En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

07.

Mais pourquoi les cancers secondaires du sein sont-il si souvent détectés trop tard ?

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

01.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 15 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 12 heures 54 min
pépites > Religion
Off
En privé, Macron trouve "irresponsable de faire des amalgames et de stigmatiser" sur l'islam
il y a 14 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre Audio : "La cage dorée" de Camilla Lackberg, Les livres s'écoutent aussi

il y a 15 heures 19 min
pépites > Environnement
Usine à gaz
Pourquoi le "Green Deal" d'Ursula von der Leyen pourrait bien être un projet mort-né
il y a 17 heures 7 min
décryptage > Religion
Touche pas à mon Islam !

Non, il ne faut pas parler de Mohamed Merah, ni des souffrances des chrétiens d'orient : la croisade de France Culture contre l'islamophobie des médias

il y a 19 heures 7 min
décryptage > International
Cynisme

La Syrie, dernier tombeau des idéalismes

il y a 19 heures 54 min
décryptage > Europe
Drôle de guerre

Conseil des ministres franco-allemand : Angela Merkel et Emmanuel Macron ne peuvent plus cacher la crise du couple moteur de la construction européenne

il y a 20 heures 15 min
décryptage > Société
Habile

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masquées

il y a 20 heures 29 min
décryptage > Société
Méritocratie en panne

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

il y a 20 heures 59 min
décryptage > Religion
Victimisation

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

il y a 21 heures 12 min
light > Insolite
L'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux
Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument
il y a 13 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"L'aube des idoles" de Pierre Bentata : Voici décortiquées quelques croyances d’aujourd’hui, souvent prêtes à l’emploi, parfois radicales…

il y a 15 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Cinéma : Fahim : Avec cette histoire vraie, Pef quitte la comédie pour le drame sociétal

il y a 15 heures 24 min
pépite vidéo > Société
Polémique
Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"
il y a 17 heures 57 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment

il y a 19 heures 35 min
décryptage > Religion
Tribune

L'hydre islamiste ne sera pas combattue efficacement sans combattre aussi l'auto-censure des débats publics

il y a 20 heures 44 sec
décryptage > Nouveau monde
Nouvelles menaces

Infox, astroturfing, bad buzz : ces nouvelles menaces qui peuvent coûter des milliards aux entreprises

il y a 20 heures 20 min
décryptage > Religion
Essentialisation

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

il y a 20 heures 46 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

il y a 21 heures 6 min
pépite vidéo > Religion
Polémique
Polémique sur le port du voile : doit-on l'interdire en sortie scolaire ?
il y a 1 jour 11 heures
Cliché démodé

La mode n'appartient-elle qu'aux femmes ?

Publié le 09 mai 2011
Le magazine Elle a récemment consacré les "nouveaux talents de la mode". Décidément, il semblerait que les tendances soient un sujet exclusivement féminin. Et pourtant...
Emilie Coutant est sociologue, consultante en mode, médias, tendances, risques et addictions.Docteur de l’Université Paris V, elle a soutenu une thèse intitulée “Le mâle du siècle : mutation et renaissance des masculinités. Archétypes, stéréotypes, et...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Emilie Coutant
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Emilie Coutant est sociologue, consultante en mode, médias, tendances, risques et addictions.Docteur de l’Université Paris V, elle a soutenu une thèse intitulée “Le mâle du siècle : mutation et renaissance des masculinités. Archétypes, stéréotypes, et...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le magazine Elle a récemment consacré les "nouveaux talents de la mode". Décidément, il semblerait que les tendances soient un sujet exclusivement féminin. Et pourtant...

Le magazine Elle en collaboration avec le ministère de la Culture a révélé récemment les Nouveaux Talents de la Mode, désigné par un jury des plus prestigieux (Stefano Pilati Nicolas Ghesquière, Nathalie Rykiel, Jean Paul Gaultier, Jean-Charles de Castelbajac, Agnès b., Vanessa Bruno).

Ainsi, ces jeunes couturiers aux noms parfois bucoliques (Barnabé Hardy, Belle Ninon, Bend Sport Couture, Gustavo Lins, Lefranc Ferrant, Natalia Brilli, Maison Rabih Kayrouz et Ragazze Ornamentali) représentent l’avenir de la création vestimentaire contemporaine. Si parmi eux on retrouve davantage de créateurs masculins, leurs collections étaient plutôt orientées vers un public féminin avec une majorité de pièces somme toutes féminines, comme si la mode n’était qu’une affaire de chiffons et de futilités réservées aux femmes. Aux femmes seulement !?! La mode ne serait-elle que féminine ? 

La mode : une histoire de genres

Si pendant de nombreux siècles, de la Renaissance à la Révolution Française, hommes et femmes ont été à égalité vestimentaire en matière de raffinement et d’ornementation (pensons aux perruques et aux fards de l’Aristocratie), il semble qu’avec l’avènement du siècle des Lumières, le champ des parures soit devenu peu à peu féminin, et de moins en moins masculin.
Ainsi, tandis que les femmes se voient interdire le port du pantalon par le décret du 8 brumaire an II, l’entrée dans le XIXème siècle voit s’imposer le costume sombre et austère comme habit masculin. Dès lors, une sorte de dimorphisme sexuel entre en vigueur et inaugure une période de « mode pour la femme et non mode pour l’homme » (Paul Yonnet, Jeux, modes et masse. La société française et le moderne, Paris, Gallimard, 1985, p.326). Couleurs, fards, dentelles, bijoux cet ensemble d’apparats autrefois mixtes devient le lot des femmes seules, signalant alors leurs positions d’oisiveté et d’inutilité tandis que les hommes se doivent d’incarner, par leur vêture, les valeurs de la Bourgeoisie et de la Modernité.
Pour autant, si l’on poursuit cette incursion dans l’histoire des apparences, une figure phare de cette période est là pour nous rappeler la force et la vigueur des choses de la mode du coté masculin : le dandy. Revendiquant le droit de s’occuper de sa toilette à l’instar des femmes, cette figure efféminée a considérablement oeuvré pour asseoir l’idée de l’élégance et de la coquetterie masculine. Sa quête ne fut pas vaine puisque, dès la fin du XIXe siècle, l’on voit poindre cette figure pour le moins ambigu qu’est l’éphèbe fin de siècle.

Le triomphe de la mode unisexe d'aujourd'hui

Qu’en est-il aujourd’hui ? L’éphèbe et le dandy ont-ils fait des petits ? Si l’on porte un regard sur les créations contemporaines, nul doute que le style dandy a perduré... notamment chez les femmes ! Smokings féminins, derbies, blazer... le vestiaire féminin s’est incroyablement étoffé de pièces masculines. Pour autant, cela ne signifie en rien que la mode soit seulement chose féminine.
En effet, du coté des hommes, les innovations ne sont pas en reste. Depuis l’effervescence des sous-cultures juvéniles (teddy boys, rockers, beats, punks, hippies..., pour n’en citer que quelques unes) à l’apparition de la mode prêt-à-porter marquant l’entrée dans la société de consommation de masse avec son lot de valeurs hédonistes et futiles, la gent masculine s’est vu elle aussi imprégnée par de nouveaux codes en matière d’apparence et de styles.
Les hommes ont dû s'intéresser à ces préoccupations vestimentaires autrefois catégorisées comme frivoles mais ont, en outre, participé à modifier les caractéristiques de ce champ spécifique : en tant que créateur ou en tant qu’adepte de mode, l’homme d’aujourd’hui contribue à bousculer les codes et normes strictes qui régissent notre façon de se montrer aux autres. En préférant le jean slim au costume sombre, en détournant les accessoires masculins et féminins, voire en adoptant la jupe, le genre masculin n’a pas fini de s’amuser avec son image et son apparence faisant alors de la mode un terrain de jeu des plus fertiles pour la création d’avant-garde mais surtout une stratégie de séduction des plus payantes pour capter le regard d’autrui. Ainsi, à l’heure actuelle, la mode est aussi bien féminine que masculine : les collections, les traditionnels défilés et la presse spécifique en atteste, mais surtout ces deux pans s’influencent désormais mutuellement, faisant de ce champ l’un des domaines les plus unisexes du moment.
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

07.

Mais pourquoi les cancers secondaires du sein sont-il si souvent détectés trop tard ?

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

01.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires