En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

06.

Face à la crise économique violente et les critiques, Riyad accélère son projet de ville pharaonique "NEOM"

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

02.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

03.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

ça vient d'être publié
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
SpaceX : revivez le lancement réussi du premier vol habité de Crew Dragon ; Proxima b est confirmée ! Il y a bien une exoterre dans la zone habitable de l’étoile la plus proche de nous
il y a 36 min 1 sec
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Le maître du « je »

il y a 2 heures 15 min
décryptage > France
État providence et modèle social français

1945 : l’héritage béni devenu largement toxique

il y a 2 heures 38 min
décryptage > International
Symptômes d’un nouveau conflit

Nouvelle guerre froide avec la Chine : l’Occident affaibli par les combats progressistes radicaux

il y a 3 heures 21 min
décryptage > Politique
Mains tendues

Macron/Collomb : le match du meilleur instinct pour 2022

il y a 3 heures 46 min
décryptage > Europe
Jésus reviens, ils sont devenus fous

La Pologne : un royaume où règne la droite la plus bête du monde

il y a 3 heures 48 min
décryptage > Economie
Crise

Les crédits aux PME sont insuffisants !

il y a 3 heures 49 min
pépites > Société
Fin de vie
Meurthe-et-Moselle : une centenaire en grève de la faim pour obtenir "le droit de mourir"
il y a 21 heures 2 min
pépites > Société
Fin de l'accalmie
Déconfinement : la Sécurité routière s'inquiète d'une surmortalité "alarmante"
il y a 21 heures 50 min
light > People
Rétrogradage
Kylie Jenner accusée d'avoir menti sur sa fortune : "Forbes" la retire de sa liste des milliardaires
il y a 22 heures 38 min
pépite vidéo > Science
Starman
SpaceX : les meilleurs moments du lancement de la capsule habitée Crew Dragon
il y a 1 heure 37 min
décryptage > High-tech
Espionnage

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

il y a 2 heures 24 min
décryptage > Science
Nouvelle donne

Vol habité de SpaceX : le retour de la conquête spatiale ?

il y a 3 heures 6 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Planter des arbres n’est pas toujours bon pour la planète
il y a 3 heures 46 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

La mondialisation : un vecteur favorable pour les épidémies ?

il y a 3 heures 48 min
décryptage > Société
Drame

"Salle de traite", la pièce de théâtre sur le suicide d'un éleveur laitier

il y a 3 heures 48 min
pépites > Santé
Victimes indirectes
Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé
il y a 20 heures 31 min
pépite vidéo > International
Embrasement
Mort de George Floyd : Des manifestations éclatent dans tous les Etats-Unis
il y a 21 heures 28 min
light > People
Recherche
Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"
il y a 22 heures 9 min
pépite vidéo > Politique
Débat
Eric Zemmour face à Michel Onfray : retrouvez leur débat sur l'avenir de la gauche en France
il y a 23 heures 1 min
© Reuters
© Reuters
Trop vite ?

Ra-len-tis-sez ! En tous cas, c’est ce que vous devriez faire pour avoir une chance de maîtriser le monde de demain

Publié le 12 décembre 2017
Aller vite. Toujours plus vite. Voilà le but de presque toutes nos innovations technologiques. Mais que fait-on de tout ce temps gagné si ce n'est chercher à en gagner encore plus.
Michaël V. Dandrieux, Ph.D, est sociologue. Il appartient à la tradition de la sociologie de l’imaginaire. Il est le co-fondateur de la société d'études Eranos où il a en charge le développement des activités d'études des mutations sociétales....
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michaël Dandrieux
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michaël V. Dandrieux, Ph.D, est sociologue. Il appartient à la tradition de la sociologie de l’imaginaire. Il est le co-fondateur de la société d'études Eranos où il a en charge le développement des activités d'études des mutations sociétales....
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Aller vite. Toujours plus vite. Voilà le but de presque toutes nos innovations technologiques. Mais que fait-on de tout ce temps gagné si ce n'est chercher à en gagner encore plus.

Atlantico : En regardant de près nos innovations, toutes ou presque ont pour vocation de nous faire gagner du temps. Les applications de rencontre, le numérique ou encore les moyens de transports (hyperloop évoqué durant la conférence en fait partie). En quoi la vitesse peut-elle être la nouvelle drogue de notre siècle ?

Michaël Dandrieux : Vous n’avez pas tort en mettant cette accélération dans un cadre presque clinique. Comme une sorte de perversion, n’est-ce pas ? Cette acceleration est dans toutes les bouches mais on sent aussi qu’elle contient une part destructrice. On dit qu’elle réduit tous les cycles : On a accéléré les cycles de vie de nos objets, on a rétrécit le temps entre les débuts et des fins des relations amoureuses, et on veut installer l’hégémonie d’une entreprise en quelques mois, pendant que d’autres disparaissent tout aussi vite. Rien ne semble plus important que la nouvelle du matin, mais on sait bien, pourtant, qu’elle sera remplacée par celle du jour d’après. On dit ainsi qu’il y a même une “accélération de l’histoire”.

Qu’est ce que cette fascination pour la vitesse dit de notre époque ? Tout d’abord que nous sommes tributaires du paysage technique qui nous entoure : parce que nous avons pris le rythme de nos objets, et non l’inverse. "Il faut adapter Paris à l'automobile aurait dit Pompidou". Cela veut dire qu'on faut adapter l'habitat de l'homme non pas à lui, à sa vie, mais aux besoins des engins qu'il a construit. Ensuite, cette fascination nous dit que l'esthétique de la vitesse est devenue une valeur, un moyen d’évaluer l’inscription de quelqu’un dans son temps : n’est de cette époque que ce qui est rapide. Ce qui est lent ne serait pas de mode.

Cette acceleration est donc à la fois une cause et une conséquence. D’un côté elle est l’enfant du développement de nos moyens techniques. Le train par exemple, qui a horizontalisé le paysage, réduit la distance qui sépare le “pays” en reliant les villages. L’aviation civile a annulé, presque magiquement, la séparation entre les nations, les cultures et les langues. De sorte que le projet d’aller vite, qui s’est réalisé au 20e siècle, est aussi devenu une valeur positive. Tout ce qui va vite est mieux. Cela fait, pour nos cultures, comme un terreau idéologique à partir duquel nous allons construire la société : travailler vite, se déplacer vite, manger vite...

C’est aussi la raison pour laquelle toutes les esthétiques de l’attente sont vécues comme des contraintes, voire des exercices de pouvoir. Les administrations, les aéroports, les obtentions de visas nous plongent dans une lenteur insoutenable parce qu’elles contreviennent à la promesse de vitesse partout ailleurs diffusée dans la société. 

Quel pourrait-être le risque à termes de ne se concentrer que sur ces "types" d'innovations ?

Je vous disais justement que c’était une perversion. Notre fascination pour la vitesse ne nous force pas à aller plus d’aller vite, mais elle va stigmatiser ce qui sera lent. C’est une chose tout à fait différente : nous n’accélérons plus parce que nous pensons que c’est franchement une bonne idée, nous accélérons parce que nous ne voulons pas rester sur le carreau de l’histoire.

La validation collective de la vitesse a ringardisé les déjeuners familiaux interminables, la “cours” que les amoureux se font avant de se trouver, les muscles issus d’activités physiques utiles. Vous souvenez-vous de ces moments (qui ne sont pas tous finis) où le Fast-food, Tinder et les protéines en poudre des salles de gyms sont devenus “cools” ?

Et donc la vitesse nous permet de ne pas être ringardisés à notre tour. Vous aurez vu néanmoins un retour aux repas traditionnels, aux parades amoureuses classiques et aux activités d’introspection : le yoga, la respiration, la pleine conscience...

Le ralentissement, en ce sens, n’est pas uniquement une question de vitesse, mais aussi de profondeur, d’intériorité, de vide. En complément des logiques de surface et d’apparence, d’extraversion ou d’expression de l’ego, nous allons chercher à resynchroniser la société avec le rythme de l'homme, plus celui de ses machines.

Le changement et l'innovation sont-ils nécessairement synonyme d'accélération du temps ?

Dans notre esprit ils le sont. On regarde l’innovation au travers de la lunette de notre époque et, à partir de là, on juge de la valeur produite : l’innovation est toujours une histoire de rencontre entre une société et des nouvelles techniques. Ainsi, pour nous, l’innovation doit faire gagner du temps.

Je me demande ce que nous ferons de tout ce temps gagné lorsque nous aurons réalisé nos propres innombrables promesses commerciales de vitesse. Quand tout sera fait instantanément. Si nous n’avons pas aussi appris à dépenser ce temps dans la lenteur, dans la lecture, et dans la contemplation du paysage, il pourrait rester une sorte d’agitation vide, un corps social qui convoite le changement pour le changement, et la vitesse de déplacement sans tout à fait savoir vers où il va.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

06.

Face à la crise économique violente et les critiques, Riyad accélère son projet de ville pharaonique "NEOM"

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

02.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

03.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires