En direct
Best of
Best of du 25 au 31 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled !

02.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

03.

L’enseigne Cultura boycottée par des clients pour son utilisation de l’écriture inclusive

04.

Orange mécanique, le retour : mais que cachent ces tabassages en série pour des histoires de masques ?

05.

Retour à la réalité : les résultats d’entreprises sont pires que mauvais, c’est du jamais vu

06.

Liban : les images de la catastrophe et des explosions au port de Beyrouth

07.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

01.

Ce que son opposition au projet ITER révèle de la véritable nature de Greenpeace

02.

Marc Lavoine se marie; La fille de Mick Jagger s'éprend du fils de Marc Levy, Blanche Gardin d'une star américaine; Jean Dujardin se saisit des fesses de Nathalie, Baptiste Giabiconi expose les siennes; Charlene de Monaco traverse la Méditerranée à vélo

03.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled !

04.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

05.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

06.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

01.

Les dangereux arguments employés par les soutiens de la PMA pour toutes

02.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

03.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

04.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

05.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

06.

Quelles mesures rapides pour stopper la multiplications des violences au quotidien ?

ça vient d'être publié
pépites > Justice
Calendrier judiciaire
Assassinat de Rafic Hariri : le verdict du procès finalement reporté suite aux explosions au port de Beyrouth
il y a 1 heure 12 min
pépites > Science
Ecosystème
Antarctique : de nouvelles colonies de manchots empereurs ont été découvertes grâce à des clichés pris depuis des satellites
il y a 2 heures 41 min
pépites > International
Solidarité avec le peuple libanais
Explosions à Beyrouth : Emmanuel Macron se rendra jeudi au Liban
il y a 5 heures 41 min
pépite vidéo > France
Images révoltantes
Un homme violemment agressé dans une laverie pour avoir demandé de porter un masque
il y a 7 heures 42 min
décryptage > France
Rébellion, sauvagerie ou les deux ?

Orange mécanique, le retour : mais que cachent ces tabassages en série pour des histoires de masques ?

il y a 10 heures 25 min
décryptage > Société
Antisémitisme

Adrénochrome : une vieille théorie complotiste de récolte forcée de sang sur des humains resurgit puissamment sur les réseaux sociaux

il y a 11 heures 30 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Retour à la réalité : les résultats d’entreprises sont pires que mauvais, c’est du jamais vu

il y a 12 heures 33 min
pépite vidéo > International
Scènes de chaos
Liban : les images de la catastrophe et des explosions au port de Beyrouth
il y a 1 jour 23 min
light > Media
Délai supplémentaire
France Télévisions : confirmation de l'arrêt de France Ô "à compter du 23 août", la fin de France 4 est reportée d'un an
il y a 1 jour 4 heures
pépite vidéo > Europe
Deux ans après le drame
Italie : les images de l'inauguration du nouveau pont de Gênes
il y a 1 jour 5 heures
pépites > International
Port de Beyrouth
Le nitrate d’ammonium, à l’origine des explosions à Beyrouth, était également au cœur de la catastrophe d'AZF à Toulouse
il y a 1 heure 51 min
light > Science
Impact de l'homme sur les écosystèmes
La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment
il y a 3 heures 31 min
pépites > France
Polémique 2.0
L’enseigne Cultura boycottée par des clients pour son utilisation de l’écriture inclusive
il y a 6 heures 15 min
pépite vidéo > International
Dégâts considérables
Explosions au Liban : ces images des rues de Beyrouth qui témoignent de la violence de la catastrophe
il y a 9 heures 9 min
décryptage > Santé
Enseignements

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

il y a 10 heures 49 min
décryptage > Consommation
COCKTAIL & TERROIR

Les idées cocktails originales de l’été : jetez vous à l’eau ! Fine Calvados, parjure pour certains, divin pour tous

il y a 11 heures 33 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "Eva" de Simon Liberati

il y a 23 heures 33 min
pépites > International
Catastrophe
Liban : des dégâts importants et de nombreux morts après deux fortes explosions au port de Beyrouth
il y a 1 jour 1 heure
pépites > Politique
Travaux parlementaires
Benjamin Griveaux sera chargé d'une mission parlementaire sur l'alimentation des jeunes
il y a 1 jour 5 heures
pépites > High-tech
Failles exploitées
Covid-19 : Interpol alerte sur une hausse des cyberattaques "exploitant la peur"
il y a 1 jour 6 heures
Atlanti-culture

"La malédiction de Svetlana" : dans l'ombre du mal

Publié le 13 février 2017
Accueillie aux Etats-Unis comme une héroïne, 34 ans après la mort de Staline, Svletana ne réussira jamais à devenir une femme heureuse. Le passé et l'image de son père avaient trop de poids.
Yann Kerlau pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Yann Kerlau est chroniqueur pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Accueillie aux Etats-Unis comme une héroïne, 34 ans après la mort de Staline, Svletana ne réussira jamais à devenir une femme heureuse. Le passé et l'image de son père avaient trop de poids.

LIVRE

La malédiction de Svetlana

de Beata de Robien

Ed. Albin Michel

526 pages

L’AUTEUR 

Beata de Robien a derrière elle quatre livres : Le nain du roi de Pologne (Plon, 1994) couronné par le prix de l’Académie du Maine, Les passions d’une présidente : Eleanor Roosevelt (Perrin, 2000), Le roman de la Pologne (Rocher, 2007), Fugue Polonaise (Albin Michel, 2013 ) Prix de l’Académie Française Hervé Deluen 2013 et prix Culture et Bibliothèques pour tous 2014.

La malédiction de Svetlana est son cinquième ouvrage. Au travers ces cinq ouvrages, à l’exception de son livre sur Eleanor Roosevelt, un même fil d’Ariane : l’est de l’Europe avec la Pologne comme épicentre et sa périphérie, la Russie sous l’ère bolchevique.

THEME

Fille de Joseph Staline, Svetlana nait au Kremlin. Une enfance ultra privilégiée qui pourrait faire rêver si elle ne masquait l’essentiel : l’horreur du régime. Que l’on appartienne ou non au cercle des amis, des parents ou des ennemis du tyran, on disparait vite dans les années trente. Durant les trente-trois années où le Père des Peuples règnera en despote incontrôlable, le goulag ouvrira ses portes à plus de 18 millions de victimes. 

L’homme qui avait décrété : un pays qui ne manque de rien est ingouvernable ne saura créer autour de lui que la terreur. Sa fille n’en percevra l’étendue qu’après la mort de son père en 1953. S’ouvre alors la déstalinisation et l’examen des erreurs qui auraient pu être commises. Le tout, sous le contrôle vigilant des nouveaux thuriféraires du régime. 

Mariée à plusieurs reprises, mère de deux enfants, Svetlana oscille entre dépression et passions fugaces. Quand, à la stupéfaction de tous, elle s’enfuit seule et demande le 6 mars 1967 l’asile politique aux Etats-Unis, le monde libre l’accueille comme une héroïne. Que deviendra-t-elle ? Au soir de sa vie, elle dira mon père a tué tant de personnes que ….partout où j’irai, je serai toujours sa prisonnière politique.

POINTS FORTS

Elles sont poignantes ces pages où le mal rôde, écrasant des vies sur son passage, broyant des familles entières, brisant l’espoir et limitant l’intelligence partout où elle pourrait souffler. Le temps est à la violence et celle-ci court de ligne en ligne. 

Svetlana aura beau faire : changer de nom, de pays, d’amants ou de maris, elle est à l’image de ces femmes battues ou de ces enfants torturés incapables de dénoncer les violences dont ils ont été l’objet. Et moins encore de trouver un bonheur auquel ils n’auront jamais droit. 

Alors que les yeux du monde ne s’ouvriront vraiment qu’après la chute du mur de Berlin, ceux de Svetlana porteront toujours la déchirure propre à ceux que Gogol nommait les âmes mortes.

POINTS FAIBLES

Insignifiants.

EN DEUX MOTS

Toute vie est singulière mais celle de Svetlana déroule l’alphabet des sagas à succès. Naissance. Fortune. Pouvoir. Mariages. Divorces. Liaisons. Voyages. Carrière. Drames à tous les étages. Pas un temps mort. A quand le film ?

UN EXTRAIT

Qui seront deux:

- "Bientôt, il n’y aura plus une seule famille dans tout le pays qui n’ait été touchée par la terreur. Personne n’est épargné. La mort, la déportation, les Soviétiques ont déjà appris à vivre avec. Les dénonciations atteignent un paroxysme, donnant libre cours aux plus bas instincts de la nature humaine …Quelle formidable opportunité pour se débarrasser des gens qui déplaisent."

-"Ici, dans ce monde prétendument libre, l’individu est lâché dans la nature. Sans boussole, sans mode d’emploi…Comment accepter que la liberté soit aussi l’errance et le droit de se perdre, de commettre des erreurs et d’accepter une situation sans avenir assuré ?"

RECOMMANDATION

EXCELLENT

POUR DECOUVRIR CULTURE-TOPS, CLIQUEZ ICI : des dizaines et des dizaines de critiques sur chaque secteur de l'actualité culturelle

POUR DECOUVRIR CULTURE-TOPS, CLIQUEZ ICI : des dizaines et des dizaines de critiques sur chaque secteur de l'actualité culturelle

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
LouisArmandCremet
- 13/02/2017 - 14:16
Béria..
On peut citer également sa proximité, quand elle était enfant, avec le sinistre Béria, qu'elle appelait affectueusement "Oncle Béria".
Tout ceci pour dire que les pires monstres, ont toujours chercher à donner le change et faire croire à leur entourage à leurs mensonges. Ca fonctionne un temps avec des enfants mais très vite, la réalité apparaît à leurs yeux !