En direct
Best of
Best of du 16 au 23 mars 2019
En direct
20 000 Lieues sous les Mers. De Jules Verne. Adaptation de Christian Hecq et Valérie Lesort.
Atlanti-culture
Le coup de cœur de la semaine : "20 000 lieues sous les Mers", partez en croisière sur ce Nautilus
Publié le 01 novembre 2015
Avec
C'est un "20 000 lieues sous les Mers" vraiment magique que propose la Comédie-Française. Si vous le pouvez, ne ratez pas ce spectacle.
Jacques Paugam est un écrivain et journaliste français. Très impliqué dans le domaine de la culture, il a produit et animé de nombreuses émissions et chroniques pour la télévision, la radio et la presse écrite. Il est le cofondateur du site Culture Tops...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jacques Paugam est un écrivain et journaliste français. Très impliqué dans le domaine de la culture, il a produit et animé de nombreuses émissions et chroniques pour la télévision, la radio et la presse écrite. Il est le cofondateur du site Culture Tops...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
C'est un "20 000 lieues sous les Mers" vraiment magique que propose la Comédie-Française. Si vous le pouvez, ne ratez pas ce spectacle.
Avec

L'auteur

C'est à Christian Hecq que l'on doit principalement cette adaptation de l'oeuvre de Jules Vernes.

Christian Hecq, c'est un phénomène, une sorte de Monsieur Ubu à la Comédie-Française. Clown, marionnettiste, manipulateur, c'est aussi un comédien capable d'exprimer de manière intense toutes les émotions et de donner à ses personnages une dimension rarement atteinte.

Je me souviens, par exemple, de lui dans le chef d'oeuvre de Feydeau, "Le fil à la patte": il happait complètement l'attention, au point qu'on ne voyait presque plus les autres...

Mais Christian Hecq ne s'est pas engagé seul dans cette aventure. Il a été secondé, pour l'adaptation et la mise en scène, par Valérie Lesort qui a, par ailleurs, conçu une extraordinaire série de monstres marins, dont toute l'équipe a appris à faire des marionnettes à l'agilité incroyable.

Thème

Il s'agit donc de l'adaptation de l'oeuvre de Jules Vernes mais avec, il faut le reconnaître, beaucoup plus d'humour que dans "20000 lieues sous les mers" et aussi, dans laquelle, les animaux marins, devenus marionnettes, tiennent une place au moins aussi importante que les hommes.

Points forts

1/ La rencontre avec une bande de comédiens grands enfants qui s'amusent comme des fous à créer de la magie:

- Magie, bien sûr (cf suite), à travers la manipulation des marionnettes.

- Magie dans la gestuelle. Je pense, par exemple, à Louis Arene dans le rôle de Flippos, le second du Capitaine Nemo. Une sorte de Quasimodo déglingué, auteur de contorsions extraordinaires Je pense également à Elliot Janicot, dans le rôle du serviteur "sauvage", effaré lorsqu'il découvre le mécanisme de la roue. Ou encore à la ballade des scaphandriers, en apesanteur.

- Magie par l'usage de la langue, oh combien rigolotte, inventée par le Capitaine Nemo pour servir de trait d'union entre un équipage venu du monde entier.

2/ Personnellement, je n'ai jamais vu, de ma vie, un aussi beau spectacle de marionnettes:

- D'abord, les poissons et monstres de mer ainsi animés sont de toute beauté, y compris, pour certains, dans leur monstruosité.

- Ensuite il y a une fluidité dans ces manipulations qui est stupéfiante.

- Et peut-être, surtout, l'animation de ces marionnettes crée des moments de poésie intense. Je pense, en particulier, au début, au ballet des petites méduses qui prend par moments des allures de feu d'artifice.

Points faibles

S'il faut vraiment pinailler: je dirais que le miracle perd un peu de son intensité au bout de 3/4H. On a le temps alors de se demander ce qui va se passer. Mais on reste quand même "pris" et le plus souvent subjugué.

En deux mots ...

1/ Attention: dans la galaxie Comédie-Française, la Salle Richelieu, vaisseau amiral, n'a qu'a bien se tenir. Sa pièce de rentrée, "Père", d'August Strindberg, est certes de qualité, mais arrive loin derrière les deux superbes spectacles, tous les deux à la marge, proposés l'un au Studio-Théâtre, "Comme une pierre qui...", et l'autre, donc, ce "20000 lieues sous les mers", au Vieux-Colombier.

2/ C'est certainement un formidable spectacle pour enfants. mais c'est aussi un superbe spectacle pour adultes. Allez-y en couple, en famille, en bande: c'est vraiment le type de bonheur qu'on aime partager. Une phrase Le Capitaine Nemo: " J'ai fait le bien que j'ai pu, le mal que j'ai dû".

Recommandation

En prioritéEn priorité

Informations

Théâtre du Vieux-Colombier, 21 rue du Vieux-Colombier, 75006 Paris. Tél. : 0144398700 (http://www.comedie-francaise.fr). Jusqu'au 8 novembre.

20 000 Lieues sous les Mers. De Jules Verne.

Adaptation de Christian Hecq et Valérie Lesort.

Mise en scène : Christian Hecq et Valérie Lesort Avec Christian Gono, Christian Hecq, Nicolas Lormeau, Jérémy Lopez, Elliot Janicot, Louis Arene, Cecile Brune (voix off)

POUR DECOUVRIR CULTURE-TOPS, CLIQUEZ ICI : des dizaines et des dizaines de critiques sur chaque secteur de l'actualité culturelle

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Vladimir Poutine est censé quitter le pouvoir en 2024. Certains au Kremlin envisageraient un autre scénario
03.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
04.
Souhait de “sagesse” pour la septuagénaire blessée à Nice : ces dangers que le monopole de la raison que s’arroge Emmanuel Macron fait courir à la stabilité de la démocratie française (même lorsqu’il a effectivement raison...)
05.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
06.
Acte 19 des Gilets jaunes : victoire sur le terrain pour le gouvernement, incertitude politique maximale
07.
Retraites : ça coince. Santé : ça bloque. Protection sociale : ça n’avance pas. Macron n’aura aucun résultat durable s’il n’a pas le courage d’inviter le privé dans le jeu.
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
04.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
05.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
06.
Electricité : le record de production par les éoliennes battu le 14 mars est un faux espoir
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
03.
Violence inexcusable MAIS aspiration à la justice sociale : la double nature de la contestation des Gilets jaunes dont aucun parti ne parvient à tirer une synthèse convaincante
04.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
05.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
06.
Souhait de “sagesse” pour la septuagénaire blessée à Nice : ces dangers que le monopole de la raison que s’arroge Emmanuel Macron fait courir à la stabilité de la démocratie française (même lorsqu’il a effectivement raison...)
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires