En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

04.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

05.

Comment Poutine a réussi à subtiliser le Moyen-Orient au nez et à la barbe des Etats-Unis

06.

Cosmic Crisp, la nouvelle pomme américaine qui part à l’assaut du monde

07.

Yassine Belattar décide de démissionner du Conseil présidentiel des villes

01.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Non, il ne faut pas parler de Mohamed Merah, ni des souffrances des chrétiens d'orient : la croisade de France Culture contre l'islamophobie des médias

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

ça vient d'être publié
décryptage > France
Atlantico.fr opération Sentinelle Vigipirate
"Années de plomb"

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

il y a 1 min 28 sec
pépite vidéo > International
Meilleur président ?
Donald Trump ironise sur le bilan d'Emmanuel Macron sur la question du chômage
il y a 15 heures 19 min
light > Politique
Lettre ouverte
Yassine Belattar décide de démissionner du Conseil présidentiel des villes
il y a 16 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Avant que j'oublie" de Anne Pauly : un magnifique roman sur le deuil

il y a 17 heures 46 min
pépites > Justice
Blanchiment aggravé
Patrick Balkany condamné à 5 ans de prison et à 10 ans d'inéligibilité, 4 ans de prison ferme sans mandat de dépôt pour son épouse Isabelle
il y a 18 heures 34 min
pépites > Terrorisme
Lutte antiterroriste
Un projet d'attentat "inspiré du 11 septembre" a été déjoué en France
il y a 19 heures 23 min
décryptage > Société
Laïcité

Sur le voile, Jean-Michel Blanquer a dix longueurs d’avance sur Emmanuel Macron

il y a 20 heures 7 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 17 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 21 heures 16 min
décryptage > France
Effets

Loi alimentation : le gouvernement persiste malgré les effets pervers

il y a 23 heures 8 min
décryptage > Europe
Brexit

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

il y a 23 heures 31 min
pépites > Europe
Catalogne
Grève générale : très forte mobilisation des indépendantistes catalans dans les rues de Barcelone
il y a 14 heures 53 min
pépites > Justice
EI
La justice française a émis un mandat d'arrêt international contre Abou Bakr al-Baghdadi
il y a 15 heures 53 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Surface" d'Olivier Norek : la découverte d’un corps disparu depuis 25 ans relance "une affaire classée"

il y a 16 heures 55 min
pépite vidéo > International
Culiacan
L'arrestation du fils d'El Chapo entraîne des affrontements violents entre la police et le cartel de Sinaloa
il y a 18 heures 34 sec
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand on fait mieux que le superlatif et quand on s’illumine comme une éclipse : c'est l’actualité des montres en veille de Brumaire
il y a 19 heures 7 min
pépites > France
Casse-tête budgétaire
L'Assemblée nationale valide la suppression de la taxe d'habitation
il y a 19 heures 52 min
pépites > France
TER
Un mouvement social "inopiné" à la SNCF perturbe la circulation
il y a 20 heures 17 min
décryptage > Société
Bonne gouvernance

Pour sortir (enfin) de la crise des services publics

il y a 22 heures 44 min
rendez-vous > France
Géopolitico-scanner
Destin méditerranéen, immigration, communautarisme, délinquance : Marseille sans fatalisme mais sans langue de bois, entretien avec un homme politique qui monte, Bruno Gilles
il y a 23 heures 19 min
décryptage > Economie
Règle commune

Taxation des multinationales : l’OCDE fait un petit pas sur un très grand chemin

il y a 23 heures 48 min
© Lysandre Ménard/KMBO
© Lysandre Ménard/KMBO
Atlanti-culture

"La passion d'Augustine" : quand le cinéma tire vers le haut

Publié le 30 mars 2016
Que vous soyez croyants ou pas, vous avez de grandes chances d'être éblouis par le film que Léa Pool a consacré à des religieuses québécoises, éprises de musique, dans la fin des années 60. Des moments de grâce.
François Quenin est chroniqueur pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Quenin pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Quenin est chroniqueur pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Que vous soyez croyants ou pas, vous avez de grandes chances d'être éblouis par le film que Léa Pool a consacré à des religieuses québécoises, éprises de musique, dans la fin des années 60. Des moments de grâce.

La réalisatrice

Née à Genève d’un père polonais ayant dû fuir son pays pendant la Seconde guerre mondiale et d’une mère suisse, Léa Pool, 65 ans, a émigré à Montréal à l’âge de 25 ans. Après avoir travaillé pour Radio-Québec, aujourd’hui Télé-Québec, elle a réalisé en 1984 son premier long-métrage, « La femme de l’hôtel », accueilli avec enthousiasme par la critique et le public au Canada. Ont suivi une vingtaine de films, dont « Anne Trister » (1986), « Mouvements du désir » (1994), « Emporte-moi » (1999), qui ont connu une belle carrière internationale. Comparée à Marguerite Duras pour son itinéraire singulier, elle suggère dans ses films une approche du personnage féminin dépourvue de tout stéréotype, soucieuse de l’identité féminine et de l’émancipation des femmes. Voilà sans doute pourquoi, elle a choisi de filmer des religieuses dans « La passion d’Augustine », alors qu’elle est très éloignée de ce monde.

Thème

Cela se passe à la fin des années 60 au Québec. Le concile Vatican II provoque des bouleversements qui atteignent un petit couvent de religieuses situé au bord de la rivière Richelieu. Cette institution abrite une école de musique pour jeunes filles dont la réputation a dépassé les frontières de la province francophone. Les pianistes pensionnaires du couvent raflent régulièrement le premier prix du concours annuel organisé à Montréal. 

Parallèlement au séisme de Vatican II, qui va modifier la tenue vestimentaire des religieuses, et pas seulement la tenue, le gouvernement du Canada décide d’intégrer les écoles catholiques à l’enseignement public. Nous sommes en 1968 et c’est une révolution institutionnelle et sociologique. La petite et prestigieuse école de musique, qui, de surcroît, n’a plus l’oreille de la supérieure générale de l’ordre, sourde à la musique, c’est le cas de le dire, est sur la sellette. Sœur Augustine, la mère supérieure, grande pianiste et excellente pédagogue, parviendra-t-elle à sauver ce qui fait sa raison de vivre ?

Points forts

- Tel est le sujet de « La passion d’Augustine », un long métrage magnifique, qui fait songer au film « Les choristes ». Avec, en plus, les puissants paysages de l’hiver et du printemps canadiens. La cinéaste a d’ailleurs dû se battre avec la production pour que l’intrigue s’accorde au passage des saisons et que le spectateur soit ébloui par les images de la nature, ce qui a fait évidemment grimper les coûts du tournage.

- Léa Pool, avec sa scénariste Marie Vien, s’est concentrée sur la vie de ces religieuses qui voyaient la bourrasque arriver. « On tombe trop souvent, affirme-t-elle, dans le cliché de la religieuse rigide et rétrograde. Beaucoup d’entre elles étaient des personnes d’exception, très libres et avant-gardistes. Pour ces femmes, les couvents étaient donc vraiment le lieu où elles pouvaient étudier, faire de la musique, devenir infirmière en chef, voyager… ».

- Pour préparer son film, Léa Pool a revu « Thérèse » d’Alain Cavalier. Et ce sont des documents dénichés à l’Office du film canadien qui lui ont permis une incursion crédible dans le monde des couvents dont elle a revisité l’esprit avec une grande sensibilité. Elle a ainsi restitué la problématique de cette époque où le catholicisme traditionnel était confronté à la laïcisation galopante de l'Occident.

- Enfin, rien d’ennuyeux ou de militant dans ce film. Juste une belle histoire ponctuée par les sublimes musiques de Bach, Schubert, Purcell et par les compositions de François Dompierre. Un régal pour les oreilles mélomanes.

Points faibles

On pourra reprocher à la cinéaste le classicisme de la mise en scène, mais il s’accorde au cadre du couvent; alors…

En deux mots

Un exemple du soucis de vérité qui imprègne ce film: la réalisatrice a tenu à ce que ses jeunes actrices soient toutes d’excellentes musiciennes avant d’être de bonnes comédiennes. Par exemple, Lysandre Ménard, 21 ans, qui joue l’un des premiers rôles, celui d’une élève non conventionnelle, a commencé l’étude du piano à l’âge de cinq ans avant de continuer son parcours au conservatoire de Montréal. Elle a été classée première au concours musical international Crescendo à New York.

Une phrase

Qui seront trois :

- « Il existe plusieurs raisons qui m’ont poussé à réaliser ce long métrage. D’abord, l’opportunité de travailler avec un “gang” de femmes. Ensuite, l’aspect musical. Et enfin, l’originalité de l’histoire qui est tout de suite venue me chercher. »

- « J’ai découvert ce que les religieuses ont apporté à la société québécoise. Elles ont fondé les premières écoles et les premiers hôpitaux. Elles symbolisent notre patrimoine national. »

- « Faire du cinéma quand tu es une femme est déjà un acte d’émancipation. »

Recommandation

En prioritéEn priorité

Cinéma

La passion d'Augustine de Léa Pool

Avec Céline Bonnier, Lysandre Ménard, Diane Lavallée.

POUR DECOUVRIR CULTURE-TOPS, CLIQUEZ ICI : des dizaines et des dizaines de critiques sur chaque secteur de l'actualité culturelle

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

04.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

05.

Comment Poutine a réussi à subtiliser le Moyen-Orient au nez et à la barbe des Etats-Unis

06.

Cosmic Crisp, la nouvelle pomme américaine qui part à l’assaut du monde

07.

Yassine Belattar décide de démissionner du Conseil présidentiel des villes

01.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Non, il ne faut pas parler de Mohamed Merah, ni des souffrances des chrétiens d'orient : la croisade de France Culture contre l'islamophobie des médias

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Deudeuche
- 30/03/2016 - 18:27
incroyable, de la culture qui ne se passe pas
à Paris. Vu le sujet c'est clair que cela avait peu de chance d'être parisien.