En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : ces 50 milliards de frais de divorce que Boris Johnson est tenté de ne pas payer à l’UE

02.

Attentats islamistes en France : la menace se reprécise

03.

Ce que la dernière photo prise par la NASA nous révèle de Jupiter

04.

Ne dites plus "séparatisme" (c'est stigmatisant) dites "séparatismes" (ça ne veut rien dire)

05.

Tenue libre exigée : les dangereuses impasses du néo-féminisme

06.

La France se créolise-t-elle autant que le croit Jean-Luc Mélenchon ? L’analyse de 40 ans d’évolutions des valeurs des Français suggère que non

07.

Covid-19 : Alexandre Benalla transféré à l'hôpital Cochin à Paris

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

03.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

04.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

05.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

06.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

05.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

06.

L'Europe gruyère d'Ursula von der Leyen

ça vient d'être publié
light > France
Monument de la gastronomie
Mort de Pierre Troisgros, le légendaire chef trois étoiles
il y a 23 min 47 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’Ours et Une demande en mariage" de Anton Tchekhov : de biens étranges déclarations d’amour

il y a 2 heures 47 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Blackbird" de Roger Michell : par le réalisateur de "Coup de foudre à Notting Hill", un drame bouleversant sur les adieux d’une mère à sa famille… Avec une Susan Sarandon au sommet…

il y a 3 heures 26 min
décryptage > Terrorisme
Menace terroriste

Daech au grand Sahel : l’assassinat des Français au Niger, une preuve de plus de sa résistance

il y a 5 heures 38 min
décryptage > Economie
Projet de fusion

Suez – Veolia : le mythe toxique du "champion national"

il y a 5 heures 48 min
décryptage > France
"Le Livre noir de l'autisme"

Autisme : les cobayes de la honte

il y a 6 heures 6 min
pépite vidéo > Politique
LREM
Aurore Bergé révèle qu'il existe un "malaise profond" au sein de La République en marche
il y a 6 heures 41 min
décryptage > Science
Univers

Ce que la dernière photo prise par la NASA nous révèle de Jupiter

il y a 7 heures 21 min
décryptage > Finance
Impact de la crise du Covid-19

Retour à la réalité sanitaire sur les marchés financiers : attention aux secousses sur les marchés

il y a 7 heures 45 min
light > Santé
Santé
Covid-19 : Alexandre Benalla transféré à l'hôpital Cochin à Paris
il y a 8 heures 21 min
pépites > Société
Evolution
Emmanuel Macron annonce "7 jours obligatoires" dans le cadre du congé paternité d'un mois
il y a 47 min 59 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les pôles, une aventure française" de Dominique Le Brun : "il y a trois sortes d’hommes : les vivants, les morts et ceux qui vont sur la mer". Aristote

il y a 2 heures 59 min
décryptage > International
Espoir

Un processus de paix en Afghanistan, quelle issue et à quel prix ?

il y a 5 heures 21 min
Futur
Elon Musk espère produire une voiture électrique coûtant 25.000 dollars d'ici trois ans
il y a 5 heures 44 min
décryptage > Europe
Union européenne

La force : question de taille ou d’agilité ?

il y a 5 heures 55 min
light > People
People
Le prince Harry et Meghan Markle critiqués pour avoir donné leur avis sur la prochaine élection présidentielle américaine
il y a 6 heures 29 min
décryptage > France
Un pluriel apaisant

Ne dites plus "séparatisme" (c'est stigmatisant) dites "séparatismes" (ça ne veut rien dire)

il y a 7 heures 14 min
pépites > Justice
Enquête
Une dizaine d’ADN inconnus trouvés sur un matelas de Michel Fourniret
il y a 7 heures 23 min
pépites > International
Russie
Alexei Navalny, opposant politique russe, a quitté l'hôpital allemand où il était soigné
il y a 7 heures 53 min
décryptage > Europe
Négociations

Brexit : ces 50 milliards de frais de divorce que Boris Johnson est tenté de ne pas payer à l’UE

il y a 8 heures 23 min
Cliché démodé

La mode n'appartient-elle qu'aux femmes ?

Publié le 09 mai 2011
Le magazine Elle a récemment consacré les "nouveaux talents de la mode". Décidément, il semblerait que les tendances soient un sujet exclusivement féminin. Et pourtant...
Emilie Coutant
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Emilie Coutant est sociologue, consultante en mode, médias, tendances, risques et addictions.Docteur de l’Université Paris V, elle a soutenu une thèse intitulée “Le mâle du siècle : mutation et renaissance des masculinités. Archétypes, stéréotypes, et...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le magazine Elle a récemment consacré les "nouveaux talents de la mode". Décidément, il semblerait que les tendances soient un sujet exclusivement féminin. Et pourtant...

Le magazine Elle en collaboration avec le ministère de la Culture a révélé récemment les Nouveaux Talents de la Mode, désigné par un jury des plus prestigieux (Stefano Pilati Nicolas Ghesquière, Nathalie Rykiel, Jean Paul Gaultier, Jean-Charles de Castelbajac, Agnès b., Vanessa Bruno).

Ainsi, ces jeunes couturiers aux noms parfois bucoliques (Barnabé Hardy, Belle Ninon, Bend Sport Couture, Gustavo Lins, Lefranc Ferrant, Natalia Brilli, Maison Rabih Kayrouz et Ragazze Ornamentali) représentent l’avenir de la création vestimentaire contemporaine. Si parmi eux on retrouve davantage de créateurs masculins, leurs collections étaient plutôt orientées vers un public féminin avec une majorité de pièces somme toutes féminines, comme si la mode n’était qu’une affaire de chiffons et de futilités réservées aux femmes. Aux femmes seulement !?! La mode ne serait-elle que féminine ? 

La mode : une histoire de genres

Si pendant de nombreux siècles, de la Renaissance à la Révolution Française, hommes et femmes ont été à égalité vestimentaire en matière de raffinement et d’ornementation (pensons aux perruques et aux fards de l’Aristocratie), il semble qu’avec l’avènement du siècle des Lumières, le champ des parures soit devenu peu à peu féminin, et de moins en moins masculin.
Ainsi, tandis que les femmes se voient interdire le port du pantalon par le décret du 8 brumaire an II, l’entrée dans le XIXème siècle voit s’imposer le costume sombre et austère comme habit masculin. Dès lors, une sorte de dimorphisme sexuel entre en vigueur et inaugure une période de « mode pour la femme et non mode pour l’homme » (Paul Yonnet, Jeux, modes et masse. La société française et le moderne, Paris, Gallimard, 1985, p.326). Couleurs, fards, dentelles, bijoux cet ensemble d’apparats autrefois mixtes devient le lot des femmes seules, signalant alors leurs positions d’oisiveté et d’inutilité tandis que les hommes se doivent d’incarner, par leur vêture, les valeurs de la Bourgeoisie et de la Modernité.
Pour autant, si l’on poursuit cette incursion dans l’histoire des apparences, une figure phare de cette période est là pour nous rappeler la force et la vigueur des choses de la mode du coté masculin : le dandy. Revendiquant le droit de s’occuper de sa toilette à l’instar des femmes, cette figure efféminée a considérablement oeuvré pour asseoir l’idée de l’élégance et de la coquetterie masculine. Sa quête ne fut pas vaine puisque, dès la fin du XIXe siècle, l’on voit poindre cette figure pour le moins ambigu qu’est l’éphèbe fin de siècle.

Le triomphe de la mode unisexe d'aujourd'hui

Qu’en est-il aujourd’hui ? L’éphèbe et le dandy ont-ils fait des petits ? Si l’on porte un regard sur les créations contemporaines, nul doute que le style dandy a perduré... notamment chez les femmes ! Smokings féminins, derbies, blazer... le vestiaire féminin s’est incroyablement étoffé de pièces masculines. Pour autant, cela ne signifie en rien que la mode soit seulement chose féminine.
En effet, du coté des hommes, les innovations ne sont pas en reste. Depuis l’effervescence des sous-cultures juvéniles (teddy boys, rockers, beats, punks, hippies..., pour n’en citer que quelques unes) à l’apparition de la mode prêt-à-porter marquant l’entrée dans la société de consommation de masse avec son lot de valeurs hédonistes et futiles, la gent masculine s’est vu elle aussi imprégnée par de nouveaux codes en matière d’apparence et de styles.
Les hommes ont dû s'intéresser à ces préoccupations vestimentaires autrefois catégorisées comme frivoles mais ont, en outre, participé à modifier les caractéristiques de ce champ spécifique : en tant que créateur ou en tant qu’adepte de mode, l’homme d’aujourd’hui contribue à bousculer les codes et normes strictes qui régissent notre façon de se montrer aux autres. En préférant le jean slim au costume sombre, en détournant les accessoires masculins et féminins, voire en adoptant la jupe, le genre masculin n’a pas fini de s’amuser avec son image et son apparence faisant alors de la mode un terrain de jeu des plus fertiles pour la création d’avant-garde mais surtout une stratégie de séduction des plus payantes pour capter le regard d’autrui. Ainsi, à l’heure actuelle, la mode est aussi bien féminine que masculine : les collections, les traditionnels défilés et la presse spécifique en atteste, mais surtout ces deux pans s’influencent désormais mutuellement, faisant de ce champ l’un des domaines les plus unisexes du moment.
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires