En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

02.

Donald Trump annonce que les Etats-Unis mettent fin à leur relation avec l'Organisation mondiale de la santé

03.

Face à la crise économique violente et les critiques, Riyad accélère son projet de ville pharaonique "NEOM"

04.

Réouverture du Puy du Fou : oui mais que pensaient les Chouans des Noirs et des Arabes ?

05.

Pakistan : le témoignage d'un survivant du crash d'un avion de ligne à Karachi

06.

Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne

07.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

01.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

02.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

03.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

04.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Avant de parler relocalisations, il est urgent de répondre aux vraies causes des délocalisations

ça vient d'être publié
décryptage > International
Civilisation des algorithmes

Trump contre la Silicon Valley : la guerre culturelle féroce qui nous concerne beaucoup plus qu’on ne le croit

il y a 21 min 30 sec
décryptage > Politique
Angles morts

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

il y a 49 min 1 sec
décryptage > International
Nouvelle guerre froide ?

Le plan secret de la Chine pour tenter de restaurer son image (et gagner la bataille de la propagande)

il y a 1 heure 18 min
décryptage > Santé
Équation à inconnues multiples

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

il y a 1 heure 43 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne
il y a 1 heure 54 min
pépite vidéo > Media
Scène surréaliste
Emeutes à Minneapolis : des journalistes de CNN ont été arrêtés en plein direct
il y a 14 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le vieil homme qui vendait du thé. Excentricité et retrait du monde dans le Japon du XVIIIe siècle" de François Lachaud : le confinement volontaire d’un sage japonais, plein de surprises et de poésie

il y a 17 heures 25 min
pépites > Politique
Lyon
Elections municipales : LREM retire son investiture à Gérard Collomb
il y a 18 heures 17 min
Embellie pour le commerce
Les Galeries Lafayette à Paris vont pouvoir rouvrir dès ce samedi 30 mai
il y a 19 heures 18 min
pépites > International
Tensions maximales
Mort de George Floyd : nouvelle nuit d’émeutes à Minneapolis, un commissariat a été incendié
il y a 20 heures 28 min
décryptage > Politique
Monde d'après

Le "rebranding" de la "marque"Macron, opération à risque

il y a 34 min 47 sec
décryptage > High-tech
Bienfaits

Pourquoi les jeux vidéo sont (aussi) un moyen essentiel pour les enfants de garder des liens sociaux

il y a 1 heure 4 min
décryptage > Economie
Etat stratège

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

il y a 1 heure 30 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

il y a 1 heure 53 min
pépites > International
Vers une nouvelle guerre froide ?
Donald Trump annonce que les Etats-Unis mettent fin à leur relation avec l'Organisation mondiale de la santé
il y a 13 heures 52 min
pépite vidéo > Insolite
Visage humain
Covid-19 : une entreprise indienne propose des masques avec la photo du visage des clients
il y a 15 heures 9 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Moura, la mémoire incendiée" d'Alexandra Lapierre : épique, palpitant, et romanesque en diable

il y a 17 heures 44 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les couleurs éclatent et quand les sportives rayonnent : c’est l’actualité des montres en mode prairial
il y a 18 heures 50 min
pépites > Justice
Secret des sources
Affaire Geneviève Legay : suspension à Nice d'un policier soupçonné d'avoir renseigné Mediapart
il y a 20 heures 1 min
pépites > Economie
Inquiétudes pour l'emploi
Renault a l’intention de supprimer 15.000 emplois dans le monde, dont 4.600 en France
il y a 20 heures 52 min
© Reuters
Suite à un piratage informatique, Jennifer Lawrence s'est retrouvée en photo nue sur le Net.
© Reuters
Suite à un piratage informatique, Jennifer Lawrence s'est retrouvée en photo nue sur le Net.
Acer sur un nuage

Comment Acer a peut-être résolu le problème que Jennifer Lawrence ignorait avoir jusqu’à il y a 10 jours

Publié le 15 septembre 2014
Acer a lancé en mai sa nouvelle application Build Your Own Cloud (BYOC) qui permet d'accéder aux données stockées sur son propre ordinateur. Ce nouveau Cloud viserait à éviter les fuites et augmenter la sécurité tout en étant moins visible sur le web. Une application qui omet cependant de prendre en compte les volumétries de données stockées aujourd'hui et l'usage que font les particuliers de leur ordinateur.
Ingénieur polytechnicien et Télécom Paris, il travaille chez Silicon Graphics France où il se consacre à l'étude des systèmes et logiciels de stockage de données. Il était auparavant chez Cray Research. Il donne également des cours d'...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Guy Chesnot
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ingénieur polytechnicien et Télécom Paris, il travaille chez Silicon Graphics France où il se consacre à l'étude des systèmes et logiciels de stockage de données. Il était auparavant chez Cray Research. Il donne également des cours d'...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Acer a lancé en mai sa nouvelle application Build Your Own Cloud (BYOC) qui permet d'accéder aux données stockées sur son propre ordinateur. Ce nouveau Cloud viserait à éviter les fuites et augmenter la sécurité tout en étant moins visible sur le web. Une application qui omet cependant de prendre en compte les volumétries de données stockées aujourd'hui et l'usage que font les particuliers de leur ordinateur.

Atlantico : La sécurité des Clouds, qui permettent de stocker des données sur des serveurs à distance, est revenue sur le devant de la scène à travers les scandales des photos de stars nues hackées. Mais depuis le mois de mai, la marque Acer a lancé une nouvelle application qui pourrait avoir résolu ce problème, le BYOC ("Build your own Cloud"; construire son propre Cloud en français).  En quoi consiste cette nouvelle application ?

Guy Chesnot : L’industrie informatique s’attaque actuellement à deux difficultés dans le monde du travail. D’une part, il y a de plus en plus de personnes mobiles. Ces personnes travaillent sur des équipements mobiles, dont beaucoup seraient perdus (70 millions par année). D’autre part, les personnes utilisent des moyens plus ou moins récents pour communiquer entre elles et échanger des informations : réseaux sociaux, emails, conteneurs divers sur Internet, Clouds publics.

Il faut donc permettre aux collaborateurs mobiles d’accéder aux données depuis leurs équipements mobiles, et de sauvegarder les données créées sur ces équipements, de les synchroniser avec les serveurs ou le Cloud privé de l’entreprise.

Mais ces nouveaux modes de travail et d’échange conduisent à des risques de pertes de données et de divulgation des données (à l’extérieur de l’entreprise en l’occurrence). La fuite des données peut être très dommageable pour une entreprise ou pour une personne privée, comme les exemples récents en témoignent.

Il y a donc plusieurs types de solutions relativement récents visant à répondre à ces difficultés, et que l'on regroupe sous la dénomination suivante : Data Loss Prevention, qui vise à prévenir donc les fuites de données. Citons, sans publicité, parmi les jeunes pousses,  les produits dits de "gouvernance de données" comme Druva, Varonis, Codegreenetworks. On trouve également la sauvegarde et la synchronisation des équipements mobiles sur les Clouds publics. Outre les grands opérateurs bien connus des Clouds, on peut citer de plus petites sociétés telles que Bitcasa ou Hightail. Enfin, évoquons une solution originale qui vise à protéger les données par redondance dans un cloud qui serait formé uniquement des ordinateurs (PC) des utilisateurs privés (société Symform).

La solution d’Acer s’intéresse aux particuliers qui sauvegarderaient les données de leurs équipements mobiles sur un Cloud public. La solution proposerait, afin d’éviter les fuites, de réaliser les sauvegardes sur les ordinateurs personnels de ces personnes.

 

Quels sont les avantages de cette application relativement à un Cloud ?

L’avantage principal mis en avant est la relative sécurité de son propre PC par rapport à un Cloud public. Cela repose sur l’idée qu’un PC personnel est moins visible qu’un cloud public bien connu (iCloud, Amazon S3, etc.). Malheureusement, je ne vois pas en quoi un PC serait plus sécurisé que les infrastructures utilisées par ces opérateurs, si ce n’est effectivement qu’il est moins visible sur Internet, mais c’est sa seule qualité de ce point de vue.

 

En quoi est-ce plus sécuritaire de construire son Cloud avec son propre ordinateur comme base de données?

Comme on vient de le dire, un site web vient avec son protocole d’accès, publié et très riche en interfaces sophistiquées, parmi lesquelles il est possible qu’il y ait des failles de sécurité. Le protocole http permet d’accéder à un site; celui comme REST repose sur http en tant que protocole de transport et est largement utilisé par les applications sur des serveurs ou sur des smartphones. Le PC d’une personne privée est plus difficilement repérable. Mais si un hacker connaît l’adresse du PC d’une célébrité, je ne vois pas en quoi il lui serait plus difficile de l’explorer que d’explorer un cloud public.

Le fait de stocker ses données dans son propre ordinateur n'annule-t-il pas une partie des avantages du Cloud?

En fait, les avantages du cloud restent présents : extensibilité quasi infinie de l’espace de stockage, résistance aux défaillances matérielles, etc. Un ordinateur personnel n’offre pas ces qualités : on ne va pas lui rajouter sans cesse des disques, l’utilisateur doit faire lui-même ses propres sauvegardes, alors que le cloud s’en charge pour lui. Et c’est justement parce que les utilisateurs ont besoin de beaucoup d’espace et de garantie de conserver leurs données qu’ils recourent à des stockages externes comme les clouds ou les conteneurs de partage. La plupart des personnes essaient de conserver leurs photos de vacances en les dupliquant sur un espace externe via Internet. Se limiter à son propre PC réduit énormément les modes d’usage actuels. Les volumétries de données étant en augmentation constante, que ce soit dans le domaine privé ou dans le monde professionnel, on ne voit pas comment des PC isolés pourront suffire aux utilisateurs. 

 

Quelles sont les limites de cette application ?  

Ce type de solution me semble ignorer deux choses : le besoin de partage des données (photos et vidéos par exemple) et la réticence des utilisateurs à gérer leur propre PC, réaliser des sauvegardes régulières, gérer le remplissage de l’espace de stockage. Je ne vois pas une célébrité d’Hollywood s’occuper de ses sauvegardes, garder ses photos pour elle sans les partager avec d’autres personnes,  ni gérer la sécurité du PC,  ni réaliser l’ajout de disques quand son espace de stockage local est plein .

Les produits de gouvernance de données prennent pour fait acquis que les gens ont besoin de partager les données et qu’ils utilisent des équipements mobiles (smartphones, tablettes, …). De ce fait, ils paraissent plus intéressants car ils ne cherchent pas à modifier les comportements existants.

 

Pensez-vous qu'Acer puisse devenir leader du marché du Cloud avec ce type de proposition?

Le marché informatique voit une domination relative d’acteurs proposant des logiciels ou d’acteurs mêlant matériel, logiciel et services. Les évolutions récentes d’IBM ou la fusion Atos/Bull vont dans le sens d’une perte de domination des acteurs matériels purs.

Les géants issus d’Internet attirent les regards et un constructeur matériel peut chercher à se renouveler en regardant du côté de ces grands acteurs. Synchroniser son smartphone sur son PC paraît une bonne idée, mais l’écosystème des utilisateurs ne s’arrête pas à leur propre PC : réseaux sociaux, Intranets, etc. font partie de l’activité quotidienne des utilisateurs. La solution me paraît plus limitée que les produits évoqués ci-dessus. Surtout, les produits visant à éviter la fuite des données me paraissent plus prometteurs.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

02.

Donald Trump annonce que les Etats-Unis mettent fin à leur relation avec l'Organisation mondiale de la santé

03.

Face à la crise économique violente et les critiques, Riyad accélère son projet de ville pharaonique "NEOM"

04.

Réouverture du Puy du Fou : oui mais que pensaient les Chouans des Noirs et des Arabes ?

05.

Pakistan : le témoignage d'un survivant du crash d'un avion de ligne à Karachi

06.

Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne

07.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

01.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

02.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

03.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

04.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Avant de parler relocalisations, il est urgent de répondre aux vraies causes des délocalisations

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires