En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

04.

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

05.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

06.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

07.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

05.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

06.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

03.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

04.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
rendez-vous > Religion
Géopolitico-scanner
Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"
il y a 2 min 31 sec
décryptage > Science
La menace fantôme

Vaisseaux spatiaux, fusées et débris divers : quand la NASA transforme l’espace en cimetière géant

il y a 1 heure 30 min
décryptage > Politique
Comme avant

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

il y a 2 heures 23 min
décryptage > Société
Divisions

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

il y a 2 heures 53 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 16 heures 24 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : "Trahison" de Harold Pinter : Pour Michel Fau et Harold Pinter

il y a 16 heures 48 min
pépites > Economie
Dans la rue
Baisse des mobilisations contre la réforme des retraites
il y a 17 heures 58 min
pépites > Sport
Dopage
Docteur Mabuse au banc des accusés
il y a 19 heures 9 min
pépite vidéo > Politique
La paille et la poutre
Castaner et la vie privée d'Olivier Faure
il y a 20 heures 25 min
pépites > Terrorisme
Fusillades à Hanau
Fusillades tragiques en Allemagne
il y a 22 heures 12 min
décryptage > Santé
Lutte contre l'épidémie

Coronavirus : pourquoi l’heure de la vraie fermeté avec la Chine est venue pour l’OMS

il y a 1 heure 54 sec
décryptage > Terrorisme
Attentats en Allemagne

Le complotisme, moteur d’un terrorisme identitaire pointé du doigt par le FBI

il y a 2 heures 6 min
décryptage > Europe
(in)Stabilité politique

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

il y a 2 heures 42 min
pépite vidéo > Politique
engagement
Rencontre avec le plus jeune maire de France
il y a 16 heures 11 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition : "Soulages au Louvre" de Pierre Soulages

il y a 16 heures 34 min
pépites > Société
Devoir de mémoire
Enfin un hommage marseillais à Arnaud Beltrame
il y a 17 heures 1 min
décryptage > Terrorisme
Motivations

Dans la tête du tueur de Hanau

il y a 18 heures 30 min
pépites > Santé
Quid du 4ème vol de rapatriés ?
Le point sur les conditions d'accueil des rapatriés français
il y a 19 heures 41 min
light > People
Et madame Griveaux dans tout ça ?
La réaction de la femme de Griveaux
il y a 21 heures 32 min
décryptage > Santé
Ces maladies qu’une bonne alimentation aide à combattre

Une bonne alimentation augmentera vos chances de guérison

il y a 22 heures 55 min
© JACQUES DEMARTHON / AFP
© JACQUES DEMARTHON / AFP
Urgence

Les 3 graphiques qui vous convaincront qu’il est urgent de rationaliser la politique familiale française

Publié le 13 septembre 2018
Pour rassembler les Français, il est temps de réaliser l’universalisation des allocations familiales prévue en 1945, en dépit de la créativité technocratique
...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Marc de Basquiat
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pour rassembler les Français, il est temps de réaliser l’universalisation des allocations familiales prévue en 1945, en dépit de la créativité technocratique

Tous les parents le savent : si le fait d’avoir des enfants peut être source de grandes joies et de soucis, cela représente également un coût significatif. Heureusement, l’Etat intervient de multiples façons pour collectiviser ce coût, qui est de fait un investissement dans le renouvellement des générations. Si on prend en compte les dix mécanismes principaux de soutien financier aux parents, on peut tracer un superbe graphique montrant le niveau de l’aide, en euros par mois, pour chaque enfant.

Ces diverses courbes évoluent de façon assez curieuse, selon qu’il s’agisse d’une famille monoparentale ou d’un couple, en fonction du nombre des enfants et des revenus des parents. La cuisine législative accumulée ces dernières décennies a produit un plat de spaghettis assez étonnant.

A la découverte de ce graphique, la première réaction raisonnable est l’incrédulité

Est-ce sérieux ou un gribouillage enfantin ? Il est utile de regarder un second graphique qui affiche la contribution des dix mécanismes pour des couples mariés ou pacsés, parents de quatre enfants, en fonction de leur revenu mensuel. Cet empilement rappelle agréablement les strates sédimentaires de nos cours de géologie, agrémentées de couleurs vives pour réveiller le lecteur.

On constate au premier coup d’œil que les mécanismes intervenant pour les familles à bas revenus, à gauche du graphique, sont différents du mécanisme principal intervenant pour les plus aisés (à droite) : le quotient familial. Cependant, l’aide totale pour les quatre enfants est à peu près identique pour tous : environ 900 euros par mois.

Pourquoi diable faut-il dix mécanismes pour aboutir à une redistribution quasi uniforme ?

La complexité se révèle lorsqu’on explore la diversité des configurations familiales. Le graphique n’est pas fondamentalement différent pour des familles de trois ou cinq enfants. Par contre, le fait que les allocations familiales ne sont versées qu’à partir de deux enfants rend le cas des parents d’enfant unique particulièrement intéressant, qui fait l’objet du troisième graphique.

Alors que les familles sont 43% à n’avoir qu’un seul enfant à charge, l’aide financière de l’Etat distingue clairement trois catégories. Les familles pauvres, qui perçoivent le RSA ou la Prime d’activité, voient leurs prestations sociales renforcées du fait de la présence d’un enfant. Les familles plus aisées bénéficient de l’effet du quotient familial, qui abaisse leur impôt sur le revenu. Entre ces deux extrémités, les familles des classes modestes à moyennes sont peu voire pas aidées pour leur enfant. Aucun autre pays au monde ne maltraite ainsi les parents d’enfant unique.

 

Face à ces constats d’une complexité inutile et inéquitable, notre recommandation est simple. Mettons rapidement en œuvre la disposition inscrite à l’article premier de l’ordonnance du 4 octobre 1945 organisant la sécurité sociale : « Des ordonnances ultérieures procéderont à l’harmonisation desdites législations et pourront étendre le champ d’application de l’organisation de la sécurité sociale à des catégories nouvelles de bénéficiaires ». Après 73 ans d’atermoiements, implémentons enfin des Allocations Familiales Universelles, où chaque enfant donne droit à une aide identique, dépendant éventuellement de son âge, quels que soient les revenus de ses parents.

Et supprimons ces 10 mécanismes compliqués, hérités du passé.

Quand la technocratie pilote la politique familiale

Curieusement, ce n’est pas du tout l’approche du Haut Conseil de la famille, de l’enfance et de l’âge (HCFEA) qui a publié le 6 juin un rapport volumineux de 300 pages [[http://www.hcfea.fr/spip.php?rubrique11]]. Il propose trois options pour améliorer l’indice statistique de pauvreté des enfants : soit compliquer le calcul du RSA, soit celui de la Prime d’Activité, soit inventer une onzième prestation spécifique – de 50 euros par mois – pour certains enfants de familles pauvres. Cela coûterait à peine deux milliards d’euros…

Ce rapport n’évoque nulle part la détresse sociale et la responsabilité des parents. Pour le HCFEA, la priorité nationale est uniquement guidée par les statistiques : hisser au dessus du seuil de pauvreté les familles monoparentales et les familles nombreuses sans emploi. Sans s’inquiéter des désincitations créées automatiquement pour d’autres configurations familiales, qui peuvent bien, elles, demeurer sous le seuil de pauvreté. C’est ainsi que si une mère isolée rencontre l’homme de sa vie, elle perd tout à coup nombre d’avantages réservée au statut « monoparental ». Et si un parent de famille nombreuse au chômage retrouve un emploi, même mal payé, il perd également une partie de ses allocations. Rien de cela ne permet d’exercer des choix de vie en tant qu’adulte libre et responsable.

La complexité est l’ennemie de la transparence et donc de la liberté. Comment les citoyens peuvent-ils s’opposer à la technocratie qui la génère ?

Note : tous les graphiques de cet article ont été construits patiemment par Léon Régent, vice-président de l’association AIRE, pour son livre récent : La face cachée des prestations familiales, présenté ici[[https://blog.revenudexistence.org/2018/02/17/presta-fam/]].

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

04.

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

05.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

06.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

07.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

05.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

06.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

03.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

04.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Paulquiroulenamassepasmousse
- 22/08/2019 - 21:55
Il y en a qui doivent s'en
Il y en a qui doivent s'en sortir mieux que d'autres...... Suffit d'avoir 2 femmes, 4 enfants avec chacune, et d'être au chômage, et c'est le jackpot.
Pig
- 22/08/2019 - 15:42
Vous les voyez, vous, les graphiques ?
Les graphiques dont il est question dans l'article ? Moi pas.
PIERRE CHARBONNIER
- 03/12/2018 - 13:00
Avec le droit du sol...qui font les " Français aujourd'hui ?
https://www.algeriemondeinfos.com/2018/12/01/securite-sociale-algeriens-pourront-se-soigner-gratuitement-france/?fbclid=IwAR39mTshwM3AJ3DZ16jh5JjC9bmxfJB20xi6eRgqLby4QztT7-WqxZezgqk