En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le rapporteur général de l'Observatoire de la laïcité, Nicolas Cadène, devrait être remplacé

02.

Selon « Le Monde », Abdouallakh Anzorov, l’auteur de l’attentat, a donné plusieurs centaines d’euros à des élèves du collège en échange d’informations pour identifier le professeur

03.

Les courants qui nous mènent droit à la déflation se font de plus en plus forts

04.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

05.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

06.

Mort de Samuel Paty : le terroriste était en contact avec les auteurs des vidéos qui visaient l'enseignant

07.

Comment les comparateurs en ligne menacent la survie de pans entiers de l’industrie des services en France

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Thibault de Montbrial : « Le vivre-ensemble n’est plus qu’une incantation psalmodiée par des gens qui, à titre personnel, font tout pour s’y soustraire »

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Islamisme : la République de la complaisance

03.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Emmanuel Macron, le Gorbatchev de la technostructure française ?

ça vient d'être publié
light > Politique
Principe de précaution
Coronavirus : Brigitte Macron décide de se mettre à l'isolement pendant 7 jours après avoir été cas contact
il y a 10 heures 7 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"On purge bébé" de Georges Feydeau : un vaudeville comme on les aime

il y a 10 heures 46 min
pépites > Justice
Enquête en cours
Mort de Samuel Paty : le terroriste était en contact avec les auteurs des vidéos qui visaient l'enseignant
il y a 12 heures 26 min
pépites > Politique
Liberté d'expression
Les régions vont diffuser un livre de caricatures dans les lycées
il y a 13 heures 32 min
décryptage > Economie
Evolution de la pandémie

Panorama COVID-19 : maintenant, c’est l’Europe qui est la plus touchée par les nouveaux cas

il y a 16 heures 11 min
décryptage > France
Liberté d'expression

Pour une publication massive des caricatures

il y a 16 heures 30 min
light > Economie
Voiture propre
La Chine, leader dans le domaine des voitures électriques - avec 138 modèles sur son marché, contre 60 en Europe, et seulement 17 aux États-Unis - abrite aussi le premier constructeur mondial
il y a 17 heures 12 min
Alimentation
La Chine se met à aimer le lait après l'avoir ignoré pendant plusieurs générations
il y a 18 heures 21 min
décryptage > Terrorisme
Reculer pour mieux sauter

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

il y a 18 heures 54 min
décryptage > Finance
Impact de la pandémie

Les courants qui nous mènent droit à la déflation se font de plus en plus forts

il y a 19 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Covid-19 et réchauffement climatique" de Christian de Perthuis : une analyse qui mérite un détour, comme tout témoignage sincère, mais avec ses limites

il y a 10 heures 29 min
pépites > Politique
Chaises musicales
Le rapporteur général de l'Observatoire de la laïcité, Nicolas Cadène, devrait être remplacé
il y a 11 heures 36 min
light > France
Magie de Noël menacée
Covid-19 : le marché de Noël des Tuileries est annulé à Paris suite au coronavirus
il y a 13 heures 1 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Choisir la mort ou la Mort. La France a fait son choix

il y a 15 heures 34 min
décryptage > International
MilkTea

« L’alliance du thé au lait » : le mouvement du refus de l’expansionnisme chinois s’étend en Asie

il y a 16 heures 23 min
light > High-tech
Justice
Instagram visé par une enquête de la Commission irlandaise pour la protection des données
il y a 16 heures 44 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Couvre-feu : et les meilleures solutions pour les télé-apéros sont...
il y a 17 heures 37 min
pépite vidéo > France
Lutte contre le fondamentalisme
Conflans-Sainte-Honorine : "Nous ne pouvons pas laisser faire ce genre de fatwas en ligne", selon Gérald Darmanin
il y a 18 heures 35 min
décryptage > Politique
Stratégie

LR contraint de s’allier à LREM pour survivre ? Les faux calculs de Christian Estrosi

il y a 19 heures 18 min
rendez-vous > Santé
Zone Franche
Coronavirus : le scandale caché du sous-investissement mortuaire
il y a 19 heures 55 min
© Reuters
Suite à un piratage informatique, Jennifer Lawrence s'est retrouvée en photo nue sur le Net.
© Reuters
Suite à un piratage informatique, Jennifer Lawrence s'est retrouvée en photo nue sur le Net.
Acer sur un nuage

Comment Acer a peut-être résolu le problème que Jennifer Lawrence ignorait avoir jusqu’à il y a 10 jours

Publié le 15 septembre 2014
Acer a lancé en mai sa nouvelle application Build Your Own Cloud (BYOC) qui permet d'accéder aux données stockées sur son propre ordinateur. Ce nouveau Cloud viserait à éviter les fuites et augmenter la sécurité tout en étant moins visible sur le web. Une application qui omet cependant de prendre en compte les volumétries de données stockées aujourd'hui et l'usage que font les particuliers de leur ordinateur.
Guy Chesnot
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ingénieur polytechnicien et Télécom Paris, il travaille chez Silicon Graphics France où il se consacre à l'étude des systèmes et logiciels de stockage de données. Il était auparavant chez Cray Research. Il donne également des cours d'...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Acer a lancé en mai sa nouvelle application Build Your Own Cloud (BYOC) qui permet d'accéder aux données stockées sur son propre ordinateur. Ce nouveau Cloud viserait à éviter les fuites et augmenter la sécurité tout en étant moins visible sur le web. Une application qui omet cependant de prendre en compte les volumétries de données stockées aujourd'hui et l'usage que font les particuliers de leur ordinateur.

Atlantico : La sécurité des Clouds, qui permettent de stocker des données sur des serveurs à distance, est revenue sur le devant de la scène à travers les scandales des photos de stars nues hackées. Mais depuis le mois de mai, la marque Acer a lancé une nouvelle application qui pourrait avoir résolu ce problème, le BYOC ("Build your own Cloud"; construire son propre Cloud en français).  En quoi consiste cette nouvelle application ?

Guy Chesnot : L’industrie informatique s’attaque actuellement à deux difficultés dans le monde du travail. D’une part, il y a de plus en plus de personnes mobiles. Ces personnes travaillent sur des équipements mobiles, dont beaucoup seraient perdus (70 millions par année). D’autre part, les personnes utilisent des moyens plus ou moins récents pour communiquer entre elles et échanger des informations : réseaux sociaux, emails, conteneurs divers sur Internet, Clouds publics.

Il faut donc permettre aux collaborateurs mobiles d’accéder aux données depuis leurs équipements mobiles, et de sauvegarder les données créées sur ces équipements, de les synchroniser avec les serveurs ou le Cloud privé de l’entreprise.

Mais ces nouveaux modes de travail et d’échange conduisent à des risques de pertes de données et de divulgation des données (à l’extérieur de l’entreprise en l’occurrence). La fuite des données peut être très dommageable pour une entreprise ou pour une personne privée, comme les exemples récents en témoignent.

Il y a donc plusieurs types de solutions relativement récents visant à répondre à ces difficultés, et que l'on regroupe sous la dénomination suivante : Data Loss Prevention, qui vise à prévenir donc les fuites de données. Citons, sans publicité, parmi les jeunes pousses,  les produits dits de "gouvernance de données" comme Druva, Varonis, Codegreenetworks. On trouve également la sauvegarde et la synchronisation des équipements mobiles sur les Clouds publics. Outre les grands opérateurs bien connus des Clouds, on peut citer de plus petites sociétés telles que Bitcasa ou Hightail. Enfin, évoquons une solution originale qui vise à protéger les données par redondance dans un cloud qui serait formé uniquement des ordinateurs (PC) des utilisateurs privés (société Symform).

La solution d’Acer s’intéresse aux particuliers qui sauvegarderaient les données de leurs équipements mobiles sur un Cloud public. La solution proposerait, afin d’éviter les fuites, de réaliser les sauvegardes sur les ordinateurs personnels de ces personnes.

 

Quels sont les avantages de cette application relativement à un Cloud ?

L’avantage principal mis en avant est la relative sécurité de son propre PC par rapport à un Cloud public. Cela repose sur l’idée qu’un PC personnel est moins visible qu’un cloud public bien connu (iCloud, Amazon S3, etc.). Malheureusement, je ne vois pas en quoi un PC serait plus sécurisé que les infrastructures utilisées par ces opérateurs, si ce n’est effectivement qu’il est moins visible sur Internet, mais c’est sa seule qualité de ce point de vue.

 

En quoi est-ce plus sécuritaire de construire son Cloud avec son propre ordinateur comme base de données?

Comme on vient de le dire, un site web vient avec son protocole d’accès, publié et très riche en interfaces sophistiquées, parmi lesquelles il est possible qu’il y ait des failles de sécurité. Le protocole http permet d’accéder à un site; celui comme REST repose sur http en tant que protocole de transport et est largement utilisé par les applications sur des serveurs ou sur des smartphones. Le PC d’une personne privée est plus difficilement repérable. Mais si un hacker connaît l’adresse du PC d’une célébrité, je ne vois pas en quoi il lui serait plus difficile de l’explorer que d’explorer un cloud public.

Le fait de stocker ses données dans son propre ordinateur n'annule-t-il pas une partie des avantages du Cloud?

En fait, les avantages du cloud restent présents : extensibilité quasi infinie de l’espace de stockage, résistance aux défaillances matérielles, etc. Un ordinateur personnel n’offre pas ces qualités : on ne va pas lui rajouter sans cesse des disques, l’utilisateur doit faire lui-même ses propres sauvegardes, alors que le cloud s’en charge pour lui. Et c’est justement parce que les utilisateurs ont besoin de beaucoup d’espace et de garantie de conserver leurs données qu’ils recourent à des stockages externes comme les clouds ou les conteneurs de partage. La plupart des personnes essaient de conserver leurs photos de vacances en les dupliquant sur un espace externe via Internet. Se limiter à son propre PC réduit énormément les modes d’usage actuels. Les volumétries de données étant en augmentation constante, que ce soit dans le domaine privé ou dans le monde professionnel, on ne voit pas comment des PC isolés pourront suffire aux utilisateurs. 

 

Quelles sont les limites de cette application ?  

Ce type de solution me semble ignorer deux choses : le besoin de partage des données (photos et vidéos par exemple) et la réticence des utilisateurs à gérer leur propre PC, réaliser des sauvegardes régulières, gérer le remplissage de l’espace de stockage. Je ne vois pas une célébrité d’Hollywood s’occuper de ses sauvegardes, garder ses photos pour elle sans les partager avec d’autres personnes,  ni gérer la sécurité du PC,  ni réaliser l’ajout de disques quand son espace de stockage local est plein .

Les produits de gouvernance de données prennent pour fait acquis que les gens ont besoin de partager les données et qu’ils utilisent des équipements mobiles (smartphones, tablettes, …). De ce fait, ils paraissent plus intéressants car ils ne cherchent pas à modifier les comportements existants.

 

Pensez-vous qu'Acer puisse devenir leader du marché du Cloud avec ce type de proposition?

Le marché informatique voit une domination relative d’acteurs proposant des logiciels ou d’acteurs mêlant matériel, logiciel et services. Les évolutions récentes d’IBM ou la fusion Atos/Bull vont dans le sens d’une perte de domination des acteurs matériels purs.

Les géants issus d’Internet attirent les regards et un constructeur matériel peut chercher à se renouveler en regardant du côté de ces grands acteurs. Synchroniser son smartphone sur son PC paraît une bonne idée, mais l’écosystème des utilisateurs ne s’arrête pas à leur propre PC : réseaux sociaux, Intranets, etc. font partie de l’activité quotidienne des utilisateurs. La solution me paraît plus limitée que les produits évoqués ci-dessus. Surtout, les produits visant à éviter la fuite des données me paraissent plus prometteurs.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires