En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
© Franck Harscouet / Théâtre Michel
Sacré défi pour l'équipe de cette pièce que de retrouver les spécificités de la célèbre série télévisée sans pour autant en faire une pâle copie. Il est brillamment relevé.
Atlanti-culture

Pas besoin d'être papy ou mamy pour savourer

Publié le 17 novembre 2016
Saviez-vous qu'avant d'être une série télé célébrissime, "Columbo" avait été une pièce de théâtre ? Le Théâtre Michel propose un retour aux sources, superbement réussi.
Camille Dubernet est chroniqueuse pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Camille Dubernet pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Camille Dubernet est chroniqueuse pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Saviez-vous qu'avant d'être une série télé célébrissime, "Columbo" avait été une pièce de théâtre ? Le Théâtre Michel propose un retour aux sources, superbement réussi.

Théâtre

Columbo, meurtre sous prescription 

de Richard Levinson et William Link. En accord avec Laurence de Villeneuve.

Mise en scène : Didier Caron, en collaboration avec Delphine Piard. 

Avec : Martin Lamotte, Pierre Azéma, Karine Belly, Stéphane Boutet.

Informations

Théâtre Michel 

38 rue des Mathurins

75008 Paris.

Réservation : 01.42.65.35.02 

www.theatre-michel.fr

Du mardi au samedi à 21h. Matinée le samedi à 16h et le dimanche à 16h30.

Jusqu’au 8 janvier 2017.


Thème

Nul besoin de présenter Columbo il me semble; alors je soulignerai simplement qu’avant d’être un feuilleton télé, Columbo a bel et bien été écrit pour le théâtre où il a triomphé dans les années 70. Didier Caron nous propose aujourd’hui de redécouvrir le célèbre policier sur les planches à travers l’intrigue du tout premier épisode de la série : « Meurtre sous prescription ».

Il s’agit en deux mots d’un psychanalyste, de sa maîtresse et de son épouse indésirable. 

Points forts

- Sacré défi pour l'équipe de cette pièce que de retrouver les spécificités de la célèbre série télévisée sans pour autant en faire une pâle copie. Bien que je ne sois pas une experte de cette série (pas vraiment de ma génération...) je crois que l'on peut dire sans hésiter que le défi est brillamment relevé. On retrouve ainsi avec plaisir quelques codes télévisuels, notamment au début de la pièce ou entre les scènes mais sans qu'il n'y en ait trop. Oui, c'est bien au théâtre que nous sommes et Didier Caron, le metteur en scène, a réussi à créer un Columbo bien à lui. Bravo !

- Chapeau bas aux acteurs également. Ils jouent tous très bien,  avec une mention spéciale pour Martin Lamotte qui incarne à merveille l'inspecteur Columbo, pardon le lieutenant Columbo avec son timbre de voix si particulier, et la finesse de ses expressions. Il est représenté sous les traits du Columbo que nous connaissons tous, et que nous attendions bien évidemment, mais là encore il nous offre une interprétation originale, et pas un simple ersatz de la série.  

- Dernier élément, qu'il me semble essentiel de souligner, c'est que l'on rit beaucoup et c'est un régal !! Les traits des personnages, comme les décors ou la description d'une société américaine un peu désuète sont forcés mais sans jamais tomber dans la caricature un peu lourde. Là encore, tout est fait de manière subtile pour faire rire le spectateur sans perdre pour autant l’intrigue policière.

Points faibles

Parce qu'il faut bien remplir cette rubrique, je dirais simplement que les nombreux changements de décor que l'on trouve amusants au début sont à la longue un peu répétitifs et lassants. Mais c'est un détail mineur !

En deux mots

Il faut aimer Columbo et ses enquêtes à l'envers mais si c'est le cas, alors cette pièce est vraiment ce qu'il vous faut ! 

Une phrase

Qui seront deux :

"Attendez il y a un petit détail qui me chiffonne."

"Je vais en parler à ma femme."

Recommandation

ExcellentExcellent

POUR DECOUVRIR CULTURE-TOPS, CLIQUEZ ICI : des dizaines et des dizaines de critiques sur chaque secteur de l'actualité culturelle

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Guillaume Larrivé à droite toute ; François-Xavier Bellamy refuse d’enfoncer Wauquiez après les européennes ; Ziad Takieddine nie toute "machination" contre Nicolas Sarkozy ; Benjamin Griveaux ou les ravages de la transparence (anonyme)

02.

Si vous pensiez que la dette américaine détenue par la Chine met Washington à la merci de Pékin, ce graphique pourrait vous surprendre

03.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

04.

Un Rugy de perdu, 10 populistes de retrouvés ? Quand les opérations mains propres ne produisent pas la vertu escomptée

05.

A ses ralliés, la République (En marche) pas reconnaissante

06.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

07.

Rentrée sous pression : pourquoi la mi-mandat pourrait être fatale pour l’unité de la LREM

01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

05.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

04.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

05.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires