En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

02.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Elton John peu tendre envers Michaël Jackson : "C'était réellement un malade mental, quelqu'un d'un peu inquiétant à fréquenter".

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

07.

Mère voilée : pour Brigitte Macron "on ne parle pas politique" à l'école

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

01.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

02.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

03.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

04.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

ça vient d'être publié
light > Culture
Big win
Queen s'oppose à l'utilisation de ses tubes par Donald Trump et le camp Républicain
il y a 8 heures 53 min
pépites > International
Ever changing
Offensive turque en Syrie : Donald Trump pourrait imposer de "grosses sanctions" à Ankara
il y a 9 heures 55 min
pépite vidéo > Société
Polémique
Mère voilée : pour Brigitte Macron "on ne parle pas politique" à l'école
il y a 10 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"De Gaulle, 1969, l'autre révolution" d'Arnaud Teyssier : la fin de la saga du gaullisme, par l'un de ses meilleurs spécialistes

il y a 13 heures 5 min
décryptage > Culture
7ème art

Soubresauts, horreurs et beauté du monde à Saint-Jean de Luz

il y a 14 heures 40 min
décryptage > Religion
L'art de la punchline

Un 13 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 14 heures 53 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

Cette semaine l’Europe joue son destin sur le Brexit

il y a 15 heures 31 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Stadia : Google mise sur la latence négative pour s’imposer dans l’univers des jeux vidéos. Décisif ou moufte aux yeux ?
il y a 16 heures 2 min
décryptage > Economie
Incompréhension

L’étrange capacité du capitalisme financiarisé à perdurer envers et contre tout

il y a 16 heures 36 min
décryptage > International
Opération "printemps de la paix"

Syrie : multi jeux de dupes autour des Kurdes (et des djihadistes de Daesh)

il y a 16 heures 53 min
light > Culture
Très critique
Elton John peu tendre envers Michaël Jackson : "C'était réellement un malade mental, quelqu'un d'un peu inquiétant à fréquenter".
il y a 9 heures 13 min
pépites > Religion
Coup de gueule
66% des Français se disent favorables à l'interdiction du voile durant des sorties scolaires
il y a 10 heures 17 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vie et mort d'un chien" de et mise en scène par Jean Bechetoille : Etre ou ne pas être... c'est encore la question à Elseneur

il y a 12 heures 55 min
pépites > Europe
Last chance
Brexit : d'après le vice-premier ministre Irlandais, un accord est envisageable cette semaine
il y a 13 heures 17 min
décryptage > Social
Exercices de coloriage

Il est beaucoup question du "vieux mâle blanc". Mais pourquoi ne parle-t-on jamais du " vieux mâle noir" ?

il y a 14 heures 48 min
décryptage > Religion
Loi de 1905

Pourquoi la laïcité ne devrait pas être invoquée dans la lutte contre l’islamisme

il y a 15 heures 23 min
décryptage > Politique
Conceptuel

Le populisme, phénomène bien plus fondamental que le simple fruit de l’épuisement de la démocratie représentative ou de l’hystérisation des classes moyennes

il y a 15 heures 57 min
décryptage > Economie
Courage!

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

il y a 16 heures 32 min
décryptage > Economie
Atlantico-Business

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

il y a 16 heures 42 min
décryptage > Politique
Lourde tâche

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

il y a 17 heures 7 min
© Johanna Royo/Flickr
© Johanna Royo/Flickr
Innovation

Ce haricot magique est-il à la hauteur des espoirs qu’il suscite pour sauver la planète en plein dérèglement climatique de la faim

Publié le 27 mars 2015
Des scientifiques annoncent avoir mis au point par croisement génétique un haricot qui peut supporter de fortes chaleurs. Le but : anticiper le réchauffement climatique, et garder un rendement élevé dans les zones tropicales.
Marcel Kuntz est biologiste, directeur de recherche au CNRS. Ses propos n'engagent pas son employeur. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Marcel Kuntz
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Marcel Kuntz est biologiste, directeur de recherche au CNRS. Ses propos n'engagent pas son employeur. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Des scientifiques annoncent avoir mis au point par croisement génétique un haricot qui peut supporter de fortes chaleurs. Le but : anticiper le réchauffement climatique, et garder un rendement élevé dans les zones tropicales.

Atlantico : L'International Center for Tropical Agriculture qui travaille a la création de nouvelles plantes de culture adaptée aux conditions difficiles annoncent avoir créé un nouvel haricot, en croisant les gènes d'un haricot "moderne" avec une ancienne souche mexicaine. Résutat : un haricot qui peut résister à la hausse anticipée des températures, et donc ne pas être impacté par la baisse de la productivité des terres agricoles si le climat devient plus difficile. Comment fonctionne cette innovation ? Est-elle vraiment révolutionnaire ?

Marcel Kuntz : Il s'agit d'une trentaine de lignées de différents haricots qui ont toutes été obtenues après croisement avec un haricot originaire du Nord du Mexique et qui est plus résistant à la chaleur. On a ainsi transféré les caractères génétiques qui conférent cette résistance à d'autres haricots d'intérêt agricole.

C'est certainement utile d'améliorer les propriétés génétiques des plantes, y compris pour cultiver ces haricots dans des zones où leur culture n'était pas possible jusqu'à présent, car trop chaudes. D'un autre côté, la communication sur ces variétés, en arguant que ces lignées seront adaptées au réchauffement climatique, me semble un peu exagérée. Si le climat change, la température ne sera pas le seul paramètre à varier : il peut aussi y avoir propagation de maladies et de ravageurs. Il faut donc également se préoccuper des résistances à ces bio-agresseurs.

De plus, les calculs de ces chercheurs reposent sur des modèles, qui devront être testés dans la vraie vie. Parler de ce genre de travaux, c'est bien et cela nous change des habituels discours catastrophistes sur tout et n'importe quoi. Mais l'agriculture, pour nourrir demain la population, a besoin de bien plus d'investissements que des haricots pouvant produire des graines à une température plus élevée de 3°C : génétique assistée par marqueurs, biotechnologies, technologies de l'information, etc. 

Le défi est immense pour nourrir plus de 9 milliards d'êtres humains. Sans compter qu'il faudra produire plus en réduisant l'impact environnemental.

Mais l'argument de préparer le réchauffement climatique n'est-il pas la question majeure pour l'agriculture en zone tropicale ?

Il y a déjà tellement de défis qui existent et sur lesquels il faut investir que la température – même s'il faut travailler dessus – n'est qu'un paramètre. Il y a beaucoup de pays où le facteur militant n'est pas le réchauffement climatique mais l'eau, et où les besoins en termes d'innovation sur les plantes portent sur ce point. Alors bien sûr, c'est utile de trouver la meilleure combinaison de gènes pour résister à la hausse des températures, mais je pense qu'il s'agit aussi d'une manière de justifier l'obtention de nouveaux crédits...

Est-ce forcément une bonne manière de préparer l'avenir de l'agriculture que de créer "de toutes pièces" de nouveaux types de plantes comme ce haricot ?

Depuis que les chasseurs/cueilleurs se sont mis à l'agriculture, on fait de la sélection génétique pour avoir des plantes adaptées aux champs. Le maïs ou le blé sont des plantes créées par l'homme. Depuis le XXe siècle, on le fait juste à un niveau industriel et scientifique sans recourir au hasard. La génétique est donc capitale bien sûr, mais la logique de l'amélioration des plantes n'a en soi rien de nouveau. Et dire pour des raisons écologiques que l'on n'en aurait plus besoin va à l'inverse de tout ce passé.

Si ce haricot devient si efficace, ne risque-t-on pas d'en devenir "dépendant" au risque de délaisser les autres types de harciot, et de devenir vulnérable à terme ?

Certes, dans le passé on a pu utiliser des types de maïs plus performant, et lorsqu'une maladie est venue les décimer, on ne pouvait pas se retourner. Mais on a alors développé en paralèlle une quantité de nouveaux maïs qui s'adaptent à tous les climats. Ce n'est jamais aussi simpliste que ce que la propagande politique nous pousse à croire. Et les généticiens savent très bien qu'il faut toujours trouver une solution future face à un agent agresseur qui saura trouver la parade. Ils préparent dont toujours l'anticipation des problèmes de demain. 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

02.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Elton John peu tendre envers Michaël Jackson : "C'était réellement un malade mental, quelqu'un d'un peu inquiétant à fréquenter".

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

07.

Mère voilée : pour Brigitte Macron "on ne parle pas politique" à l'école

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

01.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

02.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

03.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

04.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 27/03/2015 - 20:21
Mais c'est horrible
Car le plus grand bénéfice que l'on peut attendre du réchauffement climatique est celui d'un ajustement drastique de la population mondiale, par la famine et autres calamités que l'on nous prédit. D'où l'intérêt de ne rien faire pour l'éviter. Car une fois cette population drastiquement diminuée, le réchauffement se résoudra de lui-même.