En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
Atlanti-culture

"Sigma" : des promesses non tenues

Publié le 23 novembre 2017
Valérie de Menou est chroniqueuse pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).  Culture-Tops a...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Valérie de Menou pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Valérie de Menou est chroniqueuse pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).  Culture-Tops a...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»

LIVRE

SIGMA

DE JULIA DECK

EDITIONS DE MINUIT

240 pages

 

RECOMMANDATION

A LA RIGUEUR

THEME

SIGMA, Organisation secrète financée par de grandes entreprises et ayant pour mission de contenir l’influence des œuvres d’art subversives, est en alerte. Une galerie suisse annonce qu’une mystérieuse toile du peintre Konrad Kessler va bientôt être dévoilée au public. Entre Genève, Berne et Davos, banquiers, galeristes et espions se prennent  tous en filature pour la retrouver. La recherche de ce tableau, présumé dangereux, génère un jeu de piste construit à la fois comme un vaudeville et un roman d’espionnage.

 

POINTS FORTS

-  les personnages sont fouillés. Leurs failles sont décrites avec cynisme et on suit leur parcours avec tout l’intérêt que suscite l’ambiguïté de la nature  humaine. Par exemple, Zante, le banquier d’affaires, collectionneur d’art, est un être dépressif qui préfère se focaliser sur sa toile au point de laisser son job prendre l’eau.

- Un sentiment de solitude des personnages peut nous émouvoir . Ils sont pourtant  tous liés et imbriqués dans la même quête de l’œuvre absente.

- Un ton décalé et froid nous décrit toute l’énergie qui peut être déployée par une organisation pour arriver à ses fins et contrôler un programme de maintien de l’ordre et d’harmonisation de la pensée.

POINTS FAIBLES

-        Un imbroglio souvent épars avec des cibles et des agents à foison. On s’y perd.

-        La trame narrative se prêterait plus à une pièce de théâtre qu’à un roman.

-        Un air de déjà vu sur les milieux décrits : les grandes fortunes, une actrice de cinéma déphasée, un galeriste d’art, tous en proie à des problèmes de vacuité de l’existence  dans leur milieu helvétique pourtant privilégié.

-        On reste en attente de la découverte de cette fameuse œuvre d’art, en s’interrogeant sur son énigmatique pouvoir sans le découvrir véritablement.

 

EN DEUX MOTS

L’intrigue,plus ou moins policière, est bâtie sur l’envoi de rapports très précis des agents à la société secrète qui pilote le programme.

Le postulat de base, alléchant, puisqu’il s’agirait de savoir si l’Art a le pouvoir d’influencer les esprits, retombe malheureusement comme un soufflé.

On pense évidemment à ce que certaines dictatures ont mis en place pour éradiquer l’Art et on s’attend à des révélations fracassantes sur l’émotion artistique agissant sur la pensée ou sur le risque potentiel que l’œuvre pourrait générer.

Malheureusement, on reste sur sa faim, la réflexion est à peine effleurée et on comprend juste que selon SIGMA, finalement, il faut coller une œuvre d’art dans un musée pour la neutraliser. 

Le roman, malgré un ton ironique assez plaisant, ne nous laisse, en définitive, qu’un goût de théorie vaguement complotiste.  Une déception…

UN EXTRAIT

«  Le tableau de Kessler doit retourner à la nuit. Mais la nuit, ce peut être aussi le grand jour. Lorsque la toile sera exposée au sein d’une institution reconnue, personne ne sera plus tenté d’y voir un instrument de pensée ou d’action » page 104

L’AUTEUR

Après des études de Lettres à la Sorbonne, Julia Deck a travaillé dans la communication puis l’édition.

Elle a publié en 2012  un premier roman remarqué, aux Editions de minuit, « Viviane Elisabeth Fauville »; suivi de « Triangle d’hiver », en 2014. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Anorexie : une nouvelle étude montre que les causes ne sont pas seulement psychologiques

02.

Finale de la CAN : 48% des Français pensent qu'il est normal pour des personnes d'origine algérienne de manifester leur joie et leur attachement à leur pays lors des victoires de l'Algérie en football

03.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

04.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

05.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

06.

Le pape François a transmis un message "très touchant" à Viviane Lambert, la mère de Vincent Lambert

07.

Contamination au tritium des rivières françaises : anatomie d’une opération destinée à générer une peur infondée sur le nucléaire

01.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

02.

Le Sénégal triompha de la Tunisie par 1-0 : les supporters sénégalais se livrèrent alors en France à une orgie de violences

03.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

06.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

03.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

06.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires