En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Recep Tayyip Erdogan estime qu'Emmanuel Macron veut "régler ses comptes avec l'islam et les musulmans"

02.

Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"

03.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

04.

Il faut sauver les Karabaghiotes, pas le groupe de Minsk

05.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

06.

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

07.

Boualem Sansal alerte sur la guérilla islamiste qui nous menace, le recteur de la mosquée de Paris sur l’entrisme des radicaux; Bertrand cherche à s’attirer les bonnes grâces de Sarkozy, Bayrou ménage Le Maire; Le Drian organise les macronistes de gauche

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

05.

Islamisme : la République de la complaisance

06.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
light > Culture
Enchères
Une oeuvre de Banksy parodiant Monet a été vendue 8,5 millions d'euros chez Sotheby's à Londres
il y a 8 heures 20 min
pépites > Santé
46 millions de personnes concernées
Covid-19 : Jean Castex annonce l'instauration du couvre-feu pour 38 nouveaux départements et la Polynésie dès samedi
il y a 9 heures 22 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Man Ray et la mode" : quand un photographe surréaliste magnifie les femmes... Une exposition d'une suprême élégance

il y a 10 heures 22 min
pépites > International
Réformes attendues
Liban : Saad Hariri a été officiellement désigné Premier ministre
il y a 11 heures 53 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Boualem Sansal alerte sur la guérilla islamiste qui nous menace, le recteur de la mosquée de Paris sur l’entrisme des radicaux; Bertrand cherche à s’attirer les bonnes grâces de Sarkozy, Bayrou ménage Le Maire; Le Drian organise les macronistes de gauche
il y a 13 heures 17 min
décryptage > France
Séparatisme

Les impensés de l’attentat terroriste de Conflans

il y a 15 heures 15 min
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19 : l’Allemagne investit massivement dans un plan de ventilation et la France serait bien inspirée de l’imiter

il y a 15 heures 51 min
pépite vidéo > France
"Réparer la France"
Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"
il y a 16 heures 39 min
décryptage > International
Conflit au Haut-Karabagh

Il faut sauver les Karabaghiotes, pas le groupe de Minsk

il y a 18 heures 12 sec
décryptage > Société
Islam vaincra !

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

il y a 18 heures 24 min
pépites > Politique
Calendrier électoral
François Bayrou, haut-commissaire au Plan, est favorable à un report des élections régionales
il y a 8 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Féministe pour Homme" de Noémie de Lattre : rira bien qui rira la dernière

il y a 10 heures 13 sec
pépites > International
Tensions
Recep Tayyip Erdogan estime qu'Emmanuel Macron veut "régler ses comptes avec l'islam et les musulmans"
il y a 11 heures 25 min
pépite vidéo > Politique
Idéologie
Jean-Michel Blanquer : "Ce qu'on appelle l'islamo-gauchisme fait des ravages"
il y a 12 heures 42 min
décryptage > International
Campagne électorale

Election présidentielle en Côte d’Ivoire : ne pas rejouer les luttes du passé

il y a 14 heures 59 min
décryptage > Politique
A l’Ouest, rien de nouveau

Le terrorisme fait-il encore bouger les lignes chez les électeurs ?

il y a 15 heures 40 min
décryptage > High-tech
Menace incontrôlable en vue ?

Ces deepfakes de photos de (vraies) femmes nues que des bots génèrent à la chaîne

il y a 16 heures 44 sec
décryptage > Société
Lutte contre le séparatisme

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

il y a 17 heures 23 min
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

Dissolution des organisations salafistes : le temps des actes

il y a 18 heures 19 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Syndicats et patronat main dans la main pour s’opposer au gouvernement

il y a 18 heures 28 min
© Reuters
La critique encense "Timbuktu".
© Reuters
La critique encense "Timbuktu".
Atlanti-culture

"Timbuktu" : attention, ce n'est pas un chef d’œuvre

Publié le 15 décembre 2014
La critique encense "Timbuktu" : en fait, c'est un film plein de promesses mais qui ne sont que partiellement tenues.
Philippe Moisand pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Moisand est chroniqueur pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La critique encense "Timbuktu" : en fait, c'est un film plein de promesses mais qui ne sont que partiellement tenues.

L'auteur/réalisateur

A. Sissako est mauritanien. Il a déjà réalisé plusieurs films, dont "Bamako", en 2006. C'est la lapidation, en juillet 2012, au Nord-Mali, d'un homme et d'une femme, qui a été pour lui le facteur déclenchant de la réalisation du film. Mais elle est éclipsée par l'exécution en place publique d'un Touareg, éleveur de bétail, autour duquel est construit tout le scénario. Pour des raisons de sécurité, le tournage, qui devait se faire à Tombouctou, a été délocalisé en Mauritanie.

Thème

La vie s'écoule paisiblement dans cette région déshéritée du Nord-Mali jusqu'à l'arrivée des djihadistes qui chassent le pouvoir en place et imposent leur propre loi. Face à cette nouvelle donne, beaucoup décident de partir, d'autres de rester, même s'ils doivent subir les humiliations quotidiennes des "fous de Dieu". Kidane fait partie de ces derniers. Il connait les risques qu'il court lui-même et fait courir à sa petite famille. Sa vie finira par basculer le jour où une querelle stupide avec un pêcheur se termine par la mort accidentelle de ce dernier. Kidane ne quittera plus les griffes de l'occupant et sera finalement exécuté avec sa femme, laissant seule au monde sa petite Toya adorée.

Points forts

- Porté pour la première fois à l'écran, le sujet est incontournable, surtout pour cet Africain frustré devant l'indifférence générale face au drame quotidien que vivent les populations locales, cruellement illustré par la lapidation des deux époux.

- Une volonté forte de ne pas tomber dans le mélo et le manichéisme, et pour cela de "réhumaniser" les barbares dans leur quotidien.

- La beauté des paysages, de la ville, de ses habitants; la dignité, le courage et le sens de la dérision de ces derniers.

Points faibles

- Un scénario incohérent qui invite à s'indigner et à s'émouvoir d'une exécution somme toute presque logique. Après tout, la querelle de Kidane ne concerne pas directement les djihadistes. C'est une affaire "intérieure" pour la population locale, laquelle, au travers de la mère du pêcheur qui refuse le pardon, participe d'ailleurs à la condamnation à mort du coupable. Pourquoi donc avoir éclipsé à ce point la lapidation, qui est elle un pur produit du djihadisme, surtout quand on apprend qu'elle était justifiée par le seul fait que les enfants des deux lapidés étaient nés hors mariage?

- Des barbares tellement réhumanisés qu'ils en finissent par paraitre presque inoffensifs.

En deux mots

Difficile, sur un sujet comme celui-là, de naviguer entre mélo et angélisme sans risquer la noyade. En l'occurrence, à vouloir trop "humaniser les djihadistes en dépit de leur barbarie" pour rendre possible leur rédemption, A. Sissako a perdu le fil de son propos et l'adhésion totale des spectateurs. Il reste à Timbuktu de nombreux points forts, au premier rang desquels le souci d'élargir au bénéfice des populations victimes de la barbarie l'indignation dont fait preuve, à juste titre, la presse occidentale chaque fois que l'un des siens est pris en otage et exécuté. C'est sans doute cela qui a largement contribué au succès médiatique du film. Ce n'était toutefois pas en soi suffisant pour en faire un candidat sérieux à la Palme d'or à Cannes, n'en déplaise à certains critiques.

Recommandation

BON. Surtout dans les intentions, moins dans la réalisation.

TIMBUKTU, d'Abdelrahmane SISSAKO. Avec Ibrahim Ahmed (Pino), Toulou Kiki et la population locale. Sortie en salles: le 10 décembre 2014.

Bon

Suivre @culturetops

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires