En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

02.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

03.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

04.

Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée

05.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

06.

Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants

07.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

03.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Pechkoff, le manchot magnifique" de Guillemette de Sairigné : un héros de légende endormi réveillé par la plus noble des biographes

il y a 1 min 41 sec
décryptage > Santé
Plan palliatif

Cette liberté que la France ne se décide toujours pas à accorder à ses hôpitaux

il y a 36 min 29 sec
décryptage > Culture
Vive la liberté !

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

il y a 2 heures 34 min
décryptage > France
Culture

Repeignez-moi donc ces statues blanches que je ne saurais voir : l’antiracisme en pleine crise d’intolérance

il y a 3 heures 33 min
décryptage > Economie
Réalité des chiffres

Hôpitaux, retraites ou inégalités : la fiscalité, ce verrou français qui étrangle toute vraie réforme.

il y a 4 heures 24 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Hong-Kong s’enflamme, sa jumelle historique, Singapour, récupère les flux de capitaux et redoute la contagion…

il y a 5 heures 8 min
décryptage > Politique
2022

Les Français tous prêts à la bataille retour Macron Le Pen… ou majoritairement orphelins de la politique…?

il y a 5 heures 35 min
light > Europe
Famille royale
Affaire Jeffrey Epstein : le prince Andrew décide de mettre fin à ses engagements publics
il y a 15 heures 49 min
pépites > Sport
Colère
JO 2024 à Paris : les hôteliers décident de suspendre leur participation à l'organisation des Jeux olympiques suite au partenariat avec Airbnb
il y a 17 heures 2 min
pépites > Justice
Lutte contre le terrorisme
Attentat déjoué dans le Thalys : le parquet national antiterroriste demande un procès pour Ayoub El Khazzani et pour trois autres suspects
il y a 19 heures 36 min
décryptage > France
Immobilier

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

il y a 17 min 58 sec
pépite vidéo > Politique
Réformes
Retraites, hôpital : Edouard Philippe s'est confié sur France Inter sur les dossiers sensibles de cette fin d'année
il y a 1 heure 16 min
décryptage > Politique
Stratégie de défense

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

il y a 3 heures 8 min
décryptage > Politique
Le Macron nouveau est arrivé

Le nouvel entre-deux stratégique d’Emmanuel Macron

il y a 4 heures 6 min
décryptage > Société
Protection de l'enfance

Parents dangereux : ces violences contre les enfants dont on parle si peu

il y a 4 heures 45 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
LREM voudrait (a)battre Pécresse en Ile-de-France ; Macron, le décideur solitaire ; L'Express enquête sur le danger des militants armés de l'ultra-droite ; Rachida Dati s'exempte du logo LR ; Valeurs actuelles dézingue la "machine infernale" de Barthès
il y a 5 heures 26 min
pépites > Justice
"Acab land"
Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée
il y a 15 heures 4 min
pépites > Social
Marche de la colère Acte II ?
Grève du 5 décembre : la police pourrait rejoindre la mobilisation contre la réforme des retraites
il y a 16 heures 34 min
pépite vidéo > Media
Bras de fer médiatique
Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants
il y a 19 heures 7 min
light > Culture
Polémique
"J'Accuse" : la collectivité Est Ensemble renonce finalement à demander la déprogrammation en Seine-Saint-Denis du film de Roman Polanski
il y a 20 heures 8 min
© LIONEL BONAVENTURE / AFP
© LIONEL BONAVENTURE / AFP
Addict à la panique ?

Pourquoi la décision de l’OMS de classer la dépendance aux jeux vidéos comme un trouble de la santé mentale n’est que la dernière illustration en date des paniques morales qui nous envahissent

Publié le 26 juin 2018
L'addiction aux jeux vidéo a été reconnue par l'Organisation Mondiale de la Santé ce qui ne manque pas de susciter des critiques de nombreux experts.
Michael Stora est psychologue-psychanalyste, président de l’OMNSH (Observatoire des Mondes Numériques en Sciences Humaines)
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michael Stora
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michael Stora est psychologue-psychanalyste, président de l’OMNSH (Observatoire des Mondes Numériques en Sciences Humaines)
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'addiction aux jeux vidéo a été reconnue par l'Organisation Mondiale de la Santé ce qui ne manque pas de susciter des critiques de nombreux experts.

Atlantico : L'Organisation mondiale de la santé a inclut  la dépendance au jeu comme un trouble de la santé mentale mais des experts dénoncent le risque  de «pathologiser» un comportement et un hobby qui reste inoffensif pour la plupart des gens. Comment peut-on, selon vous, expliquer cette panique morale qui saisit les instances politique, scientifiques ou médicale à chaque fois que de nouveaux usages surviennent et que ces nouveaux usages posent question ? 

Michael Stora : On n'a pas attendu l’OMS et ces récentes déclarations sur l’addiction possible aux jeux vidéo pour constater une vraie panique morale. A chaque fois qu’il y a de nouveaux usages, l’apparition de phénomènes nouveaux comme les jeux vidéo, la surreprésentation des écrans, il y a ce genre de réactions. La dernière vraie panique morale a été la question de la violence dans les jeux vidéo qui était un faux débat. On explique cela d’abord par le fossé générationnel, puis par la manière qu’il y a de communiquer sur ces nouvelles questions de société également. Après il ne faut pas espérer des concensus  des communautés scientifiques à chaque fois qu'une nouvelle pratique fait son apparition.  

Il faudrait de manière assez précise définir des critères concrets pour éviter une sur-pathologisation et in fine une panique morale. Derrière les éditeurs de jeux vidéo craignent une stigmatisation mais savent qu’une position de déni n’est pas la meilleure des choses.  Et c’est d’ailleurs ce qu’a permis l’OMS en plaçant l’addiction aux jeux vidéo comme trouble de la santé mentale. Elle a permis que l’on arrête d’être dans le déni d’un phénomène, qui, même s’il est ultra minoritaire est réel car tous les loisirs peuvent être source d’addiction. Il y a de vraies réalités cliniques.  Evoquer la question de l’addiction est une nécessité mais aussi un choix politique et social qui permet de se pencher sérieusement sur ces questions. 

Concrètement quels sont les risques réels qu’entraînent cette décision de l’OMS?

Pour toute pathologie il ne faut pas s’arrêter à la pathologie dite visible. Quand l’on soigne un jeune déscolarisé depuis des années, on constate que l’addiction aux jeux vidéo n’est que la partie émergée de la pathologie. Il est évident que nous allons à un moment ne plus parler de jeux vidéo pour aborder les problèmes de fond. L’addiction est en soi une lutte anti dépressive et les jeux vidéo vont être un anti dépresseur interactif. Il s‘agit non pas de stigmatiser les jeux vidéo mais il est important d’être conscient qu’il y a une minorité de joueurs qui présentent de vrais troubles. La décision de l’OMS est importante car elle ne fait qu’éviter un déni et rien de pire que le déni dans le domaine de la santé mentale.

Cette décision de l’OMS même si elle est loin d’être parfaite va permettre  aux services en addictologie et les experts vont pouvoir faire des recherches un peu plus précises, trouver un compromis dans la capacité à mieux saisir tous les enjeux de l’addiction aux jeux vidéo. 

Maintenant le problème de cette décision c’est qu’il y a effectivement un risque de pathologisation de situations qui ne le sont pas forcément. Si on considère les gens uniquement comme des malades on ne va pas forcément les aider.

L'American Academy of Paediatrics propose d'inclure une limite d'une à deux heures par jour pour les jeunes enfants et à des moments appropriés plutôt que d'en faire une pathologie mentale. Comment réagissez-vous à cette proposition ? 

On a pas attendu là non plus l’American Academy of Paediatrics pour avoir des médecins qui vont être dans des postures de prescription. Là où cela devient compliqué c’est que cette proposition vise à dicter aux parents le bon comportement à adopter et in fine à les infantiliser.

 Sur la question du temps d’exposition aux écrans il faut comprendre que le grand malheur n’est pas le temps passé par les enfants devant les écrans mais le fait qu’ils soient seuls, que cette démarche soit solitaire. Il est important de faire des écrans des alliés et non des ennemis. 

Sur la question de l’addiction ou de la prévention de l’addiction le problème est que l’idée de la limite horaire n’a pas de sens. L’addiction ne se repère pas au temps passé devant un écran, un jeux vidéo ou autre. Ce n’est pas parce que votre adolescent passe plusieurs heures par jour à jouer qu’il est addict. C’est à la rupture des liens sociaux que l’on constate une addiction.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

02.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

03.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

04.

Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée

05.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

06.

Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants

07.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

03.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Phlt1
- 26/06/2018 - 18:22
Très juste.!.
Très juste analyse de Michael Stora.!. Différenciée et sans amalgame ni relativisme ni manichéisme.!. Un esprit non infesté par l'idéologie de Gauche: c'est rare.!.
kelenborn
- 26/06/2018 - 17:14
Mimine
Tu veux parler d'Atlantico ? N'écris pas en grosses lettres! Le docteur Gayet et ses copains accourent ! t'es un homme mort !
MIMINE 95
- 26/06/2018 - 14:00
ET LA DEPENDANCE AU SITE DEBILE ET CRETIN REUNIS :
c'est classé dans quoi ?