En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© Reuters
Des violences ont eu lieu place de la République à Paris.
Les grilles des égouts sont ouvertes
Violences place de la République : le fascisme s'habille aujourd'hui en rouge et en noir…
Publié le 30 novembre 2015
On a vu hier le vrai visage de l'extrême gauche française. Un visage déformé par la haine.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
On a vu hier le vrai visage de l'extrême gauche française. Un visage déformé par la haine.

Pendant longtemps le fascisme eut la couleur brune. Il reposait sur deux pulsions (il ne s'agit pas ici de son analyse historique) : la violence et la force. Pas de confrontation verbale avec l'adversaire : il fallait juste le frapper. Dans un sens plus large le fascisme s'assimilait à un comportement. Selon l'excellente définition d'un philosophe ami à moi un homme qui battait son chien et hurlait comme un malade sur ses enfants était un fasciste.

Des comme ça on en a vu des centaines place de la République lors de la manifestation contre le réchauffement climatique. Nourris à deux mamelles qui sont la haine et la brutalité. On a lancé des pierres et des bouteilles sur les CRS. Plutôt banal. Mais on a aussi arraché un drapeau français qui était là en hommage aux victimes du 13 novembre. Et les bougies allumées en signe de deuil et de respect pour les assassinés ont servi de projectiles contre les forces de l'ordre. A vomir.

Ces manifestants-là n'avaient rien de brun. Au contraire ils s'époumonent à crier dès que possible : "le fascisme ne passera pas !". Voilà comment de vrais fascistes se donnent bonne conscience sous le regard hébété de la gauche tétanisée parce qu'ils sont plus à gauche qu'elle. Les chemises brunes ont disparu. Ou rétréci au lavage. Dorénavant elles sont rouges, du rouge de la révolution, ou noires, du noir de l'anarchie.

Les scènes répugnantes qui se sont déroulées place de la République sont révélatrices d'un glissement accéléré de l'ultra gauche française vers les égouts. Elle y retrouvera là bas les rats qui sont ses cousins de pensée. La gauche, la gauche classique, gouvernementale ferait bien de ne pas s'y laisser entrainer. Pour le moment elle se contente de répéter : "à bas le Front National". Ce parti est qualifié par elle de fasciste. C'est la meilleure façon de ne pas voir que les fascistes ont maintenant élu domicile à gauche.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Grand débat : ce vent de bêtise qui siffle sur nos têtes
02.
Prime exceptionnelle de fin d’année : comment Emmanuel à Macron a (nettement) privilégié son électorat sans le vouloir
03.
La France, cette île perdue au milieu des océans ? Tout ce que révèle (aussi) ce dont Emmanuel Macron n’a PAS parlé
04.
Nous avons déjà obtenu de bons résultats : le vrai/ faux des déclarations d’Emmanuel Macron sur sa politique économique
05.
Emmanuel Macron : la conférence de presse dont on se souviendra parce qu’il... n’y avait rien de particulier à en retenir
06.
Cash investigation : poursuivi par Elise Lucet, un patron s'enfuit en courant
07.
Les effroyables supplices infligés à Ravaillac, l’assassin du "bon roi" Henri IV
01.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
02.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
03.
La Belle au bois dormant est un "conte sexiste" : supprimé dans certaines écoles!
04.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
05.
Et rien ne se passa comme prévu (par les progressistes)... : 2019 ou l’effondrement des promesses du monde de 1968
06.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
01.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
02.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
03.
Et rien ne se passa comme prévu (par les progressistes)... : 2019 ou l’effondrement des promesses du monde de 1968
04.
Pourquoi les erreurs européennes dans le traitement de la crise financière de 2008 sont les racines de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l’UE
05.
Névroses nationales : et la France de demain, vous la voulez à l’identique ou conscientisée ?
06.
Etudiante, Nathalie Loiseau s'est présentée sur une liste d'extrême droite
Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
langue de pivert
- 30/11/2015 - 19:18
En tout cas en France vaut mieux être "émeutiers du voyage" et bloquer autoroute ; gare ; ville que émeutiers NPA et bloquer cette fumisterie ! Je n'ai rien de commun (quelle horreur) avec ces tarés et ces tarés non rien à voir avec la protection de la nature, de l'environnement et de la biodiversité ! Maintenant si je discutais avec la ministre de l'écologie en place sur le massacre des loups qu'elle organise ça servirait à quoi ? Des baffes non plus ça servirait à rien mais bon ! ☺
jacques brachat
- 30/11/2015 - 19:07
les petites frappes de l'écologie politique(giesbert)
le fascisme s'habille aussi en vert-imposture car parmi les adeptes "de la maladie sénile du communisme"suivant la fameuse formule de l'auteur il y a le crado-punk-à-chien qui grenouille au profit des élus "verts" présents au parlement( en vertu des peaux de bananes glissées par Martine Aubry sous les pieds de MHollande) et que Giesbert a nommé "les petites frappes de l'écologie politique"
jybro
- 30/11/2015 - 18:36
extraction du gauchisme intellectualo socialiste trotskyste
Monsieur Rayski, oui,oui j'entends bien,votre tourment n'est pas fondé
vous le savez bien d'ailleurs. Mais vous auriez pu ajouter que les critéres de MLP concernant un radical ,islamiste,salafiste,soufiste
(tant qu'on y est hein!) et la menace sécuritaire des français qu'il met
progressivement en application ( vous voyez? non: la stratégie du noeud coulant...) . Le lien qu'elle fait entre ce profil et l'expulsion,l'incarcération en camp,sous haute surveillance ... critére sublime qu'elle répète sur le mode incantatoire depuis des ....LUSTRES merci pour la pertinence sans fard de vos interventions.