© Reuters
Graou

Jeux Olympiques de Sotchi : la drague a la cote

Publié le 13 février 2014
A Sotchi, les athlètes draguent à tout-va. Les applications de drague géolocalisée font fureur dans le village olympique.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A Sotchi, les athlètes draguent à tout-va. Les applications de drague géolocalisée font fureur dans le village olympique.

Après l’effort, le réconfort. Dans une interview à l’hebdomadaire américain Us Weekly, la snowboardeuse américaine Jamie Anderson a levé le voile sur les coulisses des JO de Sotchi. En l'occurrence sur la drague et les relations entre athlètes.

La jeune femme de 23 ans explique que ses camarades et elle-même passent beaucoup de leur temps à se servir de Tinder, une application de drague géolocalisée qui a la cote. "Tinder au village olympique, c’est une autre dimension, explique-t-elle. Il n’y a que des athlètes ! C'est hilarant. Il y a tellement de beaux mecs !"

Des rencontres à portée de main, mais avec le piège de passer ses journées à draguer, et plus si affinités. La snowboardeuse, explique qu’elle a fini par supprimer son compte pour se concentrer sur les épreuves olympiques. Et elle a bien fait puisque le 9 février elle a remporté la médaille d’or en slopestyle féminin.

Les rencontres homosexuelles sont, elles, un peu plus compliquées à Sotchi. La version russe gay de Tinder, a été piratée peu avant l’ouverture des JO, comme le rapporte l’International Business Times, le 6 février. Un message s’affichait mettant en garde les utilisateurs des lois contre la propagande homosexuelle en vigueur dans le pays et la peine encourue.

Homo ou hétéro, "le sexe fait partie de l’esprit olympique. Le CIO ne le dirait pas, mais il ne faut pas se voiler la face. Pourquoi pensez-vous qu’ils distribuent autant de préservatifs ?", assurait un sportif sous couvert d’anonymat, à CNN, en août 2012, pendant les JO de Londres.

D’après le Nouvel Observateur, pendant les JO d’hiver de Vancouver, en 2010, 250 000 préservatifs avaient été distribués. A Sotchi, les organisateurs en ont donné près de 100 000 aux 2 800 athlètes, soit une moyenne de 35 par personne.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

02.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

03.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

04.

Le général iranien Qassem Souleimani, maître de guerre sur le front syro-irakien

05.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

06.

Psychogénéalogie : comment les générations familiales qui nous précèdent laissent leur empreinte sur notre identité

07.

Fleurs et vacheries au G7 : les avis surprenants des dirigeants étrangers sur Emmanuel Macron ; Notre-Dame, victime collatérale de négligence politique ; Julien Dray, mentor repenti d’Emmanuel Macron ; Panne sèche pour la voiture autonome

01.

La pipe plus dangereuse que le cigare

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

05.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

05.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

06.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires