En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

03.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

04.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

05.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

06.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

07.

Kylie Jenner vend sa marque de cosmétiques pour la somme de... 600 millions de dollars

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

04.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

05.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

06.

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : Perrine Perrez "Celle qui a dit non" : Nous on dit "oui" sans hésiter !

il y a 34 min 53 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Livre : "Encre sympathique" de Patrick Modiano : Modiano en détective, une délicieuse partition sur l’écriture et l’oubli

il y a 48 min 58 sec
Couette tueuse
Le mystère de la couette tueuse enfin élucidé !
il y a 2 heures 25 min
décryptage > Politique
Perte d'autorité

L’autorité de l’Etat ne sera pas restaurée par la violence

il y a 2 heures 55 min
décryptage > Economie
La traque

Mais pourquoi traquer la fraude fiscale ?

il y a 3 heures 9 min
décryptage > Science
Kesako ?

Les éoliennes produisent-elles une énergie "écologique” ?

il y a 3 heures 18 min
décryptage > Politique
L'art de la punchline

Un 18 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 4 heures 21 min
décryptage > Economie
Tout ça pour ça

Vote du PLF 2020 : 3 mois de débats pour presque rien (de nouveau)

il y a 5 heures 43 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

il y a 7 heures 53 min
light > Justice
Et golouglouglou
Pernod Ricard : des employés dénoncent une culture de la consommation de l'alcool
il y a 21 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Livre : "Un dimanche à Ville d'Avray" de Dominique Barbéris : Une Madame Bovary des temps modernes, un roman à l’humour mordant

il y a 39 min 48 sec
light > People
The Big bucks
Kylie Jenner vend sa marque de cosmétiques pour la somme de... 600 millions de dollars
il y a 2 heures 20 min
pépite vidéo > Politique
Décentralisation
François Baroin : "la fédération des volontés locales" plus importante "qu'un pouvoir très centralisé"
il y a 2 heures 43 min
décryptage > Justice
Je baise la France jusqu'à l'agonie

Pourquoi il faut laisser s'exprimer Nick Conrad

il y a 3 heures 3 min
décryptage > Politique
Adieu Jupiter!

Hollande c'était "moi je " : Macron c'est "bibi"

il y a 3 heures 14 min
décryptage > Société
Bonne solution ?

Education : Plusieurs études convergent pour dire que mieux payer les enseignants est le meilleur moyen d'améliorer la situation des jeunes enfants

il y a 3 heures 24 min
décryptage > Politique
Libéralisation ?

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

il y a 5 heures 39 min
décryptage > Science
Etrange...

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

il y a 7 heures 36 min
décryptage > Politique
Info ou intox ?

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

il y a 7 heures 58 min
décryptage > Politique
L'art de la punchline

Un 17 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 22 heures 41 min
Atlanti-culture

Paula Modersohn-Becker, un peintre à découvrir vraiment

Publié le 24 juin 2016
Vous ne la connaissez sans doute pas mais profitez de l'excellente expo organisée par le Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris pour découvrir le peintre et la femme. Une alliance de réalisme et de douceur qui "accroche" vraiment.
Sophie Cistac est chroniqueuse pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sophie Cistac pour Culture Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sophie Cistac est chroniqueuse pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Vous ne la connaissez sans doute pas mais profitez de l'excellente expo organisée par le Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris pour découvrir le peintre et la femme. Une alliance de réalisme et de douceur qui "accroche" vraiment.

L'artiste

Le Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris consacre une monographie à Paula Modersohn-Becker, peintre peu connue du public français, mais qui s’inscrit parmi les précurseurs du mouvement expressionniste en Allemagne. Durant sa courte vie, cette femme peintre n’a cessé de perfectionner ses dessins dans le but de « devenir quelqu’un ».

Paula Modersohn-Becker (1876-1907) étudie la peinture à Berlin avant de rejoindre la communauté de Worspwede où elle rencontre son époux Otto Modersohn. Cependant, c’est à Paris à partir de 1900 qu’elle puise son inspiration et découvre les artistes qui l’ont influencée -Rodin, Cézanne, Matisse et Gauguin- dans les musées et galeries qu’elle fréquente assidûment. Cette année charnière marque le commencement d’une période de peinture intense et frénétique (elle peint 700 toiles en 7 ans), dont une centaine est présentée à l’occasion de cette exposition. 

Elle meurt à l’âge de 31 ans d’une embolie pulmonaire suite à un accouchement, et son dernier mot fut « Schade » (dommage).

Thème

L’exposition se décompose en 9 grandes étapes thématiques qui retracent chronologiquement l’œuvre et la biographie de Paula Modersohn-Becker : ses premiers dessins, ses œuvres de Worpswede, son expérience de Paris 1900, différents portraits d’enfants, ses autoportraits, le témoignage de son amitié avec l’écrivain Rilke et son épouse la sculptrice Clara Westhoff. Le thème de la femme – en tant que mère, sous la forme d’autoportrait, de nus- revient durant toute sa carrière, faisant de cette figure l’objet et le sujet de la peinture.

Des photographies, dessins et correspondances enrichissent le parcours pour une découverte aussi bien de la peinture que de la peintre à l’origine de cette œuvre.

Points forts

 -          Cette découverte de l’œuvre de Paula Modersohn-Becker est pensée comme une rencontre. Ce ne sont pas uniquement les peintures et les procédés techniques qui sont révélés aux visiteurs, mais également les pensées les plus intimes retrouvées dans son journal. Ce sentiment est renforcé par les commentaires apportés par Marie Darrieussecq -qui a collaboré à l’exposition, au catalogue et consacre un nouvel ouvrage à la vie de Paula Modersohn Becker- et disponibles sur l’application de l’exposition. L’écrivaine raconte des anecdotes et analyse des œuvres, sur un ton très intimiste, donnant l’impression de témoigner du travail d’une bonne amie.

 -          Le parcours est intelligemment pensé : on découvre les spécificités de la peinture de Paula Modersohn Becker (comme par exemple son Wurm’che Tempera, mélange de peinture à l’huile et d’eau appliqué en couche épaisse et parfois gratté) et ses peintures douces et calmes aux motifs réalistes, avant de plonger dans les anecdotes  et les sujets très personnels (sa relation complexe avec Rilke ou encore son approche conflictuelle de la maternité). L’exposition se conclut par un documentaire d’une trentaine de minutes qui se concentre sur son expérience à Paris.  

-          La présence –quasi-systématique- de Marie Darrieussecq donne l’impression d’une forte continuité entre l’exposition, le documentaire projeté et le catalogue de l’exposition. Si l’on n’est pas sensible au rapprochement des thématiques traitées par les deux artistes (comme par exemple la place de la femme dans le monde), l’approche littéraire de Marie Darrieussecq est un réel apport aux commentaires et à l’analyse présents dans le catalogue et le support audio.

Points faibles

- Une nouvelle fois, la présence –quasi-systématique- de Marie Darrieussecq nécessite de ne pas être réfractaire au style de l’écrivaine.

- Je suppose que les personnes qui connaissent déjà l’œuvre de Paula Modersohn-Becker pourraient trouver l’approche descriptive et biographique un peu trop classique.

En deux mots

 Cette exposition tend à  combler le vide historiographique et le manque d’intérêt des collections publiques françaises pour les œuvres de cette peintre allemande de la  toute fin du XIXème siècle. Une mise en lumière d’une courte mais brillante carrière !

Recommandation 

ExcellentExcellent

Exposition

Paula Modersohn-Becker, l’intensité du regard

Informations

Musée d’Art moderne de la ville de Paris

11 Avenue du Président Wilson

Paris 16e

Du mardi au dimanche de 10h à 18h, jeudi jusqu'à 22h

Jusqu’au 21 août

Réservation: http://www.mam.paris.fr/fr/informations-pratiques

POUR DECOUVRIR CULTURE-TOPS, CLIQUEZ ICI : des dizaines et des dizaines de critiques sur chaque secteur de l'actualité culturelle

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

03.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

04.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

05.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

06.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

07.

Kylie Jenner vend sa marque de cosmétiques pour la somme de... 600 millions de dollars

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

04.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

05.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

06.

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires