En direct
Best of
Best of du 25 au 31 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

03.

L’enseigne Cultura boycottée par des clients pour son utilisation de l’écriture inclusive

04.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled !

05.

Une femme considérée comme très malheureuse pourra avorter jusqu’au dernier jour de sa grossesse !

06.

Une arme de destruction massive contre l’écriture inclusive : le boycott !

07.

Orange mécanique, le retour : mais que cachent ces tabassages en série pour des histoires de masques ?

01.

Dépendance, tout n'est pas qu'une affaire d'argent

02.

La preuve par 4

01.

Marc Lavoine se marie; La fille de Mick Jagger s'éprend du fils de Marc Levy, Blanche Gardin d'une star américaine; Jean Dujardin se saisit des fesses de Nathalie, Baptiste Giabiconi expose les siennes; Charlene de Monaco traverse la Méditerranée à vélo

02.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled !

03.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

04.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

05.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

06.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

01.

Les dangereux arguments employés par les soutiens de la PMA pour toutes

02.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

03.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

04.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

05.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

06.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

ça vient d'être publié
pépites > France
Nouveau drame
Le Mans : un policier a été tué par un chauffard lors d’une intervention
il y a 1 heure 24 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Darmanin défend la police (et lui-même); Marianne étrille EELV; Le Havre, port tué par la CGT; Guerre culturelle : Zemmour dénonce la bêtise de la droite qui croit avoir gagné alors que la gauche domine; Les secrets du nouveau modèle CNews
il y a 3 heures 34 min
décryptage > Société
Ils ont osé ça

Une femme considérée comme très malheureuse pourra avorter jusqu’au dernier jour de sa grossesse !

il y a 4 heures 59 min
décryptage > Santé
Pandémie

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

il y a 5 heures 40 min
décryptage > Société
Réorganisation des entreprises

Open space : la Covid m’a tué

il y a 6 heures 37 min
décryptage > France
Risques à domicile

De Lubrizol à Beyrouth en passant par le pont de Gênes, les leçons des catastrophes sont-elles bien tirées en France ?

il y a 7 heures 17 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "Le dernier des yakuzas" de Jake Adelstein, plongée dans le Japon des gangs, un héros inquiétant, un récit haletant !

il y a 18 heures 25 min
pépites > Justice
Calendrier judiciaire
Assassinat de Rafic Hariri : le verdict du procès finalement reporté suite aux explosions au port de Beyrouth
il y a 20 heures 6 min
pépites > Science
Ecosystème
Antarctique : de nouvelles colonies de manchots empereurs ont été découvertes grâce à des clichés pris depuis des satellites
il y a 21 heures 34 min
pépites > International
Solidarité avec le peuple libanais
Explosions à Beyrouth : Emmanuel Macron se rendra jeudi au Liban
il y a 1 jour 34 min
pépite vidéo > International
"Le Liban n’est pas seul"
Emmanuel Macron est arrivé au Liban pour coordonner et participer à l’aide internationale
il y a 2 heures 2 min
décryptage > France
A la guerre comme à la guerre

Une arme de destruction massive contre l’écriture inclusive : le boycott !

il y a 4 heures 47 min
décryptage > Terrorisme
Nouvelle attaque

Afghanistan : Daech à l’offensive

il y a 5 heures 18 min
décryptage > Consommation
COCKTAIL & TERROIR

Les idées cocktails originales de l’été : le Framboise Fizz, dégustez de l’armagnac frais, sans vous ruiner

il y a 6 heures 6 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Europe, relance, dettes... L'Allemagne change de politique, plus pour renforcer son rôle de locomotive que pour plaire aux Européens

il y a 7 heures 1 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "L’offrande grecque, une aventure de Bernie Gunther" de Philip Kerr, du rififi chez les Grecs !

il y a 18 heures 3 min
pépites > Europe
Revers de la médaille ?
Brexit : les départs des Britanniques vers l’Union européenne auraient augmenté de 30% depuis le référendum
il y a 18 heures 48 min
pépites > International
Port de Beyrouth
Le nitrate d’ammonium, à l’origine des explosions à Beyrouth, était également au cœur de la catastrophe d'AZF à Toulouse
il y a 20 heures 44 min
light > Science
Impact de l'homme sur les écosystèmes
La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment
il y a 22 heures 24 min
pépites > France
Polémique 2.0
L’enseigne Cultura boycottée par des clients pour son utilisation de l’écriture inclusive
il y a 1 jour 1 heure
L'événement culturel Art Basel semble se disperser.
L'événement culturel Art Basel semble se disperser.
Art contemporain mondialisé

Art basel : internationalisation ou dispersion ?

Publié le 19 juin 2015
Créé en 1970 par trois galeristes bâlois, Art Basel a immédiatement séduit par sa qualité et ses innovations artistiques. Mais avec désormais environ 300 galeries venues de 35 pays à Bâle, et après l'ouverture de succursales en Asie et aux USA, l'événement culturel semble se disperser.
François-Xavier Trancart avec Artsper
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François-Xavier Trancart est le co-fondateur d'Artsper.com, site web spécialisée dans la vente et l'actualité de l'art contemporain .
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Créé en 1970 par trois galeristes bâlois, Art Basel a immédiatement séduit par sa qualité et ses innovations artistiques. Mais avec désormais environ 300 galeries venues de 35 pays à Bâle, et après l'ouverture de succursales en Asie et aux USA, l'événement culturel semble se disperser.

"Trop de foires, trop d’art. Il faudrait tout arrêter pendant deux ans et remettre les compteurs à zéro" plaide Jean-Jacques Aillagon, l’ancien ministre de la Culture l’une des personnes les plus influentes du monde de l’art en France (Classement de "L’Œil" en 2011).

Car la Art Basel des années 70-80 n’est pas la même que celle des années 2010. En quelques années, le marché de l’art s’est métamorphosé et sa physionomie a changé. La mondialisation aidant, près de 500 foires ont vu le jour, se battant bec et ongles pour créer une niche de galeries et de collectionneurs.

Jean-Jacques Aillagon n’est pas le seul à exprimer son désarroi face à cet émiettement de l’offre artistique. "Je reçois 300 invitations par an et plus de 35 cartes VIP, cela devient ridicule", lance la courtière parisienne Laurence Dreyfus. Emiettement, atomisation, éparpillement…  Pour les galeries qui n’avaient pas anticipé la mutation du paysage artistique, la sanction est dure, et certaines illustres galeries, comme celle de Jérôme de Noirmont, ont fini par mettre la clé sous la porte.

Mais quelle est la stratégie de la plus célèbre foire d’art dans cet environnement mercantile déchaîné? Art Basel n’a en tout cas pas l’intention de se laisser distancer par une foire plus jeune et plus dynamique. Non. Et pour s’assurer que cela n’arrive pas, Art Basel a agrandi son espace d’exposition, multiplié les évènements "off" et ouvert deux nouvelles foires : Art Basel Miami en 2002 et Art Basel Hong-Kong en 2013. Ainsi, le nom d’Art Basel résonne dans l’esprit des collectionneurs comme la Mecque de l’art contemporain, un lieu merveilleux où le meilleur de l’offre artistique se concentre en un même endroit le temps d’un week-end… "Par sa force de frappe médiatique, c'est une vraie machine de guerre", affirme le conseiller et courtier Jean-Marc Decrop !

Pari gagné pour Marc Spiegler, le directeur d’Art Basel, puisqu’il a su asseoir sa domination non seulement en Europe, mais aussi aux Etats-Unis et en Asie. Alors qu’en Amérique, la FRIEZE et l’Armory Show rivalisent encore avec Art Basel Miami ; à Hong-Kong, elle a su éclipser toutes ses concurrentes asiatiques dont l’aura est trop local, tant Art Stage Singapore que Shanghai Contemporary Art Fair.

Et si certains galeristes et marchands se plaignent de cet éparpillement de l’offre artistique à Art Basel, poussant certains d’entre eux à snober la foire (souvent à la suite d’un rejet, car one ne « snobe » pas une foire où l’on réalise 60% de son chiffre d’affaire), on ne peut généralement être qu’admiratif de la qualité des œuvres proposées. A Bâle, sur quelques 1200 galeries candidates (la plupart n’essayant même pas), seulement les 300 meilleures sont soigneusement retenues.

Aussi, parler de « dispersion » est sans doute excessif, car il s’agit sans doute plus de "diversification". La foire a en effet ouvert ces dernières années des espaces dédiés à la performance, aux sculptures monumentales, aux débats, etc.  Et quant à son internationalisation, elle cherche avant tout à s’adapter à son public avec une offre plus adaptée au marché asiatique à Hong-Kong, et une offre plus universelle à Miami, tout en ne gardant que le meilleur de l’art contemporain.

La mondialisation du marché de l’art n’implique donc pas nécessairement sa dilution. S’il est vrai que les foires sont une géographie de la nouvelle richesse mondialisée, elles sont également une géographie des nouvelles régions bouillonnantes de créativité. Et Marc Spiegler, le directeur d’Art Basel, conscient de ce défi, insistait récemment sur la nécessité de "ne pas perdre l’histoire de l’art européen dans la globalisation du monde  de l’art, car il est important que chaque foire ait sa saveur, et que d’autre côté les ponts soient ouverts".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires