En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
"Mia madre", un film de Nanni Moretti, est la plame d'or de Culture-Tops.
Atlanti-culture spécial Cannes
"Mia madre", la Palme d'or de Culture-Tops
Publié le 23 mai 2015
Avec le film de Nanni Moretti, grand cinéaste qui respecte le spectateur, le septième art est vraiment au mieux de sa forme.
François Quenin est chroniqueur pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Quenin pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Quenin est chroniqueur pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Avec le film de Nanni Moretti, grand cinéaste qui respecte le spectateur, le septième art est vraiment au mieux de sa forme.

Le réalisateur

Acteur et réalisateur, Nanni Moretti domine le cinéma italien depuis quelques dizaines d’années. C’est un fidèle du Festival de Cannes où il a présenté la plupart de ses films depuis son premier, "Je suis un autarcique" (1976). Par ordre de nos préférences, citons "La chambre du fils", palme d’or 2001, "Habemus papam" (2011), "Journal intime" (1993) et "Le caïman" (2006), tous présentés à Cannes.

Thème

Tandis qu’une célèbre réalisatrice italienne, interprétée par Margherita Buy, tourne son nouveau film dans les rues de Rome, film dont le sujet est la fermeture d’une usine et le licenciement des ouvriers, sa mère est en train de mourir à l’hôpital. La cinéaste essaie de passer le maximum de temps avec elle. Mais le tournage la préoccupe aussi beaucoup. Surtout depuis l'arrivée tonitruante d'un célèbre acteur américain (John Turturro). Le frère de la cinéaste, joué par Nanni Moretti, gère le quotidien des démarches à faire; sa fille de 16 ans ne veut pas croire à la fin si proche de cette grand-mère tant aimée, professeur de lettres classiques à la retraite.

Points forts

- Le spectateur est partagé entre rires et larmes, comme toujours dans le cinéma italien. L’acteur américain qui joue le premier rôle dans le film en tournage, le film dans le film, interprété par John Turturro, est à la fois présomptueux et pitoyable. C’est lui qui donne le contrepoint hautement humoristique à cette intrigue émouvante et dramatique.

- Contrairement à d’autres cinéastes invités à Cannes, qui veulent montrer leur talent, déployer leur ramage en égarant le spectateur, comme Gus van Sant, Desplechin ou Valérie Donzelli, Moretti n’en rajoute pas : sa mise en scène est fluide, élégante, directe. Sa caméra est là où il faut être, sans tourbillonner. Elle colle au sujet de la mort annoncée. C’est du grand art, acquis par l’expérience au fil du temps. On aime beaucoup.

Points faibles

Les esprits chagrins vont dire que Moretti a voulu nous refaire le coup de "La chambre du fils", mélodrame familial qui avait bouleversé les festivaliers en 2001. C’est vrai que la facture de "Mia madre" est proche de "La chambre du fils", l’humour en plus sans aucun doute, et heureusement.

En deux mots...

Moretti avoue s’être inspiré de la mort de sa mère, qui était professeur de lettres, cela authentifie sa démarche. Bien que le rôle de la cinéaste soit celui d’une femme, on comprend qu’il a mis beaucoup de lui-même dans ce personnage central. En tout cas, le film a été autant applaudi à la séance de presse du matin, à l’aube (8 h 30…) qu’il a été longuement ovationné à la séance du soir en smoking et robes longues. On ne doute pas de son succès quand il sortira en France dans les salles, le 23 décembre, au moment de Noël, fête de la famille.

Recommandation

En prioritéEn priorité

Tweet Culture-Tops

Moretti : la Palme d'Or de Culture-Tops. Un grand cinéaste qui respecte le spectateur.

Suivre @culturetops sur Twitter

Informations

"Mia madre", un film de Nanni Moretti. Avec Margherita Buy, John Turturro, Giulia Lazzarini, Nanni Moretti et Beatrice Mancini. Sortie le 23 décembre.

POUR DECOUVRIR CULTURE-TOPS, CLIQUEZ ICI : des dizaines et des dizaines de critiques sur chaque secteur de l'actualité culturelle

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Grand débat : ce vent de bêtise qui siffle sur nos têtes
02.
Prime exceptionnelle de fin d’année : comment Emmanuel à Macron a (nettement) privilégié son électorat sans le vouloir
03.
La France, cette île perdue au milieu des océans ? Tout ce que révèle (aussi) ce dont Emmanuel Macron n’a PAS parlé
04.
Nous avons déjà obtenu de bons résultats : le vrai/ faux des déclarations d’Emmanuel Macron sur sa politique économique
05.
Emmanuel Macron : la conférence de presse dont on se souviendra parce qu’il... n’y avait rien de particulier à en retenir
06.
Cash investigation : poursuivi par Elise Lucet, un patron s'enfuit en courant
07.
La Belle au bois dormant est un "conte sexiste" : supprimé dans certaines écoles!
01.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
02.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
03.
La Belle au bois dormant est un "conte sexiste" : supprimé dans certaines écoles!
04.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
05.
Et rien ne se passa comme prévu (par les progressistes)... : 2019 ou l’effondrement des promesses du monde de 1968
06.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
01.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
02.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
03.
Pourquoi les erreurs européennes dans le traitement de la crise financière de 2008 sont les racines de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l’UE
04.
Et rien ne se passa comme prévu (par les progressistes)... : 2019 ou l’effondrement des promesses du monde de 1968
05.
Etudiante, Nathalie Loiseau s'est présentée sur une liste d'extrême droite
06.
Brûler l’ENA ? Pour la reconstruire plus belle encore?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires