En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

04.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

05.

Comment Poutine a réussi à subtiliser le Moyen-Orient au nez et à la barbe des Etats-Unis

06.

L'arrestation du fils d'El Chapo entraîne des affrontements violents entre la police et le cartel de Sinaloa

07.

Yassine Belattar décide de démissionner du Conseil présidentiel des villes

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Catalogne
Grève générale : très forte mobilisation des indépendantistes catalans dans les rues de Barcelone
il y a 13 heures 5 min
pépites > Justice
EI
La justice française a émis un mandat d'arrêt international contre Abou Bakr al-Baghdadi
il y a 14 heures 5 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Surface" d'Olivier Norek : la découverte d’un corps disparu depuis 25 ans relance "une affaire classée"

il y a 15 heures 7 min
pépite vidéo > International
Culiacan
L'arrestation du fils d'El Chapo entraîne des affrontements violents entre la police et le cartel de Sinaloa
il y a 16 heures 12 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand on fait mieux que le superlatif et quand on s’illumine comme une éclipse : c'est l’actualité des montres en veille de Brumaire
il y a 17 heures 19 min
pépites > France
Casse-tête budgétaire
L'Assemblée nationale valide la suppression de la taxe d'habitation
il y a 18 heures 4 min
pépites > France
TER
Un mouvement social "inopiné" à la SNCF perturbe la circulation
il y a 18 heures 29 min
décryptage > Société
Bonne gouvernance

Pour sortir (enfin) de la crise des services publics

il y a 20 heures 56 min
rendez-vous > France
Géopolitico-scanner
Destin méditerranéen, immigration, communautarisme, délinquance : Marseille sans fatalisme mais sans langue de bois, entretien avec un homme politique qui monte, Bruno Gilles
il y a 21 heures 32 min
décryptage > Economie
Règle commune

Taxation des multinationales : l’OCDE fait un petit pas sur un très grand chemin

il y a 22 heures 1 min
pépite vidéo > International
Meilleur président ?
Donald Trump ironise sur le bilan d'Emmanuel Macron sur la question du chômage
il y a 13 heures 31 min
light > Politique
Lettre ouverte
Yassine Belattar décide de démissionner du Conseil présidentiel des villes
il y a 14 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Avant que j'oublie" de Anne Pauly : un magnifique roman sur le deuil

il y a 15 heures 58 min
pépites > Justice
Blanchiment aggravé
Patrick Balkany condamné à 5 ans de prison et à 10 ans d'inéligibilité, 4 ans de prison ferme sans mandat de dépôt pour son épouse Isabelle
il y a 16 heures 46 min
pépites > Terrorisme
Lutte antiterroriste
Un projet d'attentat "inspiré du 11 septembre" a été déjoué en France
il y a 17 heures 35 min
décryptage > Société
Laïcité

Sur le voile, Jean-Michel Blanquer a dix longueurs d’avance sur Emmanuel Macron

il y a 18 heures 19 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 17 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 19 heures 28 min
décryptage > France
Effets

Loi alimentation : le gouvernement persiste malgré les effets pervers

il y a 21 heures 20 min
décryptage > Europe
Brexit

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

il y a 21 heures 43 min
décryptage > Consommation
Non on ne vous parle pas d’Apple

Cosmic Crisp, la nouvelle pomme américaine qui part à l’assaut du monde

il y a 22 heures 31 min
Le récit est structuré autour de la vieillesse, de la mort, de l’enterrement de Man Ninotte, ce qui permet une réflexion aussi bien sur la petite enfance de l’auteur que sur les origines de la Caraïbe, des Amériques, de l’humanité.
Le récit est structuré autour de la vieillesse, de la mort, de l’enterrement de Man Ninotte, ce qui permet une réflexion aussi bien sur la petite enfance de l’auteur que sur les origines de la Caraïbe, des Amériques, de l’humanité.
Atlanti-culture

Nous avons tous quelque chose de Chamoiseau

Publié le 17 novembre 2016
Serge Bressan est chroniqueur pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Serge Bressan pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Serge Bressan est chroniqueur pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»

Livre

"La matière de l’absence"

de Patrick Chamoiseau

Ed. du Seuil

372 pages

21 €.

L'auteur

Né le 3 décembre 1953 à Fort-de-France (Martinique), Patrick Chamoiseau est journaliste et écrivain. Après des études en métropole et inspiré par les travaux de l’écrivain- poète- essayiste Edouard Glissant (1928- 2011), il rentre en Martinique et travaille, pendant quelques années, comme éducateur à l’Administration Pénitentiaire. Intéressé par la culture créole et après un conte pour le théâtre paru en 1981 (« Maman Dlo contre la fée Carabosse »), il publie son premier roman en 1986 : « Chronique des sept misères ». En 1992, il reçoit le prix Goncourt pour son quatrième roman, « Texaco », qui raconte l’épopée du petit peuple martiniquais à travers l’histoire des habitants d’un bidonville près d’une raffinerie de Fort-de-France.

Patrick Chamoiseau qui publie cet automne ce dixième roman (« La matière de l’absence ») est également réputé pour des essais (dont « Eloge de la créolité »- 1989, en collaboration avec Jean Bernabé et Raphaël Confiant), une autobiographie en trois volumes (« Une enfance créole »), deux bandes dessinées et cinq scénarios pour le cinéma.

 Thème

L’Histoire est parfois aussi mesquine que maligne. Ainsi, le 31 décembre 1999, meurt Man Ninotte, la mère de l’écrivain Patrick Chamoiseau. Seize ans plus tard, il commente : « La mort de quelqu’un qu’on aime a ceci de paradoxal, c’est qu’au moment de la disparition, on a une absence qui se crée, une absence à la mesure du sentiment qu’on éprouvait pour cette personne, et cette absence est pleine… »;

Cette mort, cette disparition de la mère, assure le romancier, lui a permis de comprendre certaines choses d’une manière philosophique et poétique; ce qui l’a amené à écrire « La matière de l’absence ». Il y a, dans ces pages, bien sûr la vie et le souvenir de cette femme si pleine d’énergie, de lyrisme. Il y a aussi le peuple antillais- un thème récurrent dans l’œuvre de Chamoiseau… Il y a aussi la sœur, dite « la Baronne ». Et par touches quasi impressionnistes, sont évoqués la cale des bateaux négriers, le cauchemar de l’esclavage dans les plantations et la résistance qui s’y développera. 

Le récit est structuré autour de la vieillesse, de la mort, de l’enterrement de Man Ninotte, ce qui permet une réflexion aussi bien sur la petite enfance de l’auteur que sur les origines de la Caraïbe, des Amériques, de l’humanité.

Points forts

-Un texte (un roman ? un récit ? une réflexion philosophique ?) avec plusieurs niveaux de lecture possible. Le premier : un frère et une sœur se racontent, lors d’une visite au cimetière sur la tombe de leur mère, comment ils vivent sa disparition. Et aussi ce que leur mémoire a produit autour de cette disparition…

-Les belles évocations du temps de l’enfance avec le goût de la banane jaune cuite à l’eau, les fleurs du dimanche, les conteurs créoles ou encore les marchandes sorcières… sans oublier la peur des zombies…

-L’habileté et la maîtrise avec lesquelles Patrick Chamoiseau ouvre l’angle de la réflexion, passant du personnel à l’universel (par exemple, les « en-dessous qui hurlent » du peuple antillais).

-La cohabitation parfaitement dosée de l’intellectualisme du narrateur et de la dérision de sa sœur, « la Baronne ».

-L’« intime grandiose » magnifié par le style tout en grâce et simplicité de Patrick Chamoiseau.

Points faibles

La « tromperie sur marchandise » ! En effet, « La matière de l’absence » est présenté, sous le titre, comme « roman ». On le comprend, c’est faux : ce livre est un récit autobiographique assaisonné à la sauce de l’essai poétique.

En deux mots

         Ça commence avec un deuil personnel: la mort de la mère. Et naturellement ça en vient à l’universel. Ainsi, « La matière de l’absence » rappelle que Patrick Chamoiseau est un maître dans l’art du brassage des cultures et de la réflexion philosophique. Un récit-essai important, dont on peut parier qu'il restera comme  un classique…

Une phrase

Ou plutôt un extrait:

« Qui le premier a utilisé le terme « disparu » pour désigner un mort ? Qui le premier a abandonné l’idée de « sommeil », de « voyage », de « repos éternel », de « passage » vers une autre rive, pour se concentrer sur la « disparition » ? Jamais terme ne m’a semblé aussi adapté à ce qu’il veut décrire. Car la dépouille, plutôt que de la nier (comme pour certaines espèces de singes qui trimbalent le petit corps du rejeton perdu jusqu’à ce qu’il tombe en miettes, ce qui transperce alors la muraille de l’instinct et le force à intégrer l’inconcevable) ne fait que proclamer à notre conscience qu’il n’y a plus derrière cette peau, ces yeux, dans la chair de ce corps, ni rien ni personne, et surtout pas cette existence irréductible que nous avons aimée ».

Recommandation

ExcellentExcellent

POUR DECOUVRIR CULTURE-TOPS, CLIQUEZ ICI : des dizaines et des dizaines de critiques sur chaque secteur de l'actualité culturelle

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

04.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

05.

Comment Poutine a réussi à subtiliser le Moyen-Orient au nez et à la barbe des Etats-Unis

06.

L'arrestation du fils d'El Chapo entraîne des affrontements violents entre la police et le cartel de Sinaloa

07.

Yassine Belattar décide de démissionner du Conseil présidentiel des villes

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires