En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

04.

Coronavirus : l’après crise sera violente

05.

Corona, le virus qui rendait les humoristes moins drôles et les célébrités lourdingues

06.

Chloroquine : Didier Raoult revient sur ses travaux, les prouesses réalisées en Chine et sur la situation de la crise sanitaire dans un entretien à Radio Classique

07.

Regardez bien cette caricature : elle est abjecte !

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Boussole" de Mathias Enard : un livre d’une érudition éblouissante

il y a 53 min 4 sec
pépites > International
Bataille de chiffres
Coronavirus : les autorités américaines estiment que la Chine a menti sur le nombre de morts et falsifié les chiffres
il y a 1 heure 34 min
pépites > Economie
Nouvelles demandes
Les Etats-Unis comptabilisent désormais 6,6 millions de chômeurs de plus en une semaine
il y a 3 heures 19 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
La droite réfléchit à sa stratégie de rebond, Valeurs Actuelles l’enfonce (en même temps que les autres); Marine Le Pen surfe sur la colère des réseaux sociaux, le gouvernement balance sur elle; Tracer sans fliquer ?; Tensions sur l’approvisionnement
il y a 4 heures 44 min
pépite vidéo > Politique
Scénarios du déconfinement
Mission d’information : retrouvez l’intégralité de l’audition d’Edouard Philippe et d’Olivier Véran
il y a 5 heures 51 min
décryptage > Défense
Soutien

Covid-19 : la garde nationale aux abonnés absents

il y a 7 heures 18 min
décryptage > Media
Candidats

France Télévisions : la bataille pour la présidence de l’audiovisuel public se lance (timidement)

il y a 7 heures 56 min
décryptage > Economie
Cicatrices

Coronavirus : l’après crise sera violente

il y a 8 heures 28 min
décryptage > Politique
Des habits neufs

Et Emmanuel Macron endossa la marinière Armor Lux d'Arnaud Montebourg !

il y a 9 heures 9 min
décryptage > Politique
Atout majeur

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

il y a 9 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le grand écart, Chronique d’une démocratie fragmentée" de Pascal Perrineau : une analyse en profondeur des revendications et colères sociales

il y a 1 heure 8 min
pépites > Défense
Ennemi invisible
Opération Barkhane : quatre soldats français ont été contaminés par le coronavirus
il y a 2 heures 53 min
pépites > Europe
"Mea Culpa"
Coronavirus : la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, s'excuse auprès de l'Italie
il y a 4 heures 24 min
pépites > Santé
Chiffres inquiétants
Covid-19 : 570 décès auraient déjà été enregistrés dans les Ehpad depuis le début de l'épidémie dans le Grand Est
il y a 5 heures 16 min
décryptage > International
Cavalier seul ?

Pétrole : l’Arabie saoudite contribue à l’effondrement de l’économie mondiale

il y a 7 heures 3 min
décryptage > International
Cité de Dieu

Brésil : les gangs remplacent l’Etat

il y a 7 heures 43 min
décryptage > Société
Confinement

Inquiétudes sur le monde qui vient

il y a 8 heures 10 min
décryptage > Politique
Brouillage sur la ligne

Rhétorique officielle et officieuse au temps du corona

il y a 8 heures 51 min
décryptage > People
Miroir des réseaux sociaux

Corona, le virus qui rendait les humoristes moins drôles et les célébrités lourdingues

il y a 9 heures 19 min
décryptage > Europe
Solidarité européenne ?

Euro-panique ? L’Europe du Sud montre les dents, l’Europe du Nord tente de déminer, Bruxelles menace

il y a 10 heures 4 min
© Reuters
Des violences ont eu lieu place de la République à Paris.
© Reuters
Des violences ont eu lieu place de la République à Paris.
Les grilles des égouts sont ouvertes

Violences place de la République : le fascisme s'habille aujourd'hui en rouge et en noir…

Publié le 30 novembre 2015
On a vu hier le vrai visage de l'extrême gauche française. Un visage déformé par la haine.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
On a vu hier le vrai visage de l'extrême gauche française. Un visage déformé par la haine.

Pendant longtemps le fascisme eut la couleur brune. Il reposait sur deux pulsions (il ne s'agit pas ici de son analyse historique) : la violence et la force. Pas de confrontation verbale avec l'adversaire : il fallait juste le frapper. Dans un sens plus large le fascisme s'assimilait à un comportement. Selon l'excellente définition d'un philosophe ami à moi un homme qui battait son chien et hurlait comme un malade sur ses enfants était un fasciste.

Des comme ça on en a vu des centaines place de la République lors de la manifestation contre le réchauffement climatique. Nourris à deux mamelles qui sont la haine et la brutalité. On a lancé des pierres et des bouteilles sur les CRS. Plutôt banal. Mais on a aussi arraché un drapeau français qui était là en hommage aux victimes du 13 novembre. Et les bougies allumées en signe de deuil et de respect pour les assassinés ont servi de projectiles contre les forces de l'ordre. A vomir.

Ces manifestants-là n'avaient rien de brun. Au contraire ils s'époumonent à crier dès que possible : "le fascisme ne passera pas !". Voilà comment de vrais fascistes se donnent bonne conscience sous le regard hébété de la gauche tétanisée parce qu'ils sont plus à gauche qu'elle. Les chemises brunes ont disparu. Ou rétréci au lavage. Dorénavant elles sont rouges, du rouge de la révolution, ou noires, du noir de l'anarchie.

Les scènes répugnantes qui se sont déroulées place de la République sont révélatrices d'un glissement accéléré de l'ultra gauche française vers les égouts. Elle y retrouvera là bas les rats qui sont ses cousins de pensée. La gauche, la gauche classique, gouvernementale ferait bien de ne pas s'y laisser entrainer. Pour le moment elle se contente de répéter : "à bas le Front National". Ce parti est qualifié par elle de fasciste. C'est la meilleure façon de ne pas voir que les fascistes ont maintenant élu domicile à gauche.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

04.

Coronavirus : l’après crise sera violente

05.

Corona, le virus qui rendait les humoristes moins drôles et les célébrités lourdingues

06.

Chloroquine : Didier Raoult revient sur ses travaux, les prouesses réalisées en Chine et sur la situation de la crise sanitaire dans un entretien à Radio Classique

07.

Regardez bien cette caricature : elle est abjecte !

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
langue de pivert
- 30/11/2015 - 19:18
En tout cas en France vaut mieux être "émeutiers du voyage" et bloquer autoroute ; gare ; ville que émeutiers NPA et bloquer cette fumisterie ! Je n'ai rien de commun (quelle horreur) avec ces tarés et ces tarés non rien à voir avec la protection de la nature, de l'environnement et de la biodiversité ! Maintenant si je discutais avec la ministre de l'écologie en place sur le massacre des loups qu'elle organise ça servirait à quoi ? Des baffes non plus ça servirait à rien mais bon ! ☺
jacques brachat
- 30/11/2015 - 19:07
les petites frappes de l'écologie politique(giesbert)
le fascisme s'habille aussi en vert-imposture car parmi les adeptes "de la maladie sénile du communisme"suivant la fameuse formule de l'auteur il y a le crado-punk-à-chien qui grenouille au profit des élus "verts" présents au parlement( en vertu des peaux de bananes glissées par Martine Aubry sous les pieds de MHollande) et que Giesbert a nommé "les petites frappes de l'écologie politique"
jybro
- 30/11/2015 - 18:36
extraction du gauchisme intellectualo socialiste trotskyste
Monsieur Rayski, oui,oui j'entends bien,votre tourment n'est pas fondé
vous le savez bien d'ailleurs. Mais vous auriez pu ajouter que les critéres de MLP concernant un radical ,islamiste,salafiste,soufiste
(tant qu'on y est hein!) et la menace sécuritaire des français qu'il met
progressivement en application ( vous voyez? non: la stratégie du noeud coulant...) . Le lien qu'elle fait entre ce profil et l'expulsion,l'incarcération en camp,sous haute surveillance ... critére sublime qu'elle répète sur le mode incantatoire depuis des ....LUSTRES merci pour la pertinence sans fard de vos interventions.