En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

02.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

03.

Donald Trump a déclaré hier qu'il partirait de la Maison Blanche après l'intronisation de son rival mais il aura du mal car il y a eu une "fraude massive"

04.

Producteur tabassé : Agnès Pannier-Runacher estime que les policiers "ont franchi la ligne rouge"

05.

Les premiers indices d'un baby krach sont-ils là ?

06.

Un archéologue britannique fouille les décombres d'une maison, située sous un couvent de Nazareth, qu'il croit être celle où le Christ a vécu enfant

07.

70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine

01.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Le confinement leur réussit
Popularité : Emmanuel Macron et quasiment tout le gouvernement en hausse
il y a 17 min 17 sec
pépites > France
Libérés, délivrés
Déconfinement : retrouvez la nouvelle attestation et le résumé des changements du jour
il y a 1 heure 23 min
décryptage > Santé
Ils en ont vu d'autres

Ultra Covid Solitude : à la cuisine ou pas, papi et mamie semblent mieux résister à la dépression que les jeunes générations

il y a 2 heures 44 min
décryptage > Société
Visitez avec nous le XVIIIème arrondissement de Paris

A cause de l’insécurité la bibliothèque de la Goutte d’Or a fermé ses portes. Tiens, il y avait une bibliothèque à la Goutte d’Or ?

il y a 3 heures 6 min
décryptage > Culture
Bonnes feuilles

Monstres sacrés : Alain Delon, l’éternel enfant blessé

il y a 3 heures 9 min
décryptage > High-tech
Bonnes feuilles

Monde de demain : la vague de l'intelligence artificielle en action

il y a 3 heures 9 min
décryptage > Atlantico business
Mauvais arguments

La 5G se déploie mais beaucoup d’édiles locaux la refusent au prix de l’isolement qu’ils reprocheront ensuite à l’Etat

il y a 3 heures 9 min
décryptage > Nouveau monde
Concurrence déloyale

Black Friday et soldes en ligne : voilà pourquoi des Bots rafleront vraisemblablement les meilleures affaires sans vous laisser le temps de réagir

il y a 3 heures 9 min
décryptage > France
En roue libre

Violence contre un producteur : qui saura reprendre en main l’encadrement de la police ?

il y a 3 heures 9 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Clint et moi" de Eric Libiot : à la fois amusante et érudite, l’exploration d’un géant du cinéma américain par un critique de grande notoriété

il y a 14 heures 11 min
pépite vidéo > Sport
Rugby
Avant d'affronter l'Argentine, les All Blacks rendent hommage à Maradona
il y a 59 min 4 sec
pépite vidéo > Politique
Déplorable
Manon Aubry (LFI) choque en déclarant que l'insulte "sale macaroni" n'est pas raciste envers les immigrés italiens
il y a 2 heures 13 min
décryptage > International
Chasse ouverte

Iran : assassinat d’un haut scientifique iranien spécialiste du nucléaire

il y a 2 heures 51 min
décryptage > Environnement
Bas-carbone

Énergie nucléaire : l’Union européenne au risque de l’incohérence ?

il y a 3 heures 6 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

Le Covid-19 est-il un laboratoire d’expérimentation pour accélérer la transformation des métiers ?

il y a 3 heures 9 min
décryptage > Société
Pas de bébés confinement

Les premiers indices d'un baby krach sont-ils là ?

il y a 3 heures 9 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)
il y a 3 heures 9 min
décryptage > Politique
Baroque

Commission sur l'article 24 de la loi "sécurité globale" : le symptôme du grave déficit de culture démocratique du quinquennat Macron

il y a 3 heures 9 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Les perdants magnifiques : Pierre Mendès France, ou la vertu du renoncement

il y a 3 heures 9 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le pouvoir de la destruction créatrice" de Philippe Aghion, Céline Antonin et Simon Bunel : le capitalisme ? Une formidable capacité à créer de la croissance grâce à son pouvoir de destruction… Remarquable démonstration

il y a 14 heures 20 min
Bonnes feuilles

Liste de destinations favorites des objets perdus

Publié le 30 décembre 2017
Les clés de la voiture ? Quelque part... Vos chaussettes ? Toutes divorcées... Votre chambre ? Une ambitieuse reconstitution du chaos originel… C'est un fait : vous êtes bordélique. Pourquoi lutter contre votre nature ? La tendance au désordre n'est pas une maladie incurable : quoi qu'en disent les obsédés du rangement, le bonheur peut aussi se trouver dans une maison "déstructurée" et un quotidien pas tout à fait réglé au millimètre. Extrait de Je ne suis pas bordélique, je suis créative de Candice Kornberg Anzel et Jessica Cymerman publié aux Editions Librio. 1/2
Candice Kornberg Anzel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Maman de deux garçons et blogueuse, Candice Kornberg Anzel distille ses conseils déculpabilisants sur le site FamilyDeal et amuse plus de 370 000 fans sur sa page Facebook "Parents imparfaits". Elle est l'auteure de Avant j'avais une vie,...
Voir la bio
Jessica Cymerman
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Maman de quatre enfants, Jessica Cymerman est journaliste et blogueuse. Elle partage ses billets d'humeur, drôles et décapants, sur son blog Serial Mother.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les clés de la voiture ? Quelque part... Vos chaussettes ? Toutes divorcées... Votre chambre ? Une ambitieuse reconstitution du chaos originel… C'est un fait : vous êtes bordélique. Pourquoi lutter contre votre nature ? La tendance au désordre n'est pas une maladie incurable : quoi qu'en disent les obsédés du rangement, le bonheur peut aussi se trouver dans une maison "déstructurée" et un quotidien pas tout à fait réglé au millimètre. Extrait de Je ne suis pas bordélique, je suis créative de Candice Kornberg Anzel et Jessica Cymerman publié aux Editions Librio. 1/2

Un matin comme un autre (sauf que c’était un 29 février, donc ça commençait mal), vous avez remarqué une soudaine pilosité au niveau de vos sourcils, du genre à faire passer François Fillon pour un débutant. Vous vous êtes dit: «OK, pas de problème, je vais m’épiler.» Jusqu’ici, rien de fou.

Irruption dans la salle de bains. Ouverture du tiroir. Éventrement de la trousse de maquillage. Fouille intensive entre un blush, un mascara, un tampon, un rouge à lèvres écrasé. Recherche de la pince à épiler. Vaine. À première vue: l’ustensile n’est pas là. Pourtant, vous l’y aviez rangé l’autre fois. MAIS SIIIIII, juste avant de partir à la soirée de votre copine Adèle. Bon, OK, si la pince n’est pas là, c’est qu’elle doit être dans le sac que vous aviez embarqué ce soir-là. Irruption, ouverture, éventrement, fouille intensive… Elle n’est pas là non plus. Mais vous aviez quel sac, d’ailleurs ? Le petit noir à paillettes ? Le petit noir en velours ? Le petit noir en cuir ? Le petit noir en skaï ?

Vous commencez à avoir des sueurs. Vous puez. Vous réfléchissez. Vos sourcils vous tiennent chaud. Vous n’avez absolument pas l’intention de vous laisser faire par une pince à épiler. Alors, prise d’une folie farfouilleuse à faire frémir le triangle des Bermudes, vous décidez de la traquer partout. Même dans les endroits les plus improbables.

Le frigo

Pourquoi le frigo? C’est le réflexe du bon vivant (= gros morfal) qui, un soir de beuverie ou de fringale nocturne, aurait pu pourquoi pas, malencontreusement, abandonner l’objet entre le Kiri et le brocoli. 

Sous le lit

Pourquoi sous le lit ? Parce qu’il faut bien reconnaître que, en raison d’une flemme de se baisser, on ne regarde jamais en dessous, sauf quand on cherche quelque chose. Statistiquement, on a donc de bonnes chances de trouver des trucs, mais rarement ce qu’on cherche au moment où on le cherche. On y découvre en règle générale de la poussière, des préservatifs, un paquet de gâteaux caché (gros morfal, toujours)…

La poubelle

Pourquoi la poubelle ? Parce qu’on croit à la psychologie et que, en psychologie, c’est ce qu’on appelle un acte manqué. Jeter un objet sans vraiment le vouloir signifierait qu’on n’en voulait plus, en fait. Typiquement, si la pince à épiler est dans la poubelle, c’est qu’à un moment, ne serait-ce qu’une microseconde, vous avez cru que le sourcil touffu serait à la mode dans les mois à venir. Vous avez eu tort, et votre punition, c’est de plonger le bras dans les immondices.

Le panier de linge sale

Un peu comme la poubelle, mais version light niveau cracra (et psychanalyse). Vous ne vouliez pas jeter l’objet, juste le nettoyer. Une fois la main dans les culottes, les chaussettes et autres teeshirts bien dégueus, on a envie de faire un petit vomi, et on se dit que non, en fait, on a dû la mettre ailleurs.

Le cartable de l’enfant

Pourquoi chez l’enfant ? Parce qu’il est possible que, au détour d’un couvrage de livre ou d’une signature de livret, vous ayez fait glisser la pince à épiler, la carte bleue ou la boucle d’oreille au fond du cartable de votre progéniture. Et surtout parce que si c’est le cas, elle se gardera bien de vous le dire, trop heureuse d’avoir un trésor enfoui dans sa besace.

La voiture

Pourquoi la voiture ? Parce qu’une fois c’est là que vous avez trouvé, entre deux miettes, des chewing-gums écrasés et trois mouchoirs, la carte grise que vous veniez de faire refaire pour la troisième fois et le billet de 100 euros que vous aviez eu pour Noël. Certains, parfois, y découvrent même un enfant oublié là pendant quelques années

Le placard à balais

Si vous n’avez pas de placard à balais, le placard à chaussures fera l’affaire (mais si vous n’avez pas de balai, pas étonnant que ce soit le bordel chez vous).

La machine à laver

Pourquoi la machine à laver ? Parce que c’est la suite logique du panier à linge sale: vous n’avez pas suffisamment poussé vos investigations. Reconstituons le cours des événements : on laisse sa pince à épiler dans la poche arrière de son jean, on met son jean à laver à 60, et hop, on récupère un jean riquiqui, avec une pince à épiler qui semble tout droit sortie du Titanic, toute vieillie, toute rabougrie, toute tordue. Attention: l’objet perdu est souvent rancunier et fourbe, sentiments qu’il manifeste en se glissant dans le plastique qui entoure la porte. Notez bien que la carte bleue, contrairement au rouge à lèvres par exemple, passe à la machine.

Les escaliers de votre immeuble

Si vos voisins ne sont pas des voleurs, ils se chargeront de vous la rendre (vous ne la retrouverez certainement pas vous-même, car, comme chacun sait, l’augmentation de la frénésie de recherche est proportionnelle à la sélectivité de la vision, dite «en tunnel»). Si ce sont des voleurs, vous n’en saurez rien, mais, de vous à moi, avoir des voisins qui font de la rétention de pince à épiler, ça craint.

Nulle part

C’est une probabilité immense. Les objets disparus sont voués à rester des objets disparus. Mais à vrai dire, ça dépend un peu aussi de ça: avez-vous ou non passé l’âge de demander à votre maman de chercher pour vous ? Keep the Faith.

Extrait de Je ne suis pas bordélique, je suis créative de Candice Anzel et Jessica Cymerman publié aux Editions Librio

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires