertés » de Gaspard Kœnig

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
04.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
05.
Elections européennes : La République en Marche détrône le Rassemblement national selon un nouveau sondage
06.
Oui, il y a “des gens en situation de pauvreté qui déconnent”. Mais voilà pourquoi la question et la solution sont largement ailleurs
07.
Attentat de Strasbourg : la vérité émerge sur la cas de Mehdi Chekatt
01.
Patrick Bruel aime une nouvelle femme de (bien) moins de 50 ans; Vincent Cassel : entre sa (très) jeune épouse & sa fille aînée, c’est tendu; Sophie Marceau s’occupe de son fils, René-Charles Angélil-Dion de ses frères, Anouchka Delon de toute la famille
02.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
03.
Le Royaume-Uni se prépare à un Brexit sans accord et ne voit plus comment arrêter cette chronique d’un chaos annoncé
04.
Alerte Rouge : après la Chine, Donald Trump entend s’attaquer à l’Europe et voilà pourquoi la France serait bien inspirée de réagir au plus vite
05.
Littéralement explosif : le sondage exclusif qui montre que la condamnation de la violence par les Français... baisse (et que le nombre de ceux qui disent la comprendre augmente)
06.
Inégalités : la France est allée au maximum de ce que la redistribution fiscale permettait. Voilà ce qui pourrait être fait désormais
07.
Robots payeurs : mais que s’est-il vraiment passé sur la cagnotte de soutien aux policiers ?
01.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Patrick Bruel aime une nouvelle femme de (bien) moins de 50 ans; Vincent Cassel : entre sa (très) jeune épouse & sa fille aînée, c’est tendu; Sophie Marceau s’occupe de son fils, René-Charles Angélil-Dion de ses frères, Anouchka Delon de toute la famille
04.
Alerte Rouge : après la Chine, Donald Trump entend s’attaquer à l’Europe et voilà pourquoi la France serait bien inspirée de réagir au plus vite
05.
Ce à quoi se condamnent lentement mais sûrement les Gilets jaunes
06.
Inégalités : la France est allée au maximum de ce que la redistribution fiscale permettait. Voilà ce qui pourrait être fait désormais
01.
Grand débat national : l’équation impossible d’Emmanuel Macron
02.
Pourquoi Macron, les populistes et les gilets jaunes sont tous le produit de la même vague (et pourquoi ils seraient bien inspirés de le comprendre réciproquement)
03.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
04.
Marine Le Pen : vent en poupe mais… tigre de papier ?
05.
Oui, il y a “des gens en situation de pauvreté qui déconnent”. Mais voilà pourquoi la question et la solution sont largement ailleurs
06.
Si la France vit un moment révolutionnaire (et voilà pourquoi c’en est bien un), quelle stratégie politique pour éviter le chaos et en sortir par le haut ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires