En direct
Best of
Best of du 4 au 10 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’Europe paralysée face au péril turc : cette question brûlante à poser à Emmanuel Macron

02.

Covid-19 : le monde des supermarchés d’après est arrivé

03.

Comment la politique iranienne de Trump a jeté Téhéran dans les bras de Pékin

04.

Le chauffeur de Bayonne a été lynché à mort : le ministre des transports a osé parler « d’incivilités » !

05.

Désirer une Noire, c'est du racisme !

06.

Monsieur, madame, le, la maire de Lyon…

07.

Le nombre de cas de Covid-19 double tous les deux jours à Marseille

01.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

02.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

03.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

04.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

05.

L’Europe paralysée face au péril turc : cette question brûlante à poser à Emmanuel Macron

06.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

01.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

02.

Ces dénis grandissants de réalité qui asphyxient nos libertés

03.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

04.

La droite, seule menace aux yeux d’Emmanuel Macron

05.

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

06.

Un commissariat au plan, c’est la cerise sur le gâteau... Pour les chefs d’entreprise, le comble du ridicule

ça vient d'être publié
pépites > Faits divers
Incidents lors de la Fête nationale
14 juillet : un pompier a été blessé par balle lors d'une intervention à Etampes
il y a 18 min 17 sec
décryptage > International
Panorama

COVID-19 : la pandémie s’étend et se politise aux États-Unis

il y a 1 heure 18 min
décryptage > Défense
Opération Serval

Depuis 2012, la menace terroriste a évolué dans sa nature et sa géographie mais n’a pas diminué en intensité

il y a 2 heures 58 min
décryptage > Politique
Et en même temps

Emmanuel Macron, Président de droite à l’insu de son plein gré ?

il y a 4 heures 8 min
décryptage > Politique
Le grand flou

Le mystère du financement de la relance

il y a 4 heures 37 min
décryptage > Politique
Oral de rattrapage

Macron, l'incompris... mais la faute à qui ?

il y a 5 heures 20 min
pépite vidéo > Santé
FÊTE NATIONALE
Emmanuel Macron souhaite rendre le masque obligatoire dans les lieux publics clos
il y a 22 heures 34 min
light > Insolite
BON APPÉTIT
Une cliente trouve une tête de lézard dans sa bolognaise, l'enseigne s'excuse
il y a 23 heures 49 min
pépites > France
COMMÉMORATION
Nice commémore les quatre ans de l'attentat de Nice
il y a 1 jour 28 min
pépites > France
FRANCE
"MACRON ASPHYXIE L'HÔPITAL" une banderole déployée durant la cérémonie
il y a 1 jour 1 heure
décryptage > France
AJ+

Désirer une Noire, c'est du racisme !

il y a 1 heure 8 min
décryptage > International
"Avec Castro, à l’heure du crime"

Les connexions castristes du tueur de Dallas : questions sur l’assassinat de John F. Kennedy et ses relations avec le gouvernement cubain

il y a 2 heures 6 min
pépite vidéo > France
Tour eiffel
14 juillet 2020 : revivez l'intégralité du feu d'artifice de Paris
il y a 3 heures 26 min
décryptage > Consommation
Révolution

Covid-19 : le monde des supermarchés d’après est arrivé

il y a 4 heures 14 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Plutôt l’offre que la demande : Macron enterre le mythe keynésien et parie sur l’entreprise pour redresser la situation économique et sociale

il y a 5 heures 9 min
pépites > Economie
EMPLOI
Macron annonce une exonération de cotisations et 300.000 contrats d'insertion pour les jeunes
il y a 22 heures 23 min
pépites > Santé
SANTÉ
Macron souhaite le masque obligatoire dans tous les lieux publics clos
il y a 23 heures 42 min
light > France
FÊTE PERCHÉE
Un DJ va mixer en haut de la grande échelle des pompiers
il y a 1 jour 14 min
pépites > France
CORONAVIRUS
Le nombre de cas de Covid-19 double tous les deux jours à Marseille
il y a 1 jour 56 min
pépite vidéo > France
DÉFILÉ
14 juillet : Trois miraculés d’une intervention au Mali vont défiler
il y a 1 jour 1 heure
© Reuters
© Reuters
Projections

Non, les prix de l'art n’annoncent pas les crises

Publié le 14 avril 2014
Et si l'augmentation du cours de l'action des objets d'art permettait d'annoncer les bulles économiques ? C'est en tout cas ce que pense Jim Chanos, vendeur à découvert, qui a étudié le cours de Sotheby's, la célèbre maison de vente aux enchères.
Philippe Herlin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Herlin est chercheur en finance, chargé de cours au CNAM.Il est l'auteur de L'or, un placement d'avenir (Eyrolles, 2012), de Repenser l'économie (Eyrolles, 2012) et de France, la faillite ? : Après la perte du AAA (Eyrolles 2012) et de La...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Et si l'augmentation du cours de l'action des objets d'art permettait d'annoncer les bulles économiques ? C'est en tout cas ce que pense Jim Chanos, vendeur à découvert, qui a étudié le cours de Sotheby's, la célèbre maison de vente aux enchères.

Source : Business Insider

Atlantico : Jim Chanos, vendeur à découvert, a remarqué que dès que le cours de l'action de Sotheby's, la célèbre maison de vente aux enchères, augmente, une bulle économique n'est pas loin d'éclater, voire éclate. Les prix sur le marché de l'art sont-ils un bon moyen de prédire une crise ? Pourquoi ?

Philippe Herlin : Le cours de l'action Sotheby's suit, et a même tendance à amplifier, le mouvement général des actions. Si on prend le Dow Jones ou le Nasdaq, on obtient le même genre de figure. Mais il ne s'agit pas du marché de l'art, qui a passé sans encombre la crise de 2008. Jim Chanos interprète le cours de Sotheby's comme un indicateur de ce que font les "1%" les plus riches, les "0,1%" même, pourquoi pas.

Mais moi je ne regarderai pas le cours de l'action mais les prix sur le marché de l'art. Posons les choses, il faut bien faire la distinction entre les actifs papier et les actifs réels parce qu'ils réagissent différemment, surtout en cas de crise. Les actifs papier (actions, obligations, produits titrisés et synthétiques type subprimes) peuvent faire faillite si l'entreprise ou l'emprunteur font défaut, et à l'inverse, en période d'euphorie, surtout si la banque centrale fait tourner la planche à billets, ce qui est le cas de la Fed, leurs cours peuvent monter plus que de raison. Le Dow Jones a dépassé son niveau d'avant la crise de 2008, alors que l'économie américaine ne va pas mieux, nous sommes à l'évidence dans une bulle, attention aux dégâts... Les actifs réels (art, or, immobilier, matières premières, terres agricoles) peuvent voir leur prix baisser en cas de crise, mais pas tomber à zéro parce qu'ils ont une valeur intrinsèque. La cote de Picasso peut baisser, pas pas s'écrouler, alors que nombre de grande entreprises ou d'Etats font défaut lors d'une crise. Le fait que les prix de l'art, de l'or, des matières premières se maintiennent ou augmentent depuis 2008 indique que de plus en plus d'investisseurs passent des actifs papier aux actifs réels, et ils ont bien raison !

Dans le détail, quels sont les secteurs d'activité où la corrélation est la plus forte (cf. nouvelles technologies) ? Comment expliquer cette relation ?

Justement, il faut se méfier des corrélations, parce qu'elles changent avec le temps. Aux Etats-Unis, dans les années 50 et 60, General Motors servait de témoin de la forme de l'économie, ce n'est bien sûr plus vrai aujourd'hui. En France on aime bien la formule "quand le bâtiment va, tout va", ceci dit elle marche plutôt pas mal en ce moment, les mises en chantiers chutent, le PIB se traine autour de zéro. Nos économies d'Europe et d'Amérique du Nord sont surtout tirées par la consommation des ménages, c'est de ce côté qu'il faut regarder et, par exemple, le secteur agroalimentaire en France a connu un recul sans précédent en 2013, ce qui est très inquiétant.

Quels autres secteurs d'activités a priori déconnectés des aléas classiques du marché, comme l'art, agissent aussi comme avertisseur de crises plus globales ?

C'est l'or bien sûr, la monnaie ancestrale, la réserve de valeur universelle. Sa forte progression à partir de 2000 a clairement indiqué la bulle de crédit artificielle qui croissait alors (subprimes, baisse des taux de la Fed). Cependant le marché de l'or fait l'objet de déstabilisations récurrentes de la part des banques centrales et des grandes banques d'affaires qui leur sont liées, le cours est poussé a la baisse pour ne pas faire apparaître la perte de valeur des monnaies papier, dont le dollar. Pendant longtemps, les défenseurs de l'or qui expliquaient cela passaient pour des hurluberlus, désormais on en a la preuve, des procès sont ouverts (de même que sur le Libor et le marché des changes, tout ceci est extrêmement grave, mais c'est un autre problème). Ceci dit, sur le long terme l'or demeure évidemment un indicateur à suivre. D'ailleurs depuis quelques mois il se remet tranquillement à remonter... Conclusion, achetez un Picasso, ou un peu d'or, c'est une très  bonne sécurité.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires