En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
Photo publicitaire

Google veut utiliser vos photos Google+ dans ses pubs : comment l'en empêcher ?

Publié le 15 octobre 2013
Les conditions d'utilisation de Google vont changer, le 11 novembre prochain.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les conditions d'utilisation de Google vont changer, le 11 novembre prochain.

Google modifie ses conditions générales d'utilisation. Cette modification, qui va entrer en vigueur le 11 novembre prochain, concerne particulièrement l'utilisation du nom et de la photo de profil des utilisateurs de Google+ dans les produits Google. "Il est possible que vos proches et d'autres utilisateurs voient votre nom et votre photo de profil ainsi que d'autres contenus, tels que les avis que vous partagez ou les annonces auxquelles vous avez attribué un +1", explique la firme américaine.

Evidemment, Google ne va pas accoler votre photographie n'importe où. "Vous devez effectuer une action et partager le contenu avec les personnes en question", est-il ainsi expliqué. Il est néanmoins possible d'éviter cela en désactivant l'option sur cette page. Les internautes qui n'utilisent pas Google + ne sont pas concernés par ces changements.

Il vous suffira de décocher cette option, sélectionnée par défaut dans vos réglages.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
Internet, publicité, Google
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Anorexie : une nouvelle étude montre que les causes ne sont pas seulement psychologiques

02.

Finale de la CAN : 48% des Français pensent qu'il est normal pour des personnes d'origine algérienne de manifester leur joie et leur attachement à leur pays lors des victoires de l'Algérie en football

03.

Le pape François a transmis un message "très touchant" à Viviane Lambert, la mère de Vincent Lambert

04.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

05.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

06.

Contamination au tritium des rivières françaises : anatomie d’une opération destinée à générer une peur infondée sur le nucléaire

07.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

01.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

02.

Le Sénégal triompha de la Tunisie par 1-0 : les supporters sénégalais se livrèrent alors en France à une orgie de violences

03.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

06.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

03.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires