En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
ça vient d'être publié
pépites > Politique
Grand nettoyage
Islamisme : Yannick Jadot demande la fin de "toutes les complaisances" dans les mairies et au gouvernement
il y a 7 heures 52 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Une galaxie naine est entrée en collision frontale avec la Voie lactée ; Osiris-Rex : la Nasa inquiète de perdre son précieux chargement prélevé sur l’astéroïde Bennu
il y a 10 heures 23 min
pépites > International
Tensions
Macron a rappelé à Paris l'ambassadeur de France en Turquie après l'insulte d'Erdogan
il y a 12 heures 25 min
décryptage > Economie
Les lignes bougent

Etats-Unis, Chine, Europe : quelle remondialisation ?

il y a 14 heures 1 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Hélène Cixous ou l’empire des nuances

il y a 14 heures 10 min
décryptage > Education
Signes de faiblesses et de lucidité

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

il y a 14 heures 31 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Intégration et inégalités : comment la pensée décoloniale s’est propagée au sein des banlieues

il y a 14 heures 48 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Survivre : la quête de l’espèce humaine face aux multiples menaces

il y a 14 heures 51 min
décryptage > Politique
LFI (La France Islamiste)

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

il y a 14 heures 52 min
décryptage > Société
Dangers du siècle

Pascal Bruckner : « Le rire et la moquerie peuvent suffire face aux guérilleros de la justice sociale, pas face à la menace islamiste »

il y a 14 heures 56 min
pépites > Société
Les affaires ont repris
Paris : la délinquance a explosé depuis le déconfinement
il y a 8 heures 19 min
pépites > Politique
Menace qui pèse sur la France
Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"
il y a 12 heures 10 min
décryptage > Politique
Non-débat

Pourquoi l’usage abusif de la honte comme argument politique est en train d’asphyxier notre démocratie

il y a 13 heures 45 min
décryptage > International
Coup diplomatique

Du blé contre la reconnaissance d’Israël par le Soudan

il y a 14 heures 5 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Climatisation à moindre impact : de nouvelles peintures pour bâtiments pourraient permettre de rafraîchir les immeubles
il y a 14 heures 17 min
décryptage > Histoire
Latrines

Des archéologues fouillent les restes de toilettes médiévales afin de mieux comprendre l'impact de notre régime alimentaire sur notre santé

il y a 14 heures 37 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Les surdoués demandent-ils l’impossible en amour ?

il y a 14 heures 50 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L’absence de débouché politique face à la colère du peuple

il y a 14 heures 52 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Emmanuel Macron : de la réforme à la transformation

il y a 14 heures 52 min
décryptage > Société
Etat profond

QAnon contre Antifas : pour de plus en plus de gens, la vérité est ailleurs. Et le problème est qu’ils ont partiellement raison…

il y a 14 heures 56 min
© DR
© DR
Expérience étrange

Une scientifique goûte une eau de 3 milliards d'années : "elle est très salée"

Publié le 19 juin 2013
Barbara Sherwood Lollar, professeur à l'Université de Toronto, a étudié de l'eau retrouvée au fond d'une mine de l'Ontario afin de trouver d'éventuelles traces d'une vie préhistorique.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Barbara Sherwood Lollar, professeur à l'Université de Toronto, a étudié de l'eau retrouvée au fond d'une mine de l'Ontario afin de trouver d'éventuelles traces d'une vie préhistorique.

Quel goût peut bien avoir une eau de plusieurs milliards d'années ? Seule une personne peut répondre à cette question. Il s'agit de Barbara Sherwood Lollar. Cette professeur de sciences de la Terre de l'Université de Toronto a en effet testé une eau vieille très précisément de 2,6 milliards d'années. Et selon elle, cette eau est "très salée". Mais pourquoi et comment en est-on arrivé là ? Il y a quelques semaines, dans la mine de Timmins, dans l’Ontario au Canada, une eau préhistorique a été retrouvée. Elle était coincée dans des fissures de parois en granite à plus de 2,5 km sous la surface de la Terre, comme l'explique le Daily Mail

Interviewée dans le Los Angeles Times, Barbara Sherwood Lollar indique : "A cause des réactions entre l’eau et la roche, elle est extrêmement salée. Elle est aussi plus visqueuse que l’eau du robinet, un peu comme la consistance d’un sirop d’érable. Elle n’a aucune couleur lorsqu’elle jailli. Mais dès le contact avec l’air, elle devient orange. Parce que les minéraux à l’intérieur commencent à se former, surtout le fer." Elle a ajouté : "vous ne voudriez certainement pas à boire ce genre de choses". En fait, la scientifique n'a pu s'empêcher de boire une gorgée de cette eau alors qu'à l'origine elle est censée seulement étudier si celle-ci contenait des formes de vies préhistoriques.

En effet, cette eau pourrait être une des plus anciennes de la planète et peut-être même contenir des formes de vie car elle possède une abondance de produits chimiques connus pour soutenir les organismes en l'absence de lumière du soleil. Encore plus excitant, la similitude entre les roches qui ont piégé cette eau et celles présentes sur Mars permettrait d'approfondir l'état de nos connaissances sur la planète rouge.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires