En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
© Ordifana75 / Wikipedia / CC
De Gaulle indésirable
On haïssait déjà les croix : eh bien maintenant, c'est le tour de la croix de Lorraine !
Publié le 21 mai 2018
On appelle ça l'extension du domaine de la lutte. Ça promet.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
On appelle ça l'extension du domaine de la lutte. Ça promet.

Les croix choquent. Ici et là, on intervient pour les faire disparaître du paysage. À la manœuvre les laïcards pur sucre emmenés par le père de Marlène Schiappa. Et, bien plus nombreux, les tenants d'une religion qu'offense ce signe impudique et qui veulent vertueusement le cacher sous un niqab.

Mais il y a mieux à Sainte-Terre, une petite commune de Gironde. Comme dans Clochemerle et Don Camillo, deux hommes sont en conflit. Le maire : Guy Marty et un de ses administrés présenté par le Figaro sous le nom de Christophe. Le maire est socialiste. Christophe ne l'est pas.

Depuis toujours cet habitant de Sainte-Terre arborait à son balcon un grand drapeau tricolore. Une provocation visible, mais sur laquelle les pouvoirs du maire n'avaient pas prise. Puis, il le changea pour un drapeau toujours tricolore, mais avec une croix de Lorraine.

Pas un drapeau de Daesh. Pas un drapeau rouge (ça aurait peut-être plu). Pas un drapeau avec la croix de Malte à connotation religieuse. Pas un drapeau avec la croix celtique réputée identitaire. Il reste que pour Guy Marty, c'en était trop.

Par lettre recommandée, il a sommé son administré d'enlever ce coupable drapeau. Au motif qu'afficher ainsi "ses opinions politiques sur sa façade devenait gênant pour la quiétude de la commune" ! Le maire de Sainte-Terre ignore sans doute que le drapeau avec la croix de Lorraine flottait en 1944 sur les champs de bataille de Provence, d'Italie et d'Alsace. Et que c'est avec ce pavillon que les chars de la deuxième DB sont entrés dans Paris libéré.

Pour ajouter du piment à l'affaire, il n'est pas inutile de préciser que la mairie de Sainte-Terre est située avenue du Général de Gaulle ! Le maire, bienveillant, s'est abstenu de la débaptiser…

Guy Marty a également invoqué un autre argument, tout à fait charmant. Citons-le : "Avec ce grand drapeau, on peut penser qu'il veut signifier "la France aux Français". Et, a-t-il précisé, "ici ça choque et pas seulement les immigrés" ! De Gaulle criant "La France aux Français" : nous atteignons ici les profondeurs abyssales de la bêtise.

Christophe a maintenu son drapeau après avoir consulté la gendarmerie qui lui a dit qu'il était dans son droit. Guy Marty n'a pas rendu les armes pour autant et va demander au préfet d'intervenir. Le combat continu donc. Si un jour, on veut savoir pourquoi et de quoi la gauche est morte, les médecins légiste devront s'intéresser au cas du maire de Sainte-Terre.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
03.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
04.
Grand Débat à Souillac : le Président qui mouillait sa chemise (jusqu’à risquer de la perdre ?)
05.
"Il entend, mais il n'écoute personne" : les conseillers de Macron sont au bout du rouleau
06.
L'ancien garde du corps de Lady Di s'inquiète pour la sécurité de Meghan Markle
07.
10% des oeuvres d'art de l'Etat portées disparues
01.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
02.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
03.
Patrick Bruel aime une nouvelle femme de (bien) moins de 50 ans; Vincent Cassel : entre sa (très) jeune épouse & sa fille aînée, c’est tendu; Sophie Marceau s’occupe de son fils, René-Charles Angélil-Dion de ses frères, Anouchka Delon de toute la famille
04.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
05.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
06.
Et la raison pour laquelle les Allemands commencent sérieusement à s’inquiéter d’un Brexit sans deal est…
07.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
01.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
04.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
05.
Ce à quoi se condamnent lentement mais sûrement les Gilets jaunes
06.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
01.
Grand débat national : l’équation impossible d’Emmanuel Macron
02.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
03.
Pourquoi Macron, les populistes et les gilets jaunes sont tous le produit de la même vague (et pourquoi ils seraient bien inspirés de le comprendre réciproquement)
04.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
05.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
06.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
Commentaires (16)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
JG
- 22/05/2018 - 14:07
La lâcheté des hommes politiques n'a pas de limites
que leur dhimmitude....
Venant d'un socialiste, cela ne m'inquiète pas, venant de ministres, porte-parole et autre conseillers gouvernementaux, cela m'inquiète plus quand ils confondent la mantille catholique, portée uniquement à l'Eglise et le voile islamique ou qu'ils confondent les prêches en arabe pleins de haine pour la France et les prières en latin dans certaines Eglises (même pas les sermons...quel ignorant...tous les sermons, même dans les Eglises traditionnelles, sont en français....vous connaissez des gens qui comprennent et parlent le latin couramment vous...faut vraiment être trop con...).
Bref quand la dhimmitude est présente même au niveau des membres du gouvernement (cf Marlène Schiappa qui n'a pas osé entrer dans un café à Trappes, découragée en cela par le préfet des Yvelines..."cela pourrait créer un incident Madame la Ministre") , on peut s'attendre à tout....
Paulquiroulenamassepasmousse
- 22/05/2018 - 00:35
Compte tenu de mes origines,
Compte tenu de mes origines, je n'ai jamais porté de Gaulle dans mon coeur, et pour cette raison j'aurais évité l'association avec le drapeau tricolore...
Mais d'un autre côté, j'adore tout ce qui peut faire chier les socialos.....Alors, j'applaudis à la provoc....!
Liberte5
- 22/05/2018 - 00:13
Une preuve de plus pour ceux qui encore en doutent.....
ce pays est foutu. Arrivé à ce stade de folle idéologie, avec en face une population passive, il n'y a plus rien à attendre.