En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Accusé d'être une association islamiste, le CCIF affirme que cela n'a jamais été prouvé. Vraiment ?

03.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

06.

Elle donne naissance à son bébé en boîte de nuit, les responsables offrent une "entrée gratuite à vie" à l'enfant

07.

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

04.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

05.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

06.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

ça vient d'être publié
pépites > France
Hommage
Un jardin du souvenir pour les victimes des attentats du 13 novembre 2015 sera bientôt ouvert à Paris
il y a 2 heures 37 min
pépites > International
Impeachment
Destitution de Donald Trump : ouverture d'auditions publiques historiques au Congrès
il y a 5 heures 19 min
light > Sport
Légende du cyclisme
Mort de Raymond Poulidor, "l'éternel second" du Tour de France, à l'âge de 83 ans
il y a 7 heures 26 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vous n'aurez pas le dernier mot" de Diane Ducret : que diable allait-il faire dans cette galère ?

il y a 8 heures 20 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Body and soul" : la chorégraphe Crystal Pite envoûte les danseurs et le public

il y a 8 heures 45 min
pépite vidéo > Europe
Inondations
Les images impressionnantes de "l'acqua alta" historique à Venise
il y a 9 heures 44 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 12 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 10 heures 40 min
décryptage > Science
Fusion nucléaire

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

il y a 11 heures 54 min
décryptage > France
Ayatollahs de la décroissance

Nous devons repenser la croissance. Pas y renoncer

il y a 12 heures 26 min
décryptage > Santé
Données personnelles

Ce que nous réserve l’offensive des GAFAM sur le secteur de la santé

il y a 12 heures 59 min
pépite vidéo > Terrorisme
Lutte contre le terrorisme
13 Novembre : selon Laurent Nuñez, l'état de la menace terroriste reste "toujours aussi élevé"
il y a 4 heures 59 min
pépites > International
Révolte
Liban : une déclaration du président Michel Aoun provoque la colère des manifestants
il y a 6 heures 4 min
light > Culture
Emotion des fans
Friends : la bande d'amis la plus célèbre de la télévision sera bientôt de retour pour une réunion spéciale sur HBO Max
il y a 7 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"J'Accuse" de Roman Polanski : l'un des films les plus magistraux du réalisateur de Chinatown…

il y a 8 heures 36 min
Expédition
Greta Thunberg débute sa seconde traversée de l'Atlantique en catamaran pour revenir en Europe et participer à la COP25
il y a 8 heures 58 min
pépites > Justice
Ultime recours
Patrick Balkany va déposer une nouvelle demande de mise en liberté
il y a 10 heures 9 min
décryptage > Consommation
Consommation

Des crédits d’impôt pour acheter d’occasion : l’écologie version gadget

il y a 11 heures 34 min
décryptage > Education
Malaise et colère

Précarité des étudiants : vrai sujet, mauvaises pistes de solutions

il y a 12 heures 25 min
décryptage > Société
Dépendance

Pourrions-nous encore survivre sans GPS ? (Et non, on ne vous parle pas que de facilité d’orientation)

il y a 12 heures 46 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Ces 3 grandes réformes du capitalisme libéral auxquelles Emmanuel Macron ne s’est toujours pas attaqué

il y a 13 heures 32 min
© Reuters
Si vous ne protégez pas vos données personnelles, elles peuvent être récupérées par n'importe quelle entreprise.
© Reuters
Si vous ne protégez pas vos données personnelles, elles peuvent être récupérées par n'importe quelle entreprise.
Au cœur de la faille

Facebook : voilà comment protéger vos données personnelles et ajuster correctement vos paramètres de sécurité

Publié le 24 août 2015
Sommes-nous certains d'être protégés par la politique de confidentialité de Facebook ou le réseau social nous manipulerait-il en utilisant nos données personnelles ? Découvrez la meilleure façon de se protéger.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sommes-nous certains d'être protégés par la politique de confidentialité de Facebook ou le réseau social nous manipulerait-il en utilisant nos données personnelles ? Découvrez la meilleure façon de se protéger.

Facebook fait partie intégrante de notre vie quotidienne et s'est avéré être un outil indispensable en terme de communication, qu'elle soit utilisée à des fins personnelles ou professionnelles. Ce réseau social à échelle mondiale est devenu le moyen le plus simple et le plus rentable d'instaurer une parfaite proximité avec le reste du monde, réduisant à néant l'utilisation du papier à lettre parfumé. Mais que savons-nous réellement de la politique de confidentialité de Facebook? Comment protéger nos données personnelles sur Facebook ?

Une grande majorité des utilisateurs de Facebook oublient que leurs adresses mails, leurs numéros de téléphone, leurs lieux de travail, leurs réseaux de contacts, les sites qu'ils visitent (et qui sont partenaires de Facebook) où même la géolocalisation instantanée des endroits qu'ils fréquentent sont autant d'éléments détenus par le réseau social. Si la plupart de ces informations restent confidentielles, il arrive que leurs paramètres de confidentialité ne soient pas correctement ajustés et que celles-ci soient utilisées par diverses sociétés de marketing ou de publicité.

La publicité personnalisée

En consultant l'onglet Publicités dans les Paramètres d'un compte Facebook, vous découvrirez qu'"une entreprise ou une organisation peut vous atteindre en demandant à Facebook de diffuser ses publicités aux personnes qui ont utilisé ses sites web et ses applications en dehors de Facebook". A titre d'exemple, le site indique que si "vous avez consulté le site web d’une entreprise qui utilise des cookies pour enregistrer ses visiteurs, celle-ci peut ensuite demander à Facebook de diffuser sa publicité à cette liste de visiteurs et vous pouvez voir ces publicités sur Facebook comme sur d’autres sites". Comment se protéger efficacement ?

1. Cliquez sur le symbole Verrouiller en haut à droite de votre page Facebook, puis sur Paramètres

2. Il il vous suffit de cliquer ensuite sur Modifier dans la première partie intitulée : Sites tiers.

3. A l'intérieur du menu d'édition, vous découvrirez que votre ID Facebook est utilisé dans les annonces que vos contacts voient. Dans l'exemple ci-dessous, les amis de cet utilisateur ont apparemment vu une publicité pour un restaurant de sushi que celui-ci aurait approuvé.

4. Vous pouvez facilement modifier ces paramètres en remplaçant Mes amis uniquement par Personne, puis en enregistrant ces nouvelles modifications. 

La publicité sociale : Comment modifier ses paramètres ?

La publicité est en effet liée à ce que vous aimez sur Facebook. Selon la politique du site, il s'agit d'une "manière simple de trouver les produits et services qui vous intéressent en fonction de ce que vos amis partagent ou aiment". En outre, vos préférences en termes de publicités sont triées et basées sur les informations que vous avez partagées avec le site, en fonction également des Pages que vous aimez ou avec lesquelles vous interagissez. Tout est passé au peigne fin, des publicités sur lesquelles vous cliquez, aux applications que vous utilisez, en passant par les sites web que vous visitez. C'est ce que l'on nomme la publicité sociale.

En allant dans les Paramètres d'un compte Facebook et en cliquant sur l'onglet Applications, une liste complète des applications consultées et utilisées par l'internaute apparait. Impossible d'imaginer que Facebook se souvienne mieux que nous des applications et des sites que nous avons consultés. Impossible surtout, d'imaginer que TripAdvisor ou Viber sachent notre prénom, notre âge et connaissent l'identité de nos contacts ainsi que notre adresse mail. Et pourtant ! Derrière chaque paramètre de confidentialité se cache un autre paramètre de confidentialité. Comment se protéger de la publicité sociale et de l'exploitation de nos données par les applications partenaires de Facebook?

1. En retournant dans les Paramètres et en cliquant sur l'onglet Applications dans la colonne de gauche.

2. Vous découvrirez une liste complète des applications que vous avez consultées. N'hésitez pas à tout afficher en cliquant sur l'onglet du bas. 

3. Certaines applications ne vous diront rien, mais Facebook s'en souvient. Vous pouvez cliquer sur chacune d'entre elles et décider de les supprimer ou de consulter les informations enregistrées à votre sujet.

4. En cliquant sur le crayon, vous découvrirez que l'application en question connait votre prénom, votre tranche d'âge, l'identité de vos contacts et votre adresse mail. 

5. Pour remedier à cela, il vous suffit de fermer cette fenêtre et d'aller plus bas sur la page des Applications. Pour commencer vous pouvez modifier les paramètres des catégories les plus importantes : Toujours jouer anonymement et Applications que d'autres utilisent.

6. Enfin, cliquez sur Modifier sous ces deux catégories et cochez les informations que vous acceptez de dévoiler à vos amis lorsque vous consultez des applications.

Facebook épinglé à plusieurs reprises par les autorités de protection

Plusieurs autorités de protection, dont la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL), ont mené des enquêtes sur l’exploitation des données personnelles par Facebook et certaines se sont s’intéressées aux croisements de données et à la collecte d'informations à partir du bouton J'aime. Des chercheurs belges ont accusé le site de violer la législation européenne en collectant des données par cet intermédiaire et ce, sans le contentement au préalable des utilisateurs. En novembre 2014, Facebook annonçait une importante mise à jour de sa politique de confidentialité et de protection des données personnelles. 

Supprimer ses photos et ses données du site suffit-il à se protéger ?

Qu'advient-il de nos données personnelles lorsque nous décidons de les effacer ? A cette question, Facebook n'a que trois petites phrases : "Lorsque vous supprimez un élément partagé sur Facebook, nous le retirons du site. Certaines de ces informations sont supprimées définitivement de nos serveurs. Cependant, certaines autres ne peuvent être supprimées que lorsque vous supprimez définitivement votre compte". En d'autres termes, impossible de savoir si une photo est réellement supprimée du serveur Facebook. La seule marge de sécurité valable résiderait-elle en fait dans notre bon sens personnel ?

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Accusé d'être une association islamiste, le CCIF affirme que cela n'a jamais été prouvé. Vraiment ?

03.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

06.

Elle donne naissance à son bébé en boîte de nuit, les responsables offrent une "entrée gratuite à vie" à l'enfant

07.

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

04.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

05.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

06.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires