En direct
Best of
Best of du 16 au 23 mars 2019
En direct
© Reuters
Petit-fils préféré
Vacances en famille : 5 conseils pour gérer les tensions quand les grands-parents préfèrent “un chouchou” à ses frères, sœurs ou cousins
Publié le 19 août 2016
Un billet glissé dans une poche, un compliment, une attention particulière : le principe du chouchou s’applique bien trop souvent au sein d’une cousinade. Voici 5 conseils pour passer de bonnes vacances, exemptes de pleurs, de plaintes, ou de crises de jalousie.
Elisabeth Darchis est psychologue clinicienne et thérapeute familiale psychanalytique. Auteur de nombreux écrits sur les relations familiales, dont Frère et soeur entre complicité et rivalité (Nathan, 2009). Elle a récemment publié Clinique familiale de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Elisabeth Darchis
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Elisabeth Darchis est psychologue clinicienne et thérapeute familiale psychanalytique. Auteur de nombreux écrits sur les relations familiales, dont Frère et soeur entre complicité et rivalité (Nathan, 2009). Elle a récemment publié Clinique familiale de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un billet glissé dans une poche, un compliment, une attention particulière : le principe du chouchou s’applique bien trop souvent au sein d’une cousinade. Voici 5 conseils pour passer de bonnes vacances, exemptes de pleurs, de plaintes, ou de crises de jalousie.

1/ Ne pas fantasmer systématiquement un dysfonctionnement familial

Bien souvent les parents projettent les relations qu’ils ont subies pendant leur enfance. S’ils ont été amenés à développer un sentiment d’insécurité vis-à-vis de l’amour parental, alors ils sont susceptibles de transposer cette appréhension sur leurs enfants. Or bien des fois, cette transposition n’est pas justifiée. Il s’agit donc de faire la part des choses et distinguer objectivement son propre cas de celui de ses enfants.

2/ Respecter les différents rôles qu’occupent grands-parents et parents

Il est recommandé de limiter un investissement excessif de la part d’un grand parent dans la vie d’un petit-enfant. Une trop grande proximité entraîne forcément une relation privilégiée entre les deux parties et un dysfonctionnement relationnel entre les cousins. 

Pour limiter toute tension, et toute crise de jalousie, il est utile d’identifier les potentielles natures perverses-narcissiques des grands-parents. Dans l’optique de réparer une souffrance ancienne ou de rattraper l’éducation qu’ils auraient idéalement souhaité donner à leur propre enfant, ceux-ci peuvent en effet déborder sur le rôle des parents. Avoir conscience de ce risque peut aider à définir les rôles que parents et grands-parents doivent occuper. 

3/ Ne pas culpabiliser si l’on passe plus de temps avec un enfant plutôt qu’un autre

Si un grand-père ou une grand-mère passe considérablement plus de temps avec un petit-enfant plutôt qu’un autre, cela ne veut pas toujours dire qu’il exprime une préférence. La nature des relations intergénérationnelles s’exprime moins par la quantité que par la qualité du temps accordé. On dit souvent que l’amour ne se partage pas comme un gâteau, soit à parts égales. L’image est bonne : l’amour porté à un individu ne saurait se limiter à une vulgaire quantification. Pourtant, on observe étonnement un sentiment de culpabilité de la part d’un parent (ou d’un grand-parent) lorsqu’il accorde plus de temps à un jeune enfant plutôt qu’à un aîné. Cette impression n’est cependant pas justifiée : un jeune enfant ne présente pas les mêmes besoins qu’un adolescent, par exemple. Accorder plus de temps au premier ne signifie donc pas forcément qu’on le préfère, mais plutôt qu’on est à l’écoute des besoins de chacun. 

4/ Encourager les enfants à exprimer leur ressenti

Le parent peut encourager son enfant à s’exprimer s’il se sent désavantagé, ou bien même rejeté par ses aïeuls. Mais cette démarche doit être conduite avec respect et politesse envers les grands parents. Il convient, encore une fois, d’éviter de déverser des restes de rancunes liés à son éducation. Le parent devrait faire tout son possible pour ne pas renforcer la conflictualité entre son enfant et son propre parent. 

5/ Rassurer les enfants qui se sentent lésés

Un cadeau en moins que son cousin ? Ce n’est pas la mer à boire ! Un présent ne témoigne pas toujours de l’amour qu’un grand-père ou qu’une grand-mère porte à un petit-enfant. En effet, il peut être associé à une forme d’insécurité : en tâchant de trop faire plaisir à celui à qui on l’offre, on tente bien souvent d’acheter son amour. Expliquer ces nuances à un enfant qui se sent rejeté ou mal-aimé est un bon moyen pour atténuer les tensions qui le lient avec ses grands-parents comme avec ses cousins. 

A noter, une discrimination sexuelle s’observe parfois encore au sein d’une cousinade. Cette tendance tire son origine des siècles passés : seuls les garçons pouvaient prétendre au titre d’hériter. Aussi les jeunes filles étaient-elles moins favorisées que les jeunes hommes. Bien que les restes de ces mœurs archaïques s’estompent, des traces peuvent encore s’entrevoir... et il est préférable de les expliquer !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Vladimir Poutine est censé quitter le pouvoir en 2024. Certains au Kremlin envisageraient un autre scénario
03.
Souhait de “sagesse” pour la septuagénaire blessée à Nice : ces dangers que le monopole de la raison que s’arroge Emmanuel Macron fait courir à la stabilité de la démocratie française (même lorsqu’il a effectivement raison...)
04.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
05.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
06.
De crypto-macroniste à Paris à orbaniste à Budapest, où va le Nicolas Sarkozy d’aujourd’hui ?
07.
Acte 19 des Gilets jaunes : victoire sur le terrain pour le gouvernement, incertitude politique maximale
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
04.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
05.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
06.
Electricité : le record de production par les éoliennes battu le 14 mars est un faux espoir
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
03.
Souhait de “sagesse” pour la septuagénaire blessée à Nice : ces dangers que le monopole de la raison que s’arroge Emmanuel Macron fait courir à la stabilité de la démocratie française (même lorsqu’il a effectivement raison...)
04.
Violence inexcusable MAIS aspiration à la justice sociale : la double nature de la contestation des Gilets jaunes dont aucun parti ne parvient à tirer une synthèse convaincante
05.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
06.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires