En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

05.

Castaner et la vie privée d'Olivier Faure

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

01.

Immobilier : malgré les prix, il n'y a pas que les rentiers qui achètent

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

La réaction de la femme de Griveaux

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Alliés européens
Emmanuel Macron et onze ministres sont attendus à Naples ce jeudi dans le cadre du 35e sommet franco-italien
il y a 11 heures 23 min
pépites > Politique
Aubaine ?
Anne Hidalgo ferait passer pour des HLM des logements loués aux classes moyennes
il y a 12 heures 19 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Dark Waters" de Todd Haynes : un homme seul contre une toute puissante industrie chimique...

il y a 15 heures 23 min
pépites > Santé
Médicaments efficaces ?
La chloroquine, un traitement contre le paludisme, pourrait-elle être efficace contre le coronavirus ?
il y a 16 heures 25 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Coronavirus : le patient français décédé à Paris était un enseignant dans l'Oise
il y a 17 heures 35 min
décryptage > International
Echelle planétaire

Le Coronavirus redistribue les cartes mondiales

il y a 18 heures 52 min
pépite vidéo > Politique
"Peur comme fonds de commerce"
Gabriel Attal dénonce les critiques de Marine Le Pen sur la gestion du coronavirus par le gouvernement
il y a 19 heures 24 min
décryptage > Europe
Hi hi *

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

il y a 20 heures 11 min
décryptage > Economie
Brouillard comptable

Ce rapport de la Cour des comptes à qui l’on fait trop souvent dire tout et n’importe quoi

il y a 21 heures 7 min
décryptage > Economie
Contamination de l'économie

Coronavirus : le COVID-19 va-t-il pousser la zone euro vers la récession ?

il y a 21 heures 23 min
pépites > Justice
Enquête
Attaque à la préfecture de police de Paris : une recherche internet faite par Mickaël Harpon accrédite l'hypothèse terroriste
il y a 11 heures 56 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La mort n'est pas une solution, Asia Bibi condamnée à la pendaison pour blasphème" d'Anne-Isabelle Tollet : un récit poignant

il y a 15 heures 5 min
light > Culture
Réforme majeure
Académie des César : la productrice Margaret Menegoz est nommée présidente par intérim
il y a 15 heures 38 min
pépites > Education
Faits religieux à l'école
Mobilisation de soutien envers l'instituteur de Malicornay, Matthieu Faucher, suspendu pour prosélytisme après avoir utilisé des textes de la Bible
il y a 17 heures 3 min
décryptage > Religion
Moyens d'action

Lutte contre l’islam radical : comment le Maroc articule moyens sécuritaires et réponse "idéologique"

il y a 18 heures 35 min
décryptage > Environnement
WikiAgri

Salon de l'agriculture : ébauche d'un mouvement agricole de contestation contre les banques

il y a 19 heures 7 min
décryptage > Santé
Pandémie

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

il y a 20 heures 4 min
décryptage > Santé
Début du carême

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

il y a 20 heures 36 min
décryptage > France
Réalité derrière les chiffres

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

il y a 21 heures 19 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’opposition ne veut pas de fonds de pension français mais ne pipe mots sur ces fonds étrangers qui investissent lourdement dans l’Hexagone

il y a 22 heures 15 min
© JIM WATSON / AFP
© JIM WATSON / AFP
Sky is the limit

Falcon Heavy : ce que le lancement de la super fusée de SpaceX va vraiment changer

Publié le 07 février 2018
"La fusée la plus puissante du monde" a effectué un premier vol historique ce mardi 6 février. Un succès important notamment dans l'optique de susciter un regain d'intérêt envers le spatial.
Olivier Sanguy est spécialiste de l’astronautique et rédacteur en chef du site d’actualités spatiales de la Cité de l’espace à Toulouse.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Olivier Sanguy
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Olivier Sanguy est spécialiste de l’astronautique et rédacteur en chef du site d’actualités spatiales de la Cité de l’espace à Toulouse.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"La fusée la plus puissante du monde" a effectué un premier vol historique ce mardi 6 février. Un succès important notamment dans l'optique de susciter un regain d'intérêt envers le spatial.

Atlantico : Elon Musk et sa société SpaceX ont procédé au lancement de la "fusée la plus puissante du monde" le Falcon Heavy, au départ de Cap Canaveral, aux Etats-Unis. Quel bilan peut-on dresser de ce lancement ?

Olivier Sanguy : On peut estimer que le vol inaugural du Falcon Heavy est un succès même si tout n'a pas été parfaitement réussi à 100%. Les étages latéraux sont revenus se poser à quelques kilomètres du pas de tir d'où s'est envolé le nouveau lanceur de SpaceX. Je précise qu'il s'agit du LC-39A du centre spatial Kennedy de la NASA en Floride. SpaceX le loue à l'agence américaine et c'est de là que sont parties des missions Apollo (dont Apollo 11) et des missions de navettes. Revenons au Falcon Heavy : un compte à rebours sans problèmes techniques, les retards ne venant que de la météo, 27 propulseurs mis à feu, le vol des 3 premiers étages accolés les uns aux autres, leur séparation et le retour des 2 latéraux sur une zone au sol à quelques kilomètres du pas de tir : c'est déjà un exploit ! L'étage central a cependant échoué lors de sa phase de retour. Lors d'une conférence de presse, Elon Musk a précisé que seul 1 propulseur sur 3 s'était rallumé et l'étage a donc raté la barge en mer qui l'attendait et il a heurté l'océan à plus de 480 km/h. Mais l'essentiel a été accompli, car le deuxième étage a atteint l'orbite visée. A l'heure où je vous réponds, Elon Musk a confirmé sur son compte Twitter que le troisième allumage du propulseur du deuxième étage a bien eu lieu. Ce succès confirme la capacité de cet étage à mener des missions très spécifiques, notamment militaires. Avec ce que nous savons de ce vol inaugural, il est clair que c'est une réussite pour SpaceX en raison des inconnues qui subsistaient.

Third burn successful. Exceeded Mars orbit and kept going to the Asteroid Belt. pic.twitter.com/bKhRN73WHF

— Elon Musk (@elonmusk) 7 février 2018

 

​Quelles sont les conséquences de ce lancement pour Space X, et pour l'industrie spatiale ? Sommes-nous à un tournant ? Que doit-on à Space X dans ce regain d'intérêt ?

En fait, le tournant a déjà commencé il y a plusieurs années et de multiples façons. Le spatial connaît plusieurs mutations du fait de l'arrivée de modèles économiques novateurs, de la miniaturisation extrême de certains satellites comme les CubeSats de seulement 10 cm de côté, en même temps que le gain en taille, masse et performances d'autres satellites et bien sûr par l'arrivée de nouveaux acteurs privés comme SpaceX. N'oublions pas au passage Blue Origin de Jeff Bezos (le fondateur d'Amazon). Ces nouveaux acteurs affichent de grandes ambitions et la volonté de révolutionner le secteur. Certes, la division des prix de lancement par 10 parfois avancée par Elon Musk n'a pas encore eu lieu, mais je rappelle qu'il y a quelques années à peine certains se moquaient de lui et affirmaient qu'il n'arriverait pas à récupérer le premier étage du Falcon 9 et encore moins à le faire revoler avec succès. Ce qui a été fait. Le succès du vol inaugural du Falcon Heavy est important, car il montre que les équipes de SpaceX savent gérer un projet très complexe, à savoir le développement d'un lanceur puissant qui présente de nombreux défis d'ingénierie. Pour le regain d'intérêt envers le spatial, les facteurs sont multiples, notamment une communication plus efficace et tournée vers le grand public des agences spatiales comme la NASA ou l'ESA. Cependant, Elon Musk sait fasciner le public en cassant les codes habituels de la communication spatiale : il l'a une fois de plus montré avec son idée du roadster Tesla envoyé dans l'espace avec le vol du Falcon Heavy.

Quelle est la suite à anticiper ? Quels sont les autres projets attendus à la suite de ce lancement ?

Le Falcon Heavy donne à SpaceX la faculté de procéder à des lancements que le Falcon 9 n'était pas assez puissant pour effectuer. Le Falcon 9 est ainsi un peu juste en performance pour des lancements commerciaux de certains gros satellites de télécommunications sur orbite géostationnaire, ce qui est pourtant une part importante de ce marché. Falcon Heavy donne aussi à SpaceX l'accès à de nouveaux types de contrats gouvernementaux militaires ou pour des missions d'exploration de la NASA. SpaceX doit bien évidemment confirmer la fiabilité de son nouveau lanceur, un seul vol ne suffisant pas, et aussi préciser ses performances. À plus long terme, Elon Musk affirme toujours que l'avenir est le BFR, le Big Falcon Rocket (nom provisoire) : un lanceur encore plus puissant et potentiellement intégralement réutilisable.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

05.

Castaner et la vie privée d'Olivier Faure

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

01.

Immobilier : malgré les prix, il n'y a pas que les rentiers qui achètent

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

La réaction de la femme de Griveaux

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Raymond75
- 08/02/2018 - 09:42
USA : "quand on veut, on peut"
Outre l'exploit technologique, ce qui est remarquable c'est que Space X est une société qui a été créée et animée par quelqu'un qui n'avait jamais travaillé dans la spatial : Elon Musk, ancien patron du système de paiement électronique Paypal ! Il n'avait jamais non plus construit d'automobiles, et c'est pourtant lui qui a construit la meilleure voiture électrique à ce jour ! On pourrait dire de même avec Jeff Bezos, patron d'Amazon, qui a créé avec succès Blue Origin, qui entre autre ravitaille la station spatiale, développe lui aussi des fusées qui reviennent à leur point de départ, et se lance dans le tourisme spatial !
--- Impensable en Europe, et encore moins en France, pays sclérosé, pays de l'entre soi, pays où la caste des grandes écoles paralyse tout ce qui vient d'ailleurs, pays où les banques ne prennent aucun risque.
--- "quand on veut, on peut" est le slogan aux USA : pas de censure, pas de barrières 'raisonnables' pour vous brider, et on peut trouver des financements (en plus de sa fortune personnelle, obtenue par le travail). Malheureusement aussi, quand on ne peut pas, c'est qu'on a pas voulu : malheur aux faibles !!! C'est cela aussi les USA ...
patafanari
- 07/02/2018 - 19:31
Technologie d’arrière garde
Tous ces gros pétards qui fusent, avec des bouts plus ou moins réutilisables, pour envoyer des bagnoles se garer dans la banlieue martienne, avec un auto radio à la noix qui ne diffuse que du David Bowie... Que vont penser les Martiens des américains qui prennent leur planète pour un parking?